01 novembre 2015

La Saga " Labyrinthe "

Le LABYRINTHE

Le_Labyrinthe_custom-16203007102014

Réalisateur : Wes Ball

Acteurs principaux :

Dylan O'Brien dans le rôle de : Thomas

Kaya Scodelario dans le rôle de : Teresa

Aml Ameen dans le rôle de : Alby

Will Poulter dans le rôle de : Gally

Thomas Brodie-Sangster dans le rôle de : Newt

Ki Hong Lee dans le rôle de : Minho

Synopsis :

Thomas, un adolescent, se réveille amnésique dans un étrange endroit à ciel ouvert entouré de hauts murs, et où vivent cinquante autres garçons. Ce lieu mystérieux donne accès à un labyrinthe, dont les plans sont modifiés chaque nuit. Quiconque s'y est aventuré n'est jamais reparu, d'autant que des des créatures menaçantes y rôdent. Grâce à quelques bribes de mémoire qui lui reviennent à travers des rêves concernant une organisation secrète appelée W.C.K.D., et à des indices trouvés au sein du labyrinthe, Thomas va tenter de trouver un moyen de s'échapper, avec l'aide de la bande des garçons...

artoff8308

 

Anecdotes :

Une dystopie de plus :

Le Labyrinthe est adapté d'un roman de science-fiction écrit par James Dashner publié en 2009. Tout comme les célèbres "Hunger Games et Divergente", le livre s'inscrit dans le genre dystopique, un registre très prisé par Hollywood, qui dépeint un univers fictif où toute chance de bonheur semble utopique, avec le plus souvent de jeunes personnages en guise de héros. Le Labyrinthe étant le premier volet d'un cycle littéraire intitulé "L'Epreuve", les épisodes suivants (La Terre Brûlée, Le Remède Mortel) seront également adaptés au cinéma.

Tournage :

C'est dans la Louisiane américaine que les équipes du film ont posé leurs caméras pour le tournage. Quant aux scènes où les protagonistes se trouvent dans les bois, elles ont été tournées dans une ferme de St. Francisville à côté de Bâton-Rouge. Les enregistrements ont duré trois mois, entre mai et juillet de l'année 2013.

 

142542

Encore plus haut ! :

Les murs immenses du labyrinthe font en réalité 4,80 mètres de haut, ni plus ni moins en raison des dimensions du studio où se trouvait le décor et pour laisser la place aux éclairages. C'est donc en postproduction que tout s'est joué avec l'équipe des effets visuels qui prolongea le mur de 30 mètres !

The Doors :

L'équipe artistique a eu du fil à retordre durant la construction des portes du Labyrinthe. Marc Fisichella confie à ce propos : "Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette installation a constitué un véritable défi car nous l’avons construite au milieu de nulle part et dans des conditions auxquelles nous n’étions pas habitués"Mesurant chacune 6 mètres de large sur 6 mètres de haut avec une ouverture de 6 mètres et, en bonus une mécanisation qui permettait l'ouverture comme la fermeture, les portes pesaient chacune plus de trois tonnes !

the-maze-runner-film-le-labyrinthe-dystopie

Invités surprises :

Serpents venimeux, crotales et vipères cuivrées, insectes, moustiques, taons, etc. L'équipe du tournage comme les acteurs ont eu quelques difficultés avec nos amis les bêtes ! Pour éviter les morsures, un professionnel des reptiles a été appelé par la production et a dû les déplacer dans un autre lieu pour une durée de trois semaines.

En Stage de survie :

Les jeunes comédiens ont préparé leur rôle à la dure ! Wes Ball leur fit en effet vivre une expérience inoubliable, en les envoyant en stage de survie. Le producteur Wyck Godfrey commente : "Je pense que cette expérience a permis aux acteurs de forger des liens semblables à ceux qui unissent les personnages du livre". Un soir, alors qu'ils dormaient à la belle étoile, les futurs protagonistes du film furent surpris par un violent orage dont ils se souviendront...

the-griever-The-Maze-Runner-le-labyrinthe

Ma Critique :

Une histoire très prenante du début jusqu'à la fin, avec son lot de mystère . On s'interroge tout le long du film pour savoir qui a enfermé ses jeunes dans ce labyrinthe et pour quelle raison ; nous ne sommes pas au bout de nos surprises grâce à quelques rebondissements et retournements de situations. L'idée du labyrinthe avec ses créatures cachées à l'intérieur est excellente, elle me fait penser au jeu de société LABYRINTHE ou encore au film CUBE. J'ai adoré ce film et j'ai profité de tous les détails et de toutes les actions tant les effets spéciaux sont d'une grande qualité. On a craint le déjà-vu, mais le film emprunte astucieusement à tous les avatars du genre : la série Lost (« Que sommes-nous venus faire dans cette galère et qui sont ces Autres qui nous guettent ? »), Hunger Games (« Un leader, il n'y a que ça de vrai contre l'adversité »), sans oublier les thrillers post-apocalyptiques. Chaque scène est un peu plus surprenante, plus haletante que prévu, sans parler de la fin, en forme de « à suivre » complètement ­assumée.

Film à voir et à revoir !

Ma Note : /5

Le Labyrinthe - Bande annonce finale [Officielle] VF HD

 

Le LABYRINTHE : La Terre brûlée

med_gallery_11820_28_4241317

Réalisateur : Wes Ball

Acteurs principaux :

Dylan O'Brien dans le rôle de : Thomas

Kaya Scodelario dans le rôle de : Teresa

Ki Hong Lee dans le rôle de : Minho

Thomas Brodie-Sangster dans le rôle de : Newt

Rosa Salazar dans le rôle de : Brenda

Giancarlo Esposito dans le rôle de : Jorge

Aidan Gillen dans le rôle de : Janson

Lili Taylor dans le rôle de : Mary Cooper

Nathalie Emmanuel dans le rôle de : Harriet

Katherine McNamara dans le rôle de : Sonya

Lora Martinez-Cunningham dans le rôle de : La mère de Thomas

Jenny Gabrielle dans le rôle de : "Queue de cheval"

Synopsis :
Dans ce second volet de la saga épique LE LABYRINTHE, Thomas et les autres Blocards vont devoir faire face à leur plus grand défi, rechercher des indices à propos de la mystérieuse et puissante organisation connue sous le nom de WICKED. Or le monde qu’ils découvrent à l’extérieur du Labyrinthe a été ravagé par l’Apocalypse. Leur périple les amène à la Terre Brûlée, un paysage de désolation rempli d'obstacles inimaginables. Plus de gouvernement, plus d'ordre… et des hordes de gens en proie à une folie meurtrière qui errent dans les villes en ruine. Les Blocards vont devoir unir leurs forces avec d'autres combattants pour pouvoir affronter WICKED et tenter de défier son immense pouvoir.

le-labyrinthe-2-_-la-terre-brulee-poster_504281_34410

Anecdotes :

Changement :

Le Labyrinthe : La Terre brûlée n'est pas une adaptation fidèle au roman. Wes Ball et le scénariste ont quand même gardé l'essence du livre, mais ont fait quelques modifications nécessaires pour les besoins du film. Certains éléments du deuxième et troisième livres ont été réorganisés pour déjà planter le décor du troisième film.

 

Le désert, un terrain physique :

Tourner dans le désert est un exercice physique et intense. Les acteurs ne pensaient pas courir autant et ils se sont très vite retrouvés essoufflés à force de monter et descendre les dunes de sable. Ils ont eu surtout l'impression de faire du sur place et que seuls leurs jambes bougeaient. Après leur entraînement pour Le Labyrinthe, ils ont eu un peu plus de ressources pour parcourir le désert de long en large. Dylan O'Brien avait quand même un petit avantage puisque c'est un très bon athlète et il court assez vite.

Une ville post-apocalyptique :

Le tournage du Labyrinthe : La Terre brûlée a eu lieu au Nouveau-Mexique, dans la ville d'Albuquerque plus précisément. Elle a d'ailleurs dû subir quelques changements pour ressembler à une ville post-apocalyptique : des tonnes de sable ont dû être versées pour que le désert soit le plus crédible possible. Les dunes ont été nettoyées entièrement afin d'être les plus lisses possible et pour leur donner un effet tourbillonnant, un hélicoptère en position stationnaire a été utilisé.

le-labyrinthe-2-la-terre-brulee-55b26858a4d72

Un décor remanié :

Dans le livre de James Dashner, les Blocards sont dans des souterrains lorsqu'ils tentent de fuir le WICKED. Pour les besoins du film, la production a tourné dans un centre-commercial abandonné et y a fait tomber les dalles du plafond, éclater les vitres et installé des filaments de plastique. Un décor qui correspond à la description du roman, mais des voitures usées et du sable ont été rajoutés pour donner à l'endroit un côté encore plus post-apocalyptique. Du côté du "manoir", il a fallu tout détruire et l'équipe du film a brûlé des canapés pour leur donner un air abîmé.

Le très montagneux Right Arm Camp :

Selon le producteur du film, Joe Hartwick Jr. le plus grand défi du tournage a été de trouver le lieu culminant, situé dans le très montagneux Right Arm Camp, car parmi toutes les montages se trouvant au Nouveau-Mexique, très peu sont accessibles pour une équipe de tournage. Les scènes ont donc été tournées dans le Diamond Tail Ranch, avec pour seul accès, un long trajet sur des routes cahoteuses.

le-labyrinthe-la-terre-brulee-27432

Un tournage difficile pour Kaya Scodelario :

Kaya Scodelario le dit elle-même, elle est fainéante et n'aime pas du tout faire de l'exercice. La partie du tournage dans le désert a donc été compliquée pour elle et l'actrice n'était pas réellement enthousiaste à l'idée de faire ces cascades. Kaya Scodelario a pu compter sur Dylan O'Brien et Ki Hong Lee pour l'encourager.

Kaya Scodelario dans le rôle de Teresa

Le troisième volet déjà en préparation :

En mars 2015, le scénariste T.S Nowlin a confirmé qu'il y aura un troisième volet intitulé Le Labyrinthe : Le Remède mortel toujours réalisé par Wes Ball. Le tournage débutera en février 2016 et le film est prévu pour le 17 février 2017 aux Etats-Unis. La date de sortie en France n'a pas encore été annoncée.

La Trilogie livresque de James Dashner

Voici le résumé du 3ème volet du livre intitulé Le Labyrinthe : Le Remède Mortel :

Thomas sait qu'on ne peut pas faire confiance au WICKED, mais ils disent que le temps des mensonges est terminé, qu'ils ont recueillies tout ce qu'ils pouvaient des essais et doivent maintenant compter sur les blocards, avec leur mémoire restaurée, pour les aider pour l'ultime mission. C'est aux blocards de compléter le plan pour le traitement de la Braise avec un test volontaire final. Ce que le WICKED ne sait pas c'est que quelque chose est arrivé que même les essais ou variables n'auraient pu prévoir. Thomas s'est souvenu de beaucoup plus qu'ils le pensaient. Et il sait qu'il ne peut pas croire un mot de ce que le WICKED dit. Le temps des mensonges est terminé. Mais la vérité est plus dangereuse que Thomas ne pouvait l'imaginer. Qui survivra au remède mortel ?

 Le WICKED a tout volé à Thomas : sa vie, sa mémoire et maintenant ses seuls amis. Mais l'épreuve touche à sa fin. Ne reste qu'un dernier test... Terrifiant. Cependant, Thomas a retrouvé assez de souvenirs pour ne plus faire confiance à l'Organisation. Il a triomphé du labyrinthe. Il a survécu sur la terre brûlée. Il fera tout pour sauver ses amis, même si la vérité risque de provoquer la fin de tout.

Ma Critique

Ayant été ravi du premier film, je suis allé voir ce nouvel opus avec beaucoup d'attentes, surtout que le budget de ce nouveau film a été estimé à 61 000 000 dollars, ce qui est presque deux fois plus que le premier volet qui avait coûté 34 000 000 dollars. Je n'ai pas lu la trilogie de James Dashner, je ne peux donc pas vous parler des points communs entre le livre et le film, mais je peux vous parler des différences entre le premier et ce second film, et ce que j'en retiens c'est que j'ai été très déçu, surtout que j'ai lu de très bonnes critiques avant d'aller le voir au cinéma... je n'ai pas compris, désolé pour ceux qui l'on apprécié, mais pour tout vous dire je l'ai trouvé beaucoup trop long, plusieurs scènes sont inutiles et il n'a plus rien à voir avec le premier film, même si vous allez me dire qu'il suit les livres...

Ensuite, j'ai trouvé les relations entre les personnages peu étoffées notamment car toutes les dix minutes, on se trouvait face à de nouveaux personnages, de quoi vite s'y perdre ! Petits exemples : le personnage de Brenda semble prendre une importance alors même qu'on a peu d'informations concrètes sur elle ou encore les groupes rencontrés dans le désert dont les représentants sont survolés psychologiquement. Dans le premier volet, on pouvait s'attacher aux personnages plus facilement.  Les acteurs sont toujours aussi bons mais les dialogues sont d'une faiblesse extrême. Le scénario est trop faible et on s'éloigne bien trop de l'atmosphère et de l'histoire de base: cette distance ne nous plonge pas "directement" dans l'histoire...

Attention SPOILER : Les Zombies, nommés "les Fondus" dont nous ne savons pas d'où ils viennent, comment sont-ils devenus des zombies: j'avoue les créatures sont très bien faites et la poursuite dans le centre commercial enseveli et dans les ruines de la ville réhausse le niveau, mais cela manque d'explications, j'avais l'impression qu'ils ont voulu copier "Je suis une Légende" et la série "THE 100" sur beaucoup de points : ils ont besoin du sang des immunes pour trouver un remède; la bande de "sauvages" tout comme dans la série "THE 100"...  De même,Teresa qui devient une traître et Thomas qui commence à s'attacher à une nouvelle fille, Brenda, est un aspect qui aurait ou être mieux traité: on s'en tient avec une vague explication de deux minutes en bout de film... D'ailleurs, personnellement j'aurais préféré que l'histoire entre Teresa et Thomas continue dans le bon sens.

Quelques incohérences m'ont également embêté, déjà on a perdu 2 - 3 survivants entre les deux épisodes : rappelons qu'ils étaient 9 à la fin du premier. Mais où sont ils passés ? M'enfin passons, j'espère seulement que pour le troisième film de la saga ils reviendront sur  l'idée du premier film et qu'ils réhausseront le niveau de ce deuxième film râté.

Ma Note : /5

LE LABYRINTHE : LA TERRE BRÛLÉE - Bande annonce (vf)

 

 Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Impatient ou non de voir le dernier volet de la saga ?