01 décembre 2013

WORLD WAR Z

WORLD WAR Z

World_War_Z_custom-14380502072013

Jaquette WORLD WAR Z (2013)

Réalisateur : Marc Forster

Acteurs principaux :

Brad Pitt dans le rôle de : Gerry Lane

Mireille Enos dans le rôle de : Karen Lane

Elyes Gabel dans le rôle de : Dr. Andrew Fassbach

James Badge Dale dans le rôle de : Captain Speke

Fana Mokoen dans le rôle de : Thierry

Daniella Kerteszdans le rôle de : Segen

David Morse dans le rôle de : Ex-CIA Agent

Matthew Foxdans le rôle du : Parachutiste

Katrina Vasilieva dans le rôle de : Valentina

Synopsis : 

Un jour comme les autres, Gerry Lane et sa famille se retrouvent coincés dans un embouteillage monstre sur leur trajet quotidien. Ancien enquêteur des Nations Unies, Lane comprend immédiatement que la situation est inhabituelle. Tandis que les hélicoptères de la police sillonnent le ciel et que les motards quadrillent les rues, la ville bascule dans le chaos... 

Les gens s’en prennent violemment les uns aux autres et un virus mortel semble se propager. Les êtres les plus pacifiques deviennent de redoutables ennemis. Or, les origines du fléau demeurent inconnues et le nombre de personnes infectées s’accroît tous les jours de manière exponentielle : on parle désormais de pandémie. Lorsque des hordes d’humains contaminés écrasent les armées de la planète et renversent les gouvernements les uns après les autres, Lane n’a d’autre choix que de reprendre du service pour protéger sa famille : il s’engage alors dans une quête effrénée à travers le monde pour identifier l’origine de cette menace et trouver un moyen d’enrayer sa propagation…

World-War-Z-003

Brad Pitt dans le rôle de : Gerry Lane contre un Zombie

Anecdotes : 

Adaptation du livre de Max Brooks :

World War Z est l'adaptation du livre du même nom de Max Brooks. Max est écrivain, scénariste et acteur. Certains changements ont été apportés par les producteurs du film. En effet, si le livre se base sur plusieurs témoignages de personnes infectées, sa forme ne convenait pas à une adaptation cinématographique. De ce fait, l'équipe du film a choisi de prendre le point de vue d'un seul protagoniste, celui de Gerry Lane, ancien employé des Nations Unies, interprété par Brad Pitt.

Voitures à la casse :

Dans le but de faire des économies, les cascades et les scènes d'action ont été visualisées sur ordinateur avant le tournage. Elles n'en sont pas moins spectaculaires : "Nous avons détruit environ 150 véhicules", raconte Sion Crane, réalisateur de la 2ème équipe, qui poursuit : "Nous avons embouti le camion-poubelle et provoqué un carambolage entre la Volvo de Brad [Pitt] et une ambulance, entre autres ! C’était spectaculaire. Au moins 80% des voitures sont parties à la casse. Glasgow a été une formidable trouvaille. Nous avons bouclé plusieurs quartiers pour orchestrer les accidents de voitures en toute sécurité à l’extérieur des bâtiments !"

 

2013-01-31-world_war_z

Les créatures à l'assaut du Mur

Une base scientifique :

Les producteurs de World War Z ont souhaité donner naissance aux créatures sanguinaires les plus réalistes possibles. Pour cela, ils se sont basés sur une théorie scientifique, "l'intelligence distribuée", qui signifie plus précisément l'observation de schémas comportementaux propres à une population animale : "Par exemple, il peut s’agir de la manière dont une bande d’oiseaux, un banc de poissons ou une colonie de fourmis se déplacent collectivement (...) On peut parler "d'intelligence distribuée” dans leur cas. Je me suis dit que cela pourrait être intéressant de voir nos créatures, qui n’ont plus de libre-arbitre suite à leur morsure, se déplacer seulement en bandes. Pourtant, en ce qui les concerne, on peut parler de conscience inconsciente", explique Marc Forster, la productrice Dede Gardner continuant : "Nous avons ainsi fait appel à plusieurs experts qui nous ont donné des infos sur les maladies infectieuses, l’intelligence distribuée et les mécanismes physiologiques de défense. Il s’agissait, par exemple, de mieux comprendre comment les humains ou les animaux se défendent face à un parasite et comment ils survivent."

Le comportement des créatures :

Pour créer le comportement des créatures infectées par le virus, les producteurs se sont posés beaucoup de questions : "A quoi ressemble la ‘créature’ qui vient d’être mordue ? En combien de temps se métamorphosent-elle ? À partir de quel moment devient-elle dangereuse pour son entourage ? (...) Une personne infectée depuis une heure se distingue-t-elle physiquement d’une autre contaminée depuis un mois ? Enfin, s’est posée la question de leur vitesse de déplacement. (...) La productrice Dede Gardner voulait qu’elles se déplacent à des rythmes différents puisqu’elles sont soumises à diverses circonstances extérieures.

"Quand on ne les provoque pas, elles sont assez amorphes et se contentent d’errer lentement dans les rues (...) Mais lorsque le virus se manifeste, on dirait des requins qui sentent l’odeur du sang. Car dès qu’elles ont une proie dans leur champ de vision, elles n’hésitent pas à fondre sur elle. Nous avons d’ailleurs insisté, d’entrée de jeu, sur le fait que le bruit les attire", ajoute Marc Forster. Pour les déplacements des créatures, les producteurs ont fait appel au talent de la chorégraphe Alexandra Reynolds qui a su capter les différents mouvements des contaminés. De même que l'expert en mouvement (Ryen Perkins-Gangnes) a prêté ses traits à la toute première créature infectée, en s'inspirant des mouvements des malades de crises d'épilepsie. La démarche de Javier Bardem dans No country for old men a également inspiré les artistes.

World-War-Z-Wallpapers-2

Une trilogie en cas de succès !?

Si le film est un succès, World War Z pourrait avoir deux suites afin d'en faire une trilogie.

Brad, ce héros...

Brad Pitt a prouvé qu'il n'avait nul besoin d'une cape ou autre tenue moulante pour jouer au super-héros. En effet, lors du tournage d'une scène de rue à laquelle participaient près de 700 figurants déguisés en zombies, une femme glissa et ne put se relever au milieu d'une telle foule, risquant de se faire piétiner. C'était sans compter sur l'intervention du chevaleresque acteur, qui la prit dans ses bras et l'évacua loin du tumulte. Voilà bien une figurante qui gardera un souvenir inoubliable de sa (courte) expérience cinématographique !

World-War-Z

Ma Critique :

World War Z est pour moi l'un des meilleurs films de "zombies" mais dans la catégorie catastrophe et non horreur comme "Resident Evil" dont je suis un grand fan également. Mais dans ce film, beaucoup trop de personnes n'ont que vu l'aspect esthétique et n'ont pas cherché à comprendre vraiment l'histoire et la réaction des zombies. Il ne faut pas s'attendre à voir de la boucherie ou des litres de sang, mais une infection par un virus telle qu'elle pourrait vraiment avoir lieu, c'est un des seuls films de morts-vivants qui est aussi réaliste et qui se rapprocherait de la réalité, si une catastrophe telle que celle-là se produisait. Le comportement des créatures infectées par le virus est lui aussi réfléchi, les producteurs ont étudié différents comportementaux propres à une population animale :

Attention Spoiler : "Par exemple, lorsque les zombies ont assailli un mur gigantesque à Jérusalem, ce n'est pas absurde mais c'est une belle comparaison avec une colonie de fourmis qui se déplace collectivement", ce ne sont plus des humains mais le virus les a transformé en animaux assoifés de sang et qui vont tout faire pour pouvoir entrer... Les foules d'humains contaminés ressemblent littéralement à des marées humaines.

J'ai beaucoup apprécié le début de film également, il démarre en trombe, Le réalisateur de "Quantum of Solace" montre ici son talent par la précision de sa mise en scène qui va projeter le spectateur au coeur de l'action par des mouvements de camera remarquablement immersifs.

Brad Pitt est très bon comme d'habitude. Dommage en revanche que l'intrigue repose exclusivement sur son personnage. On a du mal à croire qu'en de telles circonstances les espoirs d'une nation repose sur un seul homme... C'est, je crois, le principal défaut du film. Je suis assez nuancé sur la fin qui m'a paru un peu "expédiée" et j'aurais bien aimé quelques détails en plus. A noter qu'une suite est déjà en préparation, ce qui explique la frustration de la fin! 

Conclusion : Donc voila, vraiment excellent film que je vous conseille, regardez-le, ça a été une très bonne surprise pour moi : un incontournable et vivement la suite !!!

Ma Note : ,5/5

World War Z - Bande Annonce (VF-HD)

Voici deux petites vidéos qui devraient également vous interesser ;)

World War Z - "Origines" -Extrait exclusif des bonus.

Et vous ? Quel serait votre critique ??? Moi perso j'ai très hâte de voir la suite !!!


Posté par JimmyJim à 22:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


20 novembre 2013

Prochainement dans les Salles : Need For Speed !!! Le Film inspiré du célèbre Jeu Vidéo !

Need For Speed

Need-for-Speed (2014)

Need For Speed (2014)

Réalisateur : Scott Waugh

Acteurs principaux :

Aaron Paul dans le rôle de : Tobey Marshall

Dakota Johnson

Domonic Cooperdans le rôle de : Dino Brewster

Scott Mescudi

Michael Keaton

Imogen Poots dans le rôle de : Julia Bonet

Ramon Rodriguez

Rami Malek dans le rôle de : Finn

Synopsis :

Tobey Marshall et Dino Brewster partagent la passion des bolides et des courses, mais pas de la même façon… Parce qu’il a fait confiance à Dino, Tobey s’est retrouvé derrière les barreaux. Lorsqu’il sort enfin, il ne rêve que de vengeance. La course des courses, la De Leon – légendaire épreuve automobile clandestine – va lui en donner l’occasion. Mais pour courir, Tobey va devoir échapper aux flics qui lui collent aux roues, tout en évitant le chasseur de primes que Dino a lancé à ses trousses. Pas question de freiner…

needforspeed-une-2166614-jpg_1891529

Après 17 ans d'existence et 135 millions d'exemplaires vendus, ce jeu vidéo, édité par Electronic Arts, a finalement trouvé son chemin vers le grand écran. Le film est en cours de montage et ne sortira que le 14 mars 2014 en Amérique du Nord (le 16 avril en France). Mais la bande-annonce vient d'être dévoilée et attise la curiosité pour un projet potentiellement très lucratif: la franchise "Fast and Furious", qui règne en maître sur le segment du "film de voitures", a accumulé en six films des recettes mondiales de plus de 2,3 milliards de dollars.

C'est au scénariste John Gatins, auteur notamment des scripts de "Real Steel" et "Flight", qu'est venue l'idée de porter à l'écran l'univers du jeu vidéo, pourtant cantonné à la simulation de conduite et dépourvu de narration. Il a donc inventé de toutes pièces, avec son frère George Gatins, une histoire mettant en scène un homme, Tobey Marshall, récemment sorti de prison et adepte des courses automobiles clandestines, bien décidé à se venger d'un ancien partenaire qui l'a trahi.

"Le coeur du film est un type qui a une grande droiture morale", expliquait récemment le scénariste à la presse à Los Angeles. "Il pense en termes de bien et de mal, il est loyal, honnête et travailleur", ajoute-t-il à propos de son héros, interprété par Aaron Paul --dont ce sera le premier film depuis la fin de "Breaking Bad", la série télévisée qui l'a rendu célèbre dans le rôle de Jesse Pinkman. Scénario en main, John Gatins est allé voir Steven Spielberg, dont le premier film, "Duel", avait marqué un avant et un après dans le registre du "film de voitures", avec son automobiliste pourchassé par un camion fou.

Aaron Paul dans Need For Speed

Aaron Paul a pris des cours de pilotage :

Emballé, Spielberg a acheté le script et confié sa réalisation à Scott Waugh, un ancien cascadeur devenu réalisateur, et auteur en 2012 du film coup de poing sur les Navy Seals "Act of Valor". C'est Scott Waugh qui a imposé l'esthétique de "Need for Speed", inspirée des illustres modèles de la fin des années 60 et du début des années 70, et de l'icône de l'époque, Steve McQueen. "Je voulais vraiment m'assurer que tout était réel", explique le réalisateur. "Je suis un grand fan de Point limite zéro (1971), French Connection(1971), Bullitt (1968) et Grand Prix (1966). Ils faisaient tout devant la caméra, tout était vrai et les acteurs conduisaient".

"Ces dernières années, on s'est vraiment reposé sur les effets spéciaux numériques alors qu'on pourrait tout faire en vrai", observe-t-il. "Je peux le comprendre pour un film dans l'espace et où on doit tourner en apesanteur, mais pas pour un film de voitures". La condition sine qua non pour qu'Aaron Paul décroche le rôle de Tobey Marshall était donc qu'il aille "dans une école de cascadeurs pour apprendre à piloter", précise le réalisateur. L'acteur n'a pas hésité une seule seconde.

"A la fin du premier jour, je faisais déjà des (tours à) 360 degrés. Tout le monde peut prendre des cours de pilotage, c'est très amusant", dit ce dernier. "Une fois que vous comprenez le mécanisme du frein à main, c'est super simple". Côté vitesse, l'acteur a pu s'offrir des pointes à 225 km/h sur l'autoroute "et c'était génial, j'ai adoré", jubile-t-il. En bon cascadeur, Scott Waugh s'est assuré que tout était réalisé dans des conditions de sécurité optimale. "En basket, Michael Jordan est capable de faire des choses que beaucoup d'autres ne peuvent pas faire", observe-t-il. "Nous, on a des cascadeurs et des pilotes qui ont ce niveau-là dans leur domaine. Et ce qui vous paraît dangereux, pour eux c'est une promenade de santé".

need_for_speed_au_cinema

A en croire cette photo prise sur le vif lors du tournage, la McLaren P1 sera à l’affiche. C’est la première fois que la supercar hybride est aperçue sur la route. La britannique, donc les 375 exemplaires seront bientôt écoulés, partagera l’écran avec les non moins rapides Koenigsegg Agera R, Bugatti Veyron Super Sport World Record Edition et GTA Spano. Rendez-vous l’année prochaine pour connaître la liste complète des furies qui s’élanceront devant la caméra de Scott Waugh.

Et voici la belle Mustang de Need For Speed

Premières impressions : 

Face à Michael Keaton Keaton, et aux côtés des deux belles créatures que sont Dakota Johnson (la future Anastasia Steele de Fifty Shades of Grey devenue brune pour l'occasion) et Imogen Poots; on ne peut qu'être réjouit de voir bientôt cette adaptation de jeu vidéo à l'écran. Tous les Fans seront très heureux de cette nouvelle mais attention à ne pas trop rentrer dans le copier-coller avec la Saga de "Fast And Furious":

On voit dans la bande-annonce une magnifique Mustang grise avec deux bandes bleues qui nous rappelle beaucoup la Skyline de Fast and Furious (qui était également grise avec ses deux bandes bleues), je peux ajouter également la scène ou l'on voit la voiture se jeter de la falaise et rattrapée par l'hélicoptère, cela nous fait encore une fois pensé à la scène de Fast and Furious 5 (bien sûr ce n'est qu'une ressemblance). J'ai juste la crainte que les deux films (Need For Speed et Fast and Furious 7) se "tirent dans les pattes" comme Need For Speed sortira en Salles le 16 Avril en France et Fast and Furious 7 seulement trois mois après : Date prévue le 16 Juillet 2014.

Le plus du film sera sûrement tous ses nombreux et nouveaux bolides qu'on a pas encore souvent vu au cinéma. En tout cas allez le voir, il a l'air top ;)

Première bande-annonce en VF pour Need for Speed !

Need For Speed Le Film : Nouvelle Bande Annonce VOST VF

Voici quelques photos pour tous les Fans de Need For Speed : 

2166604-need-for-speed-rivals-girls-hd-desktop-jpg_1891533

need_for_speed_prostreet_girls-wide

need-for-speed

Need-For-Speed-adapté-au-cinéma

Need-for-Speed-le-film-Steven-Spielberg-dit-oui_portrait_w532

 Alors impatients ???