X-FILES : Les Frontières du réel ont encore été dépassées !

X-FILES : Aux Frontières du Réel

xf4

Réalisateur : Chris Carter

Acteurs principaux :

David Duchovny dans le rôle de : Fox Mulder

Gillian Anderson dans le rôle de : Dana Scully

Mitch Pileggi dans le rôle de : Walter Skinner

Joel McHale dans le rôle de : Tad O'Malley

Daniela Dib dans le rôle de : Sarah

Kacey Rohl dans le rôle de : Agnès

Lauren Ambrose dans le rôle de : Agent Einstein

...

Synopsis :

Les agents spéciaux du FBI Fox Mulder ( David Duchovny ) et Dana Scully ( Gillian Anderson ) sont les enquêteurs des dossiers classés X (Les « X-Files »), des affaires non résolues impliquant des phénomènes paranormaux. Mulder croit en l'existence des extraterrestres et au paranormal, tandis que Scully - docteur en médecine - est plus sceptique, elle est assignée à faire des analyses scientifiques sur les découvertes de Mulder pour l’amener à revenir vers des conclusions habituelles du FBI. Au cours de ces enquêtes, ils seront confrontés à des monstres, des événements surnaturels, des conspirations et à des phénomènes ayant un lien avec les extraterrestres, présentés comme étant à l'origine de l'enlèvement de la sœur de Mulder, Samantha. Au début de la série, les deux agents deviennent des pions dans un conflit plus vaste, et sont amenés à ne faire confiance qu'à eux-mêmes. Ils développent une relation étroite qui débute par une amitié platonique, puis évolue au fil des saisons.

Cette série oppose en permanence le normal et le paranormal, le possible et l'impossible, le réel et le surnaturel, grâce au scepticisme de Scully et à l'irrationalisme de Mulder. Les événements rapportés à chaque épisode sont toujours annoncés par des indications géographiques et temporelles précises portées à l'attention du spectateur afin de cultiver cette ambivalence entre le factuel et l'imaginaire. Cet effet est d'autant plus désiré que les faits surnaturels sont clairement montrés alors que dans toutes les bouches des protagonistes, exceptée celle de Mulder, abondent sans cesse des explications scientifiques fondées qui tentent opiniâtrement de convaincre par la parole que les faits tels qu'on les voit sont scientifiquement et physiquement impossibles, à moins justement de bien vouloir y croire. Ce qui est le cas de Mulder.

x_files_s10_poster_3_0

Episodes :

Première saison ( 1994 ) : 24 épisodes

Deuxième saison ( 1995 ) : 25 épisodes

Troisième saison ( 1996 ) 24 épisodes

Quatrième saison ( 1997 ) : 24 épisodes

Cinquième saison ( 1998 ) : 20 épisodes

Sixième saison ( 1999 ) : 22 épisodes

Septième saison ( 2000 ) : 22 épisodes

Huitième saison ( 2001 ) : 21 épisodes

Neuvième saison ( 2002 ) : 20 épisodes

Dixième saison ( 2016 ) : 6 épisodes :

Ep. 1 : La Vérité est ailleurs ( 1/2 )

Ep. 2 : Les enfants du Chaos

Ep. 3 : Rencontre d'un drôle de type

Ep. 4 : Esprit vengeur

Ep. 5 : Babylon

Ep. 6 : La Vérité est ailleurs ( 2/2 )

X-Files - Saison 2

Anecdotes :

Tournage :

Le tournage de la série a débuté en mars 1993, à Vancouver au Canada. Les cinq premières saisons ont été tournées et produites là-bas, mais à partir de la sixième saison ( 1998 ), la série a été tournée à Los Angeles, au sud de la Californie sur la côte Pacifique. David Duchovny en serait la cause, souhaitant se rapprocher de sa famille.Gillian Anderson voulait aussi retourner aux États-Unis. Chris Carter a donc décidé de déplacer toute l’équipe de la série à Los Angeles après la cinquième saison. La saison s’est terminée en mai 1998 avec l’épisode La Fin (The End), qui a été tourné à Vancouver et qui a réuni toute l’équipe ayant travaillé là-bas durant ces 5 saisons, incluant le directeur et producteur R.W. Goodwin et sa femme Sheila Larken (qui a joué et rejouera Margaret Scully).

Avec le déménagement à Los Angeles, beaucoup de changements ont eu lieu pendant la sixième saison, particulièrement en coulisse, du fait que certains membres de l’équipe technique avaient changé. Le nouveau chef décorateur (Corey Kaplan), rédacteur (Lynne Willingham), scénariste (David Amann), et réalisateur/producteur (Michael Watkins) resteront pendant plusieurs années. Bill Roe est devenu le nouveau directeur de photographie et les décors des épisodes sont généralement devenus plus secs, plus brillants en raison du climat ensoleillé de la Californie, par rapport à la pluie, le brouillard et les forêts tempérées de Vancouver. Au début de cette saison, les producteurs ont profité de leur nouveau lieu de tournage pour réaliser des épisodes qu’ils n’auraient pas pu tourner auparavant. Par exemple, l’épisode Poursuite (à propos d'un homme sujet à une maladie inexpliquée) a été un épisode d'action frénétique, inhabituel pour la série, notamment en raison de son emplacement sur les routes dans le désert du Nevada. Le double épisode Zone 51(Dreamland) prend aussi place dans le Nevada, dans la célèbre Zone 51.

L’équipe de X-Files est retournée à Vancouver afin de filmer X-Files : Régénération. D’après Spotnitz, le scénario a été écrit spécialement pour que le film soit tourné là-bas. Le tournage du film a donc débuté en  décembre 2007, à Vancouver, sous la direction de Chris Carter, et s’est achevé le 11 mars 2008.

X-Files-se-devoile-dans-deux-nouvelles-videos_article_landscape_pm_v8

Générique :

Paul Rabwin, le coproducteur de la série, se rappelle que la création du générique avait été « un sacré voyage », et que Carter avait demandé à l’opérateur vidéo s’il était possible « d’étirer » le visage montré dans le générique. C’est ainsi qu’ils l’ont étiré graphiquement, et qu’elle est devenue l’image célèbre du générique. Pour la musique du générique, Mark Snow, le compositeur de la série, avoue que pour trouver la parfaite sonorité, il a fallu que Carter lui envoie « des tonnes de CDs » pour lui dire ce qu’il aimait dans chacun de ces CDs. Le générique a donc été créé de cette manière. À l’époque, lorsque la série débutait, la musique et le visuel du générique étaient considérés comme qualitatifs, du « jamais vu » à la télévision américaine, du fait de la rareté des moyens utilisés pour sa conception.

Le générique reste le même pendant les 2 premières saisons, puis est réarrangé musicalement à partir de la saison 3. Il restera ensuite identique jusqu’à la saison 7 incluse. Lors de la huitième saison, il fut partiellement modifié, à la suite de la disparition de Fox Mulder et l'apparition de l'agent John Doggett. Ce générique aura plusieurs versions, selon la participation ou pas de David Duchovny à l'épisode, de même pour celle de Gillian Anderson. Pour la neuvième et dernière saison, il fut totalement remanié. Pour la saison 10 retour au générique original avec le rajout de Mitch Pileggi.

Il se termine habituellement par la phrase « The truth is out there » (« La vérité est ailleurs » dixit Heidegger et Platon).

Dans plusieurs épisodes, cette phrase a été remplacée :

  • Les Hybrides : Trust No One (litt. « Ne faites confiance à personne ») ;
  • Duane Barry 2/2 : Deny Everything (litt. « Niez en bloc ») ;
  • Anasazi : Éí 'AaníígÓÓ 'Áhoot'é (litt. « La vérité est ailleurs », en navajo) ;
  • Monstres d'utilité publique 2/2 : Apology Is Policy (litt. « Les excuses sont notre politique ») ;
  • Tout ne doit pas mourir : Everything Dies (litt. « Tout finit par mourir ») ;
  • Teliko : Deceive, Inveigle, Obfuscate (litt. « Tromper, manipuler, obscurcir ») ;
  • Tunguska 2/2 : E Pur Si Muove (litt. « Et pourtant elle tourne », en italien) ;
  • Le Baiser de Judas : Believe The Lie (litt. « Croyez le mensonge ») ;
  • Le Complot : All Lies Lead To The Truth (litt. « Tous les mensonges mènent à la vérité ») ;
  • Patient X 2/2 : Resist or Serve (litt. « Résister ou servir ») ;
  • La Fin : The End (litt. « La fin », il s'agit également du titre de l'épisode) ;
  • Triangle : Die Wahrheit ist irgendwo da Draußen (litt. « La vérité est ailleurs », en allemand) ;
  • Le Grand Jour : In The Big Inning (litt. « Dans le grand tour de batte » (de baseball) / ou litt. « Au commencement », par rapprochement des deux derniers mots) ;
  • La Sixième Extinction 2/2 : Amor Fati (litt. « L'amour du destin », en latin) ;
  • Délivrance 2/2 : Believe To Understand (litt. « Croire pour comprendre ») ;
  • Nouvelle Génération 2/2 : Nothing Important Happened Today (litt. « Rien d'important n'est arrivé aujourd'hui », il s'agit également du titre de l'épisode en version originale) ;
  • 4-D : Ereth Tuo Si Hturt Eht (« The Truth Is Out There », écrit de droite à gauche, litt. « La vérité est ailleurs ») ;
  • Ne faites confiance à personne : They're Watching (litt. « Ils observent ») ;
  • Improbable : Dio Ti Ama (litt. « Dieu t'aime », en italien).
  • La vérité est ailleurs 2/2 : This Is the End (litt. « C'est la fin »).

sans-titre

Une série culte :

En 2004, X-Files est élue 2ème série culte de tous les temps par le magazine TV Guide. La même année, le personnage de Fox Mulder est 7ème du classement des 25 plus grandes légendes de la science-fiction.

 Un chiffre obsédant : 42...

...comme le nombre de fois que l'agent Mulder a vu Plan 9 from Outer Space d'Ed Wood...comme le numéro de son appartement ... comme le chiffre au centre du roman de science-fiction de Douglas Adams The Hitchhiker's Guide to the Galaxy.

tumblr_ljrh7lKNji1qg6jp5o1_500

No Smoking :

William B. Davis, l'interprète du mystérieux homme à la cigarette, était non-fumeur depuis la fin des années 70 ! Pour les besoins d' X-Files, les producteurs avaient donc fait confectionner des "fausses" cigarettes ne contenant pas de tabac...

L'homme sans identité :

On ne connaîtra jamais le nom du mystérieux homme à la cigarette, pourtant présent dès le premier épisode ! A l'opposé de son personnage, on en sait un peu plus sur William B. Davis, son interprète : son épisode d' X-Files préféré est "Anagramme" (3.24) et, dans la "vraie vie", il est le porte-parole de la Canadian Cancer Society (Agence de lutte contre le cancer canadienne)...

arton32101

Glace bleue :

Le chien figurant dans l'épisode intitulé "Projet Arctique" (1.08) est le père du chien de David Duchovny, baptisé Blue (Bleu en VF).

Ep. 8 - Saison 1 : Project arctique

Clins d’œil :

Pendant la diffusion de la série, ou même près de 10 ans après son arrêt, plusieurs séries rendent hommage à X-Files, en insérant dans un ou plusieurs épisodes ce qu’on appelle des clins d’œil. En voici une liste non exhaustive :

  • Dans le 1er épisode de la saison 2 de la série Fringe, on peut dénombrer deux clins d'œil en référence à X-Files. On peut en effet apercevoir Mulder et Scully sur l’écran de télévision d'un appartement et un peu plus tard, quand Broyles, le chef de la division Fringe, se retrouve devant une commission du même genre que celles qu'ont subi plusieurs fois Mulder et Scully. Au cours de cet entretien, Broyles s'entend dire que l'ancien Bureau des Affaires Non Classées, tout comme cette section d'enquête, alourdissent inutilement le budget fédéral depuis maintenant plus d'un demi siècle et qu'il est temps d'arrêter les frais.
  • Dans le 11ème épisode de la saison 5 de la série Bones, dont le titre est The X in the File, on peut également dénombrer deux clins d’œil. La sonnerie du téléphone de la victime correspond à la musique du générique d’ouverture de la série et l’acteur Dean Haglund, qui interprétait Richard " Ringo " Langly dans X-Files : Aux frontières du réel apparaît dans l’épisode.
  • Dans le 10ème épisode de la saison 8 de la série Les Simpson, dont le titre français est Aux frontières du réel (The Springfield Files en VO), Homer déclare à tout le monde qu'il a vu un extraterrestre. C'est alors qu’interviennent les agents Fox Mulder et Dana Scully. Ils l'interrogent sur ce qu'il a vu et l'emmènent faire des tests. Les acteurs de la série ont exceptionnellement posé leur voix pour leur personnage. Mais il y a d’autres références à la série et aux personnages dans cet épisode, comme le badge du FBI que présente Mulder lorsqu’il se présente, on peut apercevoir une photo de Mulder en slip : c'est une référence à une scène d’un des épisodes de la série, où il est en slip. Enfin, dans la scène où Scully fait passer Homer au détecteur de mensonges, on peut y voir en arrière-plan l'homme à la cigarette. Il apparait également au fond du bus de l'orchestre.
  • Dans le 10èmé épisode de la saison 4 de Californication, lorsque Hank (David Duchovny) finit de se préparer pour aller au tribunal, Karen lui dit : « Tu es bien habillé » et il répond en disant : « Je ressemble à un putain d'agent du FBI », faisant référence à Fox Mulder.
  • Le deuxième épisode de la troisième saison de Dr House s'intitule "La vérité est ailleurs" et confronte House a un jeune enfant persuadé d'être victime d'enlèvement par des extra-terrestres. Plus tard, on découvre ce qui pourrait être une puce à la base de son cou.
  • Le Dragon Magazine no 238 donne la description et les caractéristiques de deux personnages qui parodient Mulder et Scully, à savoir "Vanyard The Fox", investigateur, et sa partenaire "Danna the Skull", nécromancienne, selon le système de règle AD&D2.

 Les agents Fox Mulder et Dana Scully dans Les Simpsons

Films :

The X-Files, le film :

The X-Files, le film, sorti en 1998, est une adaptation de Rob Bowman (script de Chris Carter et Frank Spotnitz) avec David Duchovny, Gillian Anderson. L'histoire du film est liée à la mythologie de la série, puisque l'intrigue s'articule autour du complot et de la colonisation à venir de la Terre. Elle concerne particulièrement la mystérieuse huile noire. Au niveau chronologique, l'histoire prend place entre la cinquième et la sixième saison. Pour un budget de production de 66 millions de dollars, The X-Files,le filmrapporta 189 millions aux box office, dont 105 à l’international.

Affiche de The X-FIles, le film

X-Files : Régénération :

X-Files : Régénération, sorti en 2008, est une adaptation de Chris Carter (script de Chris Carter et Frank Spotnitz). Plus de cinq ans après la fin de la série télévisée et malgré le passé, le FBI reprend contact avec Fox Mulder et Dana Scully afin de résoudre une affaire non classée concernant un agent disparu. Ce film traite davantage de la relation complexe entre Mulder et Scully, et se focalise sur ce couple, plutôt qu'un retour aux sources. L'aspect fantastique du film en est réduit à sa portion congrue. Le film a été accueilli plutôt tièdement, au moment de sa sortie, par le public et la critique. Ce film s'adresse plutôt aux fans de la série, de nombreux clins d'œil leur étant destinés émaillant le film.

Affiche de The X-Files : Regeneration

Anecdotes : Saison 10 :

Un décalage d'un mois, à l'heure de l'US+24 :

Tout commence donc avec le retour de la série sur la Fox pour six épisodes. Annoncé en mars dernier, il était prometteur puisque Chris Carter est aux commandes du projet, Glen Morgan et James Wong sont de retour en tant que scénaristes, et l'on nous promettait surtout de revoir ensemble David Duchovny et Gillian Anderson.

Le premier épisode a été diffusé en avant-première au MIPCOM de Cannes en octobre dernier, afin de faire monter la sauce, notamment du côté de la presse. Mais il fallait attendre ce 24 janvier pour le début de la diffusion outre-Atlantique, à raison d'un épisode par semaine (excepté les deux premiers). Le dernier épisode a donc été diffusé ce lu

En France, c'est M6 qui a acquis les droits. Logique étant donné l'historique de la chaîne, mais pas forcément à l'avantage des fans dans la pratique. On néanmoins commencer par saluer l'effort de la chaîne par rapport à ses (mauvaises) habitudes : la diffusion en version française a en effet été prévue pour être assez proche de la version américaine : du 25 février au 10 mars, à raison de deux épisodes par semaine. Un mois de décalage et une diffusion sur trois semaines seulement.

Mais voilà, à l'heure de l'US+24 pratiqué par Canal+ ou OCS (entre autres), on peut tout de même être un peu déçus. Comme TF1 ou les chaînes du service public, M6 n'exploite en effet aucun de ses canaux de diffusion linéaire pour proposer rapidement une VOST de ses programmes. Série Club, accessible via Canal Sat et qui fait office de premier canal de diffusion pour la série Les agents du S.H.I.E.L.D. en France aurait pu être une bonne alternative, mais cela n'a pas été le cas.

xfiles-feat-480x279

Découpes et cadrage modifié : des choix contestés :

Cette diffusion en première partie de soirée n'a d'ailleurs pas été sans conséquence. En effet, afin de garder une signalétique d'interdiction au moins de 10 ans et suite aux recommandations de son comité interne, M6 a décidé de procéder à des coupes et à des recadrages dans le second épisode, qui n'ont pas échappé à l'œil attentif de ceux qui avaient déjà vu les épisodes par d'autres biais :

Image vue sur M6 : 

Image censurée :  

Image vue sur M6 : 

 

Image censurée :  

Image floutée sur M6 : 

  

Image originale :  

 

Image sur M6 recadrée :   

Image originale :  

Image recadrée sur M6 :  

   

Image originale :  

Un choix qui n'émane pas du CSA puisque celui-ci ne peut intervenir qu'après la diffusion. Dans ses règles, le Conseil précise qu'il ne permet pas « de diffusion avant 22 h, à titre exceptionnel (16 maximum) à 20 h 30 mais jamais les mardis, vendredis, samedis, veille de jours fériés ou congés scolaires (pour les films interdits aux -12 ans, pas plus de 4 par an, par chaîne) ».

Si M6 avait décidé de diffuser son programme dans sa version originale, c'est donc hors des vacances scolaires que cela aurait dû être fait. La chaîne a néanmoins tenu à préciser que cette version était disponible, mais uniquement via son service de replay : 6Play.

Bientôt des romans sur l'adolescence de Mulder et Scully ! :

Alors que la dixième saison de la série culte X-Files vient d'être dévoilée sur M6, on apprend que deux romans centrés sur l'adolescence des agents Mulder et Scully paraîtront en 2017.

x-files-origins

C'est l'un des événements de ce début d'année : le grand retour de la série X-Files ! Alors que les deux premiers épisodes de la dixième saison viennent d'être dévoilés sur M6, le site Entertainment Weekly annonce que deux romans paraîtront en janvier 2017, qui raconteront l'adolescence des agents Mulder et Scully.

La série "Young Adult' The X-Files Origins sera composée de deux romans, intitulés Agent of Chaos et Devil's Advocate, publiés chez Imprint/Macmillan Children’s Publishing Group. Le premier se concentrera sur l'histoire d'un Fox Mulder âgé de 17 ans, alors que le second sera centré sur celle d'une Dana Scully de 15 ans. Les deux livres raconteront l'adolescence du duo au printemps 1979 et ce qui les mènera à devenir les agents du FBI que l'on connaît tous...

Agent of Chaos et Devil's Advocate sont respectivement écrits par Kami Garcia (co-auteur du roman Beautiful Creatures, adapté sur grand écran en 2013 sous le titre de Sublimes créatures) et Jonathan Maberry.

x-files-saison-10-promo-extra-terrestre-affiche

Ma Critique : 

Quel bonheur de retrouver les deux héros de notre jeunesse Fox Mulder et Dana Scully dans de nouvelles aventures aux frontières du réel. Il rouvre les dossiers non-classés pour le plus grand bonheur des fans de la série !

Fox Mulder ( David Duchovny ) est toujours égal à lui-même. S’il a rangé la cravate et le costume deux pièces dans son placard pour une tenue plus décontractée, il n’a rien perdu de sa répartie et de ses interrogations. Notre Martien à l’humour particulier cherche toujours la vérité. Gillian Anderson n’est pas en reste et garde toujours la tête sur ses épaules. Désireuse d’aider son fidèle compagnon dans sa quête de vérité, elle veut toujours y croire mais garde ses réflexes de scientifique terre à terre. Elle retrouve la personnalité de Dana Scully, ses attitudes, sa classe, son air blasé comme si elle ne l’avait jamais quittée.

Une série qui mérite à plus d’un titre son statut d’oeuvre culte, et qui, à travers 9 saisons et plus de 200 épisodes, a réinventé la série télévisée, par son ambition démesurée d’abord, par son imaginaire foisonnant ensuite. Un imaginaire difficilement égalable aujourd’hui. Cette saison 10, présentée sous la forme d’une mini-série de 6 épisodes, annonce de suite la couleur. Son créateur Chris Carter l’a dit. Le premier épisode et le dernier seront liés. Entre les deux, quatre épisodes indépendants. Retour de Mitch Pileggi dans le costume de Walter Skinner.  Retour du générique aussi, inchangé, et du compositeur, Mark Snow. Retour même d’une figure mythique qu’on croyait disparue.

Et s’il faut bien reconnaître une qualité au premier épisode de cette nouvelle saison, c’est sa capacité à faire fi de tout ce qui a changé dans le paysage télévisuel américain depuis la fin d’X-Files, pour ne proposer ici qu’un épisode de plus, classique certes, mais solide. Une semi déception ? Pas vraiment si l’on considère cet épisode comme la suite logique d’une saison neuf sortie il y a quinze ans déjà. Comme si la série ne s’était pas mise à jour, elle retrouve ses tics visuels, ses histoire de complots gouvernementaux qui sonneraient sans doute faux dans n’importe quelle autre série actuelle, ses aliens tout droit sortis de l’imaginaire américain des années 50, et son duo complice adepte des punchlines comme on savait si bien les faire dans les années 90. Il y a bien, c’est vrai, une tentative de rattacher la série à une actualité très contemporaine.  Mais cette imprégnation dans le présent ne viens jamais parasiter l’essence même de la série. C’est la force de la série, demeurée intacte, de croire, et faire croire à son spectateur, que tout ce qui se passe est avant tout plausible, malgré la riche teneur en fantastique de l’ensemble. A l’heure où les séries jouent sur le réalisme à outrance, à l’heure où la science-fiction lorgne du côté de l’ultraréalisme (Gravity, Interstellar, Seul sur Mars), X-Files nous rappelle un temps ou l’irruption du fantastique dans le réel assumait pleinement sa part de pure fiction et d’extraordinaire. Cet épisode ne propose rien d’autre qu’une tentative, réussie, de prolonger une histoire qui s’était achevée il y a des années. Une histoire qui s’était achevée en laissant de nombreuses portes ouvertes. Reste à voir quels chemins les scénaristes vont emprunter pour les épisodes futurs. "L’important, ce n’est pas la destination, mais le voyage en lui-même", disait Robert Louis Stevenson.

Aux USA, c’est 13,5 millions de téléspectateurs qui étaient au rendez-vous dimanche dernier et on peut dire que le succès est d’ores et déjà au rendez-vous. Diffusée à 22h30 juste après la NFL, la série a démarré sur des chapeaux de roue ! Et il faut dire que la FOX n’a pas lésiné sur les moyens pour annoncer le top départ de la nouvelle saison : une soucoupe volante géante a été installée au milieu de The Grove, un centre commercial de Los Angeles. Entourée de ruban jaune, elle était gardée par deux agents du FBI affublés de combinaisons anticontaminations. Sur le ruban, on pouvait lire #TheXFiles The Truth is Out There...

Et pour son grand retour sur les antennes hexagonales, X-Files a remporté ici aussi un joli succès d'audience : le premier épisode de sa dixième saison a réuni 4,6 millions de télespectateurs (17,9% de parts de marché), alors que le deuxième en a totalisé 4,1 millions (17,4% de parts de marché). Je tiens également à remercier M6, de nous offrir la chance de retrouver les meilleurs épisodes des neufs saisons passées dans trois nuits spéciales X-Files !

Que dire de plus, on ne peut définitivement que féliciter la Fox d'avoir laissé libre cours à Chris Carter pour marquer le dernier millénaire.

Ma Note : ,5/5

Spéciale #13 : X FILES SAISON 10 Bande Annonce VF M6

 AFFAIRE NON CLASSEE... ?

 

 

 

 

 


05 février 2014

EVASION, Sylvester Stallone et Arnold Schwarzenegger en grande Forme !!!

EVASION

Affiche du film EVASION (2013)

Réalisateur : Mikael Hafstrom

Acteurs principaux :

Sylvester Stallone dans le rôle de : Ray Breslin

Arnold Schwarzenegger dans le rôle de : Emil Rottmayer

Jim Caviezel dans le rôle de : Willard Hobbes

Vincent D'Onofrio dans le rôle de : Lester Clark

Curtis "50 Cent" Jackson dans le rôle de : Hush

Sam Neill dans le rôle de : Le docteur Kyrie

Vinnie Jones dans le rôle de : Drake

Amy Ryan dans le rôle de : Abigail Ross

Caitriona Balfe dans le rôle de : Jessica Miller

Genre : Thriller - Action

Synopsis :

Ray Breslin est un ingénieur spécialisé dans la conception de prisons ultrasécurisées. Il teste lui-même l’efficacité de ses bâtiments en se faisant enfermer puis en s’évadant. Contacté par une société privée souhaitant tester un concept révolutionnaire de prison hi-tech, il se retrouve prisonnier. Piégé dans ce complexe ultra-moderne, harcelé par un directeur impitoyable et son gardien corrompu, Ray découvre une conspiration pour le faire disparaître à jamais. Sa seule chance de survie : une alliance avec Emil Rottmayer, un co-détenu ayant lui aussi un secret. Pour avoir une chance de s’évader, ils vont d’abord devoir se faire confiance.

Sly et Schwarzie dans EVASION ^^

Anecdotes :

Stallone endeuillé :

C'est durant le tournage de ce film que Sylvester Stallone a appris le décès de son fils Sage, mort d'une athérosclérose coronaire, le 13 juillet 2012 .

Duo de choc :

Réunis dans "Expendables : unité spécile" (2010) et "Expendables 2 : unité spéciale" (2012), Evasion de Mikael Hafstrom marque la troisième collaboration sur grand écran des deux monstres sacrés du cinéma d’action : Sylvester Stallone et Arnold Schwarzenegger.

Sylvester Stallone dans le rôle de Ray Breslin

Rambo Vs Terminator :

Au bout de 30 ans de carrière au cours desquels ils étaient déclarés "rivaux" par les médias, les deux hommes ont fini par devenir amis. "Cet esprit de compétition entre nous a aussi été un formidable stimulant", remarque Stallone, qui poursuit : "Tout comme la rivalité entre Ali et Frazier, cela nous a poussés à nous dépasser nous-mêmes".Schwarzenegger revient sur cet époque : "On était surtout en rivalité à nos débuts (...) On se disputait le record d'hématomes, de biceps, d'armes à feu et de cadavres ! C'était incessant. Pour autant, on s'est toujours appréciés."

Papys font de la résistance :

Avant le tournage d'Evasion, les deux acteurs bodybuildés se sont retrouvés par hasard dans le même hôpital pour soigner des blessures à l'épaule. Les interprètes inoubliables de Rocky et Conan le barbare ont été immortalisés sur une photo qui a fait le tour du Net. Arnold Schwarzenegger a accompagné le cliché en écrivant sur un site communautaire : "Après toute l'action, les cascades et les mauvais traitements physiques subis durant les tournages de The Expendables 2 et The Last Stand, il était temps de faire une petite mise au point sur mon épaule. Regardez qui était derrière moi dans la file d'attente pour sa chirurgie de l'épaule. Maintenant, nous sommes prêts pour une autre série de grands moments d'action lorsque nous tournerons Evasion."

Schwarzie et Sly dans EVASION

Stallone/Schwarzenegger : un face-à-face de légende depuis plus... de 30 ans !

Sylvester Stallone et Arnold Schwarzenegger. Deux stars de légendes. Deux noms, deux prénoms, même, inscrits depuis plus de trente ans dans l'imaginaire collectif des cinéphiles et des moins cinéphiles. Deux des plus grandes vedettes du cinéma d'action. Aujourd'hui fringants sexagénaires à l'affiche du long métrage Evasion, ces deux poids lourds du septième art ont longtemps été opposés à distance, se livrant une guerre sans merci pour dominer le box-office des années 80 et 90. Retour sur la chronologie de ce face-à-face de légende. (Clément Cuyer) :

Une rivalité... inventée ?

Sylvester Stallone ne sera "tranquille" que cinq ans. De 1977, date de sortie de Rocky, à 1982, qui verra Arnold Schwarzenegger débouler avec son "Conan le barbare". A partir de là, "Sly" et "Schwarzie" se disputeront sans relâche, deux décennies durant et pour le plus grand plaisir des spectateurs du monde entier, le titre de plus grand "action man" du septième art. Même si récemment, les deux hommes avoueront que cette "guerre" n'était en fait qu'une stratégie marketing mise en place pour glaner le maximum de dollars. "Notre instinct naturel de compétiteurs, à Sly et à moi, nous poussait à toujours vouloir être le meilleur, à être le numéro un. Cela plaisait aux studios, qui s’amusaient à dramatiser notre rivalité pour vendre encore plus de billets. C’est Hollywood qui a fait de nous des ennemis !", déclarait ainsi Schwarzenegger au Journal du Dimanche en 2012, avec Stallone à ses côtés durant l'entretien.

Rocky IV et Conan le destructeur

Quand Sylvester "chambre" Arnold...

Rocky, Rambo, Cobra,... Conan, Terminator, Running Man,... Le duel à distance que se livrent Stallone et Schwarzenegger au cours des années 80 et 90 est impressionnant. Mais on réalise donc aujourd'hui que les deux hommes n'ont jamais cessé de s'apprécier. Et on aurait du s'en douter ! Avec le recul, les petits clins d’œil que chacun adressait à l'autre par film interposé étaient autant de preuve d'affection derrière le combat très musclé mis en scène par les médias. Dans "Demolition Man", sorti en France début 1994, Stallone évoque ainsi une Fondation Schwarzenegger, tout en faisant une référence appuyé à la carrière politique qu'entame alors le comédien d'origine autrichienne !

"La Fondation Schwarzenegger ??? Me dites pas qu'il a été Président ?"

Demolition Man / ©Warner Bros

Mais alors que dire du clin d'oeil énorme de Last Action Hero, sorti en salles à l'été 1993, qui voit le jeune héros s'extasier devant l'affiche de Terminator ? Oui, mais attention, Terminator avec Stallone dans le rôle principal !

"Il est fantastique dans ce film. C'est son meilleur rôle !"

Last Action Hero / © Columbia Pictures Corporation

Bowling, cigares et bandes-annonces...

S'il fallait une preuve parmi d'autres que Stallone et Schwarzenegger sont les "meilleurs ennemis" du monde, il suffit de jeter un oeil dans les pages de "L'Histoire du Cinquième Elément", making-of du Cinquième élément signé Luc Besson, disponible aux éditions Intervista. Dans le livre, ce dernier raconte une scène surréaliste lorsqu'il fut invité à la fête d'anniversaire de Bruce Willis, début 1995, avec l'espoir de le convaincre de jouer dans son film.

"Le casting de la petite fête est à tomber par terre", raconte Besson. "De quoi envoyer à l'hôpital n'importe quel casting director. C'est simple : vous prenez cette fameuse liste des cent personnes les plus puissantes d'Hollywood et vous cochez ! J'en ai compté soixante-quatre. Tous répartis en équipes de cinq, alignés devant les pistes de bowling. Schwarzie contre Stallone, le patron de Columbia contre celui de la Warner. Tout ça dans une forêt de cigares, gros comme des chênes, et dans une ambiance amicale et décontractée. (...) Juste quelques amis entre eux qui, un peu plus tard, organiseront une petite "projo" de bandes-annonces des films que chacun ne va pas tarder à sortir."

Amis et businessman

Très vite, la rivalité supposée entre les deux gros bras disparaît et au profit d'une complicité, ou en tout cas d'un profond respect mutuel. Ils sont en concurrence à l'écran, mais s'estiment en dehors. Alors pourquoi ne pas capitaliser sur cette complicité et se servir du poids de leurs noms pour faire du business ? C'est chose faite lorsqu'ils font équipe pour promouvoir la chaîne de restaurants Planet Hollywood à travers le monde, une chaîne à thème autour des stars, fondée en 1991 par Stallone et Bruce Willis, autre roi du film d'action contemporain.

Les deux stars font la promo de Planet Hollywood

Réunis dans le succès... et dans les coups de mou !

Les carrières de Stallone et Schwarzenegger semblent identiques. Après la période faste du succès, les deux hommes connaîtront le creux de la vague. L'un, Stallone, simplement parce qu'il sera un temps passé de mode. L'autre, Schwarzenegger, parce qu'il aura choisi d'aspirer à une carrière politique. Ensemble pour les hauts, mais donc aussi pour les bas, comme avec la photo ci-dessous, publié par Schwarzie himself, lorsque les deux hommes se retrouvent soit-disant par hasard (on y croit tout de même moyennement) dans le même hôpital pour soigner leurs blessures !

Inséparables ! / © Arnold Schwarzenegger

"Expendables" : LA rencontre sur grand écran !

L'année 2010 est une année particulière pour les deux hommes. C'est en effet cette année que Stallone et Schwarzenegger avec le film d'action "all stars" Expendables réalisé par le premier nommé, partagent pour la première fois de leur carrière la même affiche, après des années et des années d'"affrontement". La collaboration, courte mais ô combien symbolique, donnera l'envie aux deux hommes de retenter l'expérience pour de véritables scènes. En 2012, Expendables 2 permet alors d'assister à des séquences forcément jouissives mettant en scène les deux plus grandes stars d'action du septième art.

"Evasion" : leur premier film en tandem

Dans la continuité logique des choses, Sylvester Stallone et Arnold Schwarzenegger dévoilent aujourd'hui le thriller carcéral Evasion, leur premier film en tandem. D'ennemis jurés supposés, ces deux icônes seront devenus complices, collègues businessman, voisins de chambre d'hopital, pour finir aujourd'hui quasiment inséparables à l'écran !

Arnold Schwarzenegger dans le rôle de Emil Rottmayer

Ma Critique :

Quel plaisir de retrouver ces deux monstres du cinéma d'action dans un seul et même film ! Rien que de les voir ensemble, c'est déjà excellent !

"Evasion" est film distrayant, assez jouissif  et plutôt original. L'intrigue de départ est très attrayante, l'idée est vraiment sympa, Le scénario est assez bien construit, on ne s'ennuie pas, on est captivé par les méthodes d'évasion utilisées, les plans, les failles a trouver pour pouvoir contourner le système. L'univers de la prison dans lequel ils évoluent est vraiment interessant et énigmatique. 

Seul point négatif est que Stallone donne trop vite sa confiance au personnage de Schwarzenegger sans plus le connaître, et qu'on ne connait pas grand chose de leur passé. Par contre, la fin du film est assez surprenante !

Pour conclure, un très bon film d'action, divertissant et efficace et à ne pas louper pour tous les incontournables des grands Schwarzie et Sly !!!

Ma Note : ,5/5

 

Voici la bande-annonce :

Evasion (2013) - Bande Annonce / Trailer [VF-HD]

Film à voir Absolument !!!

 

 

09 janvier 2014

Beauty and The Beast, la série du moment mélangeant Romance et Fantastique !!!

Beauty and The Beast

Affiche Beauty and The Beast ( 2012 )

Genre : Série Fantastique, Romance

- 2 saisons / 44 episodes -

Acteurs principaux :

Kristin Kreuk dans le rôle de : Catherine Chandler

Jay Ryan dans le rôle de : Vincent Keller

Austin Basis dans le rôle de : JT Forbes

Max Brown dans le rôle de : Evan Marks

Nina Lisandrello dans le rôle de : Tess Vargas

Brian J. White dans le rôle de : Joe Bishop

Sendhil Ramamurthy dans le rôle de : Gabe Lowen

Synopsis :

En 2003, la jeune Catherine et sa mère sont attaquées par un homme. Si Catherine parvient à avoir la vie sauve grâce à l'aide d'une créature étrange, sa mère meurt cette nuit-là. Neuf ans plus tard, elle est devenue détective et reste déterminée à retrouver le responsable. Lors d'une enquête, elle suit la piste d'un certain Vincent Keller, décédé en 2002 en Afghanistan. Elle découvre que ce dernier n'est pas mort, qu'il vit depuis 10 ans en totale réclusion et surtout le reconnaît comme celui lui ayant sauvé la vie. Il s'avère que, sous l'effet de la colère, Vincent se transforme en une bête enragée et incontrôlable. Catherine accepte de protéger son identité et son secret s'il l'aide à découvrir le meurtrier de sa mère. Tous deux entament alors une relation complexe et extrêmement dangereuse...

Kristin Kreuk et Jay Ryan

Production : 

Adaptée de la série La belle et la bête diffusée sur CBS durant les années 1980 et interprétée par Ron Perlman et Linda Hamilton, Beauty and the Beast est composée de 2 saisons et 44 épisodes. La saison est diffusée outre-Atlantique depuis le 7 octobre 2013.

Vincent et Catherine

Qui est vraiment Jay Ryan ?

L'acteur , âgé de 32 ans, incarne réellement la série et joue à merveille "la bête", en compagnie de Kristin Kreuk qui prête ses traits au personnage de Catherine. Jay Ryan (de son vrai nom Bunyan) est né le 29 août à Auckland, en Nouvelle-Zélande. Il commence sa carrière en 2000 en obtenant un rôle mineur dans Xena. Entre 2002 et 2005, il incarne Jack Scully dans le feuilleton Les pays voisins australiens. En 2007, il obtient le rôle de Seaman William Billy alias Spider Webb dans un drame populaire australien Sea Patrol. En 2011, il enchaîne plusieurs tournages notamment pour la comédie australienne Offspring ou encore Terra Nova.

C'est en 2012 que sa carrière est propulsée grâce à la série The Beauty and the Beast sur la chaîne américaine The CW. Depuis, les audiences de la série ne cessent d'augmenter. Aux côtés de Kristin Kreuk, connue pour son rôle de Lana Lang dans Smalville, l'acteur montre à la fois son côté bestial et romantique. Côté cœur, l'acteur est très heureux puisqu'il est devenu papa d'une petite Eve avec sa compagne, Dianna âgée de 39 ans. En tout cas, dans The Beauty and The Beast Saison 2, quel sera l'avenir de Catherine et Vincent ?

Jay Ryan dans le rôle de Vincent Keller

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Allez petit cadeau pour vous les filles : 

Jay Ryan dans le rôle de Vincent Keller

Quel avenir pour Vincent et Catherine ?

Depuis la saison 1 de Beauty and The Beast, qui est diffusée en France sur W9 depuis le 22 Décembre, Catherine ( la belle ) et Vincent ( la bête ) ont une relation des plus tumultueuses. Leur amour, qui semble impossible entre les deux êtres, est pourtant inévitable.Vincent et Catherine s'aiment plus que tout et finissent toujours par revenir chacun dans les bras de l'autre malgré les difficultés qui grandissent d'épisode en épisode. Catherine fait bon nombre de sacrifices : elle ment à ses amis, à sa famille, manque de se faire renvoyer de son travail, de se faire tuer, doit faire face au passé de Vincent… Cat est dans une relation amoureuse cachée où elle ne peut même pas aller au cinéma avec son petit-ami. Pourtant, le couple parle souvent d'avenir (réussir à fonder une famille un jour, déménager dans une autre ville) et reste optimiste. Mais comme souvent, ce sont de faux espoirs et dans la saison 2, tout va changer pour Vincent...

Leur Baiser tant attendu !

ATTENTION SPOILER ! :

Un Amour Impossible ?

A la fin de la saison 1, on s'interrogeait déjà sur le futur de Vincent et Cat. Et effectivement, tout a basculé dans cette deuxième saison ! Après avoir été capturé puis retrouvé au bout de trois mois, Vincent est devenu amnésique, et même s'il retrouve la mémoire peu à peu, il a changé. Mais pour Catherine, Vincent et elle sont faits pour être ensemble, c'est leur destinée. Le jeune homme perd peu à peu de son côté bestial et tombe amoureux (à nouveau) de Cat. Sauf que… le père biologique de Catherine va compliquer les choses. Tout comme l'arrivée d'une nouvelle bête (féminine cette fois) : Tori. Ensemble, Tori et Vincent sont des plus puissants. Mais à cause de Tori,Vincent perd de son côté humain et bascule davantage du côté de la bête… Sur le point de tuer le père biologique de Cat, il a fait le choix de mettre un terme à son histoire d'amour avec Cat. Cette dernière, en tirant sur lui, a également fait son choix. On se demande alors s'ils vont réussir à se pardonner mutuellement, et si leur amour va être plus fort que tout… car des fois, malheureusement, l'amour ne suffit pas. Pour Cat en tout cas, son amour avec Vincent semble bel et bien terminé…

batb0116-0367

Kristin Kreuk, élue actrice de science-fiction ou fantastique préférée !

Comme chaque année, les internautes sont appelés à voter pour les People's Choice Awards. Cette cérémonie récompense vos acteurs, chanteurs ou encore films préférés. Afin que votre star fétiche soit élue, il faut bien évidemment la soutenir. Durant des semaines et des semaines les fans ont voté dans de nombreuses catégories via le site officiel de la cérémonie. Comme dans toute soirée comme les People’s Choice Awards, certaines stars sont plus attendues que d’autres. Les nominées dans la catégorie « actrice de science-fiction ou fantastique préférée » en faisaient partie. En effet, on pouvait y retrouver la talentueuse Nina Dobrev (Vampire Diaries), Ginnifer Goodwin, la blanche-neige de " Once Upon A Time ", Emilia Clarke (Game of Thrones), Kristin Kreuk (Beauty and the Beast) et Tatiana Maslany(Orphan Black).

Alors que Ian Somerhalder a été élu "acteur de science-fiction ou fantastique préféré" c’est finalement Kristin Kreuk qui a décroché le prix de « l’actrice de science-fiction ou fantastique préférée ». Malheureusement, Nina Dobrev et les autres actrices ont été battues par les fans de celle qui incarne l'un des personnages principaux de "Beauty And The Beast".

Voici quelques photos de cette magnifique actrice : 

Kristin-Kreuk

kristin-kreuk-bed

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

kristin_kreuk

Ma Critique : 

Ce remake de la Belle et la Bête est vraiment réussi. Le Duo que forme Kristin Kreuk et Jay Ryan est vraiment bien trouvé, les acteurs sont vraiment très bons et on s'attache assez rapidement aux personnages principaux, certes c'est une nouvelle série romantique mais pas seulement, il y a à côté l'intrigue policière et l'aspect fantastique qui est vraiment intéressant. J'ai lu beaucoup d'avis négatifs et de mauvaises critiques au sujet de cette série, chacun ses goûts bien sûr, mais je ne pense pas que cette série soit une série pour "ados pré pubères" comme j'ai déjà pu lire... Ne vous arrêtez pas simplement au Pilot qui n'est peut-être pas des plus accrocheurs, mais regardez la suite des épisodes, cette série devrait vous plaire ;)

Au fil des épisodes, je trouve le scénario de mieux en mieux et plus on avance, plus ça s'accélère et plus ça s'intensifie !!! 

Pour conclure, voici encore une bonne série à découvrir si vous ne la connaissez pas encore !!!

Ma Note : /5

Beauty and the Beast - VO

Et pour celles et ceux qui attendent encore le fameux baiser, je vous en donne un avant goût dans ce petit extrait ;) : 

http://www.youtube.com/watch?v=m_xMggF_rmc

Et vous, appréciez-vous cette série ???


 

05 janvier 2014

Les Miller, une famille en herbe !

Les Miller, une famille en herbe ( We're The Millers )

Affiche Les Miller, une famille en herbe ( 2013 )

Genre : Comédie

Réalisateur : Rawson Marshall Thurber

Acteurs principaux :

Jennifer Aniston dans le rôle de : Rose O'Reilly

Jason Sudeikis dans le rôle de : David Clark

Will Poulter dans le rôle de : Kenny Rossmore

Emma Roberts dans le rôle de : Casey Mathis

Ed Helms dans le rôle de : Brad Gurdlinger

Nick Offerman dans le rôle de : Don Fitzgerald

Kathryn Hahn dans le rôle de : Edie Fitzgerald

Molly C. Quinn dans le rôle de : Melissa Fitzgerald

Tomer Sisley dans le rôle de : Pablo Chacon

Luis Guzman dans le rôle du : Flic mexicain

Synopsis : 

David Burke est un petit dealer qui se contente de vendre sa marchandise à des chefs cuisiniers et à des mamans accompagnant leurs fils au football, mais pas à des ados, car, au fond, il a quand même des principes ! Alors que tout devrait se passer au mieux pour lui, les ennuis s’accumulent… Préférant garder profil bas pour des raisons évidentes, David comprend, à son corps défendant, qu’on peut subir la pire injustice même lorsqu’on est animé des meilleures intentions : tentant de venir en aide à des jeunes du quartier, il se fait agresser par trois voyous qui lui volent sa marchandise et son argent. Il se retrouve dans une situation des plus délicates puisqu’il doit désormais rembourser son fournisseur, Brad. Afin d’éponger sa dette et de rester en vie, David n’a d’autre choix que de jouer dans la cour des grands en se rendant au Mexique pour ramener une importante cargaison de drogue à Brad. Réussissant à convaincre ses voisins : Rose, une strip-teaseuse cynique, Kenny, qui aimerait bien tester la marchandise et Casey, une ado débrouillarde couverte de tatouages et de piercings; de lui venir en aide, il met au point un plan censé être infaillible : avec ses complices qu’il fait passer pour sa femme et ses deux grands enfants, il met le cap sur le Mexique au volant d’un camping-car flambant neuf le jour de la fête nationale. Ce week-end risque bien d’être explosif…

We're The Millers

Anecdotes : 

Idée de départ :

C'est à proximité de la frontière mexicaine qu'est née l'idée du film : "Je prenais souvent la voiture pour aller au Mexique, juste pour me vider la tête, et en arrivant à la frontière, je voyais le même type se faire choper : il avait les cheveux longs jusqu’aux fesses, il conduisait un min-van Volkswagen, et il était pris en chasse par des chiens qui le reniflaient. Et je me suis dit – 'Pourquoi tu n’as pas davantage l’air propre sur toi ? Tu devrais te vieillir un peu, te couper les cheveux, louer un camping-car et passer la frontière avec l’herbe, si c’est ton intention'", raconte Steve Faber, l'un des scénaristes. "Et pendant ce temps-là, des familles en campingcars (...) passaient la frontière sans jamais être arrêtées. C’est comme cela qu’est née l’idée d’un dealer de marijuana à la petite semaine qui loue un camping-car et recrute une fausse ‘famille’ pour lui permettre de passer la frontière avec une énorme quantité de shit", précise son comparse Bob Fisher.

La sympatique Famille Fitzgerald en Camping car

Prothèse "génitale" :

Lors de l'une des séquences du film, le personnage de Will Poulter est mordu aux parties génitales par une tarentule. L'équipe de maquilleurs a donc fabriqué une prothèse les reproduisant, à quelques détails près ! A propos du tournage de cette scène, le comédien confie : "J’avais un peu froid, pour dire vrai, et je n’étais pas franchement à mon avantage. Et à observer les réactions de Jason, Jennifer et Emma, il était clair que ça se voyait que j’avais très, très mal – car aucun d’entre eux ne pouvait détacher son regard de moi. À ce moment-là, je n’avais plus qu’une envie : tourner la scène et remonter mon pantalon."

La Fameuse Prothèse !!!

Entraînement intensif au strip-tease pour Jennifer Aniston !

L'actrice Jennifer Aniston raconte qu'elle s'est entraînée intensément à l'art du striptease pour préparer son rôle. La comédienne de bientôt 45 printemps, qui pratique habituellement le yoga, a eu droit à une heure de sport par jour, six jours par semaine, sous la houlette d'une chorégraphe, afin d'avoir l'air crédible lors des séquences d'effeuillage. Et ce en dépit d'une blessure au genou ! Pour qu'elle puisse se sentir plus à l'aise, la fameuse séquence du striptease devant les dealers a été tournée en comité réduit, sans les autres acteurs, comme le précise sa partenaire Emma Roberts.

Jennifer Aniston dans le rôle de la strip-teaseuse Rose O'Reilly

Jennifer Aniston dans le rôle de Rose O'Reilly

Bourreau de travail :

Le comédien Will Poulter a veillé des heures durant, écoutant en boucle la chanson de TLC Waterfalls, pour rendre son personnage crédible lorsqu'il rappe dans une scène. C'est l'acteur lui-même qui, fan de hip-hop, a choisi cette chanson. Par ailleurs, lors du tournage de cette séquence, l'équipe du film a fait un clin d'oeil à Jennifer Aniston, en changeant pendant une prise la chanson Waterfalls avec celle du générique de FriendsI'll Be There For You, des Rembrandts.

Will Poulter dans le rôle de Kenny Rossmore

Le fou des Orques :

Le personnage de Brad, campé par Ed Helms, est le plus excentrique. Il ne porte jamais la même tenue deux fois de suite dans le film. Le chef-décorateur Clayton Hartley a fait en sorte que son bureau rende compte de son étrange obsession pour les orques. Son bureau a donc été équipé d'un fond vert, les effets visuels étant ajoutés en postproduction. "Derrière son bureau trône un énorme aquarium, dans lequel vit une orque", décrit l’acteur. Le réalisateur Rawson Marshall Thurber a quant à lui déniché pour le décor du bureau de Brad un piano numérique ayant la forme d’une baleine tueuse. L'équipe a donc fait venir l'unique exemplaire de Pologne, par bateau ! Ed Helms a même appris à sculpter la glace avec une tronçonneuse, avec l'aide d'un sculpteur réputé, pour avoir l'air crédible alors qu'il sculpte une baleine ! Il a fallu construire sur le plateau un congélateur contenant un bloc de glace de 6 mètres, que le sculpteur a ensuite taillé.

Ed Helms et Jason Sudeikis

Fausse frontière plus vraie que nature !

La frontière américano-mexicaine a été reconstituée par l'équipe du film sur une autoroute qui est restée fermée à la circulation pendant près de trois semaines. Une fausse frontière tellement réaliste qu’une automobiliste, croyant avoir atteint la frontière, s'est mise à pleurer. Elle pensait s'être perdue ! Lors de la scène de la tarentule, la circulation a aussi dû être bloquée, des policiers empêchant les voitures d'avancer. Un vrai dealer, cédant à la panique, a alors jeté un sac contenant de la drogue par sa fenêtre puis a redémarré à toute allure pour fuir. "J’aime bien me dire que Les Miller, une famille en herbe est un film qui parle de drogue, mais qui enraye la consommation de stupéfiants. On a donc contribué à combattre la criminalité", plaisante le producteur Chris Bender.

Luis Guzman dans le rôle du Flic mexicain

Ma Critique :

Excellente comédie made in U.S ! ça faisait longtemps que je n'avais pas autant ri ! Au début, ce film ne m'inspirait pas confiance mais en finalité, j'ai été totalement séduit par cette famille déjantée qui arrive à nous étonner. Les acteurs jouent vraiment à la perfection et certaines scènes vont certainement devenir cultes comme celle du strip-tease de Jennifer Aniston, l'initiation au baiser ou encore la morsure aux testicules de Will Poulter qui joue le rôle de Kenny Rossmore.

Si vous voulez passer une bonne petite soirée ciné, regardez-le ! :)

Ma Note : /5

LES MILLER, UNE FAMILLE EN HERBE - Bande-annonce VF

Tomer Sisley dans le rôle de Pablo Chacon

L'initiation au Baiser

Alors , qu'en avez vous pensé ???

14 décembre 2013

La FAMILLE ADDAMS de 1991 à aujourd'hui ! Les News sur l'animation 3D réalisée par Tim Burton prévue pour 2014 !

La Famille Addams

Jaquette La Famille Addams ( 1991 )

Réalisateur : Barry Sonnenfeld

Acteurs principaux : 

Anjelica Huston dans le rôle de : Morticia Addams

Raul Julia dans le rôle de : Gomez Addams

Christopher Lloyd dans le rôle de : Oncle Fétide Addams

Christina Ricci dans le rôle de : Mercredi Addams

Jimmy Workman dans le rôle de : Pugsley Addams

Judith Malina dans le rôle de : La Grand-mère

Elizabeth Wilson dans le rôle de : Abigail Craven

Christopher Hart dans le rôle de : La Chose

Synopsis :

Alors que la famille Addams vit tranquillement dans son manoir, Tully Alford et Abigail Craven décident de faire main basse sur leur fortune. Pour ça, ils envoient chez les Addams le fils adoptif d'Abigail, Gordon Craven, en le faisant passer pour l'oncle Fétide, disparu vingt-cinq ans plus tôt et devenu amnésique. Mais au fur et à mesure que les jours passent, Gordon alias Fétide s'attache de plus en plus à la famille, négligeant ainsi sa mission prioritaire. Tully et Abigail décident alors d'appliquer un plan B : expulser la famille hors de sa résidence.

Oncle Fétide et Gomez Addams

famille-addams-1991-13-g

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ma Critique : 

Une comédie déjantée et délirante sur une famille qui l’ai toute autant. Vraiment, on se marre bien avec ce film à l’humour noir et aux répliques cyniques qui s'enchaînent tout au long du film. L'ambiance, les décors, les costumes, les effets spéciaux et les musiques , tout est vraiment parfait. Et pour finir, le casting est juste extra et les acteurs sont monstrueusement excellents, leurs rôles leurs colle a la peau. 

Un ancien film qui restera toujours aussi bon et jeune à l'écran !!! Excellent !!!

Ma Note : /5

Christina Ricci et ses débuts dans le rôle de Mercredi Addams

Christopher Lloyd dans le rôle de Oncle Fétide Addams avec La Chose

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La Famille Addams (Bande Annonce) - VO

 

Les Valeurs de la famille Addams

Jaquette Les Valeurs de la Famille Addams ( 1993 )

Réalisateur : Barry Sonnenfeld

Acteurs principaux : 

Anjelica Huston dans le rôle de : Morticia Addams

Raul Julia dans le rôle de : Gomez Addams

Christopher Lloyd dans le rôle de : Oncle Fétide Addams

Christina Ricci dans le rôle de : Mercredi Addams

Jimmy Workman dans le rôle de : Pugsley Addams

Joan Cusack dans le rôle de : Debbie Jellinsky

Carol Kane dans le rôle de : La Grand-mère

David Krumholtz dans le rôle de : Joel Glicker

Synopsis :

Morticia et Gomez Addams sont les heureux parents d'un troisième enfant, baptisé Puberté. Mercredi et Pugsley, les deux aînés de la fratrie, voient d'un très mauvais œil l'arrivée de ce petit frère qui fait l'objet de toutes les attentions. En conséquence, ils décident d'un commun accord de le tuer, mais chacune de leurs tentatives se révèle vaine. Afin de mieux surveiller leurs enfants, Morticia et Gomez font appel à une baby-sitter. Débarque alors Debbie Jellinsky (surnommée « la veuve noire ») qui est réputée pour se marier avec des hommes riches et les tuer de manière à ce que l'on croie à une mort accidentelle afin d'hériter de leur fortune. Cette charmante jeune femme prétend vouloir garder les enfants, mais en veut à la fortune de Fétide, frère de Gomez. Elle est rapidement démasquée par Mercredi, dont l'aversion envers la gouvernante se trouve alors justifiée. Afin d'écarter tout soupçon de Morticia et Gomez à son égard, Debbie fait envoyer Mercredi et Pugsley dans un camp d'été, avant de convoler en juste noce avec Fétide qui l'aime vraiment. Cependant, les deux enfants comptent bien s'échapper de leurs camp de vacances pour sauver leur oncle, tandis que Fétide survit aux diverses tentatives d'assassinat de Debbie au grand désespoir de celle-ci...

Joan Cusack dans le rôle de Debbie Jellinsky

Christopher Lloyd dans le rôle de Oncle Fétide Addams

Ma Critique : 

Et on a le grand plaisir de retrouver la très bizarre et mystérieuse famille Addams dans cette superbe suite. On retrouve à nouveau cet excellent humour noir et cynique et cette ambiance malsaine que l'on adore. On reprend les mêmes acteurs ( sauf la grand-mère ) et on recommence : le regretté Raul Julia, la sublime Anjelica Huston, la géniale Chrisitina Ricca et le mythique Christopher LLoyd !!!

Un film à voir et à revoir encore et encore ! A nouveau Excellentissime !

Ma Note : /5

Mercredi, Pugsley et le petit Puberté Addams

Raul Julia dans le rôle de Gomez Addams

Les Valeurs de la famille Addams ( extrait VF )

 

La Famille Addams : Les Retrouvailles

Affiche : La Famille Addams : Les Retrouvailles ( 1998 )

Réalisateur : Dave Payne

Acteurs principaux :

Christopher Hart dans le rôle de : La Chose

Jerry Messing dans le rôle de : Pugsley Addams

Carel Struycken dans le rôle de : Max

Nicole Fugere dans le rôle de : Mercredi Addams

Patrick Thomas dans le rôle de : Oncle Fétide

Tim Curry dans le rôle de : Gomez Addams

Kevin McCarthy dans le rôle de : Grand-Père Adams

Ed Begley Jr. dans le rôle de : Dr.Philip Adams

Daryl Hannah dans le rôle de : Morticia Addams

Alice Ghostley dans le rôle de : Grand-mère

Haylie Duff dans le rôle de : Gina Adams

Estelle Harris dans le rôle de : Grand-Mère Adams

Synopsis : 

En découvrant que ses grands-parents sont atteints de la « maladie de Valtzheimer », Gomez Addams organise une réunion familiale, espérant que la présence des nombreux membres de l'énorme arbre généalogique l'aidera à trouver un remède. Malheureusement, la société organisatrice de la réunion écrit incorrectement son nom de famille et le réunit à la place avec la familleAdams, dont le docteur Philip Adams (qui planifie d'empoisonner son propre père et de modifier le testament en sa faveur). Gomez espère que le docteur Adams pourra guérir ses grands-parents; Morticia passe du temps avec les femmes; Fétide et la Chose tentent de capturer Butcher, un chiot mutant qui se nourrit de cheveux; et Pugsley tombe amoureux d'une fille nommée Gina.

Les nouveaux : Gomez et Morticia Addams

Ma Critique : 

Bien loin de l'original "La Famille Addams" et du deuxième opus "Les valeurs de la famille Addams", ce troisième film n'arrive pas vraiment à reprendre les éléments qui ont fait le succès de l'original. Les acteurs sont pratiquement tous différents et ne sont pas à la hauteur de la véritable Famille Addams qu'on aime tant.

Une "suite" télévisuelle qui est très loin d'atteindre le niveau des versions cinématographiques, mais bon à voir au moins une fois quand même. ( Si un jour il ressort en DVD... )

Ma Note : ,5/5

La Famille Addams : Les Retrouvailles

 

Nicole Fugere dans le rôle de Mercredi Addams

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et enfin la petite nouveauté de 2014 en film d'Animation :

La Famille Addams 3D

La Famille Addams  ressuscitée par Tim Burton dans un film d'animation : 

 

La Famille Addams revient en film d’animation

La scénariste des Noces funèbres de Tim Burton écrit une nouvelle version de La Famille Addams pour le grand écran.

Il n’est pas évident de mettre par écrit les fameuses mesures du générique de La Famille Addams. Essayez un peu. Si on essaye de vous mettre la musique dans la tête, c’est que Variety vient d’annoncer que le studio MGM veut ressusciter les Addams sur grand écran, sous la forme d’un film d’animation écrit par Pamela Pettler, familière de Tim Burton : issue de la télé, elle a écrit Numéro 9 (produit par Burton) et Les Noces funèbres, et a été un script de Charlie et la Chocolaterie. Elle a aussi écrit le film Monopoly, d'après le jeu de société. La Famille Addams nouvelle génération n’a pas encore de réalisateur attitré et surtout pas encore de studio d’animation où se développer.

Anjelica Huston dans le rôle de Morticia Addams dans La Famille Addams

Depuis sa création en 1938 sous la forme de gags dessinés en une case dans The New Yorker par Charles Addams, la Famille Addams a connu plusieurs adaptations : trois sitcoms (1964-1966, 1973-1975, 1998-1999), une série animée (1992-1993), des jeux vidéos,  et enfin une comédie musicale en 2010. le concept est imbattable : une famille américaine d’allure macabre (Gomez et Morticia, leurs enfants Mercredi et Pugsley, l'oncle Fétide, la main coupée la Chose...) vivant dans un manoir gothique, parodiant les travers de la société américaine dans une ambiance joyeusement funèbre. L’influence sur un certain Tim Burton fut indéniablement immense.

Et surtout, en 1991, Barry Sonnenfeld réalise La Famille Addams dans la vague des cartons de Tim Burton, le succès de ce film co-écrit par Caroline Thompson (Edward aux mains d’argent) et Larry Wilson (Beetlejuice) engendra une suite encore meilleure, plus drôle et plus incorrecte, Les Valeurs de la Famille Addams (1993). Un troisième film était au programme, mais il fut annulé suite à la mort en 1994 de Raúl Juliá. En 1998, La Famille Addams : Les Retrouvailles sortit directement en vidéo avec Daryl Hannah et Tim Curry afin de servir de pilote à la série La Nouvelle Famille Addams. Le film, comme la série, ne connut pas de succès et Addams Family Reunion ne fut même jamais réédité en DVD. Suite à une sombre histoire de droits, les deux Sonnenfeld ne furent d’ailleurs édités en France en DVD que le 2 octobre dernier.

Christina Ricci dans le rôle de Mercredi Addams dans La Famille Addams

En 2010, le studio Illumination (Moi, moche et méchant) fit l’acquisition des droits des dessins originaux de Charles Addams pour un film d’animation en stop motion que pourrait réaliser Tim Burton, mais le projet resta dans les limbes et fut annulé en juillet 2013. Et voilà donc une nouvelle tentative de résurrection des Addams. Espérons que ça va marcher, cette fois, et surtout que le résultat sera à la hauteur. La première idée serait évidemment de confier le bébé à Tim Burton, qui vient d’essuyer deux échecs consécutifs au box-office américain (Dark Shadows et Frankenweenie), afin de lui donner l’occasion de se refaire une santé au cinéma. Ou plutôt de confier la garde des Addams à des petits nouveaux pour avoir un point de vue plus frais sur le sujet. A suivre...

Allez pour terminer cet article, je vous glisse une petite illustration sympa des Simpsons en Mode Famille Addams ^^

 

Les Simpsons en Mode Addams Family

Et petit rappel sur le Générique du dessin animé (1992-1993) : https://www.youtube.com/watch?v=4NBkH1lxlVA

J'attends toutes vos réactions et vos critiques !!!

 

 

10 décembre 2013

LOVELACE, le Biopic de la célèbre actrice Porno de Gorge Profonde !

LOVELACE

Affiche de LOVELACE (2014)

Genre : Biopic, Drame

Réalisateur : Rob Epstein et Jeffrey Friedman

Acteurs principaux :

Amanda Seyfried dans le rôle de : Linda Lovelace

Peter Sarsgaard dans le rôle de : Chuck Traynor

Sharon Stone dans le rôle de : Dorothy Boreman, la mère de Linda

Robert Patrick dans le rôle de : John J. Boreman, le père de Linda

Juno Temple dans le rôle de : Patsy

Chris Noth dans le rôle de : Anthony Romano

Bobby Cannavale dans le rôle de : Butchie Peraino

Wes Bentley dans le rôle de : Larry Marchiano

James Franco dans le rôle de : Hugh Hefner

Adam Brody dans le rôle de : Harry Reems

Chloë Sevigny dans le rôle de la : Journaliste féministe

Synopsis :

A la fin des années 60, Linda étouffe au sein de sa famille que sa mère, aussi rigide que ses principes religieux, dirige d’une main de fer. C’est une belle fille de 20 ans, prête à embrasser la vie avec enthousiasme malgré sa timidité et sa naïveté. 
Quand elle rencontre Chuck Traynor, elle ne résiste pas à son charisme viril, quitte le domicile familial pour l’épouser et fait auprès de lui l’apprentissage d’une liberté qu’elle soupçonnait à peine. 
Chuck la persuade de ses multiples talents et l’incite à se laisser filmer lors de leurs ébats. Amoureuse et soumise, elle accepte de jouer quelques scènes d’un film pornographique. 
Quelques mois plus tard, en juin 1972, la sortie sur les écrans de GORGE PROFONDE fait d’elle du jour au lendemain une star unique. 
Vivement encouragée par Chuck, Linda saisit à bras-le-corps sa nouvelle identité de reine de la liberté sexuelle. 

Affiche de LOVELACE

Anecdotes : 

Qui pour jouer la "Gorge Profonde" ?

Le projet du biopic consacré à l'ex-actrice pornographique Linda Lovelace ne date pas d'hier : cela fait bientôt dix ans qu'il trainait dans les cartons des studios hollywoodiens. Ainsi, Meg Ryan, Anna Faris, Courtney Love, Kate Hudson, Olivia Wilde et bien d'autres furent pressenties pour incarner celle qui se fit mondialement connaitre pour ses prouesses "buccales" dans le film Gorge Profonde (1972). C'est finalement Amanda Seyfried qui sera retenue pour incarner l'actrice X sur grand écran. 

La Véritable Linda Lovelace

Linda Lovelace

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Un film X culte :

Gorge Profonde est l'un des rares films pornographiques à connaitre un succès critique et commercial incontestable. Tourné en une semaine avec un budget de 25 000 dollars, il a rapporté plus de 600 millions de dollars de recettes 30 ans plus tard, ce qui le place parmi l'une des plus grandes réussites financières de l'Histoire du cinéma américain. 

lovelace-uk-poster

Une Histoire qui passionne :

Ce film biographique sur la vie de Linda Lovelace ne sera pas le premier mais plutôt le quatrième ! Avant cela, nous aurons vu sur nos écrans "The Real Linda Lovelace", téléfilm sorti en 2001, "Deeper Than Deep", long-métrage sorti en 2003 (avec Patricia Arquette dans le rôle principal) et Lovelace: A Rock Musical, spectacle musical joué en 2008.

A noter qu'une cinquième adaptation aurait pu voir le jour en 2011. Intitulée Inferno et mis en scène par Matthew Wilder, elle devait voir Lindsay Lohan dans le rôle de la sulfureuse jeune femme. Malheureusement, ses éternels démêlés avec la justice entrainèrent l'annulation du tournage. Aux dernières nouvelles, Malin Akerman devait reprendre le flambeau devant la caméra, une fois que le projet redeviendrait concret. 

Amanda Seyfried dans le rôle de Linda Lovelace

Sharon Stone ? Le Sexe symbole disparaît dans son rôle dans "Lovelace" 

Qui est cette actrice de caractère avec la peau ridée et terne dans son uniforme de serveuse dans le nouveau film "Lovelace"? Seulement une des plus belles femmes d'Hollywood.

Sharon Stone est une actrice avant tout. Et son statut de femme sexy et glamour d'Hollywood est placé beaucoup plus bas dans la liste de ses priorités ces derniers temps.«Lovelace», la nouvelle biographie de l'écran de l'icône de film pour adulte Linda Lovelace (joué par Amanda Seyfried), prouve que même avec 55 ans, Sharon Stone excelle toujours encore et dans différents rôles. La transformation physique était si complète que l'un des magnats les plus puissants d'Hollywood ne la reconnaissait même pas à l'écran.

Sharon Stone dans Lovelace

Amanda Seyfried a confirmé l'histoire à l'Associated Press : "Personne ne l'a reconnu", a déclaré Seyfried ."Harvey Weinstein, si je me souviens bien je ne savais pas que Sharon Stone était en elle.. Elle est très bonne. "

Sharon Stone a déclaré : "J'étais tellement dans le rôle que j'étais méconnaissable."

"C'est drôle, parce que quand je jouais dans « Basic Instinct », tout le monde pensait que je jouais quelque chose de plus proche de moi-même". "Mais en fait, je me suis totalement transformé pour jouer ce personnage."

Son rôle dans Lovelace peut prêter à sourire puisqu'elle interprète Dorothy Boreman, la mère très puritaine de Linda. Comme quoi, les années passent et les rôles ne se ressemblent pas toujours !

Photos de Sharon Stone de d'Amanda Seyfried lors de l'avant-première du film : 

Lovelace Sharon Stone

Lovelace Amanda

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sans leur consentement :

Quelques jours avant la sortie du biopic aux Etats-Unis, Arrow Productions, la société qui produisait le Gorge Profonde de 1972 a réclamé 10 millions de dollars contre les studios Weinstein pour droits d'auteurs non respectés. En effet, ce Lovelace 2013 aurait été conçu sans leur consentement. En plus des réclamations financières, la compagnie souhaitait aller encore plus loin en bloquant la sortie du film dans les salles. 

Finalement, le tribunal a débouté la requête d'Arrow Productions.

Adam Brody dans le rôle de Harry Reems avec Amanda Seyfried

I'm sorry, Daddy :

Malgré ses 12 ans de carrière et des rôles donnant lieu à des scènes parfois "hot", Amanda Seyfried ne s'est pas sentie très à l'aise aux côtés de son père lors de l'avant-première du film. Il est vrai que les scènes de nudité sont de mise dans ce long-métrage, et il n'était pas simple pour elle de voir son paternel la contempler sur grand écran en tenue d'Eve !

Amanda Seyfried dans le rôle de Linda Lovelace

Ma Critique : 

Bon Biopic, tout d'abord je tiens à souligner l'excellent talent d'actrice d'Amanda Seyfried, très jolie et très douée, elle interprète à merveille Linda Lovelace. Pour le scénario, il est intéressant et les décors et le maquillage nous replongent bien dans l'époque des années 70. Après le coté autobiographique de l'actrice principale est pas mal, mais manque un peu de profondeur à mon goût.

Film assez sympa ! A voir !

Ma Note : ,5/5

 

30 novembre 2013

AVATAR, l'énorme succès de James Cameron et les NEWS sur AVATAR 2,3 et 4 !!!

AVATAR

Jaquette AVATAR ( 2009 )

Réalisateur : James Cameron

Acteurs principaux :

Sam Worthington dans le rôle de : Jake Sully

Zoé Saldana dans le rôle de : Neytiri

Sigourney Weaver dans le rôle de : Grace Augustine

Stephen Lang dans le rôle de : Le Colonel Miles Quaritch

Michelle Rodriguez dans le rôle de : Trudy Chacon

Giovanni Ribisi dans le rôle de : Parker Selfridge

Joel Moore dans le rôle de : Norm Spellman

Wes Studi dans le rôle de : Eytukan 

Synopsis :

Malgré sa paralysie, Jake Sully, un ancien marine immobilisé dans un fauteuil roulant, est resté un combattant au plus profond de son être. Il est recruté pour se rendre à des années-lumière de la Terre, sur Pandora, où de puissants groupes industriels exploitent un minerai rarissime destiné à résoudre la crise énergétique sur Terre. Parce que l'atmosphère de Pandora est toxique pour les humains, ceux-ci ont créé le Programme Avatar, qui permet à des " pilotes " humains de lier leur esprit à un avatar, un corps biologique commandé à distance, capable de survivre dans cette atmosphère létale. Ces avatars sont des hybrides créés génétiquement en croisant l'ADN humain avec celui des Na'vi, les autochtones de Pandora.
Sous sa forme d'avatar, Jake peut de nouveau marcher. On lui confie une mission d'infiltration auprès des Na'vi, devenus un obstacle trop conséquent à l'exploitation du précieux minerai. Mais tout va changer lorsque Neytiri, une très belle Na'vi, sauve la vie de Jake...

Zoé Saldana dans le rôle de Neytiri

Anecdotes : 

Film le plus piraté en 2010 :

Avatar a battu le record des téléchargements illégaux, puisque selon le site TorrentFreak.com, le film a été téléchargé illégalement 16,6 millions de fois.

Le grand huit :

Avatar est le huitième long métrage de fiction réalisé par James Cameron, et le premier depuis Titanic en 1997.

Un projet longtemps mûri :

James Cameron a planché sur le scénario et l'univers d'Avatar depuis près d'une quinzaine d'années, soit un peu avant son Titanic. Aux dires du cinéaste, si son projet a été si longtemps repoussé, c'est pour des raisons essentiellement techniques : les effets spéciaux, même fournis par ILM qui est pourtant à la pointe de la technologie, ne permettaient pas encore de donner vie à l'univers d'Avatar. Jusqu'à la révolution Gollum du Seigneur des Anneaux : les deux tours... C'est à cette époque que Cameron décide de ressortir le projet de ses tiroirs.

Avatar Movie Making Of

Déjà des records ?

Selon un article du Times, dont un journaliste a eu le privilège de visionner quelques séquences du film, Avatarserait déjà, avant même sa sortie, le film des records : plus de 1000 personnes auraient travaillé sur le film, tandis que son budget serait estimé à largement plus de 300 millions de dollars, hors budget marketing; ce qui en ferait tout simplement le film le plus cher de tous les temps. James Cameron est un habitué des records, puisque son Titanic détenait à l'époque le record avec un budget (hors marketing) de plus de 200 millions de dollars. Avec son Avatar, le cinéaste enfoncerait donc les records détenus par Spiderman 3 (officiellement, son budget n'aurait pas dépassé 270 millions, mais les sources officieuses parlent de 350 millions en englobant le budget marketing) et Pirates des Caraïbes, jusqu'au bout du monde.

Créer Pandora :

Entièrement conçue par James Cameron, la planète Pandora a été imaginée jusque dans ses moindres détails par le cinéaste et ses collaborateurs, de la géographie à la faune et la flore, en passant par l'écosystème et surtout le peuple des Na'vi. Un peuple extraterrestre pour lequel Cameron a fait appel à des spécialistes en comportement, dialectes et anthropologie afin de créer une race dotée d'une culture et d'un langage propres.

1d2c05be98f67b4621526c88e1f66ffd_large

Une préparation digne d'une expédition :

Si Avatar a été intégralement tourné devant des fonds bleus et verts, James Cameron a toutefois voulu que ses acteurs restituent à l'écran les sensations que l'on peut ressentir en forêt. C'est pour cette raison qu'il a entraîné tous ses comédiens dans un treck en pleine jungle hawaïenne, en amont du tournage.

Feel_the_peace___Avatar_by_Zardra

News :

L'attraction "AVATAR" créé par Disney : Bienvenue sur Pandora !

En attendant son ouverture à Disney World en 2017, découvrez les premiers concept arts de Avatar Land, une attraction conçue par Disney et James Cameron.

avatar_premier_apercu_du_parc_d_attraction_04-2-a7eef

Pandora comme si vous y étiez... Le parc est conçu pour proposer aux visiteurs une immersion totale dans l'imaginaire de James Cameron.

Petite Balade sur Pandora !

Voici une petite vidéo sur la création du parc, ici : http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19538861&cfilm=207253.html

Ma Critique :

Avatar est avant tout une petite merveille du cinéma, une véritable claque visuelle,les effets spéciaux y sont impressionnants. L'univers du film est Magique, on est emporté dans ce nouveau monde et on ne voit vraiment pas le temps passé. Le scénario, les effets spéciaux, la musique tout est parfait, je donne un très très bon 5/5 sans problème !!! Encore une réussite de James Cameron !

Ma Note :  /5

La Bande-annonce :

AVATAR - Bande-annonce VF

 

AVATAR 2

un-visuel-possible-pour-avatar-2

Réalisateur : James Cameron

Acteurs principaux :

Sam Worthington dans le rôle de : Jake Sully

Zoé Saldana dans le rôle de : Neytiri

Sigourney Weaver dans le rôle de : Grace Augustine

Stephen Lang dans le rôle de : Le Colonel Miles Quaritch

...

Synopsis :

Les océans de la planète Pandora jouent un rôle crucial dans ce 2e volet. Neytiri et Jake, l’ancien soldat humain devenu Na’vi, auront des enfants et ceux-ci seront appelés à jouer un grand rôle...

Avatar-2-02

News :

"Avatar" : les 3 suites tournées à partir d'octobre 2014 :

Durant une interview accordée à une radio australienne, Sam Worthington a révélé que les épisodes 2, 3 et 4 de la franchise de James Cameron seraient tournés à partir du mois d'octobre 2014.

Ingrid Chauvin - Affiche

"Nous débutons à la même période l'année prochaine et nous mettrons en boîte les épisodes 2, 3 et 4. D'une traite, simultanément. Autant dire que je serai soulagé quand nous aurons terminé." Et voilà comment Sam Wothington annonce officiellement au micro d'une radio australienne le début du tournage des prochains volets d'Avatar de James Cameron.

L'interprète de Jake Sully a également ajouté que les scripts étaient quasiment bouclés, justifiant le recrutement récent par l'auteur Cameron des scénaristes Josh Friedman, Rick Jaffa, Amanda Silver et Shane Salerno par le besoin de passer un dernier coup de polish.

Le retour à Pandora est prévu pour décembre 2016 avec AVATAR 2.

Le 3ème Chapitre sortira dans les salles obscures en décembre 2017.

Le 4ème et ultime volet clôturera la saga en décembre 2018.

En 2019 donc, Pandora ne sera plus qu'un souvenir vivace mais lointain. A moins de se rendre à l'attraction de Disney World...

Avatar 2 : La Rumeur : Arnold Schwarzenegger en méchant ?

Selon le site Latino Review, le réalisateur souhaiterait qu’Arnold Schwarzenegger incarne le méchant du film. Il s’agirait du rôle d’un Général, mais aucune autre information n’est connue sur le personnage pour le moment. Cette information n’a pas encore été confirmée et reste pour le moment au stade de rumeur.

« Avatar 2 » sera filmé en même temps que deux autres suites, qui sortiront chaque année à partir de décembre 2016.

Arnold Schwarzenegger dans Avatar 2 !?

Mise à Jourle studio 20th Century Fox a fait savoir que cette rumeur était fausse... Dommage l'ex-Gouvernator ne sera donc pas le méchant de Avatar 2.

Que les fans de Schwarzie se rassurent toutefois : ce démenti, qui semble avant tout porter sur le rôle du comédien, ne remet pas forcément en cause sa présence dans ce deuxième opus dont le casting vient à peine de débuter.

Par ailleurs, entre "Terminator 5", "Conan" et autres "Expendables 3", le colosse ne manque pas de projets. A commencer par Evasion (Escape Plan), actuellement dans les salles.

Avatar 2 et 3 tournés ensemble en 2014 selon Zoé Saldana

Zoé Saldana

En marge de la promotion médiatique de « Star Trek into Darkness », Zoe Saldana a parlé d’« Avatar 2 » et « Avatar 3 », en confiant que les deux films seront tournés simultanément en 2014.

L’actrice explique : « Je crois qu’ils font une 2ème et une 3ème partie et ils vont très certainement les tourner en même temps. Car si on fait juste le 2 et que l’on attend pour le 3, j’aurais probablement 45 ou 50 ans quand on devra tourner le 3. Cela prend beaucoup de temps, c’est un processus très difficile. »

En novembre dernier, le réalisateur James Cameron avait fait savoir que la production des suites d’« Avatar » commencera à la fin de cette année. Apparemment, le calendrier de production semble avoir été repoussé légèrement.

Avatar 2 aura de la performance capture sous l’eau :

Le producteur Jon Landau a indiqué qu’« Avatar 2 » et « Avatar 3 » feront appel à la technologie de la performance capture, mais sous l’eau. Il a révélé la nouvelle lors d’un discours qu’il a prononcé au sommet de la technologie appliquée au cinéma, NAB Technology Summit on Cinema.

Il explique : « Nous avons gardé une équipe d’artistes numériques depuis ‘Avatar’, dans le but de tester la façon dont nous pouvons créer de la performance capture sous-marine. Nous pourrions simuler l’eau [en infographie], mais nous ne pouvons pas simuler l’expérience de l’acteur, si bien que nous allons capturer les images dans un bassin. » Il ajoute : « Nous voulons profiter des technologies que les gens brillants sont en train de mettre en place pour les deux prochains films, qui seront plus émotionnels et plus alléchants visuellement, et pour clore l’histoire de nos deux principaux personnages. »

Le producteur a aussi fait part de ses impressions sur le format 3D. « La 3D est évolutive et non révolutionnaire et ça mettra du temps à arriver sur le marché. Mais regardez la Russie et la Chine, où le marché des écrans 3D est phénoménal. Sur les marchés émergents, les communautés vont au cinéma pour la première fois et quand ils voient un film 3D, c’est ce qu’ils considèrent comme une expérience de cinéma. Regarder un film en 2D serait faire machine arrière pour eux. La conversion en 3D ne sera jamais la même chose que le tournage en 3D. Aussi bonne que puisse être la conversion, ce n’est qu’une moitié, voire 3/4 de 3D et pas de la vraie 3D », soutient Jon Landau.

« Avatar 2 » de James Cameron, avec Zoe Saldana et Sam Worthington, se déroulera dans les océans de Pandora, et sortira vers 2015.

Avatar 2 & 3 : James Cameron vise la Chine et parle des océans :

James Cameron a fait savoir qu’il compte utiliser des acteurs Chinois pour les suites d’« Avatar » et qu’il travaille actuellement sur l’environnement océanique de Pandora.

Le réalisateur confie : « Pour Avatar, nous pouvons certainement utiliser des acteurs Chinois pour la performance capture, les problèmes d’accent seront masqués par l’accent Na’Vi. Nous projetons le film dans le futur, donc par logique, il y aura forcément un certain nombre de Chinois parmi les membres terriens sur Pandora. »

Il ajoute qu’il vise également le marché Chinois florissant : « Il y a des incitations économiques pour avoir à la fois du contenu Chinois et une coproduction Chinoise. L’industrie a passé le cap du chauvinisme de ne penser que par une perspective américaine. Si vous voulez faire des films pour les Etats-Unis, ok, mais si vous voulez faire des films pour le marché international, alors pensez international. »

Par ailleurs, le réalisateur a révélé qu’il créé actuellement l’environnement océanique d’« Avatar 2 et 3 » : « Nous faisons ‘Avatar’ actuellement, donc nous créons un écosystème sous-marin pour Pandora. Ca aura moins avoir avec les explorations sous-marines que j’avais faites auparavant, mais davantage avec les problèmes de préservation des océans de la planète. Le fait est que nous pêchons trop et le climat se modifie… Quelques degrés de plus vont en gros détruire tous les récifs de corail. Toutes ces belles images des environnements coralliens avec lesquelles nous avons grandies n’existeront plus dans 50 ans à la vitesse où nous dégageons des gaz à effets de serre dans l’environnement. Ce sont des choses qui me préoccupent. »

Il poursuit : « Il n’y a pas vraiment de lien direct entre les explorations en eaux profondes que j’ai faites et les océans que nous créons dans les films ‘Avatar’. J’espère que ce sera clair, car les gens ont tiré des conclusions en pensant que la mission Challenger Deep avait une connexion avec ce qu’ils allaient voir dans ‘Avatar 2’, alors que ce n’est pas du tout le cas. C’est plus la plongée en tuba que j’ai faite avant qui a plus un lien avec ‘Avatar 2 & 3’, qui soit dit en passant ne se dérouleront pas entièrement sous l’eau. C’est juste une partie de l’environnement de Pandora que nous allons voir. »

Avatar___Pandora__s_View_by_frey84

Et vous que pensez-vous et qu'attendez-vous de ces suites d'AVATAR ?

 

20 novembre 2013

American Nightmare

American Nightmare

Jaquette American Nightmare (2013)

Jaquette American Nightmare (2013)

Réalisateur : James DeMonaco

Acteurs principaux :

Ethan Hawke dans le rôle de : James Sandin

Lena Headey dans le rôle de : Mary Sandin

Max Burkholder dans le rôle de : Charlie Sandin

Adelaide Kane dans le rôle de : Zoey Sandin

Edwin Hodge dans le rôle de : L'intrus

Rhys Wakefield dans le rôle de : Le chef du gang masqué

Tony Oller dans le rôle de : Henry

Arija Bareikis dans le rôle de : Madame Grace Ferrin

Alicia Vela-Bailey dans le rôle de : Femme du gang

Synopsis : 

Dans une Amérique rongée par une criminalité débridée et des prisons surpeuplées, le gouvernement a donné son accord pour qu’une fois par an, pendant 12 heures, toutes activités criminelles, meurtres inclus, soient légalisées. La police ne peut intervenir. Les hôpitaux suspendent leurs services. Une nuit durant, les citoyens sont à même de définir leurs propres règles et de faire leur propre loi, sans avoir à craindre de sanctions. Au cours d’une telle nuit hantée par la violence et le crime, une famille va devoir faire un choix – bourreau ou victime ? – face à un inconnu venu frapper à sa porte.

21005921_20130515102659896

Anecdotes : 

Changement de titre :

Avant de s'intituler American Nightmare (surnom donné à cette expérience nocturne où toutes les activités criminelles sont permises), le film s'appelait Vigilandia.

Gros succès !

American Nightmare a remboursé son modique budget de 3 millions de dollars avec les seules séances du soir d'ouverture, le 7 juin 2013, aux Etats-Unis… En un week-end, il a rapporté plus de 30 millions de dollars de recettes.

Idée de départ :

C'est une expérience personelle qui a implanté l'idée de départ du film dans la tête du scénariste et réalisateur James DeMonaco. En effet, ce dernier était en voiture avec sa femme, lorsqu'un chauffard peu prudent l'a presque embouti : "Quand nous sommes repartis, ma femme m’a dit : ‘Si seulement on avait droit à un meurtre, une fois par an.’ Ça m’a choqué (...). Et ça n’est pas sorti de ma tête", raconte-t-il. Ce n'est que quelques années plus tard qu'il a décidé de faire le film, se rendant compte, lors d'un séjour au Canada, de la différence de degré de violence des événements relatés dans les journaux de ce pays par rapport aux Etats-Unis. Il a donc voulu s'intéresser à la fascination que semblent avoir ses compatriotes pour la violence.

Ethan hawke dans le rôle de : James Sandin

Anticipation :

Même si le réalisateur a tenu à éviter de faire basculer American Nightmare dans la science fiction ou le fantastique, il en a fait un film d'anticipation, puisque l'action se déroule dans un futur très proche, en 2022, plus précisément dans la nuit du 21 au 22 mars.

En tenue de "purgeurs"

Le metteur en scène désirait que les tueurs, menés par un chef de gang nanti aux airs d'Alex, célèbre héros kubrickien d'Orange Mécanique, semblent tout droit sortis d’une fraternité d’étudiants : "Pour eux, la Purge est une sorte de monstrueuse fête d’Halloween pour laquelle ils revêtissent masques et costumes", précise James DeMonaco. A ce propos, la chef costumière Lisa Norcia explique : "Nous les avons habillés comme pour Halloween. Ils ont revêtu leur costume de tueur. Nous les avons affublés de ce masque de femme, et de haches, de machettes et de mitrailleuses."

american-nightmare-10929194xyatj_1713

Ma Critique : 

American Nightmare est un film entre Horreur et Thriller mais je le classerai plus dans la catégorie Thriller. L'idée de départ avec le thème de la "Purge" a vraiment été excellente.  Un suspense présent jusqu'au bout du film et beaucoup de retournements de situation. Certes assez violent mais rien de dérangeant ! Un conseil allez le voir il vaut vraiment le coup.

Ma Note : /5

American Nightmare (The Purge) - Bande annonce officielle HD VF

A vos Critiques !!! 

 

 

Posté par JimmyJim à 11:41 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,