X-FILES : Les Frontières du réel ont encore été dépassées !

X-FILES : Aux Frontières du Réel

xf4

Réalisateur : Chris Carter

Acteurs principaux :

David Duchovny dans le rôle de : Fox Mulder

Gillian Anderson dans le rôle de : Dana Scully

Mitch Pileggi dans le rôle de : Walter Skinner

Joel McHale dans le rôle de : Tad O'Malley

Daniela Dib dans le rôle de : Sarah

Kacey Rohl dans le rôle de : Agnès

Lauren Ambrose dans le rôle de : Agent Einstein

...

Synopsis :

Les agents spéciaux du FBI Fox Mulder ( David Duchovny ) et Dana Scully ( Gillian Anderson ) sont les enquêteurs des dossiers classés X (Les « X-Files »), des affaires non résolues impliquant des phénomènes paranormaux. Mulder croit en l'existence des extraterrestres et au paranormal, tandis que Scully - docteur en médecine - est plus sceptique, elle est assignée à faire des analyses scientifiques sur les découvertes de Mulder pour l’amener à revenir vers des conclusions habituelles du FBI. Au cours de ces enquêtes, ils seront confrontés à des monstres, des événements surnaturels, des conspirations et à des phénomènes ayant un lien avec les extraterrestres, présentés comme étant à l'origine de l'enlèvement de la sœur de Mulder, Samantha. Au début de la série, les deux agents deviennent des pions dans un conflit plus vaste, et sont amenés à ne faire confiance qu'à eux-mêmes. Ils développent une relation étroite qui débute par une amitié platonique, puis évolue au fil des saisons.

Cette série oppose en permanence le normal et le paranormal, le possible et l'impossible, le réel et le surnaturel, grâce au scepticisme de Scully et à l'irrationalisme de Mulder. Les événements rapportés à chaque épisode sont toujours annoncés par des indications géographiques et temporelles précises portées à l'attention du spectateur afin de cultiver cette ambivalence entre le factuel et l'imaginaire. Cet effet est d'autant plus désiré que les faits surnaturels sont clairement montrés alors que dans toutes les bouches des protagonistes, exceptée celle de Mulder, abondent sans cesse des explications scientifiques fondées qui tentent opiniâtrement de convaincre par la parole que les faits tels qu'on les voit sont scientifiquement et physiquement impossibles, à moins justement de bien vouloir y croire. Ce qui est le cas de Mulder.

x_files_s10_poster_3_0

Episodes :

Première saison ( 1994 ) : 24 épisodes

Deuxième saison ( 1995 ) : 25 épisodes

Troisième saison ( 1996 ) 24 épisodes

Quatrième saison ( 1997 ) : 24 épisodes

Cinquième saison ( 1998 ) : 20 épisodes

Sixième saison ( 1999 ) : 22 épisodes

Septième saison ( 2000 ) : 22 épisodes

Huitième saison ( 2001 ) : 21 épisodes

Neuvième saison ( 2002 ) : 20 épisodes

Dixième saison ( 2016 ) : 6 épisodes :

Ep. 1 : La Vérité est ailleurs ( 1/2 )

Ep. 2 : Les enfants du Chaos

Ep. 3 : Rencontre d'un drôle de type

Ep. 4 : Esprit vengeur

Ep. 5 : Babylon

Ep. 6 : La Vérité est ailleurs ( 2/2 )

X-Files - Saison 2

Anecdotes :

Tournage :

Le tournage de la série a débuté en mars 1993, à Vancouver au Canada. Les cinq premières saisons ont été tournées et produites là-bas, mais à partir de la sixième saison ( 1998 ), la série a été tournée à Los Angeles, au sud de la Californie sur la côte Pacifique. David Duchovny en serait la cause, souhaitant se rapprocher de sa famille.Gillian Anderson voulait aussi retourner aux États-Unis. Chris Carter a donc décidé de déplacer toute l’équipe de la série à Los Angeles après la cinquième saison. La saison s’est terminée en mai 1998 avec l’épisode La Fin (The End), qui a été tourné à Vancouver et qui a réuni toute l’équipe ayant travaillé là-bas durant ces 5 saisons, incluant le directeur et producteur R.W. Goodwin et sa femme Sheila Larken (qui a joué et rejouera Margaret Scully).

Avec le déménagement à Los Angeles, beaucoup de changements ont eu lieu pendant la sixième saison, particulièrement en coulisse, du fait que certains membres de l’équipe technique avaient changé. Le nouveau chef décorateur (Corey Kaplan), rédacteur (Lynne Willingham), scénariste (David Amann), et réalisateur/producteur (Michael Watkins) resteront pendant plusieurs années. Bill Roe est devenu le nouveau directeur de photographie et les décors des épisodes sont généralement devenus plus secs, plus brillants en raison du climat ensoleillé de la Californie, par rapport à la pluie, le brouillard et les forêts tempérées de Vancouver. Au début de cette saison, les producteurs ont profité de leur nouveau lieu de tournage pour réaliser des épisodes qu’ils n’auraient pas pu tourner auparavant. Par exemple, l’épisode Poursuite (à propos d'un homme sujet à une maladie inexpliquée) a été un épisode d'action frénétique, inhabituel pour la série, notamment en raison de son emplacement sur les routes dans le désert du Nevada. Le double épisode Zone 51(Dreamland) prend aussi place dans le Nevada, dans la célèbre Zone 51.

L’équipe de X-Files est retournée à Vancouver afin de filmer X-Files : Régénération. D’après Spotnitz, le scénario a été écrit spécialement pour que le film soit tourné là-bas. Le tournage du film a donc débuté en  décembre 2007, à Vancouver, sous la direction de Chris Carter, et s’est achevé le 11 mars 2008.

X-Files-se-devoile-dans-deux-nouvelles-videos_article_landscape_pm_v8

Générique :

Paul Rabwin, le coproducteur de la série, se rappelle que la création du générique avait été « un sacré voyage », et que Carter avait demandé à l’opérateur vidéo s’il était possible « d’étirer » le visage montré dans le générique. C’est ainsi qu’ils l’ont étiré graphiquement, et qu’elle est devenue l’image célèbre du générique. Pour la musique du générique, Mark Snow, le compositeur de la série, avoue que pour trouver la parfaite sonorité, il a fallu que Carter lui envoie « des tonnes de CDs » pour lui dire ce qu’il aimait dans chacun de ces CDs. Le générique a donc été créé de cette manière. À l’époque, lorsque la série débutait, la musique et le visuel du générique étaient considérés comme qualitatifs, du « jamais vu » à la télévision américaine, du fait de la rareté des moyens utilisés pour sa conception.

Le générique reste le même pendant les 2 premières saisons, puis est réarrangé musicalement à partir de la saison 3. Il restera ensuite identique jusqu’à la saison 7 incluse. Lors de la huitième saison, il fut partiellement modifié, à la suite de la disparition de Fox Mulder et l'apparition de l'agent John Doggett. Ce générique aura plusieurs versions, selon la participation ou pas de David Duchovny à l'épisode, de même pour celle de Gillian Anderson. Pour la neuvième et dernière saison, il fut totalement remanié. Pour la saison 10 retour au générique original avec le rajout de Mitch Pileggi.

Il se termine habituellement par la phrase « The truth is out there » (« La vérité est ailleurs » dixit Heidegger et Platon).

Dans plusieurs épisodes, cette phrase a été remplacée :

  • Les Hybrides : Trust No One (litt. « Ne faites confiance à personne ») ;
  • Duane Barry 2/2 : Deny Everything (litt. « Niez en bloc ») ;
  • Anasazi : Éí 'AaníígÓÓ 'Áhoot'é (litt. « La vérité est ailleurs », en navajo) ;
  • Monstres d'utilité publique 2/2 : Apology Is Policy (litt. « Les excuses sont notre politique ») ;
  • Tout ne doit pas mourir : Everything Dies (litt. « Tout finit par mourir ») ;
  • Teliko : Deceive, Inveigle, Obfuscate (litt. « Tromper, manipuler, obscurcir ») ;
  • Tunguska 2/2 : E Pur Si Muove (litt. « Et pourtant elle tourne », en italien) ;
  • Le Baiser de Judas : Believe The Lie (litt. « Croyez le mensonge ») ;
  • Le Complot : All Lies Lead To The Truth (litt. « Tous les mensonges mènent à la vérité ») ;
  • Patient X 2/2 : Resist or Serve (litt. « Résister ou servir ») ;
  • La Fin : The End (litt. « La fin », il s'agit également du titre de l'épisode) ;
  • Triangle : Die Wahrheit ist irgendwo da Draußen (litt. « La vérité est ailleurs », en allemand) ;
  • Le Grand Jour : In The Big Inning (litt. « Dans le grand tour de batte » (de baseball) / ou litt. « Au commencement », par rapprochement des deux derniers mots) ;
  • La Sixième Extinction 2/2 : Amor Fati (litt. « L'amour du destin », en latin) ;
  • Délivrance 2/2 : Believe To Understand (litt. « Croire pour comprendre ») ;
  • Nouvelle Génération 2/2 : Nothing Important Happened Today (litt. « Rien d'important n'est arrivé aujourd'hui », il s'agit également du titre de l'épisode en version originale) ;
  • 4-D : Ereth Tuo Si Hturt Eht (« The Truth Is Out There », écrit de droite à gauche, litt. « La vérité est ailleurs ») ;
  • Ne faites confiance à personne : They're Watching (litt. « Ils observent ») ;
  • Improbable : Dio Ti Ama (litt. « Dieu t'aime », en italien).
  • La vérité est ailleurs 2/2 : This Is the End (litt. « C'est la fin »).

sans-titre

Une série culte :

En 2004, X-Files est élue 2ème série culte de tous les temps par le magazine TV Guide. La même année, le personnage de Fox Mulder est 7ème du classement des 25 plus grandes légendes de la science-fiction.

 Un chiffre obsédant : 42...

...comme le nombre de fois que l'agent Mulder a vu Plan 9 from Outer Space d'Ed Wood...comme le numéro de son appartement ... comme le chiffre au centre du roman de science-fiction de Douglas Adams The Hitchhiker's Guide to the Galaxy.

tumblr_ljrh7lKNji1qg6jp5o1_500

No Smoking :

William B. Davis, l'interprète du mystérieux homme à la cigarette, était non-fumeur depuis la fin des années 70 ! Pour les besoins d' X-Files, les producteurs avaient donc fait confectionner des "fausses" cigarettes ne contenant pas de tabac...

L'homme sans identité :

On ne connaîtra jamais le nom du mystérieux homme à la cigarette, pourtant présent dès le premier épisode ! A l'opposé de son personnage, on en sait un peu plus sur William B. Davis, son interprète : son épisode d' X-Files préféré est "Anagramme" (3.24) et, dans la "vraie vie", il est le porte-parole de la Canadian Cancer Society (Agence de lutte contre le cancer canadienne)...

arton32101

Glace bleue :

Le chien figurant dans l'épisode intitulé "Projet Arctique" (1.08) est le père du chien de David Duchovny, baptisé Blue (Bleu en VF).

Ep. 8 - Saison 1 : Project arctique

Clins d’œil :

Pendant la diffusion de la série, ou même près de 10 ans après son arrêt, plusieurs séries rendent hommage à X-Files, en insérant dans un ou plusieurs épisodes ce qu’on appelle des clins d’œil. En voici une liste non exhaustive :

  • Dans le 1er épisode de la saison 2 de la série Fringe, on peut dénombrer deux clins d'œil en référence à X-Files. On peut en effet apercevoir Mulder et Scully sur l’écran de télévision d'un appartement et un peu plus tard, quand Broyles, le chef de la division Fringe, se retrouve devant une commission du même genre que celles qu'ont subi plusieurs fois Mulder et Scully. Au cours de cet entretien, Broyles s'entend dire que l'ancien Bureau des Affaires Non Classées, tout comme cette section d'enquête, alourdissent inutilement le budget fédéral depuis maintenant plus d'un demi siècle et qu'il est temps d'arrêter les frais.
  • Dans le 11ème épisode de la saison 5 de la série Bones, dont le titre est The X in the File, on peut également dénombrer deux clins d’œil. La sonnerie du téléphone de la victime correspond à la musique du générique d’ouverture de la série et l’acteur Dean Haglund, qui interprétait Richard " Ringo " Langly dans X-Files : Aux frontières du réel apparaît dans l’épisode.
  • Dans le 10ème épisode de la saison 8 de la série Les Simpson, dont le titre français est Aux frontières du réel (The Springfield Files en VO), Homer déclare à tout le monde qu'il a vu un extraterrestre. C'est alors qu’interviennent les agents Fox Mulder et Dana Scully. Ils l'interrogent sur ce qu'il a vu et l'emmènent faire des tests. Les acteurs de la série ont exceptionnellement posé leur voix pour leur personnage. Mais il y a d’autres références à la série et aux personnages dans cet épisode, comme le badge du FBI que présente Mulder lorsqu’il se présente, on peut apercevoir une photo de Mulder en slip : c'est une référence à une scène d’un des épisodes de la série, où il est en slip. Enfin, dans la scène où Scully fait passer Homer au détecteur de mensonges, on peut y voir en arrière-plan l'homme à la cigarette. Il apparait également au fond du bus de l'orchestre.
  • Dans le 10èmé épisode de la saison 4 de Californication, lorsque Hank (David Duchovny) finit de se préparer pour aller au tribunal, Karen lui dit : « Tu es bien habillé » et il répond en disant : « Je ressemble à un putain d'agent du FBI », faisant référence à Fox Mulder.
  • Le deuxième épisode de la troisième saison de Dr House s'intitule "La vérité est ailleurs" et confronte House a un jeune enfant persuadé d'être victime d'enlèvement par des extra-terrestres. Plus tard, on découvre ce qui pourrait être une puce à la base de son cou.
  • Le Dragon Magazine no 238 donne la description et les caractéristiques de deux personnages qui parodient Mulder et Scully, à savoir "Vanyard The Fox", investigateur, et sa partenaire "Danna the Skull", nécromancienne, selon le système de règle AD&D2.

 Les agents Fox Mulder et Dana Scully dans Les Simpsons

Films :

The X-Files, le film :

The X-Files, le film, sorti en 1998, est une adaptation de Rob Bowman (script de Chris Carter et Frank Spotnitz) avec David Duchovny, Gillian Anderson. L'histoire du film est liée à la mythologie de la série, puisque l'intrigue s'articule autour du complot et de la colonisation à venir de la Terre. Elle concerne particulièrement la mystérieuse huile noire. Au niveau chronologique, l'histoire prend place entre la cinquième et la sixième saison. Pour un budget de production de 66 millions de dollars, The X-Files,le filmrapporta 189 millions aux box office, dont 105 à l’international.

Affiche de The X-FIles, le film

X-Files : Régénération :

X-Files : Régénération, sorti en 2008, est une adaptation de Chris Carter (script de Chris Carter et Frank Spotnitz). Plus de cinq ans après la fin de la série télévisée et malgré le passé, le FBI reprend contact avec Fox Mulder et Dana Scully afin de résoudre une affaire non classée concernant un agent disparu. Ce film traite davantage de la relation complexe entre Mulder et Scully, et se focalise sur ce couple, plutôt qu'un retour aux sources. L'aspect fantastique du film en est réduit à sa portion congrue. Le film a été accueilli plutôt tièdement, au moment de sa sortie, par le public et la critique. Ce film s'adresse plutôt aux fans de la série, de nombreux clins d'œil leur étant destinés émaillant le film.

Affiche de The X-Files : Regeneration

Anecdotes : Saison 10 :

Un décalage d'un mois, à l'heure de l'US+24 :

Tout commence donc avec le retour de la série sur la Fox pour six épisodes. Annoncé en mars dernier, il était prometteur puisque Chris Carter est aux commandes du projet, Glen Morgan et James Wong sont de retour en tant que scénaristes, et l'on nous promettait surtout de revoir ensemble David Duchovny et Gillian Anderson.

Le premier épisode a été diffusé en avant-première au MIPCOM de Cannes en octobre dernier, afin de faire monter la sauce, notamment du côté de la presse. Mais il fallait attendre ce 24 janvier pour le début de la diffusion outre-Atlantique, à raison d'un épisode par semaine (excepté les deux premiers). Le dernier épisode a donc été diffusé ce lu

En France, c'est M6 qui a acquis les droits. Logique étant donné l'historique de la chaîne, mais pas forcément à l'avantage des fans dans la pratique. On néanmoins commencer par saluer l'effort de la chaîne par rapport à ses (mauvaises) habitudes : la diffusion en version française a en effet été prévue pour être assez proche de la version américaine : du 25 février au 10 mars, à raison de deux épisodes par semaine. Un mois de décalage et une diffusion sur trois semaines seulement.

Mais voilà, à l'heure de l'US+24 pratiqué par Canal+ ou OCS (entre autres), on peut tout de même être un peu déçus. Comme TF1 ou les chaînes du service public, M6 n'exploite en effet aucun de ses canaux de diffusion linéaire pour proposer rapidement une VOST de ses programmes. Série Club, accessible via Canal Sat et qui fait office de premier canal de diffusion pour la série Les agents du S.H.I.E.L.D. en France aurait pu être une bonne alternative, mais cela n'a pas été le cas.

xfiles-feat-480x279

Découpes et cadrage modifié : des choix contestés :

Cette diffusion en première partie de soirée n'a d'ailleurs pas été sans conséquence. En effet, afin de garder une signalétique d'interdiction au moins de 10 ans et suite aux recommandations de son comité interne, M6 a décidé de procéder à des coupes et à des recadrages dans le second épisode, qui n'ont pas échappé à l'œil attentif de ceux qui avaient déjà vu les épisodes par d'autres biais :

Image vue sur M6 : 

Image censurée :  

Image vue sur M6 : 

 

Image censurée :  

Image floutée sur M6 : 

  

Image originale :  

 

Image sur M6 recadrée :   

Image originale :  

Image recadrée sur M6 :  

   

Image originale :  

Un choix qui n'émane pas du CSA puisque celui-ci ne peut intervenir qu'après la diffusion. Dans ses règles, le Conseil précise qu'il ne permet pas « de diffusion avant 22 h, à titre exceptionnel (16 maximum) à 20 h 30 mais jamais les mardis, vendredis, samedis, veille de jours fériés ou congés scolaires (pour les films interdits aux -12 ans, pas plus de 4 par an, par chaîne) ».

Si M6 avait décidé de diffuser son programme dans sa version originale, c'est donc hors des vacances scolaires que cela aurait dû être fait. La chaîne a néanmoins tenu à préciser que cette version était disponible, mais uniquement via son service de replay : 6Play.

Bientôt des romans sur l'adolescence de Mulder et Scully ! :

Alors que la dixième saison de la série culte X-Files vient d'être dévoilée sur M6, on apprend que deux romans centrés sur l'adolescence des agents Mulder et Scully paraîtront en 2017.

x-files-origins

C'est l'un des événements de ce début d'année : le grand retour de la série X-Files ! Alors que les deux premiers épisodes de la dixième saison viennent d'être dévoilés sur M6, le site Entertainment Weekly annonce que deux romans paraîtront en janvier 2017, qui raconteront l'adolescence des agents Mulder et Scully.

La série "Young Adult' The X-Files Origins sera composée de deux romans, intitulés Agent of Chaos et Devil's Advocate, publiés chez Imprint/Macmillan Children’s Publishing Group. Le premier se concentrera sur l'histoire d'un Fox Mulder âgé de 17 ans, alors que le second sera centré sur celle d'une Dana Scully de 15 ans. Les deux livres raconteront l'adolescence du duo au printemps 1979 et ce qui les mènera à devenir les agents du FBI que l'on connaît tous...

Agent of Chaos et Devil's Advocate sont respectivement écrits par Kami Garcia (co-auteur du roman Beautiful Creatures, adapté sur grand écran en 2013 sous le titre de Sublimes créatures) et Jonathan Maberry.

x-files-saison-10-promo-extra-terrestre-affiche

Ma Critique : 

Quel bonheur de retrouver les deux héros de notre jeunesse Fox Mulder et Dana Scully dans de nouvelles aventures aux frontières du réel. Il rouvre les dossiers non-classés pour le plus grand bonheur des fans de la série !

Fox Mulder ( David Duchovny ) est toujours égal à lui-même. S’il a rangé la cravate et le costume deux pièces dans son placard pour une tenue plus décontractée, il n’a rien perdu de sa répartie et de ses interrogations. Notre Martien à l’humour particulier cherche toujours la vérité. Gillian Anderson n’est pas en reste et garde toujours la tête sur ses épaules. Désireuse d’aider son fidèle compagnon dans sa quête de vérité, elle veut toujours y croire mais garde ses réflexes de scientifique terre à terre. Elle retrouve la personnalité de Dana Scully, ses attitudes, sa classe, son air blasé comme si elle ne l’avait jamais quittée.

Une série qui mérite à plus d’un titre son statut d’oeuvre culte, et qui, à travers 9 saisons et plus de 200 épisodes, a réinventé la série télévisée, par son ambition démesurée d’abord, par son imaginaire foisonnant ensuite. Un imaginaire difficilement égalable aujourd’hui. Cette saison 10, présentée sous la forme d’une mini-série de 6 épisodes, annonce de suite la couleur. Son créateur Chris Carter l’a dit. Le premier épisode et le dernier seront liés. Entre les deux, quatre épisodes indépendants. Retour de Mitch Pileggi dans le costume de Walter Skinner.  Retour du générique aussi, inchangé, et du compositeur, Mark Snow. Retour même d’une figure mythique qu’on croyait disparue.

Et s’il faut bien reconnaître une qualité au premier épisode de cette nouvelle saison, c’est sa capacité à faire fi de tout ce qui a changé dans le paysage télévisuel américain depuis la fin d’X-Files, pour ne proposer ici qu’un épisode de plus, classique certes, mais solide. Une semi déception ? Pas vraiment si l’on considère cet épisode comme la suite logique d’une saison neuf sortie il y a quinze ans déjà. Comme si la série ne s’était pas mise à jour, elle retrouve ses tics visuels, ses histoire de complots gouvernementaux qui sonneraient sans doute faux dans n’importe quelle autre série actuelle, ses aliens tout droit sortis de l’imaginaire américain des années 50, et son duo complice adepte des punchlines comme on savait si bien les faire dans les années 90. Il y a bien, c’est vrai, une tentative de rattacher la série à une actualité très contemporaine.  Mais cette imprégnation dans le présent ne viens jamais parasiter l’essence même de la série. C’est la force de la série, demeurée intacte, de croire, et faire croire à son spectateur, que tout ce qui se passe est avant tout plausible, malgré la riche teneur en fantastique de l’ensemble. A l’heure où les séries jouent sur le réalisme à outrance, à l’heure où la science-fiction lorgne du côté de l’ultraréalisme (Gravity, Interstellar, Seul sur Mars), X-Files nous rappelle un temps ou l’irruption du fantastique dans le réel assumait pleinement sa part de pure fiction et d’extraordinaire. Cet épisode ne propose rien d’autre qu’une tentative, réussie, de prolonger une histoire qui s’était achevée il y a des années. Une histoire qui s’était achevée en laissant de nombreuses portes ouvertes. Reste à voir quels chemins les scénaristes vont emprunter pour les épisodes futurs. "L’important, ce n’est pas la destination, mais le voyage en lui-même", disait Robert Louis Stevenson.

Aux USA, c’est 13,5 millions de téléspectateurs qui étaient au rendez-vous dimanche dernier et on peut dire que le succès est d’ores et déjà au rendez-vous. Diffusée à 22h30 juste après la NFL, la série a démarré sur des chapeaux de roue ! Et il faut dire que la FOX n’a pas lésiné sur les moyens pour annoncer le top départ de la nouvelle saison : une soucoupe volante géante a été installée au milieu de The Grove, un centre commercial de Los Angeles. Entourée de ruban jaune, elle était gardée par deux agents du FBI affublés de combinaisons anticontaminations. Sur le ruban, on pouvait lire #TheXFiles The Truth is Out There...

Et pour son grand retour sur les antennes hexagonales, X-Files a remporté ici aussi un joli succès d'audience : le premier épisode de sa dixième saison a réuni 4,6 millions de télespectateurs (17,9% de parts de marché), alors que le deuxième en a totalisé 4,1 millions (17,4% de parts de marché). Je tiens également à remercier M6, de nous offrir la chance de retrouver les meilleurs épisodes des neufs saisons passées dans trois nuits spéciales X-Files !

Que dire de plus, on ne peut définitivement que féliciter la Fox d'avoir laissé libre cours à Chris Carter pour marquer le dernier millénaire.

Ma Note : ,5/5

Spéciale #13 : X FILES SAISON 10 Bande Annonce VF M6

 AFFAIRE NON CLASSEE... ?

 

 

 

 

 


La 5ème Vague : Le Tsunami cinématographique !

LA 5ème VAGUE

531725

Sortie France : le 27 Janvier 2016 

Réalisateur : J Blakeson

Acteurs principaux : 

Chloë Grace Moretz dans le rôle de : Cassie Sullivan

Nick Robinson dans le rôle de : Ben Parish

Alex Roe dans le rôle de : Evan Walker

Maika Monroe dans le rôle de : Ringer

Liev Schreiber dans le rôle de : Colonel Vosch

Maria Bello dans le rôle de : Sergent Reznik

Maggie Siff dans le rôle de : Lisa Sullivan

Ron Livingston dans le rôle de : Oliver Sullivan 

Synopsis :

Cassie Sullivan, adolescente de 16 ans, essaie de survivre dans un monde en proie à des invasions extraterrestres, appelés Les Autres, ayant déjà décimé la population et part à la recherche de son frère.

la-5e-vague-film

News :

Et si on rassemblait toutes les façons dont l'humanité est habituellement exterminée dans les scénarios post-apocalyptiques et qu'on les mettait dans le même film ? Voilà le pari culotté de La 5e Vague, dernier blockbuster adapté d'un best-seller de la littérature jeunesse (ou « young adult », comme disent les Américains).

Produit notamment par Material Pictures, la compagnie de Tobey Maguire, le film met en scène Chloë Grace Moretz (la gamine explosive de Kick-Ass) dans le rôle de Cassie Sullivan, jeune fille suffisamment solide pour avoir survécu quatre fois à l'apocalypse. Ou, plutôt, à une apocalypse en plusieurs étapes déclenchée par des extraterrestres surnommés « les Autres ».

"Les 5 Vagues" :

Première vague : « Extinction des feux », un black-out généralisé, toutes les sources d'énergie ayant été coupées par les aliens. Deuxième vague : « Déferlante », de gigantesques tsunamis détruisant tout sur leur passage. Troisième vague : « Pandémie », une maladie décimant l'humanité. Quatrième vague : « Silence », ceux qui auraient survécu achèvent d'être exterminés par les envahisseurs qui s'emparent de leurs corps. La cinquième vague arrive… « Si elle réussit, l'humanité disparaît définitivement », dixit un colonel de la résistance joué par Liev Schreiber.

Avec la fin du règne de Hunger Games, en novembre, et l'essoufflement précoce de Divergente, La 5e Vague pourrait trouver son créneau dans le cœur des « jeunes adultes » et mener la vie dure au Labyrinthe, dernier prétendant au titre de « dystopie phénomène », dont le premier volet avait créé la surprise en 2014.

la-5e-vague,-tome-2---la-mer-infinie-514390

Anecdotes : 

Une trilogie de romans :

Le long métrage La 5ème vague est adapté du roman du même nom pour jeunes adultes à succès de l’écrivain Rick Yancey. Le roman est en fait le premier volet d’une trilogie comportant The Infinite Sea (le deuxième volet publié en 2014) et The Last Star (dont la sortie est prévue pour 2016).

Chloë Grace Moretz avec les romans de Rick Yancey

Retour derrière la caméra :

Le dernier, et premier, long-métrage de J Blakeson, La Disparition d'Alice Creed, remonte à 2009. Pour son retour derrière la caméra après 6 ans, le réalisateur a choisi d'adapter un roman pour jeunes adultes, la 5ème Vague, et s'est muni d'un casting plutôt prestigieux entre Chloë Grace Moretz, Nick Robinson, Liev Schreiber et Maria Bello.Sa carrière ressemble en quelques points à celle de Wes Ball qui pour ses débuts en tant que cinéaste a aussi adapté un roman, Le Labyrinthe. Très bon choix puisque les deux films ( Le Labyrinthe et Le Labyrinthe : La Terre brûlée ) ont fait un carton au cinéma avec 3 126 743 et 3 072 210 entrées. La 5ème Vague remportera-t-il autant de succès ?

J Blakeson, La Disparition d'Alice Creed

Fan de La 5ème Vague :

Fan du roman et du personnage de Cassie bien avant d'être choisie pour le rôle, Chloë Grace Moretz a été la seule actrice à auditionner pour ce personnage. Elle a quand même lu le roman de Rick Yancey trois fois.

Chloë Grace Moretz dans le rôle de : Cassie Sullivan

De l'homme à la femme :

Dans le livre de Rick Yancey, le personnage de Reznik est un homme, mais pour les besoins du film, il a été transformé en femme. D'ailleurs, pour l'interpréter au cinéma, de nombreuses actrices ont été considérées comme Natalie Portman, Jessica Chastain, Emily Blunt, Robin Wright, Rachel Weisz, Naomie Harris, Michelle Rodriguez, Marisa Tomei et Juliette Lewis. Le rôle a finalement été attribué à Maria Bello.

Maria Bello dans le rôle de : Sergent Reznik

Du changement !

Pour les besoins du film, certains personnages ont subi quelques modifications : dans le livre de Rick Yancey, Poundcake est un enfant de 7-8 ans alors que dans le long-métrage de J Blakeson, l'acteur choisit est âgé de 19 ans. Quant au personnage de Evan Walker, dans le roman, Cassie prête énormément attention à ses yeux couleur marron qu'elle compare à du chocolat. Ce petit détail ne sera pas présent dans La 5ème Vague puisque Alex Roe, l'interprète de Evan, a les yeux bleus.

Alex Roe et Chloë Grace Moretz

"Petit" imprévu :

Le tournage de La 5ème Vague a démarré le 18 octobre 2014 à Atlanta en Géorgie. Trois mois après le premier clap, le 11 janvier, l'équipe du film a dû faire face à un "petit" imprévu avec un décor. Lors d'une scène dans le sud de Macon en Géorgie, une explosion d'un bus sur une avenue a pris plus d'ampleur que prévu : 40 fenêtres ont été brisées, des plafonds se sont effondrés détruisant les devantures de magasins et un bâtiment a pris feu. Le filmage s'est terminé le 17 janvier 2015, soit 6 jours après l'incident.

the_5th_wave_05

Tout le monde se l'arrache !

A seulement 18 ans, Chloë Grace Moretz compte déjà 28 longs-métrages à son actif. Sa carrière a commencé, alors qu'elle n'avait que 8 ans, avec le film Amityville, mais l'actrice s'est réellement fait connaître du grand public en interprétant le rôle de Hit Girl dans Kick Ass. On a ensuite pu la voir dans Carrie, la vengeance, Si je reste, Sils Maria et Dark Places. Cette année, Moretz a annoncé qu'elle jouera le rôle principal dans la version live-action de La Petite Sirène et en 2016, elle sera à l'affiche de La 5ème VagueNos Pires Voisins 2 aux côtés de Zac Efron et November Criminals avec Ansel Elgort.

Chloë Grace Moretz dans The 5th Wave

Après les dinosaures, les extraterrestres :

Le 10 juin 2015, Nick Robinson se retrouvait à fuir des dinosaures dans Jurassic World. En 2016, l'acteur va devoir se battre contre des extraterrestres dans La 5ème Vague.

Nick Robinson dans le rôle de : Ben Parish

Voici la Bande-annonce du film :

LA 5ÈME VAGUE - Bande-annonce

 Alors qu'en pensez-vous ? Est-ce un futur blockbuster ?