29 décembre 2013

NO PAIN NO GAIN : Leur Rêve Américain est bien plus grand que le vôtre !!!

No Pain No Gain

Jaquette No Pain No Gain ( 2013 )

Genre : Action, Drame, Comédie

Réalisateur : Michael Bay

Acteurs principaux : 

Mark Wahlberg dans le rôle de : Daniel Lugo

Dwayne Johnson dans le rôle de : Paul Doyle

Anthony Mackie dans le rôle de : Adrian Doorbal

Tony Shalhoub dans le rôle de : Victor Kershaw

Ed Harris dans le rôle de : Ed du Bois

Bar Paly dans le rôle de : Sorina Luminita

Rob Corddry dans le rôle de : John Mese

Ken Jeong dans le rôle de : Johnny Wu

Synopsis : 

À Miami, Daniel Lugo, coach sportif, ferait n’importe quoi pour vivre le « rêve américain » et profiter, comme sa clientèle fortunée, de ce que la vie offre de meilleur : maisons de luxe, voitures de course et filles de rêve… Pour se donner toutes les chances d’y arriver, il dresse un plan simple et (presque) parfait : enlever un de ses plus riches clients et… lui voler sa vie. Il embarque avec lui deux complices, Paul Doyle et Adrian Doorbal, aussi influençables qu’ambitieux.

No Pain No Gain s’inspire de l’histoire incroyable mais vraie de ces trois kidnappeurs amateurs qui, à la recherche d’une vie meilleure, se retrouvent embarqués dans une série d’actes criminels qui dégénèrent rapidement… Rien ne se déroule jamais comme prévu.

Affiche Pain & Gain

Anecdotes : 

Tiré d'une histoire vraie :

Le film s'inspire d'articles écrits par un journaliste du Miami New Times, Pete Collins, sur l'histoire vraie de bodybuilders devenus criminels, et d'un ouvrage qu'il a écrit à propos de leur bande. Deux membres du gang des "Sun Gym", Daniel Lugo (interprété par ark Wahlberg) et Adrian Doorbal (joué par Anthony Mackie), sont toujours dans le couloir de la mort en Floride. Parmi les acteurs, seul Dwayne Johnson, qui vit à Miami et y habitait à l'époque, avait entendu parler du fait divers. La plupart des comédiens n'a d'ailleurs pas voulu croire, dans un premier temps, qu'il s'agissait d'une histoire vraie !

no-pain-no-gain-michael-bay-mark-wahlberg

Un film à part pour un amoureux d'action :

Entre deux nouveaux épisodes de Transformers, Michael Bay a réalisé, avec No Pain No Gain, un film très différent de ceux auxquels il a habitué le public ces dernières années. Il a laissé de côté la science fiction et les budgets faramineux pour se concentrer sur un projet plus personnel. Il faut dire que l'attrait du cinéaste pour la mise en scène de l'action est là depuis son enfance. Un jour, le petit Michael s'était en effet enquis de filmer, avec la caméra 8 mm de sa maman, le déraillement de son petit train électrique, provoqué par un pétard qu'il avait au préalable attaché au jouet. L'explosion, pas si anodine, mit tout de même le feu à la pièce !

No-Pain-No-Gain-la-critique_article_landscape_pm_v8

Un cinéaste influent :

Michael Bay, qui vit à Miami une partie de l'année, a, comme le précise Mark Wahlberg, "beaucoup d’influence dans cette ville", ce qui lui a permis d'obtenir des autorisations pour le tournage plus aisément. "Il a réussi à faire bloquer la circulation sur sept ou huit kilomètres, dont une portion complète d’autoroute où j’ai pu conduire une Lamborghini aussi vite que je le voulais. Je crois qu’à un moment j’ai approché les 250 km/h, mais je me sentais en sécurité. La voiture était en parfaite condition et il n’y avait aucun autre véhicule, juste une route ouverte à perte de vue", raconte le comédien.

Mark Wahlberg dans la Lamborghini violette

Un milieu familier pour The Rock :

C'est d'abord en tant que champion de catch que Dwayne Johnson, sous le nom de "The Rock", s'est fait connaître du public. Il a grandi dans l'univers du catch et du body building, un milieu qui ne lui était donc pas étranger lorsqu'il est arrivé sur le plateau de No Pain No Gain. "C’est vraiment un monde à part et un monde fascinant", remarque l'ancien catcheur, qui poursuit : "Ce qui est le plus intéressant avec cette culture (...), c’est qu’il s’agit d’un mélange étrange de gens extrêmement disciplinés, concentrés et motivés par une vision bien précise qu’ils ont de ce à quoi leur corps doit ressembler. (...) C’est pourquoi un certain nombre de mécaniques se mettent en branle dans la tête des culturistes. Combinez tout ceci avec le fait que certains ont vraiment l’esprit tordu et que leur vie entière ne devient plus qu’une obsession, avec par-dessus tout ça l’usage de diverses drogues ou stéroïdes, et vous obtenez un cocktail des plus explosifs."

The Rock !!!

Budget réduit :

Michael Bay a réalisé ce film avec le budget le plus bas de toute sa carrière (depuis Bad Boys en 1995) - à peine plus de 20 millions de dollars ! Une "petite" somme qui était nécessaire au film, et a mené Mark Wahlberg et Dwayne Johnson, ainsi que le réalisateur lui-même, à accepter de ne recevoir aucun salaire. En conséquence, ils toucheront un certain pourcentage sur les recettes du film en salles.

Bar Paly et Mark Wahlberg

Un rôle inconfortable :

Tony Shalhoub, l'acteur culte de la série Monk, a été malmené physiquement pendant le tournage. En effet, il est ligoté à une chaise et a les yeux bandés dans la plupart des séquences où il apparait : "Quand vous avez les yeux bandés aussi longtemps, cela a un effet incroyable sur vous. J’ai d’ailleurs choisi de garder mon bandeau, entre les prises, pas tout le temps mais souvent, pour vraiment ressentir l’isolation et la désorientation auxquelles Kershaw a dû faire face pendant sa longue détention", relate le comédien.

Tony Shalhoub dans le rôle de Victor Kershaw

Tony Shalhoub dans le rôle de Victor Kershaw

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ma Critique : 

Excellent film avec de supers acteurs ! Mark Wahlberg est à la limite du méconnaissable et Dwayne Johnson est quand à lui, complètement dans son monde à lui : celui du body building. Le casting est génial, l'ambiance est grandiose et assez déroutante , la bande originale est parfaite, la mise en scène est incroyable, les décors de Miami sont magnifiques et bien sûr l'histoire est elle aussi hallucinante qu'invraisemblable mais surtout Vrai ! Ce qui pimente encore plus ce film !

Michael Bay a réussi là un vrai bon film, il ne ressemble en rien a ce qu'il fait d'habitude, mais il reste encore et toujours à la pointe du cinéma. 

Un film vraiment à voir, même pour ceux qui ne sont pas fans du genre, il va forcément vous plaire !

Ma Note : ,5/5

NO PAIN NO GAIN - bande-annonce VF

A vos Coms ! J'attends votre avis !!!


28 décembre 2013

Résultat Super Concours de Noël !!!

Résultat Concours de Noël !!!

Bonjour à toutes et à tous, voici le résultat de mon Super CONCOURS de Noël (avec l'aide du système Random) : 

Winners

Rachid gagne : WORLD WAR Z - Combo Blu-Ray 3D - Blu-Ray + DVD - Version Longue Inédite - Edition Boîtier STEELBOOK

Titia mdp gagne : BATMAN - The DARK KNIGHT RISES - Combo Blu-Ray + DVD + Copie Digitale - Ultimate Edition Boîtier STEELBOOK

J'attends vos coordonnées par Mail privé pour vous envoyer vos beaux cadeaux !!!

Voici les cadeaux !!! 

Toutes mes félicitations au Gagnant et à la Gagnante, et pour tous les autres je vous remercie pour votre participation ! D'autres concours sont en préparation, j'espère vous revoir toutes et tous aussi nombreux sur mon blog.  Merci encore ^^

crocodile-alligator

A Bientôt les Crocosvores !!! ^^

Posté par JimmyJim à 16:29 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

25 décembre 2013

C'est la Fin : La Comédie déjantée sur la fin du monde !

C'est la Fin

Jaquette C'est la fin ( 2013 )

Réalisateur : Seth Rogen et Evan Goldberg

Acteurs principaux : 

James Franco : Lui-même

Jonah Hill : Lui-même

Seth Rogen : Lui-même

Jay Baruchel : Lui-même

Danny McBride : Lui-même

Craig Robinson : Lui-même

Michael Cera : Lui-même

Emma Watson : Elle-même

Rihanna : Elle-même

Jason Segel : Lui-même

Mindy Kaling : Elle-même

Channing Tatum : Lui-même

Synopsis :

Six acteurs américains amis sont réunis dans la villa de James Franco mais ils vont se retrouver enfermés dans la maison alors qu’une épouvantable catastrophe ravage Los Angeles. Tandis qu’à l’extérieur le monde s’effondre, à l’intérieur, le manque de provisions et l’isolement vont vite rendre la situation intenable. Contraints de s'aventurer dehors, ils vont affronter leur destin et découvrir le véritable sens de l’amitié et de la rédemption. Ils seront seuls face à la fin du monde...

c'est la fin this-is-the-end

Anecdotes : 

Premier long mètrage : 

C'est la fin est le premier film en tant que réalisateur pour Seth Rogen et Evan Goldberg. Il ne s’agit pas de la première collaboration du duo puisqu’ils ont travaillé ensemble sur les scénarios de SuperGrave (2007), Délire Express (2008) et The Green Hornet (2011). 

C'est la fin !

The Legend of Zelda :

Le chien que tient Seth Rogen à la fin du film est son véritable chien. Il s’agit d’une chienne du nom de Zelda.

Mila ou Emma ?

A l’origine, le rôle d’Emma Watson devait être interprété par Mila Kunis.

Emma Watson dans son propre rôle

Emma Watson dans C'est la fin

Générosité :

Les acteurs principaux ont accepté de réduire leur salaire afin d’aider Seth Rogen et Evan Goldberg à mettre cet argent dans les effets spéciaux du film.

Une fessée pour Rihanna !

Au départ, Michael Cera n’était pas censé toucher les fesses de Rihanna. Il devait donner cette impression mais en s’arrêtant à quelques centimètres du postérieur de la chanteuse. Le résultat n’était cependant pas concluant et semblait trop faux. Gentleman, Cera a alors demandé à Rihanna son autorisation pour lui claquer les fesses. Elle a accepté à condition qu’elle l’embrasse à chaque fin de prise. Ce qu'il a accepté.

Rihanna dans C'est la Fin

James Franco : Peintre aguerri !

La majorité des peintures accrochées sur les murs de la demeure de James Franco ont été réalisées par l’acteur lui-même. Il excelle dans cette discipline depuis son adolescence où il a suivi des études secondaires dans une école d’art.

c-est-la-fin-apocalypse-pour-seth-620x0-2

Ma Critique : 

Ce film est un grand délire collectif entre potes ! J'ai vraiment adoré malgré quelques petits passages moins rythmés, le reste du temps les scènes sont bien délirantes et les effets spéciaux sont vraiment sympas à regarder.

"This is the End" est rempli de bonnes idées : la première c'est d'avoir laissé aux personnages leurs noms d'acteurs. Et lorsque l'un d'eux se fait tuer, c'est d'autant plus dramatique puisqu'ils conservent leurs vrais noms; c'est un peu comme si ils mourraient réellement, et non pas comme des personnages fictifs.

L'autre idée vraiment excellente pour moi, c'est le dénouement de nos "Supers Stars" comme Rihanna ou Channing Tatum, je ne vais pas tout vous révéler mais si vous ne l'avez pas encore vu, vous allez surment être mort de rire surtout pour notre cher "Tatum" !

Les clins d'oeil à plusieurs films de science-fiction et d'horreur ne manquent pas non plus, on retrouve Terminator, pour le jugement dernier,  l'Exorciste avec Jonah Hill ou encore la Guerre Des Mondes...

Quelle jubilation donc de voir James Franco, Seth Rogen, Rihanna ou Emma Watson, soit tomber dans des failles où bouillonne la lave, soit tenter de survivre… en s’y prenant comme des manches. Le tout avec de l’autodérision, des clins d’œil prodigieux, et un niveau de délire rarement atteint à Hollywood. Culte !

Ma Note : /5

Channing Tatum dans C'est la Fin

c-est-la-fin-51cad9e396595

 

 

 

 

 

 

 

 

C'est la fin - Bande Annonce - VF

 A vos coms les Crocos !!! 

Prisons Abandonnées... 3ème et dernière Partie !

Prisons Abandonnées ( 3ème Partie )

Après vous avoir présenté Alcatraz, le Pénitencier d'État de Virginie-Occidentale, celui de Boise et le célèbre pénitencier d'Eastern State, je vais enfin vous faire découvrir ma 3ème et dernière partie de notre petit tour des prisons abandonnées des Etats-Unis.

La terreur ne fait que commencer !!!

Ohio State Reformatory

panorama_mansfield_reformatory_by_braxtonds-d4w81pn

L' Ohio State Reformatory ( OSR ) est une prison historique située dans le Mansfield, à Ohio aux Etats-Unis . Elle a été construite entre 1886 et 1910 et est restée en service jusqu'en 1990. Bien que cette prison a été utilisé dans un certain nombre de films, des émissions TV et des vidéos de musique, elle a été rendu célèbre par le film Les évadés (1994).

2825698305_4dec2c0c81_z

Histoire :

L'installation a été construite en 1896. L'architecte d'origine de la conception était Levi T.Scofield de Cleveland, bien que la création et la construction de l'ensemble du bâtiment a été confiée à FF Schnitzer, dont le nom apparaît également sur la pierre angulaire. L'extérieur de l'édifice, qui est construit à partir de briques et de béton, est conçu dans le style roman et donne un aspect semblable à un château à la façade.

La maison de correction est restée en pleine opération jusqu'à Décembre 1990, quand elle a été fermé par l'ordre de la Cour fédérale (le décret de consentement Boyd). La plupart des terrains et les bâtiments de soutien, y compris la paroi extérieure, ont été démolies depuis la fermeture. En 1995, le Mansfield Reformatory Preservation Society a été formé. Ils ont fait de la prison un musée et font faire des visites pour aider à financer des projets de réhabilitation et rénovent pour stabiliser les bâtiments contre la détérioration.

L'édifice de l'Est reste le plus grand bloc de cellules en acier dans le monde avec six niveaux élevés. De 1935 jusqu'en 1959, Arthur Lewis Glattke était le surintendant. Il a mis en œuvre de nombreuses réformes telles que la musique d'ambiance grace à la radio dans les blocs cellulaires. L'épouse de Glattke, Helen Bauer Glattke, mourut d'une pneumonie trois jours après un accident survenut en Novembre 1950 . Glattke est décédé des suites d'une crise cardiaque subie dans son bureau le 10 Février 1959. Plus de 200 personnes sont mortes à l'OSR, y compris quelques gardes qui ont été tués lors de tentatives d'évasion.

_origin_Ghost-Adventures-Ohio-1

Les Histoires de Fantômes de "Mansfield Reformatory"

  • Administration de l'Escadre
    Les visiteurs et les employés ont déclaré avoir subi de forts événements paranormaux dans l'aile d'administration où Warden Glattke et sa femme Helen résidaient. Pour l'histoire, Helen a voulu atteindre une boîte dans le placard, un pistolet posé là est tombé de l'étagère, a frappé le sol, provoquant le tir d'une balle qui se logea directement dans sa poitrine. Elle a été transporté à l'Hôpital général de Mansfield où elle est décédée à la suite de ses blessures.

    Les rumeurs ont couru que Warden Glattke était responsable de la mort d'Hélène, mais il n'y avait jamais aucune preuve à l'appui de ces rumeurs. Dix ans plus tard, Glattke victime d'une crise cardiaque est décédé à l'hôpital où Helen est morte.

    Certains croient que Helen et Warden Glattke hantent encore les salles de l'administration à ce jour. La forte odeur du parfum de rose d'Helen flotterai dans et hors de sa salle de bain rose. Certains visiteurs signalèrent que des courants d'air froid les traversaient quand ils se promenaient dans cette aile.

    Ted Glattke, le plus jeune fils d'Hélène et Warden Glattke, a dit que la plupart des informations écrites sur le fait que ses parents hantent Mansfield Reformatory est basé sur le sensationnalisme et des histoires inexactes.

  • La Chapelle
    La chapelle est soupçonnée d'être la proie de nombreux événements paranormaux et certains pensent qu'il est le noyau de beaucoup de contes de hantise de la prison. Les rumeurs disent que la chapelle était d'abord une chambre d'exécution, où les détenus ont été torturés et sont morts de morts lentes tout en étant suspendu aux chevrons, et celà peut expliquer le nombre rapporté d'orbes photographiés et les enregistrements étranges que certains disent avoir capturé dans cette zone de la prison. Les visiteurs ont rapporté avoir vu des esprits persistants proches des portes, pour disparaître une fois que leur présence a été détectée.

    La Chapelle de Mansfield Reformatory

  • L'Infirmerie
    L'infirmerie où de nombreux prisonniers sont morts de morts misérables est connue dans les milieux paranormaux pour déclencher les détecteurs et les revendications, des groupes d'orbes EMF ont été capturés sur les photos. Il y a également eu plusieurs rapports de visiteurs qui disent avoir ressenti des courants d'air froid les traverser.
  • Le Sous-sol
    L'esprit d'un jeune garçon de 14 ans qui a été battu à mort dans le sous-sol s'attarderai dans les couloirs croulants sombres. En outre, l'esprit d'un ancien employé de Réforme du nom de George est dit hanter lui aussi les salles du sous-sol. 
  • La Bibliothèque
    La bibliothèque de l'éducation surveillée et le cimetière d'un petit détenu sont considérés par certains d'être hantés. Les visiteurs ont rapporté avoir vu les objets se déplacer dans le cimetière et l'insuffisance de l'équipement n'est pas rare dans la bibliothèque. Les voyants qui fréquentent la bibliothèque ont rapporté avoir vu l'esprit d'une jeune femme, peut-être Helen ou une infirmière qui a été tué par l'un des prisonniers.

    Ohio-State-Reformatory-9-1-2011-3-10-52-PM-948x534

  • Les Blocs cellulaires
    Les prisonniers ont dit ressentir quelqu'un les border dans la nuit et le bruit courait que le fantôme d'Hélène ou de l'infirmière se déplacerai dans et hors des cellules, en apportant une touche de confort à des détenus par un simple repli d'une couverture. 
  • Le Trou
    Le trou, situé dans le sous-sol de la prison, était un lieu où les prisonniers qui ont désobéis aux règles, étaient conservés. Les détenus seraient maintenus dans des cellules sombres et humides, avec un ou plusieurs détenus, avec peu à manger et aucun confort pour dormir.

    Le pain et l'eau était le repas quotidien avec un déjeuner prévu tous les trois jours. Les détenus les plus forts prennaient la nourriture aux plus faibles, en laissant beaucoup mourrir de faim,.

    Beaucoup de prisonniers sont morts dans le trou et certains pensent que leurs esprits torturés y sont restés, ce qui incite les rapports d'énergie paranormale négative dans ce lieu.

    Les visiteurs se laissent parfois être submergés par la nausée. D'autres sentent des frissons parcourir leurs corps. Le sentiment d'être observé imprègne les chambres et certains ont même rapporté avoir vu des yeux brillants scrutant les coins sombres des cellules.

20090428114654_dsc8005d1_fs

Si vous vous baladez dans le coin, vous pouvez acheter vos billets pour une petite visite sympa ;) : http://www.hauntedx.com/

Ghost Adventures [VOSTRFR] - S03E04 - Ohio State Reformatory

 

Ancienne prison de Charleston 

Old Charleston Jail

Histoire :

La prison de la vieille ville se trouve sur une parcelle de quatre hectares mis de côté pour l'usage public. La prison, qui était opérationnelle à partir de 1802 jusqu'en 1939, a hébergé la plupart des criminels infâmes de Charleston, et, pendant les guerres civiles, des prisonniers fédéraux de la guerre. Le bâtiment Old Jail a été construit en 1802 et a servi de prison du comté de Charleston jusqu'en 1939. En 1680, la ville de Charleston a aménagé cet endroit pour un usage public. Dans le temps il y avait un hôpital, une maison pour les pauvres et un hospice pour les esclaves fugitifs. Quand la prison a été construite en 1802, elle se composait de quatre étages, surmonté d'une tour octogonale à deux étages. Les architectes de Charleston Barbot & Seyle étaient responsables de 1 855 modifications pour ce bâtiment, y compris d'une aile de forme octogonale arrière, des extensions du bâtiment principal et des détails néo-roman. Cette aile octogonale remplace une aile anti-feu avec des cellules individuelles, conçu par Robert Mills en 1822, cinq ans avant sa remarquable construction ignifuge. Le tremblement de terre de 1886 a gravement endommagé la tour et le dernier étage du bâtiment principal, qui par la suite fûrent retirés. L'ancienne prison abritait une grande variété de détenus. John et Lavinia Fisher , et d'autres membres de leur gang, reconnus coupables de vol et d'assassinats dans la région de Charleston ont été emprisonnés ici en 1819-1820. Certains fûrent considérés comme des pirates de haute mer du 19ème siècle et ont été emprisonnés ici en 1822 alors qu'ils attendaient la pendaison. La prison a été active après la découverte de la révolte des esclaves prévue du Danemark Vesey. En plus des plusieurs centaines de Noirs libres et d'esclaves emprisonnés pour leur participation, quatre hommes blancs reconnus coupables de soutenir la parcelle 1822 ont été emprisonnés ici. Vesey a passé ses derniers jours dans la tour avant d'être pendu. Pendant la guerre civile, les confédérés et les fédéraux prisonniers de guerre ont été incarcérés ici. Il est l'un des bâtiment les plus importants parmis les 1400 bâtiments dans le Vieux Charleston et le district historique.

Old-City-Jail (1)

Hantise :

La prison est censée être hantée par les esprits des prisonniers décédés qui sont morts dans la prison. L'équipe de Ghost Adventures a étudié ici et capturé, ce qu'ils prétendent être le diable . L'équipage a également vu ce qui semblait être des orbes lumineux qui apparaissent en face d'eux tout au long de l'enquête.

Quelques photos de cet effroyable endroit :

1079372_699964833350725_110953484_n

940790223_K9hzr-M

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

7000978958_e944276666

Photo de fantôme

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo de fantôme

old-city-jail

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ghost Adventures [VOSTR] - S05E10 - Old Chalerston Jail

 

Prison unité centrale, Sugar Land, Texas

OB-WG898_0207pr_J_20130207131241

L'unité centrale à Sugar Land a abrité des centaines de milliers de détenus au cours des 102 dernières années. L'un d'eux était un meurtrier et une légende du blues nommé Huddie "Lead Belly" Ledbetter.

En 1934, Ledbetter a enregistré sa version de la chanson du début des années 1900 "Midnight Special". Et alors que les historiens de la musique diffèrent sur l'intention de Lead Belly, la chanson est rentrée dans la légende locale, comme étant une chanson sur le train qui roule à côté de l'autoroute 90A à côté de la prison de Sugar Land à Houston.

Cette version de la légende de Lead Belly vivra jusqu'au 31 Août 2011 qui a marqué la fin officielle de la prison de l'unité centrale.

Au cours des derniers mois qui suivirent la fermeture, 1000 détenus de la prison et près de 200 agents de correction ont été transférés vers d'autres établissements à travers le Texas. Des petits groupes de travail des détenus de l'Unité Jester à proximité ont été amenés chaque jour pour aider à démanteler les parties récupérables de la prison avant que l'ensemble des 325 hectares soit remis à la Direction générale des terres.

aam_prison_closing_3

Après avoir exploité pendant 112 années, la prison de l'unité centrale à Sugar Land au Texas, a fermé ses portes pour de bon en Août 2011. La longue histoire de la prison a été marquée par de violents combats et des émeutes. Dans l'épisode de Ghost Adventures, le père de l'un des détenus dit à Zak Bagans que la prison de l'unité centrale a été "le pire endroit où il avait jamais été." Les détenus dormaient dans des rangées de cabines métalliques directement à côté des toilettes et des puits, et les chambres d'isolement étaient dans un étroit étouffant et chaud. Après avoir entendu les rapports de suicides et de rencontres paranormales à l'intérieur des murs de la prison, l'équipe de Ghost Adventures a fait pression pour être les premiers enquêteurs à pénétrer dans la prison de l'unité centrale.

Zak Bagans dans la Prison unité centrale

cellblock8136

central-unit-prison005

ghost-adventures-central-unit-prison-pictures-6

ghost-adventures-central-unit-prison-pictures-8

Ghost Adventures [VO] - S07E01 - Central Unit Prison

 

Prison Wyoming Frontier

rawlins-hantises

Description et Histoire :

Cette prison est une forteresse aux allures de château et a été conçu par les mêmes architectes qui étaient responsables d'Alcatraz. Le terrain a été acheté en 1888, et la construction a commencé, financé par l'État du Wyoming. Le prêt pour la prison est arrivé à échéance en 1901, en raison de la nécessité d'argent. Il coûtait plus que ce qui était prévu au budget. C'est devenu le foyer des plus rudes détenus, et d'autres reconnus coupables de crimes moins graves, qui ont été transférés de la prison de Laramie . Rapidement, la prison est devenue surpeuplée. En 1904, des cellules supplémentaires ont été construits sur l'extrémité ouest de la prison pour soulager le surpeuplement. L'idée de la réforme à ce moment était de briser les esprits des criminels endurcis et forcer la conformité, avec l'espoir que le criminel serait conforme à la société de règles. Prison Frontier Wyoming a été équipé de cellules exiguës, mais sans électricité ni eau courante, et un système de chauffage insuffisant. L'eau chaude n'était pas disponible dans les cellules jusqu'en 1978 ! En 1906, une donjon a été terminé pour abriter les détenus violents les plus difficiles pour essayer de les punir par la soumission, pour améliorer l'atmosphère et la discipline au sein de la prison. Bien que cette étape de déplacement des hommes les plus perturbées de la population carcérale générale fût une bonne amélioration, beaucoup plus sera nécessaire pour garder le contrôle des détenus, beaucoup sont turbulents et imprévisibles. Prison Wyoming Frontier avait une sécurité déplorable pour gérer adéquatement ce genre de personnes. La prison a été jugé trop dure pour les femmes, et la dernière femme détenu a été transféré en 1909. Les femmes n'étaient généralement pas séparées de la population masculine car elles étaient à la prison de Laramie, et peut-être aussi pour accélérer l'exode des femmes.  Cela a pris un certain temps pour établir le niveau de sécurité maximale nécessaire pour maintenir ses détenus en interne et pour déjouer les fuites et arrêter certains mauvais comportements et les meurtres inutiles dans ses murs et également à l'extérieur. 

wyoming-prison-5301

Des armes ont été introduites en contrebande dans la prison : le Garde Ed Samuelson a été tué par une arme à feu, tiré par un détenu, également armés de dynamite, essayant de s'évader en 1907.

Des détenus s'échappèrent, dès 1903. Une tentative d'évasion a été déjouée en 1911, au prix de la vie d'un garde. En 1912 seulement, trente prisonniers se sont échappés par la palissade en bois et en traversant le fil de fer barbelé sur deux jours consécutifs, et certains ont même tué un résident Rawlin, Charles Stressner. Enfin, en 1915, les murs et les tours de béton ont enfin fait cessé toute tentative d'évasion, jusqu'en 1927, quand sept prisonniers se sont évadés à deux reprises. Les détenus tout au long des années ont été conservés comme employés faisant des manches à balai, des chemises, et en faisant des couvertures de laine de qualité pour les militaires. La prison a reçu le prix Navy E ! Après la guerre, les détenus firent des plaques d'immatriculation. 

Tout au long des années suivantes jusqu'à 1966, de nouveaux blocs de cellules et d'autres bâtiments et ajouts ont finalement été ajoutés. Dans les années 1950, deux nouveaux blocs de cellules ont été construits pour accueillir 331 détenus. En 1966, Cell Block C a été construit, ayant 36 cellules pour "les cas graves de discipline." "L'ancien trou" a été transformé en salles de classe. Les exécutions de prisonniers ont commencé en 1912 lorsque la maison de la mort a été terminé.

De 1912 à 1933, les détenus de la maison de mort ont été pendus sur une invention terrible, appelé The Gallows Julien, où les condamnés étaient forcés de se tuer. En marchant sur une trappe, un jet d'eau a été lancé qui a finalement ouvert la trappe, ce qui provoque le condamné à tomber par la trappe. Malheureusement, l'homme ne tombe pas assez violemment pour se casser le cou, et ils sont morts d'une mort lente par strangulation. Neuf hommes ont été pendus de cette manière. Et le pire c'est que personne ne semblait se soucier de cette erreur.

5269e0c63776b

The Gallows Julien

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Enfin, une chambre à gaz d'acide cyanhydrique a été installé en 1936 pour faire un travail plus humaine de l'exécution de condamnés, et a été utilisé pour l'exécution, jusqu'en 1965.

La chambre à gaz d'acide cyanhydrique

La prison a été fermée en 1981, après 80 années de service. Elle est devenue un musée sous la propriété de l'ancien conseil Pen, qui ont fait un excellent travail dans sa rénovation, l'entretien, et pour gagner des fonds à travers des visites et la location des bâtiments à des groupes pour divers événements.

cell-block-a

Histoire des Manifestations : 

Beaucoup de prisons sont hantées en raison de la nature de l'incarcération, et de ce qui se passe dans ces lieux de détention qui sont remplis de caractères difficiles et de mauvaises attitudes. Les Meurtres dans la prison et les morts par exécution créés aussi des esprits sans repos.

Après avoir étudié l'histoire de la prison Frontier Wyoming à Rawlins, on peut dire que  c'est une prison oppressante très violente, qui a suscité beaucoup d'énergie négative, et d'esprits agités qui sont encore là aujourd'hui.  Il y a beaucoup de causes possibles pour les hantises connues dans cette prison.  

L'atmosphère sombre et déprimante d'être emprisonné dans des conditions difficiles et les mauvais traitements de détenus provoquent souvent des hantises.

Les détenus les plus méchant intimidaient les détenus les plus doux, les humiliaient et à les terrorisaient. Ils n'avaient pas compris la nécessité d'avoir deux types de prisons, la sécurité minimum pour les criminels mineurs et le maximum de sécurité pour les criminels violents.

Pour intimider les autres détenus, la peau d'un homme condamné qui a essayé de se frayer un chemin hors de la maison de la mort a servi à faire une paire de chaussures. Sa tête a été donné comme un cadeau à un ami du préfet.

Certains prisonniers craquaient sous la pression et se sont suicidés en se jetant du haut des étages supérieurs des blocs de cellules.

Deux détenus sont même morts de froid, ce qui a fait arrêté à la prison de l'utilisation de ces cellules particulières jusqu'à ce qu'un meilleur système de chauffage pourrait être offert dans une version améliorée plus récente de la Chambre Dungeon.

Certains étaient sans doute malades mentaux, et ont souvent été rempli de rage sur le niveau de la folie.

Un gardien qui a travaillé à la tour 9, s'est suicidé. Le stress du travail a obtenu le meilleur de lui.

Neuf hommes ont été étranglé à mort en raison de la potence Julien. Cinq hommes ont été exécutés dans la chambre à gaz.

Certains prisonniers, comme le détenu James Williams a été tué en essayant de s'échapper, et d'autres se sont suicidés avant d'être repris. Un détenu a été lynché par une foule de codétenus parce qu'il avait violé une femme âgée. Comme c'est le cas dans d'autres prisons plus dures encore, d'autres détenus étaient tués par d'autres détenus lors de combats.

Des gardes ont également été tués par des prisonniers, sur la longue histoire de la prison.


-une prison hantée-fantôme-prison

Manifestations : 

Bien qu'ils soient libérés par leurs décès, certaines entités èrent encore dans la prison, peut-être la peur d'aller de l'autre côté !

Voici les manifestations dans les différents blocs de cellules de prisonniers:

Le trou noir - Le Donjon Maison :

Une présence d'un fou furieux est dit menacer quiconque ose entrer dans certaines sections.

La Maison de la mort :

Certains sensitifs ont ressenti une augmentation de la pression sur leur poitrine et un sentiment d'anxiété, quand elles grimpaient les marches de la maison de la mort. Une apparition d'un homme portant un chapeau à larges bords a été vu dans la pièce où les hommes ont été exécuté par le pendaison.

-rawlins hantées

ghost-prison

rawlins-hantises

ghost-prison

Et voici l'épisode de notre super équipe de Ghost Adventures : 

L'équipe de Ghost Adventures à Wyoming Frontier Prison

 

Missouri State Penitentiary

6a00d8341bf9ae53ef00e54f17d4e98833-800

Le Missouri State Penitentiary, également connu sous le nom "Les Murs", était une prison de Jefferson City, Missouri qui a fonctionné de 1836 à 2004. Avant la clôture, il était le plus ancien centre d'exploitation pénal à l'ouest de la rivière Mississippi. Il a servi l'État de l'institution à la sécurité maximale primaire du Missouri. L'actuel Jefferson City Correctional Center a ouvert ses portes le 15 Septembre 2004 remplaçant la Missouri State Penitentiary.

missouristateprison

Les débuts :

Le Missouri State Penitentiary a été construit au début des années 1830 pour servir l'Etat nouvellement admis de Missouri. Jefferson City avait été désigné la capitale de l'État en 1822, et le gouverneur John Miller a suggéré que la principale prison de l'Etat y être construit, pour aider la ville à maintenir son statut un peu fragile par rapport aux autres villes qui tentent d'obtenir la capitale pour eux-mêmes. James Dunnica, un maître maçon qui a construit la première Capitol, bâtiment à Jefferson City en 1826, a été nommé pour superviser la construction de la nouvelle prison, et $ 25 000 a été attribué par le législateur pour les dépenses. L'installation a ouverte ses portes en Mars 1836, le même mois que la chute de l' Alamo dans le Texas.

Les prisonniers ont été utilisées au cours des années 1830 dans la fabrication de briques, la population carcérale initiale composée d'une garde, un gardien, quinze prisonniers, et un contremaître pour le fonctionnement de la fabrication de briques avec un assistant. Onze des quinze prisonniers étaient de St. Louis, et tous ont été incarcérés pour vol sauf un, qui a été emprisonné pour avoir poignardé un homme au cours d'une querelle d'ivrognes.

msp-bw-interior-shot

Émeutes :

En 1954, il y avait une importante émeute au pénitencier de l'État du Missouri. Le Missouri State Highway Patrol, la garde nationale du Missouri, et les services de police de Jefferson City, St. Louis et de Kansas City ont été appelés pour aider à réprimer l'émeute. Quand tout fut terminé, quatre détenus ont été tués, 29 ont été blessés et il y avait eu une tentative de suicides. Quatre gardes ont été grièvement blessés. Plusieurs bâtiments avaient été incendiés, des dommages estimés à 5 millions de dollars. Aucun détenus n'ont pu s'échapper lors de l'incident. Les bâtiments brûlés et autres dommages causés par l'émeute restèrent visibles durant les dix années qui suivirent ce drame.

À l'été 1996, le Missouri State Penitentiary éprouvait beaucoup de tension entre les officiers et les condamnés. Le surintendant et le major Eberle a retrouvé l'équipe de recherche et d'intervention. L'équipe a réussi à apaiser les tensions et à aider à ralentir la contrebande entrant dans le pénitencier.

missouri-state-penitentiary

Exécutions :

Le 6 Janvier 1989, le détenu George «Tiny» Mercer a été exécuté. C'était la dernière exécution qui a eu lieu à la Missouri State Penitentiary et la première exécution par injection létale.

Evasions : 

Le 22 Octobre 2003, une tentative de fuite et d'assassinat s'est produite au MSP, le détenu Toby Viles a été assassiné par deux délinquants qui ont travaillé avec lui dans l'usine de glace de la prison. Le détenu Shannon Phillips a plaidé coupable de l'assassinat. Le détenu Christopher Sims était également présent dans la production de glace au moment du meurtre, mais n'a pas encore du subir son procès. Les détenus Phillips et Sims ont été trouvé quatre jours plus tard dans une salle que les détenus avaient préparé pour un séjour prolongé. La chambre était caché par le personnel des services correctionnels jusqu'à ce qu'ils commencent à percer des trous dans des panneaux d'accrochage qui couvraient les murs. Les délinquants avaient l'intention d'attendre jusqu'à la fermeture pour s'échapper.

MSP_1_t670

Le couloir de la mort :

Avant Avril 1989, le couloir de la mort du Missouri a été situé au Missouri State Penitentiary. Les condamnés à mort étaient placés dans une unité souterraine et ont été isolés des autres détenus. Chaque détenu du couloir de la mort avait le droit à une heure d'exercice par jour dans une zone clôturée à côté de l'établissement du couloir de la mort. Missouri Department of Corrections a dit: "Avec les restrictions de circulation et l'accès limité aux programmes, les conditions de détention pour les détenus condamnés à mort étaient moins favorables que ceux trouvés dans d'autres pays" et "Comme avec d'autres Etats utilisant les établissements pénitentiaires qui ont été construit avant la fin du 21ème siècle, les conditions dans l'État du Missouri Penientiary étaient moins favorables pour les condamnés à mort et le personnel ". Après une contestation judiciaire, le Missouri Department of Corrections a commencé à utiliser un système interne de classification des condamnés à mort avec des privilèges attribués par rapport à leur comportement, les changements dans les procédures de livraison de services médicaux, et une "salle de vie privée", où les condamnés à mort pouvaient assister aux services religieux.

Le Centre correctionnel de Potosi (PCC) a ouvert en 1989. En Avril 1989, la situation fait que 70 condamnés à mort furent transférés au JCCC à Potosi.

missouri-state-penitentiary (1)

Clôture de MSP :

En 1991, le nom d'état du Missouri pénitentiaire a été changé pour le Centre correctionnel Jefferson City. En 2003, il a été modifié pour redevenir Missouri State Penitentiary, il n'y avait pas de confusion entre l'ancienne prison, et le nouveau qui a été construit.

Le Missouri State Penitentiary a été fermé le 15 Septembre 2004 et le nouveau Centre correctionnel de Jefferson City a été ouvert.

Paranormal :

Les rumeurs parlent d'événements étranges et inhabituelles qui ont eu lieu au pénitencier de l'État du Missouri (MSP) au fil des ans. Des observations des apparitions, des sons inexplicables, des histoires horribles, vous les trouverez tous dans la prison désaffectée.

Au cours des dernières années, plus de 100 enquêtes paranormales organisées ont eu lieu.Les participants utilisent le matériel scientifique adapté pour se documenter et justifier leurs expériences. Des histoires émergent alors des observations inexplicables à la prison surnommé les "les 47 hectares sanglants d' Amérique" par le magazine Time en raison du nombre de meurtres et d'agressions qui ont eu lieu là-bas.

En 2011, la télévision d'émission à succès du réseau SyFy fantômes Chasseurs venus explorer le site historique. MSP a ensuite été en vedette dans un épisode d'une heure intitulé "la plus sanglante 47 Acres." Peu de temps après, la chaîne Voyage a diffusé Ghost Adventures à l'intérieur des murs de la prison désaffectée. À la fin 2012, un studio de production de Los Angeles a passé une semaine le tournage pour son thriller paranormal "Apparitional".

La rumeur continue à se propager sur la prison, comme quoi elle serait hantée, de plus en plus de gens viennent pour explorer le site mystérieux. Les visiteurs peuvent choisir parmi une variété d'options paranormales : Ghost Tours, chasses aux fantômes, Classes Ghost Hunt, enquêtes de nuit publiques et privées sont offertes à la Missouri State Penitentiary.

 Voilà enfin notre tour des prisons abandonnées et hantées terminé ! J'attends vos avis et vos commentaires !

Mais attention ne vous éloignez pas de trop, d'autres aventures vous attendent encore, nous allons traverser d'anciennes usines désaffectées, de vieux hôtels, des églises abandonnées ou encore d'anciens châteaux hantés ^^

 

19 décembre 2013

La Saga de La Planète des Singes : De 2001 à "l'Affrontement" de nos jours !

La Planète des Singes

Jaquette La Planète des Singes (2001)

Réalisateur : Tim Burton

Acteurs principaux : 

Mark Wahlberg dans le rôle de : Leo Davidson

Estella Warren dans le rôle de : Daena

Tim Roth dans le rôle de :  Le général Thade

Helena Bonham Carter dans le rôle de : Ari

Michael Clarke Duncan dans le rôle de : Attar

Kris Kristofferson dans le rôle de : Karubi

Paul Giamatti dans le rôle de : Limbo

David Warner dans le rôle de : Sandar

Synopsis : 

En 2029, un groupe d'astronautes entraîne sur la station orbitale Oberon des singes pour remplacer l'homme dans des explorations spatiales à haut risque.
Suite à la réception d'étranges signaux, les astronautes envoient le chimpanzé Pericles afin d'en connaître l'origine. Toutes les communications entre le primate et la station sont subitement interrompues et le vaisseau disparaît des radars. Désobéissant à ses supérieurs, Leo Davidson embarque dans un des vaisseaux expérimentaux pour aller porter secours à Pericles.
Tout comme lui, il perd le contrôle des commandes et s'écrase dans les marais d'une forêt tropicale. L'intrépide pilote voit alors un groupe d'humains affolés foncer droit sur lui, et se fait capturer par des chimpanzés parlants. Qu'est-il arrivé sur cette planète pour que des singes en viennent à dominer la race humaine ?

Mark Wahlberg et Estella Warren

Anecdotes : 

Une collaboration durable :

Les décors exotiques de La Planète des Singes sont dus au chef décorateur Rick Heinrichs. Celui-ci est un collaborateur fidèle du réalisateur Tim Burton : il a travaillé sur absolument tous ses films. Les deux hommes sont en fait amis depuis leurs études universitaires.

Helena Bonham Carter dans le rôle de Ari

"Le Secret de la Planète des Singes" ne verra jamais le jour !

Héros majeur et inoubliable de la saga La Planète des singes, Charles Hestonaurait dû faire une très courte apparition dans le second volet : "Le Secret de la Planète des Singes" Fermement opposé à une suite, il accepta pourtant de revenir par fidélité envers le producteur Richard D. Zanuck, qui avait pris le risque de faire le premier film. Refusant toutefois de toucher un cachet pour ce petit rôle, il voulait reverser l'argent à l'école de son fils. Pour "boucler la boucle", le comédien a fait une autre apparition clin d'oeil, mais cette fois-ci grimé en singe, dans La Planète des Singes de Tim Burton, où il incarne le père mourant de Tim Roth.

Estella Warren dans La Planète des Singes

Ma Critique : 

Ce film est une réinterpretation de "La Planète des Singes" l'original de 1968. Ce n'est clairement pas le meilleur long métrage de Tim Burton mais certains éléments scénaristiques sont intéressants, tout comme les maquillages de Rick Baker. Les acteurs sont très bons , Mark Wahlberg dans son rôle d'homme de l'espace, Estella Warren toujours aussi belle, Helena Bonham Carter et le talentueux et défunt Michael Clarke Duncan interprètent ici deux excellents rôles de "singes".

Bon film de science-fiction, mais reste un mystère à résoudre c'est le mystère de la statue de Thade à la place de Lincoln à la fin, et le fait que les humains soient remplacés par les singes quand Léo reviens...

Ma Note : /5

Michael Clarke Duncan dans le rôle de Attar

La Planète des Singes - Bande Annonce

La Planète des Singes : les Origines

Jaquette La Planète des Singes : les Origines (2011)

Réalisateur : Rupert Wyatt

Acteurs principaux : 

James Franco dans le rôle de : Will Rodman

Freida Pinto dans le rôle de : Caroline

John Lithgow dans le rôle de : Charles Rodman

Brian Cox dans le rôle de :  John Landon

Tom Felton dans le rôle de : Dodge

Andy Serkis dans le rôle de : César

David Hewlett dans le rôle de : Hunsiker

Tyler Labine dans le rôle de : Franklin

Chelah Horsdal dans le rôle de : Irena

Synopsis : 

Dans un laboratoire, des scientifiques expérimentent un traitement sur des singes pour vaincre la maladie d’Alzheimer. Mais leurs essais ont des effets secondaires inattendus : ils découvrent que la substance utilisée permet d’augmenter radicalement l’activité cérébrale de leurs sujets. César, est alors le premier jeune chimpanzé faisant preuve d’une intelligence remarquable. Mais trahi par les humains qui l’entourent et en qui il avait confiance, il va mener le soulèvement de toute son espèce contre l’Homme dans un combat spectaculaire.

César

Anecdotes : 

Changement et innovation du personnage principal :

Contrairement aux autres films de la saga, les singes sont les personnages principaux. L'histoire en est donc transfigurée, comme nous l'explique le producteur Peter Chernin : "Le fait que César soit le personnage central et que l’histoire est racontée de son point de vue marque un changement radical par rapport aux autres films de la série. On s’attache beaucoup plus à lui."

Performance capture :

Pour la première fois, les singes ont été créés numériquement grâce à la performance capture. C'est la compagnie Weta Digital ( Avatar, Le Seigneur des Anneaux : la communauté de l'anneau ) qui s'est occupée de leur création. Joe Letteri, le superviseur des effets spéciaux, revient sur le processus de création : "Nous avons utilisé des combinaisons de performance capture et des casques pour filmer les expressions faciales des acteurs et enregistrer la totalité de leur jeu d’acteur physique. Mais pour la première fois, les acteurs de performance capture ont été filmés dans de vrais décors en même temps que les autres acteurs comme James Franco et Freida Pinto, ce qui a fait disparaître la barrière entre les effets visuels et les prises de vues réelles. Le tournage ressemblait donc à celui d’un film traditionnel. Les acteurs jouaient vraiment les uns avec les autres, et nous nous sommes occupés des effets visuels plus tard."

Andy Serkis dans le rôle de César

Une scène compliquée : 

La principale difficulté pour Weta Digital a été le tournage du climat du film qui se déroule sur le Golden Gate Bridge de San Francisco. Le décor gigantesque a été construit près de Vancouver. Durant cette séquence se déroule une bataille épique entre les hommes et les singes – avec des cascades compliquées, des incendies, des explosions, des hélicoptères, des centaines de voitures et de figurants, et le brouillard de San Francisco qui est aussi le point culminant de l’intensité narrative et émotionnelle et du parcours des personnages.

Sur le Golden Gate Bridge de San Francisco

Mort de Will (James Franco) annulée :

Début octobre 2011, le président de la post-production de la Twentieth Century Fox Film Corporation a déclaré que la fin du film, à laquelle les spectateurs ont assisté, n'était pas celle qui avait été imaginée lors de l'écriture du scénario original. En effet, cette première version devait s'achever sur la mort du personnage de Will (James Franco). Ce changement de dernière minute (juste un mois avant la sortie internationale du film) s'explique notamment par la crainte de la Fox de perdre son acteur principal en cas de suite (très probable) à ce Blockbuster. Rappelons à ce sujet que l'exploitation en salle de La Planète des singes : les origines a rapporté plus de 400 millions de dollars de recettes à travers le monde.

James Franco et Freida Pinto

Ma Critique : 

En voilà un film qui était redouté plus qu’attendu. D’abord car il porte la signature d’une saga parmi les plus mythiques du cinéma de science-fiction lancée par un chef d’oeuvre en 1968 et suivi par une série TV et 4 films de qualité variable. Ensuite car le dernier contact entre le spectateur et l’univers de La Planète des singes date d’il y a 10 ans et qu’il s’agissait alors du non génialissime remake signé Tim Burton. Mais surprise ce film a vraiment été une réussite sur tous les plans.

La Planète des singes: Les Origines développe une réflexion fascinante avec d’un côté l’émancipation des primates, leur prise de conscience et de pouvoir, et de l’autre l’aboutissement du penchant humain pour l’auto-destruction. Et cette démonstration, quelque part tout à fait plausible sans tomber dans des idéologies écologistes de bas étage, est un contrepoint flamboyant au coeur de blockbuster matriciel du film. C’est ça un film intelligent, qui ne prend pas les spectateurs pour des imbéciles, et qui en plus leur en donne pour leur argent question spectacle.

Ce film ne perd jamais de son intensité. Y compris dans sa seconde partie, où le spectaculaire prend le pas sur la réflexion. Il bluffe autant grâce au réalisme saisissant des effets numériques (on dirait de vrais singes !) que grâce à un scénario fort malin : ce ne sont pas les chimpanzés qui anéantiront l'espèce humaine, ce sont les hommes eux-mêmes, dans leur soif mégalomaniaque de contrôle, qui s'autodétruiront. Un blockbuster captivant et tout sauf bête. 

On ne pouvait pas rêver plus belle renaissance de cette univers, si intelligente et respectueuse, avec une véritable émotion passant aussi bien par le récit que par l’image. Reboot tout simplement magnifique,puissant et audacieux !!!

Ma Note : /5

La Planète des Singes : Les origines - Bande-annonce

 

La Planète des Singes : l'Affrontement

Affiche préventive du film (2014)

Réalisateur : Matt Reeves

Acteurs principaux : 

Andy Serkis dans le rôle de : Caesar

Jason Clarke dabs le rôle de : Malcolm

Gary Oldman dans le rôle de : Dreyfus

Toby Kebbell dans le rôle de : Koba

Judy Greer dans le rôle de : Cornelia

Kodi Smit-McPhee

Keri Russell

Enrique Murciano

Synopsis : 

La suite de La Planète des Singes : les origines. L'histoire se déroule 8 ans après la fin du dernier film, alors qu'un virus a décimé une grande partie de l'humanité et que primates et humains se livrent une guerre terrible et que chaque communauté tente de survivre.

Dawn-of-the-Planet-of-the-Apes-Character-Posters

La Twentieth Century Fox vient de dévoiler une première affiche du très attendu nouveau film "La Planète des singes : l'Affrontement".

Caesar n'est pas content et va le faire savoir dans le film La Planète des singes : l'affrontement qui sera sans nul doute l'un des points d'orgue de l'été 2014 dans les salles de cinéma. Comme on peut s'en rendre compte sur la toute première affiche du film, le grand singe à l'origine de la révolte de ses congénères a bien l'intention, en devenant chef de guerre, de prendre sa revanche et ne pas faire de quartiers avec les humains.

L'histoire de La Planète des singes : l'affrontement se déroule huit ans après la fin du film La Planète des singes : les origines, alors qu'un virus a décimé une grande partie de l'humanité et que primates et humains se livrent une guerre terrible et que chaque communauté tente de survivre.

Le dévoilement de cette affiche préventive, inspiré de la première photo du film déjà disponible, annonce la publication la semaine prochaine d'une bande-annonce. Réalisé par Matt Reeves (Cloverfield), on retrouve derrière les mouvements de Caesar, l'acteur Andy Serkis, connu pour avoir "animé" Gollum dans Le Seigneur des anneaux ou le premier volet du Hobbit. La sortie de La Planète des singes : l'affrontement est attendue le 6 août en France.

Rise-Poster-Bandeau

La Planète des Singes : L'Affrontement - Bande annonce (VF)


 


16 décembre 2013

AMERICAN HORROR STORY : La série qui fait le Buzz !!!

 "Article invité, avec la contribution de ma collaboratrice journaliste S.Merolla"

American Horror story

Jaquette American Horror Story : Murder House - Saison 1

Acteurs principaux de la Saison 1 :

Connie Britton dans le rôle de : Vivien Harmon

Dylan McDermott dans le rôle de : Ben Harmon

Jessica Lange dans le rôle de : Constance

Denis O'Haredans le rôle de : Larry Harvey

Taisse Farmiga dans le rôle de : Violet Harmon

Evans Petersdans le rôle de : Tate

Frances Conroy dans le rôle de : Moira

Alexandra Breckenridge dans le rôle de : Moira Jr

Lily Rabe dans le rôle de : Nora Montgomery

Zachary Quinto dans le rôle de : Chad Warwick

 

"American Horror Story est le buzz de cette année. Pour sa troisième saison, la série devrait rencontrer à nouveau le succès auprès de ses nombreux fans. Le scénario est très bien ficelé : un psychiatre déviant, un adultère, une mère qui subie, qui perd un enfant avant de l’avoir mis au monde, une fille hantée par Satan, le tout dans une ambiance sombre digne des meilleurs films d’épouvante. Autour de la famille Hamon, la malédiction règne, et rien ne sera jamais normal.

Les évènements se succèdent et apportent tous leur part d’angoisse, de peur mais aussi d’un bonheur qui ne sera jamais parfait. Le fond du décor est constitué d’une demeure dans laquelle les esprits qui l’ont jadis habité sont toujours présents apportant leur lot de mauvais sort. Tension psychologique insupportable, terreur, dramaturgie, les scénaristes n’ont rien négligé pour que la vie de cette famille américaine devienne un véritable enfer … au grand bonheur du spectateur. Dylan MacDermott, Connie Britton, Jessica Lange sont parfaits dans leur rôle et conduisent progressivement le spectateur vers une issue intrigante ou rien n’est jamais décidé à l’avance. Ryan Murphy réussit à la perfection cet exercice qui consiste à plonger son auditoire dans une course haletante dont on ne devine jamais la fin mais dont on espère toujours un happy end. Cette série devrait, à n’en nul douter, perdurer dans le temps car elle connait un immense succès auprès des internautes de tout âge.

Sur les sites d'annonces, des DVD, des costumes, des effigies des héros de cette série, sont en vente. Internet a très vite repris le relai, cela fait partie du marketing. Le tout est parfaitement orchestré par une équipe de production qui inonde le net d’objets en tout genre. Ces annonces proviennent du monde entier ; American Horror Story a fait déjà le tour de la terre depuis les Etats-Unis jusqu’à l’Europe." (Article de S.Merolla)

Jaquette American Horror Story : Asylum - Saison 2

Acteurs principaux de la Saison 2 :

Jessica Lange dans le rôle de : Sister Jude

Chloë Sevigny dans le rôle de : Shelley

Joseph Fiennes dans le rôle de : Monsignor Timothy O'Hara

Zachary Quinto dans le rôle de :  Dr.Thredson

Sarah Paulson dans le rôle de : Lana

Evan Peters dans le rôle de : Kit

James Cromwell dans le rôle de : Dr Arden

Lily Rabedans le rôle de : Sister Eunice

Lizzie Brocheré dans le rôle de : Grace Bertrand

Frances Conroy dans le rôle de : Angel of Death

Cléa DuVall dans le rôle de : Wendy Peyser

 

Synopsis des Saisons :

Saison 1 : American Horror Story: Murder House :

La première saison de la série est centrée autour de la famille Harmon composée de Ben (Dylan McDermott), Vivien (Connie Britton) et Violet (Taissa Farmiga). Peu après que Vivien ait fait une fausse couche et que Ben l'ait trompée avec l’une de ses étudiantes, les Harmon décident de quitter Boston et achètent une maison victorienne à Los Angeles.

À leur arrivée, ils apprennent que le précédent propriétaire de la demeure a été tué par son petit ami, qui s’est suicidé après le meurtre. Moira O'Hara (Frances Conroy et Alexandra Breckenridge), une étrange femme de ménage s’occupant de la maison depuis des années se présente à la famille dès le début de la série pour reprendre son travail. La maison subit de fréquentes visites de la voisine Constance (Jessica Lange) et de sa fille trisomique Adélaïde (Jamie Brewer) qui semble être attachée à la maison et à son passé ainsi que le harcèlement d'un ancien propriétaire au corps ravagé par le feu et à tendances psychotiques, Larry Harvey (Denis O'Hare).

Ben, psychiatre, a pour client le jeune Tate Langdon (Evan Peters) probablement atteint de schizophrénie, qui noue vite des liens avec Violet. La famille Harmon réalise que leur nouvelle vie devient peu à peu leur pire cauchemar, habitant dans une maison cachant de terribles secrets...

Saison 2 : American Horror Story: Asylum :

La deuxième saison est centrée sur l'asile psychiatrique de Briarcliff, dirigé de main de fer en 1964 par Sœur Jude (Judy Martin pour l'état civil) (Jessica Lange), une nonne autoritaire et sadique qui prend sa mission très à cœur, cherchant la rédemption pour une faute passée. Elle est aidée dans cette tâche par la jeune et naïve Sœur Mary-Eunice (Lily Rabe) et le Dr Arthur Arden (James Cromwell), un médecin au passé obscur qui s'adonne à des expérimentations perverses. L'établissement est sous les ordres d'un prêtre charismatique, arriviste et peu scrupuleux, Monseigneur Timothy Howards (Joseph Fiennes).

La région est en émoi : la police pense avoir enfin arrêté le terrible meurtrier psychopathe Bloody Face. Le malheureux Kit Walker (Evan Peters), dont l'épouse Alma (Britne Oldford) a disparu dans des circonstances très étranges, est suspecté et accueilli à Briarcliff. Le fait qu'il soit persuadé d'avoir été enlevé par des extra-terrestes la nuit du meurtre ne plaide pas en sa faveur. Le Dr Oliver Thredson (Zachary Quinto), un psychiatre aux méthodes plus modernes que celles de Sœur Jude, est chargé de son expertise psychiatrique. De son évaluation dépend le sort de Kit : la chaise électrique ou l'internement à vie.

L'arrivée médiatique de "Bloody Face" à Briarcliff y attire Lana Winters (Sarah Paulson), une jeune journaliste homosexuelle qui cherche à faire ses preuves. Sa curiosité est rapidement punie et elle se retrouve elle-même internée. C'est Grace (Lizzie Brocheré), enfermée pour avoir tué sa propre famille, qui sert de guide aux deux nouveaux arrivants.

Alors que Kit, Lana et Grace vont tenter de s'échapper, le Diable va se glisser à l'intérieur de Briarcliff, et il n'est qu'une des terrifiantes menaces sur les patients.

Saison 3 : American Horror Story: Coven :

« Coven » raconte l’histoire secrète des sorcières et de la sorcellerie en Amérique. Plus de 300 ans ont passé depuis les jours turbulents des procès des sorcières de Salem et celles qui ont réussi à s’échapper font désormais face à l’extinction. Des attaques mystérieuses contre leur espèces s’intensifient et les jeunes filles sont envoyées dans une école spéciale à la Nouvelle-Orléans pour qu’elles puissent apprendre à se protéger. Prise dans la tourmente est la nouvelle, Zoe (Taissa Farmiga) qui cache un terrible secret. Alarmée par cette agression récente, Fiona (Jessica Lange), absente depuis longtemps refait surface dans la ville et elle est déterminée à protéger l’assemblée de sorcières (le coven) et à décimer quiconque se mettra sur son chemin. Cette saison se déroule à notre époque et dans les années 1830.

Affiche de American Horror Story : Coven - Saison 3

Acteurs principaux de la Saison 3 :

Sarah Paulson dans le rôle de : Cordelia Foxx

Taissa Farmiga dans le rôle de : Zoe Benson

Frances Conroy dans le rôle de : Myrtle Snow

Evan Peters dans le rôle de : Kyle Spencer

Lily Rabe dans le rôle de : Misty Day

Emma Roberts dans le rôle de : Madison Montgomery

Denis O'Hare dans le rôle de : Spalding

Kathy Bates dans le rôle de : Delphine LaLaurie

Jessica Lange dans le rôle de : Fiona Goode

 

American Horror Story : les infos sur la saison 4 !

Alors que FX est entrain de diffuser les épisodes de la saison 3, les créateurs de "American Horror Story" pensent déjà à la suivante, puisque Ryan Murphy a lâché des premiers (petits) indices.

C'est officiel depuis le 7 novembre : la saison 3 d'American Horror Story ne sera pas la dernière, puisque la série a d'ores et déjà été renouvelée. Et tandis que l'intrigue de Coven se poursuit, Ryan Murphy pense déjà à la suite. Sans trop en dévoiler, le co-créateur du show a néanmoins annoncé à Entertainment Weekly que le prochain chapître ne serait "pas contemporaine", qu'elle se tournerait à la Nouvelle Orléans ou à Santa Fe, et qu'il lâcherait plus d'indices au moment de la diffusion de l'épisode 11, dont la date n'est pas encore fixée.

Ce qui est sûr, en attendant, c'est que le spin-off de Coven a aujourd'hui très peu de chances de voir le jour, car il constituait un frein pour Ryan Murphy et son équipe de scénaristes au moment de faire avancer l'intrigue : "En attaquant les épisodes 8 et 9, nous nous disions "On ne peut pas tuer cette personne car on en aura besoin dans le spin-off."", a expliqué le showrunner au magazine. "Dès que ces mots ont été prononcés, j'ai dit "Il n'y aura pas de spin-off." La "bonne" nouvelle, maintenant, du coup, c'est que n'importe qui peut y passer d'ici la fin de la saison 3.

 

american-horror-story_5101

La maison de l'horreur de la 1ère saison !

 

Ma Critique : 

Après avoir vu les deux premières saisons, bien différentes mais toutes aussi excellentes; je ne peux que devenir fan de cette série où l'horreur et le paranormal sont plus qu'au RDV. J'ai terminé les 13 épisodes de la deuxième saison en 2 jours...vous voyez un peu ! Pour tous les fanatiques de maisons hantées, d'asiles abandonnés, de paranormal et d'horreur, cette série est pour vous, je la conseille à 300% : des acteurs excellents qui jouent des rôles de personnages bien dérangés et charismatiques comme on les aime, un scénario véritablement plein de suspense, une réalisation au poil : le tout pour une ambiance morbide et dérangeante !

Ce que j'ai adoré c'est le changement de thème dans chacune des saisons mais toutes en rapport avec l'horreur et le paranormal, et en gardant les même acteurs dans des rôles différents, c'est fort car on arrive vraiment à se plonger dans chaque histoires.

L'autre point que j'ai plus qu'adoré est que toutes ces saisons sont tirées de plusieurs histoires et d'endroits qui ont vraiment existés, comme par exemple dans la saison 2, le tunnel où ils évacuent les cadavres, ce tunnel s'appel dans la vraie vie, "The Death Tunnel" : "Le Tunnel de la Mort" et se trouve dans le Sanatorium de Waverly Hills aux Etats-Unis ( aujourd'hui un des lieux les plus hantés des Etas-Unis ), vous pouvez voir mon article sur ce lieu en cliquant : ICI , un autre exemple de la saison 2, les malades laissés à l'abandon et où il n'y a que 2 ou 3 infirmiers pour s'occuper d'eux, tout ça ce n'est pas de la fiction mais ça à vraiment eu lieu et dans plusieurs Anciens Asiles des Etats-Unis maintenant à l'abandon et hantés... Comment je sais ça ? Je suis un très grand fan de Ghost Adventures pour les connaisseurs ^^

La saison 3 semble repartir sur de bonnes bases, le sujet principal est "les sorcières de Salem" qui elles aussi ont bien existées ! Hâte de voir ça ! :)

Je vous la conseille fortement et bien plus encore !!! Série immanquable !!!

Ma Note : /5

Voici les 3 Bandes-annonces des trois saisons de AMERICAN HORROR STORY :

Vous pouvez retrouver la Bande-annonce de la saison 1 en VOST FR sur le lien suivant : http://www.youtube.com/watch?v=qpceRimo2eg

AMERICAN HORROR STORY - Saison 2 - Bande annonce VOST FR

 Vous pouvez retrouver la Bande-annonce de la saison 3 en VOST FR sur le lien suivant : http://www.youtube.com/watch?v=YuXchi42SuE

 

Et vous ? Qu'en pensez vous ?

 

 

Posté par JimmyJim à 16:52 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

15 décembre 2013

HOT SHOTS 1 et 2 !!! Les aventures délirantes du pilote Sean "Topper" Harley !

HOT SHOTS !

Jaquette HOT SHOTS ! ( 1991 )

Réalisateur : Jim Abrahams

Acteurs principaux : 

Charlie Sheen dans le rôle de : Sean « Topper » Harley

Valeria Golino dans le rôle de : Ramada Thompson

Cary Elwes dans le rôle de : Lieutenant Kent Gregory

Lloyd Bridges dans le rôle de : L'amiral Benson

Kévin Dunn dans le rôle de : Lieutenant Commandant Block

Jon Cryer dans le rôle de : Jim "Fausse couche" Pfaffenbach

William O'Leary dans le rôle de : Pete "Buffet Froid" Thompson

Kristy Swanson dans le rôle de : Kowalski

Synopsis :

Le lieutenant Sean « Topper » Harley est un pilote de chasse talentueux, mais complexé par le souvenir de son père qui jadis aurait été responsable de la mort de son coéquipier lors d'une mission aérienne. Retiré du monde dans un village indien, il est recruté par le commandant Block pour une délicate mission au Proche-Orient.

Valeria Golino dans le rôle de Ramada Thompson

Charlie Sheen dans le rôle de Sean « Topper » Harley

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Anecdotes : 

Restez jusqu'à la fin du générique !

Les spectateurs qui patienteront jusqu'à la fin du générique pourront découvrir un gag sous forme de crédit, à savoir une liste des "choses que vous pouvez faire après le film" ! Un gag précédemment employé à la fin d'un film de Bruce Lee, Hamburger, en 1977.

 

Un nom de Moto : 

Le nom du personnage joué par Charlie Sheen, Topper Harley, n'est autre que le nom d'une moto des années 60 de la marque Harley-Davidson : The Harley Topper !

Charlie Sheen en Mode Top Gun

Sans trucages !

Valeria Golino, alias Ramada Thomson, a toujours prétendu que la scène dans laquelle elle attrape une olive au vol, après que Charlie Sheen lui ai appuyé sur le ventre, a été réalisée sans trucage...

Scène où Valeria Golino attrape la cerise en plein vol !

Voici la scène : 

Un porte-avions... en bois !

Le porte-avions sur lequel de nombreuses scènes ont été tournées n'était en fait qu'un pont en bois, construit sur le bord d'une falaise, dans un établissement militaire désaffecté du Marine-land.

Des plans d'un autre film insérés :

Plusieurs scènes se déroulant sur le porte-avions sont totalement étrangères au film ! Elles ont été insérées à partir d'un autre long-métrage intitulé Le Vol de l'intruder, notamment pour les plans concernant le décollage des avions.

Ramada Thompson et Sean « Topper » Harley

Clins d’œil et références :

  • Le film parodie plusieurs films américains, dont :On peut voir dans une scène que le pape Jean-Paul II, incarné par Eugene Greytak, joue un combat de boxe
    • Top Gun : Hot Shots! s'inspire principalement de ce film. Comme le personnage incarné par Tom Cruise, le personnage de Charlie Sheen est une tête brûlée, vivant dans l'ombre de son père. Le personnage d'antagoniste de Kent Gregory renvoie à celui d'Iceman, incarné par Val Kilmer.
    • Full Metal Jacket : notamment lorsque « Red » Herring aboie sur les pilotes en arrivant dans le dortoir
    • Autant en emporte le vent : lors de la séquence musicale Only You, Topper porte Ramada dans ses bras et tente de monter l'escalier. Ils sont vêtus comme dans le film et Topper dit « Scarlett, cette fois ne me dit pas que tu as la migraine ».
    • Danse avec les loups : au début du film, Topper vit dans une réserve indienne. Le vieil Owatonna lui donne un blouson de motard offert par « Danse avec les loubards ».
    • Rocky : lors de la séquence musicale Only You, Topper est sur un ring, très amoché. Il hurle « Ramada ! » comme Sylvester Stallone. De plus, Ramada est coiffée comme Talia Shire dans le film.
    • Superman : lors de la séquence musicale Only You, Topper et Ramada sont habillés respectivement comme Christopher Reeve et Margot Kidder.
    • Autres films parodiés : Le Parrain, 9 semaines 1/2 ainsi que la série télévisée Supercopter.
  • Le générique de fin du film contient des recettes de cuisine.
  • À la fin du générique de fin, on peut lire le message « Si vous étiez parti au début du générique vous seriez déjà chez vous ».
  • Dans une scène, on peut apercevoir une peluche de Garfield dans le cockpit de Topper.
  • On peut remarquer que l'amiral Benson n'appelle jamais le commandant Block par le même prénom et ce tout au long du film.

Scène parodiant Full Metal Jacket

Ma Critique : 

Hot Shots ! est l'une des meilleures parodies jamais réalisées. Personnellement, je me suis régalé et marré tout le long du film. Les gags sont excellents, même s'il faut des fois comprendre le second degré, l'humour dans ce film est parfait. Les acteurs sont très convaincants et jouent très bien leur personnage, surtout Charlie Sheen qui brille dans ce film dans chacun des personnages qu'il a à parodier.

Cette parodie est un classique de la parodie devenu culte !

Ma Note : /5

Affiche de HOT SHOTS !

Hot Shots - Compilation : Amiral Thomas Benson (French)

 

HOT SHOTS ! 2

Jaquette HOT SHOTS ! 2 ( 1993 )

Genre : Comédie, Action

Réalisateur : Jim Abrahams

Acteurs principaux : 

Charlie Sheen dans le rôle de : Sean « Topper » Harley

Valeria Golino dans le rôle de : Ramada Rodham Hayman

Lloyd Bridges dans le rôle de : Tug Benson

Richard Crenna dans le rôle de : Colonel Denton Walters

Brenda Bakke dans le rôle de : Michelle Rodham Huddleston

Miguel Ferrer dans le rôle de : Harbinger

Rowan Atkinson dans le rôle de : Dexter Hayman

Mitchell Ryan dans le rôle de : Gray Edwards

Synopsis : 

Topper Harley a décidé d'oublier le monde et la civilisation en Thaïlande. Surtout pour oublier Ramada. Mais les méchants ne lui laissent pas de répit. Saddam Hussein met en difficulté des commandos américains. Le président Thomas « Tug » Benson décide de faire appel à Topper pour sauver encore une fois le monde libre.

Parodie de La Belle et le Clochard

Clins d’œil et références :

  • Le slogan américain du film était « just 2 it », une référence au « just do it » de Nike ;
  • Miguel Ferrer est le cousin de Georges Clooney ;
  • Le film parodie plusieurs films américains : La Belle et le Clochard, Casablanca, Rambo 2 : La Mission, Rambo 3, Terminator 2, Portés disparus, Kickboxer, Star Wars, Basic Instinct, Apocalypse Now, Predator, Sens unique, Robin des Bois : Prince des voleurs, Platoon, Commando, Le Magicien d'Oz et Demolition Man (voir h 18 min 42 s) ;
  • Les scénaristes font également des clins d'œil à la réalité puisque lorsque le président Benson vomit sur son homologue japonais, il s'agit d'une référence à George H.W. Bush qui avait vomi sur le premier ministre Kiichi Miyazawa. De plus, l'histoire du film rappelle Jimmy Carter et l'échec de l'opération Eagle Claw, qui visait à faire libérer des otages retenus à Téhéran ;
  • Lorsque le président Benson fait son bain de foule du début, il enlève un bébé des bras d'une femme, qui ne sont autres que la femme et le fils de Jim Abrahams, le réalisateur ;
  • Au début du film lorsque Saddam est dans son lit, son pyjama ressemble au maillot des New York Yankees, le logo (les initiales S et H) présent sur son pyjama fait référence à celui de l'équipe de baseball (les initiales N et Y) ;
  • Dans le film, le personnage de Sadam Hussein regarde The Arsenio Hall Show. On peut également voir que Saddam possède une boite à gâteaux en métal sur laquelle on retrouve un homme ressemblant étrangement à Yasser Arafat ;
  • Dans la scène parodiant La Belle et le Clochard, on peut apercevoir Javier Bardem mangeant à une table avec 2 autres acteurs.
  • Le personnage qui torture le colonel Walters, dans une scène qui ressemble à Rambo 2 : La Mission, porte un bonnet Holyday Inn ;
  • Jerry Haleva, qui interprète ici Saddam Hussein, l'avait déjà fait brièvement dans Hot Shots !.
  • Richard Crenna joue quasiment le même rôle que celui qu'il tenait dans Rambo, Rambo 2 : La Mission et Rambo 3;
  • Ryan Stiles, qui joue le soldat « expert » en explosifs Rabinowitz, retrouvera quelques années plus tard Charlie Sheen en apparaissant dans sa sitcom : Mon Oncle Charlie. Il avait également tenu un petit rôle dans Hot Shots ! ;
  • Dans la scène de l'avion, on peut entendre les membres de l'équipe de Tom crier « Geronimo » juste avant de sauter, comme les paras US en 1944. Puis plus loin dans la même scène, un indien saute de l'avion en s'écriant « moi », c'est un clin d'œil au vrai Geronimo ;
  • Martin Sheen, le père de Charlie Sheen, apparaît brièvement dans la scène du bateau. Tout est fait pour rappeler son personnage d'Apocalypse Now. De plus, lorsqu'il croise le bateau de Topper, ils se disent : « Tu étais épatant dans Wall Streer ! » (« I loved you in Wall Street! »). Il s'agit d'une référence au film d'Oliver Stone dans lequel ils jouent tous les deux ;
  • Le bateau des militaires irakiens s'appelle The Behn Gazzara, en référence à l'acteur Ben Gazzara ;
  • Il y a un clin d'œil à la marque Duracell, lorsque dans une scène un lapin automate fait son entrée et qu'il déclare « Et ça dure ! Et ça dure ! Tout ça grâce à la pile… » Il s'agit d'une référence aux campagnes de publicité de la marque ;
  • Un compteur de morts dans le film affirme qu'il détient le record du « film le plus sanglant », plus que Robocop (environ 134 morts) et plus que Total Recall (environ 190).

Jerry Haleva dans le rôle de Saddam Hussein

Brenda Bakke dans le rôle de Michelle Rodham Huddleston parodiant Basic Instinct

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ma Critique : 

A nouveau une excellente parodie, dans la même lignée que le premier mais qui va encore plus loin ! Cette suite est toujours aussi hilarante, un gag toutes les 10 secondes, des parodies réussies, des scènes mythiques (les parodies de "La belle et le clochard", "Kickboxer", et "Robin des bois" (scène de la poule), des acteurs qui maitrisent à la perfection l'autodérision (Richard Crenna parodie sont rôle de colonel dans Rambo, charlie sheen qui joue les gros bras), des dialogues d'une stupidité à en pleurer de rire.

Ces deux films sont absolument uniques dans leur genre. Absolument inoubliables !

Ma Note : /5

Charlie Sheen parodiant Robin des Bois

Affiche : Hot shots 2

HotShots 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

14 décembre 2013

La FAMILLE ADDAMS de 1991 à aujourd'hui ! Les News sur l'animation 3D réalisée par Tim Burton prévue pour 2014 !

La Famille Addams

Jaquette La Famille Addams ( 1991 )

Réalisateur : Barry Sonnenfeld

Acteurs principaux : 

Anjelica Huston dans le rôle de : Morticia Addams

Raul Julia dans le rôle de : Gomez Addams

Christopher Lloyd dans le rôle de : Oncle Fétide Addams

Christina Ricci dans le rôle de : Mercredi Addams

Jimmy Workman dans le rôle de : Pugsley Addams

Judith Malina dans le rôle de : La Grand-mère

Elizabeth Wilson dans le rôle de : Abigail Craven

Christopher Hart dans le rôle de : La Chose

Synopsis :

Alors que la famille Addams vit tranquillement dans son manoir, Tully Alford et Abigail Craven décident de faire main basse sur leur fortune. Pour ça, ils envoient chez les Addams le fils adoptif d'Abigail, Gordon Craven, en le faisant passer pour l'oncle Fétide, disparu vingt-cinq ans plus tôt et devenu amnésique. Mais au fur et à mesure que les jours passent, Gordon alias Fétide s'attache de plus en plus à la famille, négligeant ainsi sa mission prioritaire. Tully et Abigail décident alors d'appliquer un plan B : expulser la famille hors de sa résidence.

Oncle Fétide et Gomez Addams

famille-addams-1991-13-g

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ma Critique : 

Une comédie déjantée et délirante sur une famille qui l’ai toute autant. Vraiment, on se marre bien avec ce film à l’humour noir et aux répliques cyniques qui s'enchaînent tout au long du film. L'ambiance, les décors, les costumes, les effets spéciaux et les musiques , tout est vraiment parfait. Et pour finir, le casting est juste extra et les acteurs sont monstrueusement excellents, leurs rôles leurs colle a la peau. 

Un ancien film qui restera toujours aussi bon et jeune à l'écran !!! Excellent !!!

Ma Note : /5

Christina Ricci et ses débuts dans le rôle de Mercredi Addams

Christopher Lloyd dans le rôle de Oncle Fétide Addams avec La Chose

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Famille Addams (Bande Annonce) - VO

 

Les Valeurs de la famille Addams

Jaquette Les Valeurs de la Famille Addams ( 1993 )

Réalisateur : Barry Sonnenfeld

Acteurs principaux : 

Anjelica Huston dans le rôle de : Morticia Addams

Raul Julia dans le rôle de : Gomez Addams

Christopher Lloyd dans le rôle de : Oncle Fétide Addams

Christina Ricci dans le rôle de : Mercredi Addams

Jimmy Workman dans le rôle de : Pugsley Addams

Joan Cusack dans le rôle de : Debbie Jellinsky

Carol Kane dans le rôle de : La Grand-mère

David Krumholtz dans le rôle de : Joel Glicker

Synopsis :

Morticia et Gomez Addams sont les heureux parents d'un troisième enfant, baptisé Puberté. Mercredi et Pugsley, les deux aînés de la fratrie, voient d'un très mauvais œil l'arrivée de ce petit frère qui fait l'objet de toutes les attentions. En conséquence, ils décident d'un commun accord de le tuer, mais chacune de leurs tentatives se révèle vaine. Afin de mieux surveiller leurs enfants, Morticia et Gomez font appel à une baby-sitter. Débarque alors Debbie Jellinsky (surnommée « la veuve noire ») qui est réputée pour se marier avec des hommes riches et les tuer de manière à ce que l'on croie à une mort accidentelle afin d'hériter de leur fortune. Cette charmante jeune femme prétend vouloir garder les enfants, mais en veut à la fortune de Fétide, frère de Gomez. Elle est rapidement démasquée par Mercredi, dont l'aversion envers la gouvernante se trouve alors justifiée. Afin d'écarter tout soupçon de Morticia et Gomez à son égard, Debbie fait envoyer Mercredi et Pugsley dans un camp d'été, avant de convoler en juste noce avec Fétide qui l'aime vraiment. Cependant, les deux enfants comptent bien s'échapper de leurs camp de vacances pour sauver leur oncle, tandis que Fétide survit aux diverses tentatives d'assassinat de Debbie au grand désespoir de celle-ci...

Joan Cusack dans le rôle de Debbie Jellinsky

Christopher Lloyd dans le rôle de Oncle Fétide Addams

Ma Critique : 

Et on a le grand plaisir de retrouver la très bizarre et mystérieuse famille Addams dans cette superbe suite. On retrouve à nouveau cet excellent humour noir et cynique et cette ambiance malsaine que l'on adore. On reprend les mêmes acteurs ( sauf la grand-mère ) et on recommence : le regretté Raul Julia, la sublime Anjelica Huston, la géniale Chrisitina Ricca et le mythique Christopher LLoyd !!!

Un film à voir et à revoir encore et encore ! A nouveau Excellentissime !

Ma Note : /5

Mercredi, Pugsley et le petit Puberté Addams

Raul Julia dans le rôle de Gomez Addams

Les Valeurs de la famille Addams ( extrait VF )

 

La Famille Addams : Les Retrouvailles

Affiche : La Famille Addams : Les Retrouvailles ( 1998 )

Réalisateur : Dave Payne

Acteurs principaux :

Christopher Hart dans le rôle de : La Chose

Jerry Messing dans le rôle de : Pugsley Addams

Carel Struycken dans le rôle de : Max

Nicole Fugere dans le rôle de : Mercredi Addams

Patrick Thomas dans le rôle de : Oncle Fétide

Tim Curry dans le rôle de : Gomez Addams

Kevin McCarthy dans le rôle de : Grand-Père Adams

Ed Begley Jr. dans le rôle de : Dr.Philip Adams

Daryl Hannah dans le rôle de : Morticia Addams

Alice Ghostley dans le rôle de : Grand-mère

Haylie Duff dans le rôle de : Gina Adams

Estelle Harris dans le rôle de : Grand-Mère Adams

Synopsis : 

En découvrant que ses grands-parents sont atteints de la « maladie de Valtzheimer », Gomez Addams organise une réunion familiale, espérant que la présence des nombreux membres de l'énorme arbre généalogique l'aidera à trouver un remède. Malheureusement, la société organisatrice de la réunion écrit incorrectement son nom de famille et le réunit à la place avec la familleAdams, dont le docteur Philip Adams (qui planifie d'empoisonner son propre père et de modifier le testament en sa faveur). Gomez espère que le docteur Adams pourra guérir ses grands-parents; Morticia passe du temps avec les femmes; Fétide et la Chose tentent de capturer Butcher, un chiot mutant qui se nourrit de cheveux; et Pugsley tombe amoureux d'une fille nommée Gina.

Les nouveaux : Gomez et Morticia Addams

Ma Critique : 

Bien loin de l'original "La Famille Addams" et du deuxième opus "Les valeurs de la famille Addams", ce troisième film n'arrive pas vraiment à reprendre les éléments qui ont fait le succès de l'original. Les acteurs sont pratiquement tous différents et ne sont pas à la hauteur de la véritable Famille Addams qu'on aime tant.

Une "suite" télévisuelle qui est très loin d'atteindre le niveau des versions cinématographiques, mais bon à voir au moins une fois quand même. ( Si un jour il ressort en DVD... )

Ma Note : ,5/5

La Famille Addams : Les Retrouvailles

 

Nicole Fugere dans le rôle de Mercredi Addams

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et enfin la petite nouveauté de 2014 en film d'Animation :

La Famille Addams 3D

La Famille Addams  ressuscitée par Tim Burton dans un film d'animation : 

 

La Famille Addams revient en film d’animation

La scénariste des Noces funèbres de Tim Burton écrit une nouvelle version de La Famille Addams pour le grand écran.

Il n’est pas évident de mettre par écrit les fameuses mesures du générique de La Famille Addams. Essayez un peu. Si on essaye de vous mettre la musique dans la tête, c’est que Variety vient d’annoncer que le studio MGM veut ressusciter les Addams sur grand écran, sous la forme d’un film d’animation écrit par Pamela Pettler, familière de Tim Burton : issue de la télé, elle a écrit Numéro 9 (produit par Burton) et Les Noces funèbres, et a été un script de Charlie et la Chocolaterie. Elle a aussi écrit le film Monopoly, d'après le jeu de société. La Famille Addams nouvelle génération n’a pas encore de réalisateur attitré et surtout pas encore de studio d’animation où se développer.

Anjelica Huston dans le rôle de Morticia Addams dans La Famille Addams

Depuis sa création en 1938 sous la forme de gags dessinés en une case dans The New Yorker par Charles Addams, la Famille Addams a connu plusieurs adaptations : trois sitcoms (1964-1966, 1973-1975, 1998-1999), une série animée (1992-1993), des jeux vidéos,  et enfin une comédie musicale en 2010. le concept est imbattable : une famille américaine d’allure macabre (Gomez et Morticia, leurs enfants Mercredi et Pugsley, l'oncle Fétide, la main coupée la Chose...) vivant dans un manoir gothique, parodiant les travers de la société américaine dans une ambiance joyeusement funèbre. L’influence sur un certain Tim Burton fut indéniablement immense.

Et surtout, en 1991, Barry Sonnenfeld réalise La Famille Addams dans la vague des cartons de Tim Burton, le succès de ce film co-écrit par Caroline Thompson (Edward aux mains d’argent) et Larry Wilson (Beetlejuice) engendra une suite encore meilleure, plus drôle et plus incorrecte, Les Valeurs de la Famille Addams (1993). Un troisième film était au programme, mais il fut annulé suite à la mort en 1994 de Raúl Juliá. En 1998, La Famille Addams : Les Retrouvailles sortit directement en vidéo avec Daryl Hannah et Tim Curry afin de servir de pilote à la série La Nouvelle Famille Addams. Le film, comme la série, ne connut pas de succès et Addams Family Reunion ne fut même jamais réédité en DVD. Suite à une sombre histoire de droits, les deux Sonnenfeld ne furent d’ailleurs édités en France en DVD que le 2 octobre dernier.

Christina Ricci dans le rôle de Mercredi Addams dans La Famille Addams

En 2010, le studio Illumination (Moi, moche et méchant) fit l’acquisition des droits des dessins originaux de Charles Addams pour un film d’animation en stop motion que pourrait réaliser Tim Burton, mais le projet resta dans les limbes et fut annulé en juillet 2013. Et voilà donc une nouvelle tentative de résurrection des Addams. Espérons que ça va marcher, cette fois, et surtout que le résultat sera à la hauteur. La première idée serait évidemment de confier le bébé à Tim Burton, qui vient d’essuyer deux échecs consécutifs au box-office américain (Dark Shadows et Frankenweenie), afin de lui donner l’occasion de se refaire une santé au cinéma. Ou plutôt de confier la garde des Addams à des petits nouveaux pour avoir un point de vue plus frais sur le sujet. A suivre...

Allez pour terminer cet article, je vous glisse une petite illustration sympa des Simpsons en Mode Famille Addams ^^

 

Les Simpsons en Mode Addams Family

Et petit rappel sur le Générique du dessin animé (1992-1993) : https://www.youtube.com/watch?v=4NBkH1lxlVA

J'attends toutes vos réactions et vos critiques !!!

 

 

13 décembre 2013

Sur la Terre des Dinosaures, le Film 3D

Sur la Terre des Dinosaures, le film 3D

Affiche Sur la Terre des Dinosaures - Le film 3D

Genre : Animation, Aventure

Réalisateur : Neil Nightingale et Barry Cook

Acteurs principaux : 

Justin Long dans le rôle de : Patchi

Tiya Sircar dans le rôle de : Juniper

John Leguizamo dans le rôle de : Alex

Angourie Rice dans le rôle de : Jade

Skyler Stone dans le rôle de : Scowler

Synopsis : 

Située il y a 70 millions d'années, au temps où les dinosaures régnaient en maitres sur terre, notre histoire suit les aventures de Patchi, le dernier né de sa famille. Sur le long chemin qui le mènera vers l’âge adulte, il devra survivre dans un monde sauvage et imprévisible, et faire face aux plus dangereux prédateurs.
Quand son père est tué, le jeune Patchi, son grand frère Roch, et son amie Juniper sont séparés du reste de la horde pendant la grande migration. Désormais à la recherche des siens, le  trio va devoir surmonter de nombreux obstacles, et vivre une aventure palpitante au cours de laquelle Patchi va révéler son immense courage.

Sur la Terre des Dinosaures

Anecdotes : 

Adapté de la série télé :

Sur la terre des dinosaures, le film 3D est adapté de la série télévisée britannique de 1999 appelée Sur la Terre des Dinosaures. Lancée par BBC, cette série documentaire a été le lancement de plusieurs séries du même genre comme Sur la Terre des monstres disparus (2001) ou Sur la Terre  des géants (2005).

Sur la terre des Dinosaures : T-Rex

Les connaissances scientifiques qui ont inspiré :

De nombreux éléments nouveaux ont été découverts depuis la diffusion de la série « Sur la terre des dinosaures » à la télévision, amenant notre compréhension de ces formidables créatures à un niveau jamais atteint auparavant. Des ossements de dinosaures ont été mis au jour sur tous les continents, démontrant ainsi qu’ils prospéraient partout sur le globe, pendant l’ère Mésozoïque – ère qui regroupe le Trias, le Jurassique et le Crétacé. L’histoire de ce film se déroule à la fin du Crétacé.
Les découvertes récentes qui suivent, notamment, ont inspiré Sur la Terre des dinosaures.

Le monde de "Sur la Terre des dinosaures" :

Hordes :

D’immenses « cimetières de dinosaures », découverts en Alaska et au Canada au cours des deux dernières décennies, ont permis de retrouver les restes de centaines d’animaux semblables, jeunes et vieux, regroupés tous ensemble. Une telle configuration suggère que les animaux auraient pu mourir au cours d’une catastrophe naturelle, comme une crue subite. Dans le film, un scénario similaire est présenté, avec la rupture de la glace d’un lac gelé. Mais ce qui est le plus important pour notre histoire, c’est que la découverte de tels restes prouve que de vastes troupeaux de grands herbivores, dont le pachyrhinosaure et l’edmontosaure, ont arpenté l’Alaska du Crétacé supérieur.

Migration :

Des hordes importantes ne peuvent pas rester trop longtemps en un même lieu sans détruire la végétation indispensable à leur subsistance. Il est donc probable que certains dinosaures aient été contraints de migrer annuellement sur de grandes distances, à la recherche de nourriture et d’un environnement plus favorable, comme le fait aujourd’hui le caribou.

Familles :

Nous faisons la connaissance de Patchi alors qu’il est encore dans le nid : sa mère prend soin de lui et son père, Bulldust, s’assure de sa sécurité en bon père de famille. Tous les dinosaures pondaient des œufs. Certains fossiles suggèrent que certaines espèces s’occupaient de leurs petits, on a retrouvé notamment des fossiles de dinosaures s’occupant de leurs œufs et des fossiles de très jeunes, de nichées situées dans ou autour de nids de dinosaures.

Des fossiles de groupes familiaux, des ensembles d’os fossiles et de traces de pas montrent que chez de nombreuses espèces, les jeunes et les adultes voyageaient en groupe, ce qui suggère que les jeunes et les adultes restaient ensemble même après que les jeunes avaient quitté le nid.

Dans le nid avec Patchi

Les personnages de "Sur la Terre des Dinosaures" :

Les espèces que l’on rencontre au cours du film ont été choisies pour représenter la diversité des animaux découverts dans les différents sites archéologiques en Alaska et au Canada, en particulier à Prince Creek, au Horseshoe Canyon, à Bear Paw, à Wapiti, et au Dinosaur Provincial Park.

Écologie : 

Les fouilles menées à Denali ont permis de dresser une image complète de l’écologie du Crétacé supérieur, incluant les principales espèces de dinosaures, des mammifères, des oiseaux (notamment des oiseaux de rivage, des limicoles et des échassiers), des amphibiens et des insectes. L’ensemble de ces découvertes, associées à d’autres preuves arrachées à la terre d’Alaska et d’ailleurs, a permis de recomposer le monde dans lequel vivaient ces fascinants dinosaures.

SUR+LA+TERRE+DES+DINOSAURES+-3D+PHOTO5

Des dinosaures plus vrais que nature sur grand écran :

Fin de la controverse :

Quand la série « Sur la terre des dinosaures » a été diffusée à la télévision, la possibilité que les oiseaux puissent être les descendants des dinosaures faisait encore l’objet d’un débat passionné. Aujourd’hui, il n’y a plus de doute à ce sujet. De nombreuses découvertes, notamment sur les sites de fouille en Chine, ont mis au jour des dinosaures aux allures d’oiseaux et des oiseaux aux allures de dinosaures, et il a été prouvé qu’il existe un lien direct entre les dinosaures appartenant au groupe des théropodes (comme le gorgosaure) et la famille des oiseaux.

Ainsi, et contrairement à la croyance populaire, les dinosaures ne se sont pas éteints il y a 66 millions d’années. Ils sont toujours autour de nous : ce sont les oiseaux. Sachant qu’il y a environ 10 000 espèces d’oiseaux répertoriées, cela signifie qu’il y a aujourd’hui plus de descendants des dinosaures autour de nous qu’il n’y a de mammifères.

Peau et plumes :

Nous avons l’habitude de voir les dinosaures représentés sous la forme de reptiles géants – le mot dinosaure lui-même signifie « lézard terrible » – et nous avons grandi en les imaginant sous cette forme. Pourtant, de nombreux fossiles contiennent des restes de tissus mous, des empreintes de peau et des empreintes de plumes (des restes de dinosaures à plumes ont même été retrouvés en Chine et en Mongolie). Il est clair désormais que beaucoup de dinosaures (et très probablement tous les théropodes) avaient des plumes ; les jeunes notamment portaient peut-être du duvet, qu’ils perdaient en vieillissant.

Sur la terre des Dinosaures 2

Couleur :

Au Crétacé supérieur, les plantes à fleurs avaient déjà atteint un stade avancé de leur évolution, ce qui suggère que ce monde devait être coloré. Pour évoluer dans un tel environnement, les dinosaures étaient probablement capables de différencier visuellement les couleurs. Si l’on part de cette hypothèse, il est même probable qu’ils étaient eux-mêmes colorés.

Des fossiles très particuliers, qui nous donnent des informations sur les couleurs des dinosaures, ont été retrouvés en Chine et en Mongolie. Des mélanosomes (structures participant à la pigmentation au sein des cellules animales) ont notamment été préservés. L’étude des formes de ces structures nous permet de connaître avec certitude les types de motifs et de couleurs qu’arboraient ces animaux. L’Anchiornis huxleyi était blanc, noir et brun-roux, et le Sinosauropteryx était un rouquin rayé ! En outre, il a été constaté que des dinosaures comme le Microraptor avaient des plumes irisées semblables à celles de certains animaux aujourd’hui.

La découverte d’un hadrosaure momifié dont certains tissus mous, comme la peau, ont été conservés, a permis de révéler que l’animal présentait des variations typiques des zébrures. 

Sur la terre des Dinosaures 3

Un nouveau regard sur les ptérosaures :

Les ptérosaures étaient plus à l’aise dans leurs déplacements sur la terre ferme qu’on ne l’avait imaginé dans un premier temps. En outre, ils n’avaient aucune difficulté à voler ou à faire du vol plané sur de longues distances.

Adaptabilité :

On a retrouvé des ossements de dinosaures sur tous les continents de la Terre préhistorique ; des ossements ont même été retrouvés aux pôles, malgré les longs et rudes hivers de ces zones géographiques.

Les troodons qui apparaissent dans Sur la Terre des dinosaures ont été conçus à partir des restes trouvés en Alaska. Les animaux de cette région avaient de grands yeux et étaient bien plus gros que les espèces de troodons présentes en d’autres emplacements du globe. Leurs grands yeux constituaient probablement un avantage lors des sombres hivers arctiques, avantage qui les plaçait parmi les prédateurs les plus efficaces de la région. C’est de ces particularités que vient la menace constante que ces prédateurs représentent dans le film.

Un magnifique conte préhistorique pour toute la Famille ! A voir !!!

Belle et Sébastien, le retour de la Magnifique histoire d'amitié entre un enfant solitaire et un chien sauvage !

Belle et Sébastien

Affiche Belle et Sébastien (2013)

Genre : Aventure

Réalisateur : Nicolas Vanier

Acteurs principaux : 

Félix Bossuet dans le rôle de : Sébastien

Tchéky Karyo dans le rôle de : César

Margaux Chatelier dans le rôle de : Angélina

Dimitri Storoge dans le rôle de : Docteur Guillaume

Andreas Pietschmann dans le rôle de : Lieutenant Peter

Urbain Cancelier dans le rôle du : Maire

Medhi dans le rôle de : André 

Synopsis :

Ça se passe là-haut, dans les Alpes. Ça se passe là où la neige est immaculée, là où les chamois coursent les marmottes, là où les sommets tutoient les nuages. Ça se passe dans un village paisible jusqu'à l'arrivée des Allemands. C'est la rencontre d'un enfant solitaire et d'un chien sauvage. C'est l'histoire de Sébastien qui apprivoise Belle. C'est l'aventure d'une amitié indéfectible. C'est le récit extraordinaire d'un enfant débrouillard et attendrissant au coeur de la Seconde Guerre mondiale.  C'est l'odyssée d'un petit garçon à la recherche de sa mère, d'un vieil homme à la recherche de son passé, d'un résistant à la recherche de l'amour, d'une jeune femme en quête d'aventures, d'un lieutenant allemand à la recherche du pardon. C'est la vie de Belle et Sébastien...

Belle et Sébastien

Anecdotes : 

Une cinquantaine d'année plus tard...

Belle et Sébastien est directement adapté de la série télévisée Belle et Sébastien de 1965 puisqu'il en reprend la trame. Créée par Cécile Aubry, la série a connu des suites : Sébastien parmi les hommes en 1968 et Sébastien et la Mary-Morgane en 1970, le tout diffusé à l'époque sur la première chaîne de l'ORTF.

Belle et Sébastien (1968)

Retour dans le passé :

Alors que l'histoire originale prend place dans les années 60, le personnage de Sébastien étant né le 20 janvier 1959, jour de la Saint-Sébastien, le film Belle et Sébastien se déroule dans le contexte de la Seconde Guerre mondiale à la demande du réalisateur Nicolas Vanier. Une volonté que le metteur en scène explique : "C’était un parti-pris esthétique car je ne voulais pas montrer la montagne telle qu’elle est devenue aujourd’hui (...) [Cela] m’a permis de renouer avec une dimension essentielle de la série : l’aventure, le voyage et la notion de passage. La guerre et la fuite des Juifs vers la Suisse s’inscrivaient parfaitement dans cette continuité."

belle-et-sebastien2

Un casting particulier :

Pour recruter le jeune comédien qui incarnerait Sébastien, Nicolas Vanier a reçu plus de 2 400 candidatures. Un long processus d'écrémage a résulté sur 12 finalistes que le réalisateur a emmenés chez lui dans le Vercors où les enfants ont pu rencontrer ses propres chiens de traineau. C'est à l'issue de ce casting inhabituel qu'il a choisi Félix Bousset.

Belle et Sébastien marque le premier grand rôle du jeune Félix mais aussi sa première apparition dans un métrage tous formats confondus : "Ça m’a fait bizarre de me voir à l’écran, surtout que c’était la première fois. J’ai envie de continuer mais si je n’arrive pas à devenir acteur, je veux devenir docteur !"

La Rencontre entre Belle et Sébastien

Qu'est devenu Mehdi, le petit héros de Belle et Sébastien ?

Medhi, 57 ans aujourd'hui, a posé son casque de moto sur la banquette du café. Il évoque le rôle de chasseur que lui a confié Nicolas Vanier dans sa version de Belle et Sébastien et se souvient toujours avec plaisir de la célèbre série télévisée datant de 1965, écrite et réalisée par sa mère,Cécile Aubry disparue en 2010. Mehdi El Glaoui, fils d'un pacha marocain, reçoit toujours des courriers de fans qui se souviennent de l'histoire d'amitié entre le petit Sébastien et sa belle chienne blanche Belle. Il avait alors 6 ans à l'époque. Passionné de moto et adepte du judo, le comédien vit aujourd'hui à Biarritz et a conservé le moulin de son enfance dans l'Essonne.

«Ma mère ne s'est pas contentée d'être l'auteure de mes jours, elle a fait de moi l'acteur d'une existence qu'elle écrivait et mettait en scène à mesure que je grandissais», écrit l'enfant de la télé en préambule de La Belle Histoire de Sébastien qu'il vient de publier (Michel Lafon). Il avait à peine 4 ans quand Cécile Aubry l'a engagé pour jouer dans Poly, une série TV narrant les péripéties d'un petit garçon avec son poney. «Elle était ma coach, j'ai eu ma période de rébellion, mais nous nous entendions bien, je lui rends hommage dans mon livre», indique son fils qui révèle qu'il avait des antisèches pendant les tournages. 

Belle et Mehdi

Medhi jouera aussi, en 1973, dans Le Jeune Fabre avec Véronique Jannot, et n'a pas quitté le chemin des plateaux. Il a été l'assistant d'Yves Robert pour Courage fuyons, avec Jean Rochefort, puis d'Alain Corneau, avant de réaliser des publicités et un court métrage, Première Classe, avec Francis Huster, André Dussolier et le mannequin, Beth Todd (1985). La même année, Medhi est aussi au théâtre en tournée avec Marthe Vilallonga pour interpréter Comment devenir une mère juive en 10 leçons. «C'est sur scène qu'on exerce son vrai métier d'acteur», estime-t-il.

Au fil de toutes ces années, un séjour dans le Cantal, puis un voyage à Miami, l'ont aidé à grandir. «J'avais 15 ans quand mon père est mort, dit Medhi. Il a eu des traversées du désert, quand je ne jouais pas, j'étais réalisateur. J'ai une fille de 19 ans qui ne souhaite pas faire ce métier, elle est assez fière de son père.»

Aujourd'hui, l'ex-enfant star raconte ses rencontres avec Catherien Deneuve, Carole Bouquet et Marie-France Pisier dans son livre et rêve de tourner avec Olivier Marchal. En attendant, il écrit une comédie avec sa femme, Virginie Stevenoot, avec laquelle il aimerait ouvrir un petit café-théâtre à Biarritz.

BELLE ET SEBASTIEN - Bande-Annonce Officielle du film (VF|HD)

Petit souvenir de notre enfance : 

Belle et Sébastien le dessin animé

Belle et Sébastien (générique du dessin animé)