31 décembre 2019

LE ROI LION ! Le Chef d'oeuvre de notre enfance enfin de Retour

LE ROI LION

Le_Roi_Lion__2019__custom-17365319102019

Réalisateur : Jon Favreau

Date de sortie : 17 Juillet 2019

Durée : 1H58

Acteurs principaux de doublage ( Voix locales ) :

Rayane Bensetti dans le rôle de : Simba

Anne Sila dans le rôle de : Nala

Jean Reno dans le rôle de : Mufasa

Alban Ivanov dans le rôle de : Pumbaa

Jamel Debbouze dans le rôle de : Timon

Michel Lerousseau dans le rôle de : Scar

Acteurs principaux de doublage ( Voix originales ) :

Donald Glover dans le rôle de : Simba

Beyoncé Knowles-Carter dans le rôle de : Nala

Seth Rogen dans le rôle de : Pumbaa

Billy Eichner dans le rôle de : Timon

Je remercie CINETRAFIC qui a été encore une fois mon partenaire pour l'envoi de ce film.

Merci à eux pour leur confiance : 


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer le fonctionnement du site, vous proposer des publicités ciblées adaptées à vos centres d'intérêt et réaliser des statistiques de visites

Synopsis :

Au fond de la savane africaine, tous les animaux célèbrent la naissance de Simba, leur futur roi. Les mois passent. Simba idolâtre son père, le roi Mufasa, qui prend à cœur de lui faire comprendre les enjeux de sa royale destinée. Mais tout le monde ne semble pas de cet avis. Scar, le frère de Mufasa, l'ancien héritier du trône, a ses propres plans. La bataille pour la prise de contrôle de la Terre des Lions est ravagée par la trahison, la tragédie et le drame, ce qui finit par entraîner l'exil de Simba. Avec l'aide de deux nouveaux amis, Timon et Pumbaa, le jeune lion va devoir trouver comment grandir et reprendre ce qui lui revient de droit…

Anecdotes : 

Des rôles changés : 

Dans le « Roi Lion » , la famille est au coeur de l’histoire. Pourtant, quand le projet est né, Scar et Mufasa ne devaient pas être frères. Ils étaient censés être deux lions rivaux d’un même clan. Dans le même genre, Rafiki devait être un guépard et Simba devait être ami avec Timon et Pumbaa depuis toujours.

Scar

"Le Roi de la Jungle" :

Le Roi Lion aurait dû s'appeler au départ : « Le Roi de la Jungle » ! Puis après quelques reflexions, ils se sont rendus compte que les lions vivaient dans la savane et non dans la jungle ! Mais à un moment de l’histoire, Simba se retrouve dans jungle avec Timon et Pumbaa.

video_thumbnail-5ygqGsU5VLZ6e0FNpwDOBDf5JXQiEJfcGtyLZDfX

 2 ans de travail pour 2 minutes 1/2 :

Tout le monde se souvient de la scène traumatisante où les gnous foncent sur le pauvre Simba. Eh bien à elle seule, cette scène de 2 minutes et demi a demandé 2 années de travail ! Comme on le dit très bien : Rome ne s'est pas fait en un jour...

x1080

Significations Africaines :

Beaucoup des prénoms du « Roi Lion » viennent du Swahili. Par exemple, Simba signifie « lion » (on ne peut pas faire plus simple), Nala veut dire « cadeau » , Sarabi « mirage » , Rafiki « ami » , Pumbaa « stupide » et Taka (le nom original de Scar) signifie « saleté » . Mufasa, quand à lui, tient son prénom d’un ancien roi africain.

Untitled collage_7

 Royalement au Top !

Budgété à hauteur de 79,3 millions de dollars (45 de budget, plus la promotion), Le Roi Lion de 1994 occupe le fauteuil du deuxième plus gros succès d'animation de tous les temps (derrière Toy Story 3) avec 783,4 millions de dollars de recettes à travers le monde, soit le quinzième plus gros succès de l'histoire du septième art tous genres confondus. Avec 328,4 millions de dollars de recettes sur le sol américain, Le Roi Lion est le second plus gros succès d'animation de l'histoire aux Etats-Unis, derrière Shrek 2 et ses 441 millions de dollars de gains. En France, le dessin animé a terminé en tête du box-office de l'année 1994 avec plus de 10 millions d'entrées, loin devant Un Indien dans la ville et Quatre mariages et un enterrement, ses poursuivants immédiats.

Lion-King-KV_V10_copy

Roi Léo Vs Roi Lion :

Comme nous, vous étiez probablement devant votre télévision lorsque M6 diffusait "Le Roi Lion" pour la première fois en clair à la télévision française. Une diffusion qui a rassemblé près de 4,5 millions de nostalgiques, désireux de revoir le grand classique de Disney, avant sa remise à neuf. Mais peut-on parler de grand classique "Disney" ? C'est un débat qui anime fans du Roi Lion et du Roi Leo. Le film américain a-t-il plagié le manga et animé japonais d'Osamu Tezuka sorti respectivement en 1950 et 1965 ?

L'histoire est bien plus complexe qu'il n'y paraît, ne serait-ce qu'en sachant qu'Osamu Tezuka s'est lui-même inspiré de Walt Disney. Dessin des yeux, côté enfantin des personnages, Tezuka a puisé dans le travail du créateur américain. Un échange de bons procédés rendu quelques décennies plus tard avec Le Roi Lion. Du côté de l'industrie artistique nippone, Tezuka est lui aussi devenu une source d'inspiration pour de nombreux artistes, et notamment un certain Hayao Miyazaki. 

En 1950, Osamu Tezuka publie Le Roi Léo, un manga qui sera adapté en anime en 1965. L'oeuvre débarque en France en 1972 et est le premier dessin animé japonais diffusé dans l'Hexagone. Cependant, il ne rencontrera réellement son public que dans le courant des années 80-90. Le Roi Lion, sorti en 1994, devient lui un carton planétaire dès le début avec presque 970 millions de dollars de recettes dans le monde.

le-roi-lion-copie-kimba-disney

Les deux films racontent respectivement les histoires de Leo (Kimba pour le marché américain) et Simba (vous voyez sûrement déjà venir la polémique), tous deux ayant perdu leur père. Kimba est végétarien, Simba insectivore (donc aucun ne mange de viande), tous deux sont conseillés par un singe et un oiseau.

Comme vous pouvez le constater, en plus de ces ressemblances scénaristiques, de nombreux plans apparaissent comme étrangement similaires, la "coïncidence" de trop qui amènera la protestation des fans du Roi Leo, demandant réparation auprès de Disney, dans une pétition, mais pas que. Dans l'épisode 125 des Simpsons, sorti en avril 1995, Matt Groening et son équipe se permettent un léger tacle à la maison des images.

DISNEY RECONNAÎT

Malgré le respect du mangaka pour son "homologue" américain, Disney ne tolère pas la pression que vont mettre les oeuvres de Tezuka, qui s'exportent aux Etats-Unis dans les années 60. Astro-BoyLe Roi Leo, la firme aux grandes oreilles demande aux diffuseurs américains de boycotter Osamu Tezuka sous peine de perdre leurs droits sur les films Disney. Une situation qui va durer jusque dans les années 90. 

Malgré ce contentieux, Disney ne sera jamais inquiété par Tezuka. La raison ? Selon sa famille, celui-ci considérait Le Roi Lion comme étant un hommage à son oeuvre, une version corroborée par le studio américain. En 2001, Disney présente officiellement ses excuses, admettant qu'au delà de la simple inspiration d'Hamlet de Shakespeare, Le Roi Leo avait bel et bien joué un rôle dans la création du Roi Lion, mais peut-on parler de plagiat pour autant ? 

the_lion_king_simba_kimba03

DES DIFFÉRENCES IMPORTANTES

Que ce soit avec le manga ou le dessin animé, il existe quelques différences entre les oeuvres de Disney et d'Ozuka. La différence majeure qui change tout à l'histoire et son message : c'est l'être humain.

Car là ou Le Roi Lion nous parle du voyage initiatique de Simba pour devenir un vrai bon roi, digne de gouverner et de venger son père, le Roi Leo traite lui de l'impact de l'être humain sur la nature. Une idée remise au cœur du deuxième long métrage du film sorti en 1997, qui vient donc marquer une cassure définitive entre les deux œuvres. 

Tout porte à croire que la polémique n'a pas lieu d'être même si, avouons le, la récupération de certains plans reste tout de même flagrante. Pro Roi Lion ou team Roi Leo n'hésitez pas à nous dire ce que vous pensez de toute cette histoire.

86630986_o''

 

Vous pouvez retrouver l'article complet dont je me suis inspiré ici ( ps : Ne parlons surtout pas de plagiat ;) ) :

Roi Leo Vs Roi Lion : histoire complexe d'un ''plagiat'' polémique

Comme nous, vous étiez probablement devant votre télévision lundi soir, puisque M6 diffusait Le Roi Lion pour la première fois en clair à la télévision française . Une diffusion qui a rassemblé près de 4,5 millions de nostalgiques, désireux de revoir le grand classique de Disney, avant sa remise à neuf en live action (dès aujourd'hui en salles).

https://hitek.fr

Scandale céleste :

Malgré le succès indéniable de ce film d'animation considéré comme l'un des plus grands chefs-d’œuvre Disney, Le Roi Lion fut victime d'une polémique gênante. En effet, dans une scène du film, Simba désespéré quitte ses amis Timon et Pumba pour aller littéralement se vautrer au bord d'une falaise. On voit alors un nuage de poussière se soulever pour brièvement former dans le ciel le mot "SEX". Les studios Disney ont démenti cette accusation en répondant que les lettres formaient le mot "SFX" (signature abrégée de "Special Effects") et non le mot "SEX", ce qui se tient dans la mesure où la lettre du milieu ressemble aussi bien à un 'E' qu'à un 'F'. Quoi qu'il en soit, ce passage fut modifié lors de la sortie DVD du film en 2003.

mg_lionking_sex_pic

Le Tigre plus fort qu'un Lion !

Chaque fois que vous entendez un lion rugir, vous pensez à Simba ou a Mufasa ? Eh bien pourtant tout ce qu’on entend dans le film ce sont… des tigres. La raison derrière cela est très simple : les tigres rugissent plus fort que les lions, ce qui rend mieux à l’écran.

maxresdefault

Nala a dit Non !

Avant de retrouver son amour de jeunesse et de chanter en coeur « L’Amour brille sous les étoiles » avec Simba, Nala était en pleine partie de chasse. Mais dans la version originale du film, la lionne se retrouvait là après avoir été chassée par Scar pour avoir refusé ses avances. Grosse ambiance sur la Terre des Lions.

mv5bnwi2ythjyjytnmrhzc00mgfjlwjlntutndjlzdixzjzmmjc3xkeyxkfqcgdeqxvynjg2njqwmdq-_v1_sy1000_cr0014021000_al_-785x589

 

Ma Critique :

Ce film a été attendu depuis un long moment et c'est tout naturellement que je suis allé voir cette adaptation en live action et j'ai été tout a fait ravi. Le roi lion est littéralement mon Disney préféré et j'ai été enchanté par son adaptation en film. Dès la première seconde du film, on est époustouflé par ses images de synthèses qui sont tellement réalistes. Les animaux sont splendides, les décors superbes, visuellement il n'y a rien à redire. Le film dure une petite demi heure de plus que le dessin animé, certaines scènes ont été rajoutés, d'autres supprimés et certaines modifiés sans doute pour être encore un peu plus proche du réel mais dans l'ensemble le film est quasiment du copié collé à l'original. Néanmoins avoir misé sur un visuel rend par exemple la mort du père moins percutante, moins touchante que pour la version original. Mais bon on ne peut pas tout avoir et le reste s'observe agreablement et permets de voir ou revoir cette oeuvre sur grand ecran ou il en ait plus appréciable. Parents et enfants y trouveront leur plaisir et chantonneront les musiques connues.... Donc pas spécialement nouveau, ils ont limité les risques mais au moins on ne perds pas de l oeuvre original.

Ma Note : ,5/5

Bande-annonce : "Le Roi Lion"

Avec mon partenaire CINETRAFIC, je vous laisse découvrir un film qui a dû réjouir les foyers à Noël 2019 ainsi que tous les meilleurs films sur le cinéma récent

Meilleur film

Tous les meilleurs films. Un bon film à voir. : Pulp Fiction, Le Parrain, Le Seigneur des Anneaux : La Communauté de l'Anneau, ...

https://www.cinetrafic.fr

dneign8vyaadeid

4d157d70-b2cb-11e9-bff7-375bdbe88bd5

ob_8d8d64_nrxo2snoa75oswhnhxsthb8zmi3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et vous qu'en avez vous pensé ???


25 novembre 2015

ROAD OF THE DEAD - WYRMWOOD : La Route de la Mort !!!

ROAD OF THE DEAD - WYRMWOOD

Wyrmwood-Road-Of-The-Dead-2014--Front-Cover-100357

Réalisateur : Kiah Roache-Turner

Année du film : 2015

Pays : Australie

Durée : 1h38

Acteurs principaux :

Jay Gallagher dans le rôle de : Barry

Bianca Bradey dans le rôle de : Brooke

Berryn Schwerdt dans le rôle de : The Doctor

Catherine Terracini dans le rôle de : Annie

Meganne West dans le rôle de : Meganne

Beth Aubrey dans le rôle de : Charlie

Sheridan Harbridge dans le rôle de : Cherry

Je remercie CINETRAFIC qui a été mon partenaire pour l'envoi de ce film :

Cinetrafic : votre prochain bon film à voir

Trouvez un bon film à voir. Un film selon vos envies, vos recommandations de films personnalisées, des milliers de listes de films, toutes les bandes annonces en streaming.

http://www.cinetrafic.fr

 Vous pouvez d'ailleurs retrouver de très bons films : par là

Synopsis :

Barry est un mécanicien talentueux et père de famille dont la vie est déchirée dehors à la veille d'une apocalypse zombie. Sa soeur, Brooke, est enlevée par une équipe sinistre des soldats portant masque à gaz & expérimentée par un médecin psychotique. Alors que Brooke envisage son évasion Barry s'éteint sur la route pour la retrouver et fait équipe avec Benny, un collègue survivant - ensemble, ils doivent s'armer et se préparent à affronter leur chemin à travers des hordes de monstres mangeurs de chair dans un Bush australien dure.

Barry et Brooke lors de la scène finale

Anecdotes : 

Un début difficile

La conception de ce petit film australien : Wyrmwood : Road of the Dead n’aurait pas été de tout repos. Budget minuscule, production qui aura duré quatre ans, la mère du réalisateur Kiah Roache-Turner a même dû sacrifier son garage pour les besoins du film. Ce dernier a même du lancer une campagne Indiegogo pour financer la post-production de son film en demandant aux gens de bien vouloir l’aider à récolter la somme de 10000$ pour enfin pouvoir sortir son petit bébé. Pari réussi en très peu de temps. Il faut dire qu’ils ont fait les choses comme il le fallait et l’extrait de 7 minutes apparu en 2013 sur la toile annonçait quelque chose de vraiment fun, sorte de croisement entre le film de zombie, pour les zombies donc, et Mad Max pour le coté bagnoles customisées / armures improbables, à tel point que la bande annonce du film a été le temps de quelques jours la plus vue sur iTunes

Bianca Bradey dans le rôle de : Brooke

Un drame évité de peu !

Pendant le tournage, un accident grave s'est produit qui a presque causé la mort de la cascadeuse de Bianca Bradey; elle devait effectuer un saut à l'arrière du camion laboratoire mais elle à sauter trop loin et s'est écrasée sur le capot du camion zombie mais heureusement elle en sortit saine et sauve.

610538

 

wyrmwood4-1024x682

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une série avant la suite !?

Après le succès incroyable de Wyrmwood, les frères australiens Roache-Turner ne sont pas prêts de s’arrêter. Ainsi, après avoir laissé entendre qu’une suite pourrait voir le jour, ils ont tout simplement lâché le morceau sur la page Facebook du film : c’est une série en dix épisodes qu’ils ont également décidé de réaliser. Également ? Oui, car ils n’ont pas pour autant laissé tomber leur envie de tourner un second film.

Si le projet n’est pour le moment qu’à un stade très précoce, les frères Roache-Turner se montrent déjà très confiants quant à l’avenir d’un tel projet, annonçant même en guise de blague (ou pas) la potentialité d’être diffusé sur Netflix ou encore HBO… À croire que des choses se sont passées en coulisse et que le succès de Wyrmwood a attiré plus d’un investisseur potentiel.

Voilà donc un projet à suivre de près car si cette série et le second film sont d’aussi bonne qualité que l’original, nous tenons-là des œuvres à ne rater sous aucun prétexte.

Berryn Schwerdt dans le rôle de : The Doctor

Berryn Schwerdt dans le rôle de : The Doctor

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Déjà une suite en préparation ?

Interrogé par nos confrères de Daily Dead, Kiah Roache-Turner, le réalisateur et co-scénariste de Wyrmwood, a ainsi fait part de la possibilité d’une suite de Wyrmwood ainsi que de ses autres projets :

“Ce film se termine parfaitement pour laisser place à une suite c’est donc quelque chose que nous avons déjà envisagée. Nous sommes vraiment emballés à l’idée d’en faire plus avec cet univers et nous avons beaucoup d’excellentes idées notamment où nous suivons Brookes au milieu du désert et où nous la voyons devenir une sorte de Jedi du mal [ça s’appelle un Sith Kiah !] alors qu’elle essaie de survivre dans ce monde. Ça va être assez fun je pense. Ceci étant dit, Tristan et moi sommes un peu lassés par les zombies après quatre ans à tourner et à promouvoir Wyrmwood donc notre prochain projet est ce film à la Stephen King qui lorgne du côté de SOS Fantômes que nous espérons voir secouer les choses du côté du paranormal au cinéma.”

Faire aussi bien que Wyrmwood sera un véritable défi pour les frères Roache-Turner, nous ne pouvons que les encourager à prendre un repos  bien mérité loin des zombies pour nous revenir en pleine forme.

Bianca Bradey dans le rôle de : Brooke

wyrmwood-header

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ma Critique : 

Wyrmwood: Road of the Dead est un film surprenant mais interessant. Tout d'abord, je tiens à souligner la qualité du maquillage et des effets spéciaux, ils sont vraiment excellents tout le long du film malgré le faible budget de celui-ci. C'est un grand fourre-tout et malgré un scénario un peu trop simpliste il y a de bonnes idées :

"Attention Spoiler" : Tous les types de carburants deviennent inutilisables et ils ne s'enflamment plus mais au contraire le sang des zombies oui, nous suivons alors plusieurs héros qui pour survivre doivent apprendre à utiliser “le souffle des zombies”, la seule énergie à présent disponible sur la planète. Deuxième idée interessante est le changement de comportement des zombies en fonction du jour et de la nuit ou encore la capacité que développe la fille : Après des expériences à base d’injection de sang contaminé, elle acquiert le pouvoir du contrôle des zombies. Non pas que cette idée soit vraiment originale en soit, mais elle permet de chouettes scènes comme par exemple lors du final. En plus de ça, le film est surtout très bien rythmé, les personnages sont déjantés et drôles, il y a pas mal d'action et autant de gore d'ailleurs les effets sont très convaincants.

Ce film est un mélange de "Walking Dead" pour les zombies, d'"Evil Dead" pour son côté Gore et Comique et de "Mad Max" pour les véhicules : Mélange étonnant mais mélange réussit !

Seuls bémols à noter, nous rentrons trop rapidement dans l'action des combats avec les zombies, les personnages ne sont pas assez décrit, nous avons même du mal à nous rappeler de leurs prénoms au début du film. Autre point qui a pu me faire poser quelques questions, mais qu'elle est la cause exact du virus, celà a été trop rapidement survolé, et comment se propage exactement l'épidémie, ce n'est pas parfaitement clair, nous aurions pu détailler un peu mieux ces points-là. Pour rappel, c'est à cause d'une météorite qui s’est écrasée sur la planète, elle à l’origine d’une épidémie qui a transformé la population en zombies.

Pour conclure, je peux vous dire que j'ai vraiment apprécié ce film made in Australie, et j'ai hâte de voir le N°2 si il se fait un jour bien sûr.

Et pour tous les fans de films d'horreur, je vous conseille  d'aller voir : ici

Ma Note : ,5/5

ROAD OF THE DEAD Bande Annonce VF non censurée

Road-of-the-dead-02

J'attends vos avis !!!