29 janvier 2014

ROBOCOP

News ciné du jour : ROBOCOP bientôt à nouveau sur nos écrans de cinéma , vous vous rappelez peut-être de la trilogie qui commença en 1987 avec le premier volet de Paul Verhoeven, le remake va bientôt arriver ! 

ROBOCOP 2014

Affiche ROBOCOP (2014)

Réalisateur : José Padilha

Acteurs principaux :

Joel Kinnaman dans le rôle de : Alex Murphy / Robocop

Michael Keaton dans le rôle de : Raymond Sellars

Abbie Cornish dans le rôle de : Elle Murphy

Samuel L. Jackson dans le rôle de : Pat Novak

Gary Oldman dans le rôle de : Norton

Jackie Earle Haley dans le rôle de : Maddox

Genre : Action / Science-Fiction

Qu'on se le dise, le Robocop de José Padilha et celui d'origine signé Paul Verhoeven ne se ressemblent pas. Dès la première bande-annonce révélée, le reboot du réalisateur brésilien mettait l'accent sur un héros humain avec une bonne dose d'émotion. La seconde bande-annonce vient de tomber, plus dans l'action avec en fond ce monde futuriste où la sécurité est une affaire d'état et de business.

Les services de police inventent une nouvelle arme infaillible, Robocop, mi-homme, mi-robot, policier électronique de chair et d'acier qui a pour mission de sauvegarder la tranquillité de la ville. Mais ce cyborg a aussi une âme...

ROBOCOP-Photo-Tournage-Motorbike-04

Dans la peau du célèbre flic, le charismatique suédois Joel Kinnaman (révélation du thriller Easy Money) donne la réplique à un charismatique hollywoodien qui laisse aussi comprendre pourquoi le film a coûté 100 millions de dollars. Michael Keaton, Abbie Cornish, Samuel L. Jackson – qui ouvre le trailer avec une coupe de cheveux délirante –, Jackie Earle Haley ou Jay Baruchel sont de la partie.

Après l'émotion palpable d'un premier trailer, vient ici le combat classique entre un homme blessé, transformé en un héros fruit de la science et potentiellement machine à billets verts, et des financiers et politiques peu scrupuleux pour qui la vie des gens n'a d'importance que si cela peut renflouer toujours un peu plus les caisses. Le blockbuster hollywoodien dans sa quintessence. Reste que ce RoboCop, dans la simple idée d'être le reboot d'un film culte signé d'un cinéaste marginal et totalement à part (Paul Verhoeven, que l'on a vu être victime d'un terrible remake avec Total Recall), fait déjà l'objet de critiques.

Verdict dans les salles le 12 février 2014.

Affiche ROBOCOP (2014)

Voici en Exclu la bande annonce du film :

Et voici un petit rappel de l'ancien ROBOCOP :

Robocop (1987) - Official Trailer [VO-HD]

Alors qu'en dites- vous ?

Et vous... quel Remake de films, ou de dessins animés, ou même de B.D aimeriez vous voir bientôt sur nos écrans ???

( Moi perso Nicky Larson, ce serait pas mal du tout ! )


29 décembre 2013

NO PAIN NO GAIN : Leur Rêve Américain est bien plus grand que le vôtre !!!

No Pain No Gain

Jaquette No Pain No Gain ( 2013 )

Genre : Action, Drame, Comédie

Réalisateur : Michael Bay

Acteurs principaux : 

Mark Wahlberg dans le rôle de : Daniel Lugo

Dwayne Johnson dans le rôle de : Paul Doyle

Anthony Mackie dans le rôle de : Adrian Doorbal

Tony Shalhoub dans le rôle de : Victor Kershaw

Ed Harris dans le rôle de : Ed du Bois

Bar Paly dans le rôle de : Sorina Luminita

Rob Corddry dans le rôle de : John Mese

Ken Jeong dans le rôle de : Johnny Wu

Synopsis : 

À Miami, Daniel Lugo, coach sportif, ferait n’importe quoi pour vivre le « rêve américain » et profiter, comme sa clientèle fortunée, de ce que la vie offre de meilleur : maisons de luxe, voitures de course et filles de rêve… Pour se donner toutes les chances d’y arriver, il dresse un plan simple et (presque) parfait : enlever un de ses plus riches clients et… lui voler sa vie. Il embarque avec lui deux complices, Paul Doyle et Adrian Doorbal, aussi influençables qu’ambitieux.

No Pain No Gain s’inspire de l’histoire incroyable mais vraie de ces trois kidnappeurs amateurs qui, à la recherche d’une vie meilleure, se retrouvent embarqués dans une série d’actes criminels qui dégénèrent rapidement… Rien ne se déroule jamais comme prévu.

Affiche Pain & Gain

Anecdotes : 

Tiré d'une histoire vraie :

Le film s'inspire d'articles écrits par un journaliste du Miami New Times, Pete Collins, sur l'histoire vraie de bodybuilders devenus criminels, et d'un ouvrage qu'il a écrit à propos de leur bande. Deux membres du gang des "Sun Gym", Daniel Lugo (interprété par ark Wahlberg) et Adrian Doorbal (joué par Anthony Mackie), sont toujours dans le couloir de la mort en Floride. Parmi les acteurs, seul Dwayne Johnson, qui vit à Miami et y habitait à l'époque, avait entendu parler du fait divers. La plupart des comédiens n'a d'ailleurs pas voulu croire, dans un premier temps, qu'il s'agissait d'une histoire vraie !

no-pain-no-gain-michael-bay-mark-wahlberg

Un film à part pour un amoureux d'action :

Entre deux nouveaux épisodes de Transformers, Michael Bay a réalisé, avec No Pain No Gain, un film très différent de ceux auxquels il a habitué le public ces dernières années. Il a laissé de côté la science fiction et les budgets faramineux pour se concentrer sur un projet plus personnel. Il faut dire que l'attrait du cinéaste pour la mise en scène de l'action est là depuis son enfance. Un jour, le petit Michael s'était en effet enquis de filmer, avec la caméra 8 mm de sa maman, le déraillement de son petit train électrique, provoqué par un pétard qu'il avait au préalable attaché au jouet. L'explosion, pas si anodine, mit tout de même le feu à la pièce !

No-Pain-No-Gain-la-critique_article_landscape_pm_v8

Un cinéaste influent :

Michael Bay, qui vit à Miami une partie de l'année, a, comme le précise Mark Wahlberg, "beaucoup d’influence dans cette ville", ce qui lui a permis d'obtenir des autorisations pour le tournage plus aisément. "Il a réussi à faire bloquer la circulation sur sept ou huit kilomètres, dont une portion complète d’autoroute où j’ai pu conduire une Lamborghini aussi vite que je le voulais. Je crois qu’à un moment j’ai approché les 250 km/h, mais je me sentais en sécurité. La voiture était en parfaite condition et il n’y avait aucun autre véhicule, juste une route ouverte à perte de vue", raconte le comédien.

Mark Wahlberg dans la Lamborghini violette

Un milieu familier pour The Rock :

C'est d'abord en tant que champion de catch que Dwayne Johnson, sous le nom de "The Rock", s'est fait connaître du public. Il a grandi dans l'univers du catch et du body building, un milieu qui ne lui était donc pas étranger lorsqu'il est arrivé sur le plateau de No Pain No Gain. "C’est vraiment un monde à part et un monde fascinant", remarque l'ancien catcheur, qui poursuit : "Ce qui est le plus intéressant avec cette culture (...), c’est qu’il s’agit d’un mélange étrange de gens extrêmement disciplinés, concentrés et motivés par une vision bien précise qu’ils ont de ce à quoi leur corps doit ressembler. (...) C’est pourquoi un certain nombre de mécaniques se mettent en branle dans la tête des culturistes. Combinez tout ceci avec le fait que certains ont vraiment l’esprit tordu et que leur vie entière ne devient plus qu’une obsession, avec par-dessus tout ça l’usage de diverses drogues ou stéroïdes, et vous obtenez un cocktail des plus explosifs."

The Rock !!!

Budget réduit :

Michael Bay a réalisé ce film avec le budget le plus bas de toute sa carrière (depuis Bad Boys en 1995) - à peine plus de 20 millions de dollars ! Une "petite" somme qui était nécessaire au film, et a mené Mark Wahlberg et Dwayne Johnson, ainsi que le réalisateur lui-même, à accepter de ne recevoir aucun salaire. En conséquence, ils toucheront un certain pourcentage sur les recettes du film en salles.

Bar Paly et Mark Wahlberg

Un rôle inconfortable :

Tony Shalhoub, l'acteur culte de la série Monk, a été malmené physiquement pendant le tournage. En effet, il est ligoté à une chaise et a les yeux bandés dans la plupart des séquences où il apparait : "Quand vous avez les yeux bandés aussi longtemps, cela a un effet incroyable sur vous. J’ai d’ailleurs choisi de garder mon bandeau, entre les prises, pas tout le temps mais souvent, pour vraiment ressentir l’isolation et la désorientation auxquelles Kershaw a dû faire face pendant sa longue détention", relate le comédien.

Tony Shalhoub dans le rôle de Victor Kershaw

Tony Shalhoub dans le rôle de Victor Kershaw

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ma Critique : 

Excellent film avec de supers acteurs ! Mark Wahlberg est à la limite du méconnaissable et Dwayne Johnson est quand à lui, complètement dans son monde à lui : celui du body building. Le casting est génial, l'ambiance est grandiose et assez déroutante , la bande originale est parfaite, la mise en scène est incroyable, les décors de Miami sont magnifiques et bien sûr l'histoire est elle aussi hallucinante qu'invraisemblable mais surtout Vrai ! Ce qui pimente encore plus ce film !

Michael Bay a réussi là un vrai bon film, il ne ressemble en rien a ce qu'il fait d'habitude, mais il reste encore et toujours à la pointe du cinéma. 

Un film vraiment à voir, même pour ceux qui ne sont pas fans du genre, il va forcément vous plaire !

Ma Note : ,5/5

NO PAIN NO GAIN - bande-annonce VF

A vos Coms ! J'attends votre avis !!!

15 décembre 2013

HOT SHOTS 1 et 2 !!! Les aventures délirantes du pilote Sean "Topper" Harley !

HOT SHOTS !

Jaquette HOT SHOTS ! ( 1991 )

Réalisateur : Jim Abrahams

Acteurs principaux : 

Charlie Sheen dans le rôle de : Sean « Topper » Harley

Valeria Golino dans le rôle de : Ramada Thompson

Cary Elwes dans le rôle de : Lieutenant Kent Gregory

Lloyd Bridges dans le rôle de : L'amiral Benson

Kévin Dunn dans le rôle de : Lieutenant Commandant Block

Jon Cryer dans le rôle de : Jim "Fausse couche" Pfaffenbach

William O'Leary dans le rôle de : Pete "Buffet Froid" Thompson

Kristy Swanson dans le rôle de : Kowalski

Synopsis :

Le lieutenant Sean « Topper » Harley est un pilote de chasse talentueux, mais complexé par le souvenir de son père qui jadis aurait été responsable de la mort de son coéquipier lors d'une mission aérienne. Retiré du monde dans un village indien, il est recruté par le commandant Block pour une délicate mission au Proche-Orient.

Valeria Golino dans le rôle de Ramada Thompson

Charlie Sheen dans le rôle de Sean « Topper » Harley

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Anecdotes : 

Restez jusqu'à la fin du générique !

Les spectateurs qui patienteront jusqu'à la fin du générique pourront découvrir un gag sous forme de crédit, à savoir une liste des "choses que vous pouvez faire après le film" ! Un gag précédemment employé à la fin d'un film de Bruce Lee, Hamburger, en 1977.

 

Un nom de Moto : 

Le nom du personnage joué par Charlie Sheen, Topper Harley, n'est autre que le nom d'une moto des années 60 de la marque Harley-Davidson : The Harley Topper !

Charlie Sheen en Mode Top Gun

Sans trucages !

Valeria Golino, alias Ramada Thomson, a toujours prétendu que la scène dans laquelle elle attrape une olive au vol, après que Charlie Sheen lui ai appuyé sur le ventre, a été réalisée sans trucage...

Scène où Valeria Golino attrape la cerise en plein vol !

Voici la scène : 

Un porte-avions... en bois !

Le porte-avions sur lequel de nombreuses scènes ont été tournées n'était en fait qu'un pont en bois, construit sur le bord d'une falaise, dans un établissement militaire désaffecté du Marine-land.

Des plans d'un autre film insérés :

Plusieurs scènes se déroulant sur le porte-avions sont totalement étrangères au film ! Elles ont été insérées à partir d'un autre long-métrage intitulé Le Vol de l'intruder, notamment pour les plans concernant le décollage des avions.

Ramada Thompson et Sean « Topper » Harley

Clins d’œil et références :

  • Le film parodie plusieurs films américains, dont :On peut voir dans une scène que le pape Jean-Paul II, incarné par Eugene Greytak, joue un combat de boxe
    • Top Gun : Hot Shots! s'inspire principalement de ce film. Comme le personnage incarné par Tom Cruise, le personnage de Charlie Sheen est une tête brûlée, vivant dans l'ombre de son père. Le personnage d'antagoniste de Kent Gregory renvoie à celui d'Iceman, incarné par Val Kilmer.
    • Full Metal Jacket : notamment lorsque « Red » Herring aboie sur les pilotes en arrivant dans le dortoir
    • Autant en emporte le vent : lors de la séquence musicale Only You, Topper porte Ramada dans ses bras et tente de monter l'escalier. Ils sont vêtus comme dans le film et Topper dit « Scarlett, cette fois ne me dit pas que tu as la migraine ».
    • Danse avec les loups : au début du film, Topper vit dans une réserve indienne. Le vieil Owatonna lui donne un blouson de motard offert par « Danse avec les loubards ».
    • Rocky : lors de la séquence musicale Only You, Topper est sur un ring, très amoché. Il hurle « Ramada ! » comme Sylvester Stallone. De plus, Ramada est coiffée comme Talia Shire dans le film.
    • Superman : lors de la séquence musicale Only You, Topper et Ramada sont habillés respectivement comme Christopher Reeve et Margot Kidder.
    • Autres films parodiés : Le Parrain, 9 semaines 1/2 ainsi que la série télévisée Supercopter.
  • Le générique de fin du film contient des recettes de cuisine.
  • À la fin du générique de fin, on peut lire le message « Si vous étiez parti au début du générique vous seriez déjà chez vous ».
  • Dans une scène, on peut apercevoir une peluche de Garfield dans le cockpit de Topper.
  • On peut remarquer que l'amiral Benson n'appelle jamais le commandant Block par le même prénom et ce tout au long du film.

Scène parodiant Full Metal Jacket

Ma Critique : 

Hot Shots ! est l'une des meilleures parodies jamais réalisées. Personnellement, je me suis régalé et marré tout le long du film. Les gags sont excellents, même s'il faut des fois comprendre le second degré, l'humour dans ce film est parfait. Les acteurs sont très convaincants et jouent très bien leur personnage, surtout Charlie Sheen qui brille dans ce film dans chacun des personnages qu'il a à parodier.

Cette parodie est un classique de la parodie devenu culte !

Ma Note : /5

Affiche de HOT SHOTS !

Hot Shots - Compilation : Amiral Thomas Benson (French)

 

HOT SHOTS ! 2

Jaquette HOT SHOTS ! 2 ( 1993 )

Genre : Comédie, Action

Réalisateur : Jim Abrahams

Acteurs principaux : 

Charlie Sheen dans le rôle de : Sean « Topper » Harley

Valeria Golino dans le rôle de : Ramada Rodham Hayman

Lloyd Bridges dans le rôle de : Tug Benson

Richard Crenna dans le rôle de : Colonel Denton Walters

Brenda Bakke dans le rôle de : Michelle Rodham Huddleston

Miguel Ferrer dans le rôle de : Harbinger

Rowan Atkinson dans le rôle de : Dexter Hayman

Mitchell Ryan dans le rôle de : Gray Edwards

Synopsis : 

Topper Harley a décidé d'oublier le monde et la civilisation en Thaïlande. Surtout pour oublier Ramada. Mais les méchants ne lui laissent pas de répit. Saddam Hussein met en difficulté des commandos américains. Le président Thomas « Tug » Benson décide de faire appel à Topper pour sauver encore une fois le monde libre.

Parodie de La Belle et le Clochard

Clins d’œil et références :

  • Le slogan américain du film était « just 2 it », une référence au « just do it » de Nike ;
  • Miguel Ferrer est le cousin de Georges Clooney ;
  • Le film parodie plusieurs films américains : La Belle et le Clochard, Casablanca, Rambo 2 : La Mission, Rambo 3, Terminator 2, Portés disparus, Kickboxer, Star Wars, Basic Instinct, Apocalypse Now, Predator, Sens unique, Robin des Bois : Prince des voleurs, Platoon, Commando, Le Magicien d'Oz et Demolition Man (voir h 18 min 42 s) ;
  • Les scénaristes font également des clins d'œil à la réalité puisque lorsque le président Benson vomit sur son homologue japonais, il s'agit d'une référence à George H.W. Bush qui avait vomi sur le premier ministre Kiichi Miyazawa. De plus, l'histoire du film rappelle Jimmy Carter et l'échec de l'opération Eagle Claw, qui visait à faire libérer des otages retenus à Téhéran ;
  • Lorsque le président Benson fait son bain de foule du début, il enlève un bébé des bras d'une femme, qui ne sont autres que la femme et le fils de Jim Abrahams, le réalisateur ;
  • Au début du film lorsque Saddam est dans son lit, son pyjama ressemble au maillot des New York Yankees, le logo (les initiales S et H) présent sur son pyjama fait référence à celui de l'équipe de baseball (les initiales N et Y) ;
  • Dans le film, le personnage de Sadam Hussein regarde The Arsenio Hall Show. On peut également voir que Saddam possède une boite à gâteaux en métal sur laquelle on retrouve un homme ressemblant étrangement à Yasser Arafat ;
  • Dans la scène parodiant La Belle et le Clochard, on peut apercevoir Javier Bardem mangeant à une table avec 2 autres acteurs.
  • Le personnage qui torture le colonel Walters, dans une scène qui ressemble à Rambo 2 : La Mission, porte un bonnet Holyday Inn ;
  • Jerry Haleva, qui interprète ici Saddam Hussein, l'avait déjà fait brièvement dans Hot Shots !.
  • Richard Crenna joue quasiment le même rôle que celui qu'il tenait dans Rambo, Rambo 2 : La Mission et Rambo 3;
  • Ryan Stiles, qui joue le soldat « expert » en explosifs Rabinowitz, retrouvera quelques années plus tard Charlie Sheen en apparaissant dans sa sitcom : Mon Oncle Charlie. Il avait également tenu un petit rôle dans Hot Shots ! ;
  • Dans la scène de l'avion, on peut entendre les membres de l'équipe de Tom crier « Geronimo » juste avant de sauter, comme les paras US en 1944. Puis plus loin dans la même scène, un indien saute de l'avion en s'écriant « moi », c'est un clin d'œil au vrai Geronimo ;
  • Martin Sheen, le père de Charlie Sheen, apparaît brièvement dans la scène du bateau. Tout est fait pour rappeler son personnage d'Apocalypse Now. De plus, lorsqu'il croise le bateau de Topper, ils se disent : « Tu étais épatant dans Wall Streer ! » (« I loved you in Wall Street! »). Il s'agit d'une référence au film d'Oliver Stone dans lequel ils jouent tous les deux ;
  • Le bateau des militaires irakiens s'appelle The Behn Gazzara, en référence à l'acteur Ben Gazzara ;
  • Il y a un clin d'œil à la marque Duracell, lorsque dans une scène un lapin automate fait son entrée et qu'il déclare « Et ça dure ! Et ça dure ! Tout ça grâce à la pile… » Il s'agit d'une référence aux campagnes de publicité de la marque ;
  • Un compteur de morts dans le film affirme qu'il détient le record du « film le plus sanglant », plus que Robocop (environ 134 morts) et plus que Total Recall (environ 190).

Jerry Haleva dans le rôle de Saddam Hussein

Brenda Bakke dans le rôle de Michelle Rodham Huddleston parodiant Basic Instinct

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ma Critique : 

A nouveau une excellente parodie, dans la même lignée que le premier mais qui va encore plus loin ! Cette suite est toujours aussi hilarante, un gag toutes les 10 secondes, des parodies réussies, des scènes mythiques (les parodies de "La belle et le clochard", "Kickboxer", et "Robin des bois" (scène de la poule), des acteurs qui maitrisent à la perfection l'autodérision (Richard Crenna parodie sont rôle de colonel dans Rambo, charlie sheen qui joue les gros bras), des dialogues d'une stupidité à en pleurer de rire.

Ces deux films sont absolument uniques dans leur genre. Absolument inoubliables !

Ma Note : /5

Charlie Sheen parodiant Robin des Bois

Affiche : Hot shots 2

HotShots 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

08 décembre 2013

HUNGER GAMES et les News sur le dernier HUNGER GAMES : L'Embrasement !

HUNGER GAMES

Jaquette HUNGER GAMES (2012)

Réalisateur : Gary Ross

Acteurs principaux :

Jennifer Lawrence dans le rôle de : Katniss Everdeen

Josh Hutcherson dans le rôle de : Peeta Mellark

Liam Hemsworth dans le rôle de : Gale Hawthorne

Woody Harrelson dans le rôle de : Haymitch Abernathy

Elizabeth Banks dans le rôle de : Effie Trinket

Lenny Kravitz dans le rôle de : Cinna

Stanley Tucci dans le rôle de : Caeser Flickerman

Donald Sutherland dans le rôle de : Le Président Snow

Wes Bentley dans le rôle de : Seneca Crane

Willow shields dans le rôle de : Primrose Everdeen

Paula Malcomson dans le rôle de : La mère de Katniss

Toby Jones dans le rôle de : Claudius Templesmith

Amandla Stenberg dans le rôle de : Rue

Alexander Ludwig dans le rôle de : Cato

Isabelle Fuhrman dans le rôle de : Clove

Leven Rambin dans le rôle de : Glimmer

Synopsis :

Chaque année, dans les ruines de ce qui était autrefois l'Amérique du Nord, le Capitole, l'impitoyable capitale de la nation de Panem, oblige chacun de ses douze districts à envoyer un garçon et une fille - les "Tributs" - concourir aux Hunger Games. A la fois sanction contre la population pour s'être rebellée et stratégie d'intimidation de la part du gouvernement, les Hunger Games sont un événement télévisé national au cours duquel les tributs doivent s'affronter jusqu'à la mort. L'unique survivant est déclaré vainqueur.
La jeune Katniss, 16 ans, se porte volontaire pour prendre la place de sa jeune sœur dans la compétition. Elle se retrouve face à des adversaires surentraînés qui se sont préparés toute leur vie. Elle a pour seuls atouts son instinct et un mentor, Haymitch Abernathy, qui gagna les Hunger Games il y a des années mais n'est plus désormais qu'une épave alcoolique. Pour espérer pouvoir revenir un jour chez elle, Katniss va devoir, une fois dans l'arène, faire des choix impossibles entre la survie et son humanité, entre la vie et l'amour...
 

Burning-Hunger-Games_www
Anecdotes :

Hunger Games est l'adaptation du premier volet de la trilogie éponyme écrite par Suzanne Collins. A la veille de la sortie du film, le roman (paru en 2008), et ses deux suites, se sont vendus à 30 millions d'exemplaires dans le monde.

C'est en résumé l'équation qui a abouti à la naissance du livre Hunger Games. Son auteur, Suzannz Collins, revient sur la création de ce monde dystopique : "L'univers de Katniss (Jennifer Lawrence) m'a initialement été inspiré par la fascination que j'éprouve pour le mythe grec de Thésée qui, tous les neuf ans, envoyait une phalange de jeunes garçons et filles dans un labyrinthe mortel afin de combattre le monstrueux Minotaure. J'ai aussi été influencée par mon expérience de téléspectatrice passant d'une émission de téléréalité à un reportage de guerre, me demandant ce que ce mélange de divertissement et d'horreur bien réelle augurait pour l'avenir de notre société."

Katniss se prend... un mur :

Comme le montrait déjà la bande annonce, les scènes du livre où Katniss Everdeen s'entraîne sont bien présentes dans le film. Jennifer Lawrence a elle-même suivi une phase d'entraînement de six semaine pour apprendre à manier l'arc, sauter et grimper comme son personnage. Le dernier jour de cet entraînement, l'actrice s'est littéralement pris un mur en plein ventre. Heureusement, l'accident n'a pas retardé le début du tournage.

Objectif : 2013 ! :

Le premier film n'était pas encore sorti que l'adaptation du tome 2, Hunger Games - L'embrasement, a été annoncée.

Jennifer Lawrence dans le rôle de Katniss Everdeen

Ma Critique :

La cruauté des hommes se fait très bien ressentir dans ce film. Ce film (ainsi que les livres) est plus qu'une simple histoire, il passe un véritable message. Suzanne Collins (l'auteur d'Hunger Games) décrit la société d'aujourd'hui mais en beaucoup plus exagéré. Elle veut et n'a pas peur d'exposer la cruauté des humains, ici sous forme de jeu télévisé dans lequel de jeunes personnes doivent s’entre-tuer. Le monde d'aujourd'hui n'est pas si différent... Toute la saga est un hommage à la liberté et aux personnes qui se battent pour se libérer de toute forme d'oppression. L'oppression sur les plus faibles est un thème récurent depuis que le monde est le monde. Pourtant, au final, nous sommes tous des êtres humains. Ce film me fait également beaucoup penser à Battle royale qui m'a beaucoup plus également mais qui est plus dans l'horreur que dans l'action.

Ma Note : /5

Hunger Games - Bande Annonce #1 [VF|HD]

 

HUNGER GAMES 2 : L' Embrasement

Jaquette Hunger Games 2

Réalisateur : Francis Lawrence

Acteurs principaux :

Jennifer Lawrence dans le rôle de : Katniss Everdeen

Josh Hutcherson dans le rôle de : Peeta Mellark

Liam Hemsworth dans le rôle de : Gale Hawthorne

Elizabeth Banks dans le rôle de : Effie Trinket

Sam Claflin dans le rôle de :  Finnick Odair

Jela Malone dans le rôle de : Johanna Mason

Woody Harrelson dans le rôle de : Haymitch Abernathy

Stanley Tucci dans le rôle de : Caeser Flickerman

Alan Ritchson dans le rôle de : Gloss

Philip Seymour Hoffman dans le rôle de : Plutarch Heavensbee

Donald Sutherland dans le rôle de : Le Président Snow

Lenny Kravitz dans le rôle de : Cinna

Synopsis : 

Katniss Everdeen est rentrée chez elle saine et sauve après avoir remporté la 74e édition des Hunger Games avec son partenaire Peeta Mellark.
Puisqu’ils ont gagné, ils sont obligés de laisser une fois de plus leur famille et leurs amis pour partir faire la Tournée de la victoire dans tous les districts. Au fil de son voyage, Katniss sent que la révolte gronde, mais le Capitole exerce toujours un contrôle absolu sur les districts tandis que le Président Snow prépare la 75e édition des Hunger Games, les Jeux de l’Expiation – une compétition qui pourrait changer Panem à jamais…

Jennifer Lawrence dans le rôle de Katniss Everdeen

Interview de Jennifer Lawrence : 

Jennifer, quel effet ça fait de retrouver Katniss ?

C’est intéressant de pouvoir faire grandir un personnage sur plusieurs années. Quand j’ai lu les livres Hunger Games, j’avais 19 ou 20 ans, je commençais tout juste à découvrir le milieu du cinéma. On m’invitait à toutes ces réceptions, je portais de belles robes... Et je ne pouvais pas m’empêcher de faire le parallèle avec l’arrivée de Katniss au Capitole. Là, dans L’Embrasement, Katniss connaît désormais les règles, elle est moins intimidée, les gens l’ont adoptée. Et c’est un peu mon cas à Hollywood aujourd’hui.

Tourner la suite d’un flm qui a été un énorme succès, c’est stressant ou y a-t-il déjà une routine qui s’installe ?

Sur le premier volet, on était tous très nerveux car on savait qu’on était attendus au tournant par les fans. Ils avaient une idée extrêmement précise de ce à quoi devait ressembler cet univers à l’écran. Comme le flm a été bien reçu, ça nous a permis d’aborder ce nouvel épisode assez sereinement. Le challenge, c’était de préserver la magie du premier tout en proposant une expérience inédite. Dans L’Embrasement, tout se veut plus cool, plus époustoufant.

D’après le réalisateur Francis Lawrence, le tournage a été plutôt physique. Quelle est votre méthode pour vous détendre après une longue journée de travail ?

Disons qu’on a quand même tourné une bonne partie du film à Hawaï... Donc la méthode est relativement simple, il sufft de s’asseoir tranquillement sur la plage et de regarder le soleil couchant. Essayez, vous verrez, c’est très reposant ! (Rires.)

Katniss en robe de mariée pour la cérémonie

Anecdotes : 

Adapté de...

Hunger Games - L'embrasement est adapté du second roman de la saga littéraire à succès de Suzanne Collins : Hunger Games.

Jennifer Lawrence complètement sourde :

Le métier d’actrice n’est pas sans risque et Jennifer Lawrence le sait. Durant le tournage des scènes d’action dans l’arène, la jeune femme s’est blessée en se frappant elle-même. Résultat, elle a perdu une partie de son ouïe pendant 6 jours.

Du roman au film :

Ceux qui ont lu Hunger Games : l’embrasement devraient remarquer plusieurs modifications dans le film par rapport au livre. En effet, le personnage de Peeta (Josh Hutcherson) a été quelque peu modifié tandis que d'autres personnages ont, eux, été purement et simplement évincés de l’histoire.

Le baiser entre Katniss Everdeen et Peeta Mellark

Ma Critique : 

Impatiemment attendu, ce deuxième volet de la saga Hunger Games est extrêmement fidèle au livre. Il est plus sombre et plus intense que le premier volet. Les acteurs sont toujours au top et les prises de vues et les décors sont toujours aussi grandioses; les tenues sont elles aussi sublimes. Le film dure plus de 2 heures 30, mais on ne les voit pas du tout passer. Le film se met en place très vite, malgré quelques scènes un peu "lentes" au début. Jennifer Lawrence est sublime du début à la fin. L'action est toujours au rendez-vous, et les scènes d'amour sont beaucoup plus élaborées que dans hunger games 1. 

Justement revenons sur notre trio amoureux Peeta/Katniss/Gale qui est toujours aussi interessant à suivre, même si on espère de plus en plus que Katniss et Peeta terminent ensemble, enfin c'est mon avis ( désolé Gale ^^ ).

Le réalisateur Francis Lawrence a fait un excellent travail en nous apportant une touche d'innovation supplémentaire avec son idée d'Horloge ( je ne vous en dirais pas plus, vous le découvrirez par vous-même ), je peux juste vous dire que j'ai adoré cette idée, avec celle du brouillard également... ;)

Par contre parlons de la scène finale qui m'a laissé un peu perplexe, je ne vais pas vous la raconter, mais j'ai été légèrement déçu car cette fin est trop brusque, trop rapide à mon goût, même si cela suit le roman, ils auraient dû légèrement la modifier, je vais enlever une petite étoile pour ce détail mais le film reste vraiment excellent !!!

Pour conclure, c'est un film vraiment sublime, qu'il faut vraiment voir si vous en avez l'occasion. 

Ma Note : /5

Hunger Games 2 : L’embrasement - Bande-Annonce VF

 A vos coms les Crocosvores ^^

15 novembre 2013

Les Tortues Ninja

Encore un film qu'on attend depuis un moment maintenant, hâte de le voir !

Les Tortues Ninja - 2014

Teenage-Mutant-Ninja-Turtles-Tortues-Ninja

Les Tortues Ninja ( Juin 2014 )

Réalisateur : Jonathan Liebesman

Acteurs principaux :

Megan Fox dans le rôle de : April O'Neil

Alan Ritchson dans le rôle de : Raphaël

Pete Ploszek dans le rôle de : Léonardo

Noël Fisher dans le rôle de : Michelangelo

Jérémy Howard dans le rôle de : Donatello

Danny Woodburn dans le rôle de : Splinter

Will Arnett dans le rôle de : Vernon Fenwick

et Whoopi Goldberg 

Paramount Pictures vient de décaler de trois semaines la sortie de Ninja Turtles, la nouvelle version live de l’adaptation au cinéma des célèbres Tortues Ninja qui sera produit par un certain Michael Bay et Jonathan Liebesman (La Colère des Titans et World Invasion : Battle Los Angeles) à la réalisation. La sortie en salle du film est maintenant fixée pour le 6 JUIN 2014 (USA).

Au casting, nous avons appris il y a quelques jours que Megan Fox ferait de nouveau équipe avec Michael Bay qui l’avait envoyé bouler pour Transformers 3, mais bon les lèvres pulpeuses de la jeune auront su faire déraidir les tensions qu’il y avaient avec le réalisateur qui s’est senti vidé et libre de la faire tourner à nouveau dans l’une de ses productions.

Pour le reste concernant le casting, aucun autre nom n’a encore été annoncé… Au niveau de l’histoire c’est toujours aussi flou, bien que Bay ait déclaré que cette fois les Tortues Ninjas ne seraient pas des tortues mutantes mais des tortues Aliens venues d’une autre planète.

Ninja-Turtles-April-ONeil+Megan-Fox

Megan Fox est April O'Neil

- Alan Ritchson : L'acteur, que l'on verra aussi dans Hunger Games - L' Embrasement aux côtés de Jennifer Lawrence, a en effet été choisi pour incarner Raphael à l'écran, soit la tortue la plus rebelle de la bande, reconnaissable à son bandana rouge. 

Produit par Michael Bay, le film Tortues Ninja sera réalisé par Jonathan Liebesman. Selon Kevin Eastman, co-créateur de la saga, "le film comprendra tout ce que les fans attendent d'une telle adaptation. On revient vraiment aux fondations des Tortues Ninja avec ce long métrage". Voilà qui devrait rassurer les inconditionnels de la franchise !

 

Rappel d'un petit extrait du dernier Tortues Ninja 3  :

Extrait : Les Tortues Ninja 3 le Film

 

Posté par JimmyJim à 16:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Le Péplum historique à voir !!! 300

300

300_20100103_1722576976

Jaquette 300 (2007)

Réalisateur : Zack Snyder

Acteurs principaux :

Gérard Butler dans le rôle de : le Roi Leonidas

Lena Headey dans le rôle de : la Reine Gorgo

Rodrigo Santoro dans le rôle de : Xerxes

David Wenham dans le rôle de : Dilios

Dominic Westdans le rôle de : Theron

Vincent Regan dans le rôle de : le Capitaine

Michael Fassbender dans le rôle de : Stelios

Tom Wisdom dans le rôle de : Astinos

Kelly Craig dans le rôle de : l'Oracle

Synopsis : 

Adapté du roman graphique de Frank Miller, 300 est un récit épique de la Bataille des Thermopyles, qui opposa en l'an - 480 le roi Léonidas et 300 soldats spartiates à Xerxès et l'immense armée perse. Face à un invincible ennemi, les 300 déployèrent jusqu'à leur dernier souffle un courage surhumain ; leur vaillance et leur héroïque sacrifice inspirèrent toute la Grèce à se dresser contre la Perse, posant ainsi les premières pierres de la démocratie.

300-haut2-3805812tzntb_2587

Gérard Butler est le Roi Leonidas

Historique : 

La bataille des Thermopyles : 

Entre 481 et 480 avant Jésus Christ, les cités grecques, menacées par l'armée perse de Xerxès, doivent surmonter leur querelle et s'unifier pour éviter l'invasion. Un contingent regroupant entre 7 000 et 10 000 hommes est ainsi chargé de ralentir l'avancée de Xerxès au défilé des Thermopyles (les "portes chaudes", nommées ainsi à cause des sources chaudes qui y sont situées). Après avoir perdu de nombreux hommes en mer à cause d'une violente tempête, Xerxès affronte finalement les troupes grecques menées par Léonidas 1er. Celui-ci, profitant du terrain, inflige de lourdes pertes au roi perse (près de 20 000 hommes dont beaucoup d'Immortels, les troupes d'Elites de Xerxès). Un traître grec du nom d'Ephialtès indique alors à Xerxès un passage qui lui permettrait de contourner le défilé et de prendre l'armée de Léonidas à revers. Quand le roi de Sparte se rend compte de la manoeuvre, il renvoie une partie de son armée, et reste sur place avec 1000 guerriers dont 300 hoplites spartiates avec lesquels il se battra jusqu'à la mort. Depuis, un monument a été bâti sur place pour rendre hommage au sacrifice de Léonidas qui est depuis devenu un véritable symbole de la résistance grecque.

affiche-secondaire-du-film-300

Affiche secondaire du film

Ma Critique : 

300 est un film vraiment magnifique, la reconstitution de la bataille des Thermopyles est juste grandiose avec des scènes aux ralentis incroyables mélangeants à différents moments le Péplum, l'Action et le Fantastique ! Le sacrifice de 300 spartiates pour en sauver 10.000 est énorme à regarder et les soldats Perses ne se font pas prier pour être réduits en poussière. On retrouve dans ce film un Gérard Butler monstrueux, avec sa réplique "Nous sommes des Spartiates" qui restera à présent dans toutes les Mémoires ! Et je ne parle même pas de la bande-son qui nous plonge vraiment dans les combats. Désormais incontournable, 300 devient le film de baston pure et dure façon Grèce ancienne. Grandiose !!!

Ma Note : /5

Bande annonce 300 VF

 

300 : La naissance d'un Empire 

300---la-naissance-d-un-empire-poster_431715_28057

Affiche du film : 300 : La Naissance d'un Empire (2014)

Réalisateur : Noam Murro

 Acteurs principaux :

Sulivan Stapleton dans le rôle de : Themistocles

Eva Green dans le rôle de : Artemisia

Rodrigo Santoro dans le rôle de : Xerxes

Jack O'Connell dans le rôle de : Calisto

Ashraf Barhom dans le rôle de : Général Bandari

Callan Mulvey dans le rôle de : Scyllias 

Lena Headey dans le rôle de : Queen Gorgo

Synopsis : 

L'histoire se déroule en 480 avant J.-C. dans la Grèce Antique au cap Artémision juste après les Thermopyles. Il s'agit toujours d'affronter l'armée perse et Xerxès mais, cette fois, ce sont les armées grecques alliées qui se retrouvent en première ligne, Thémistocle à leur tête face aux Perses débarquant sur les plages d'Artemision. Non loin d'Athènes, à 42 km au nord, Marathon est l'un des derniers remparts protégeant la grande Athènes. Les Perses sont nombreux, beaucoup plus nombreux que les Athéniens, qui vont devoir faire appel aux Spartiates pour les aider. Un messager est alors envoyé à Sparte pour obtenir des renforts. Le film retracera ainsi la grande Bataille de Salamine (puisqu'Artémise y est présente) qui se déroule peu avant celle de Platées.

300---la-naissance-d-un-empire-poster_431716_48140
145116

Eva Green dans le rôle de : Artemisia

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bientôt dans vos salles :

La première bande annonce de "300 Rise of an Empire" confirmait que cette suite du film de Zack Snyder serait dans la même veine que le péplum graphique. Personnages stylisés, batailles au ralenti, violence exacerbée et soif de vengeance ressortaient, tout en montrant quelques images mémorables comme celle d'un soldat sautant de bateau en bateau à cheval. La principale différence avec la première adaptation de l'univers créé par Frank Miller est que cet opus se déroulera principalement sur l'eau, la reine Artémise (Eva Green) et Xerxès (Rodrigo Santoro) s'opposant à Thémistocle, un guerrier grec incarné par Sullivan Stapleton, en attaquant sa flotte.

Même recette ici, ce nouveau trailer dédié au marché international étant une sorte de best-of de la première vidéo. Il faut dire que les images sont efficaces, ponctuées par un discours de Gorgo (Lena Heady), la veuve de Léonidas (Gérard Butler). C'est elle qui fait le lien entre les deux intrigues et qui présente les enjeux de cette suite. Notons que Snyder n'est plus que producteur sur Naissance d'un Empire. Très occupé par la préparation de Man of Steel, il a laissé sa place à Noam Murro.

Pour en voir plus, il faudra attendre le 5 mars 2014.

300 : La Naissance d'un Empire - Bande-Annonce / Trailer VF

 Alors vous aussi avez hâte de voir ce film ???