Photos liées au tag 'fantômes'

Voir toutes les photos
26 novembre 2013

RIP - Recherches, Investigations, Paranormal

R.I.P. - Recherches, Investigations, Paranormal

rip

R.I.P. (Recherches. Investigations. Paranormal) est une émission de télévision documentaire française constituée d’une équipe de recherche sur le paranormal. Aux Etats-Unis, des émissions du même concept ont été diffusées sur SyFy comme : Les Traqueurs de fantômes (Ghost Hunters), et sur la chaîne américaine Travel Channel comme "Ghost Adventures". En 2008, R.I.P est diffusée sur la chaine W9. La chaîne Planète+ No Limit diffuse l'émission depuis janvier 2011 et totalise 3 saisons pour un total de 20 épisodes diffusés.Les saisons 1 et 2 ont aussi été diffusées sur D17 en avril 2013. La saison 4 est en cours de production.

RIP1

Le concept :

L'équipe R.I.P parcourt l'Europe mais plus spécialement la France afin d'enquêter sur les légendes des lieux dits hantés. L'investigation se fait au moyen de matériel technique précis et dure 48 heures.

Le but est de mettre en évidence des manifestations de hantise et de pouvoir ainsi vérifier les légendes qui entourent les lieux les plus connus.

L'équipe :

En 2013, l'équipe est constituée de six personnes :

  • Anthony Augusto et Nicolas Augusto, chefs d'équipe
  • Mariana Augusto, documentaliste
  • Denis Daubelcour, responsable technique
  • Terry Jean, responsable logistique
  • Davy Fagard, enquêteur

Equipes-S3-LQ

Pour une présentation plus complète de l'équipe, allez directement au lien suivant : 

http://www.rip-paranormal.com/equipe/

Historique :

L'équipe R.I.P est créée en 2002 et commence à enquêter sur le terrain. En avril 2007, la première enquête est médiatisée par la chaîne suisse TSR, qui réalise un reportage de six minutes pour le magazine Nouvo. En juillet 2007, l'équipe effectue un reportage au château de Veauce, médiatisé par APTN pour la chaîne Horizon, diffusée en Allemagne. À la fin de cette enquête, ils commencent à créer un pilote vidéo de 26 minutes en partenariat avec la société Lune Noire (réalisation et montage). En octobre 2007, l'équipe est invitée par Sébastien Cauet à la station Fun Radio pour une spéciale Halloween. Les premiers contacts avec la chaîne Planète+ No Limit ont lieu en novembre 2007.

1276757_627636743941141_654663206_o

Leur Page Facebook : https://www.facebook.com/Recherches.Investigations.Paranormal

Et en cadeau une petite vidéo de l'un de leurs épisodes :

R.I.P (Recherches,investigations,paranormal) - S02E05 - Le donjon des Loches

En Bonus voici le Trailer de la Saison 4 :

http://www.youtube.com/watch?v=CVsyD-Doapk

En plein tournage de leur Podcast N°#8

 Allez, vous en voulez encore..., je suis obligé de vous rajouter leur dernier Podcast N°#8! Spécial GHOST ADVENTURES et TAPS ! :

http://rip-paranormal.com/media/le-podcast-8

A vos Coms !!! ^^

Posté par JimmyJim à 00:34 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


22 novembre 2013

Prisons Abandonnées...2ème Partie !

Prisons Abandonnées ( 2ème Partie )

Nous revoilà embarqué dans notre tour des prisons des Etats-Unis se disant hantées, accrochez vous bien ce ne sera pas une partie de plaisir !!! 

Pénitencier d'État de Virginie-Occidentale

West_Virginia_State_Penitentiary

Le Pénitencier d'État de Virginie-Occidentale (en anglais, West Virginia State Penitentiary, anciennement Moundsville State Penitentiary) est une prison isolée, au style néogothique, situé à Moundsville, Virginie-Occidentale. Il a fonctionné de 1876 à 1995. Actuellement, le site est une attraction touristique et un centre de formation.

Cellules du quartier réservé aux détenus les plus dangereux

Histoire : 

Construction :

En 1863, la Virginie-Occidentale fit sécession avec la Virginie au plus fort de la guerre de Sécession. De ce fait, le nouvel État se trouva dépourvu de divers bâtiments publics, notamment de prisons. Le Wagon Gate (la Porte des Chariots) était le seul bâtiment sur le site durant la guerre civile, de 1863 à 1866, le gouverneur Boreman fit pression sur la West Virrginia Legislature (la Chambre des délégués) pour qu'on bâtisse un pénitencier d'État mais elle le lui refusa régulièrement. La Chambre des délégués essaya tout d'abord de l'amener à envoyer les prisonniers vers d'autres institutions en dehors de l'État, puis les fit incarcérer dans les prisons existantes dans les comtés, qui s'avérèrent insuffisantes. Après l'évasion de neuf détenus en 1865, la presse locale s'empara du sujet, et la Chambre se décida à agir. Le 7 février 1866, celle-ci approuva l'achat d'un terrain à Moundsville dans le but de construire une prison d'État. Dix acres (4 hectares) furent acquis, juste à l'écart des limites de la ville, pour 3 000 $. Moundsville formait un site intéressant car il était à environ douze miles (vingt kilomètres) de Wheeling, qui était à l'époque la capitale de l'État.

L'État fit construire une prison temporaire en bois l'été suivant. Cela fournit le temps pour les responsable de la prison de décider de l'architecture définitive de l'établissement. Celle du pénitencier de l'Illinois à Joliet fut estimé comme avantageux. Son architecture néogothique « montrait, autant que possible, une puissance impressionnante et donnait aux esprits l'attristante évidence de la souffrance qui attend l'être infortuné qui pénètre entre ces murs »

Le premier bâtiment construit sur le site fut le North Wagon Gate. Il était construit avec du grès extrait d'une carrière locale et taillé à la main. L'État fit usage des travaux forcés durant les opérations de construction, et le travail se poursuivit de cette manière jusqu'en 1876. Quand il fut achevé, le coût total avait été de 31 061 $. Outre le North Wagon Gate, il y avait les blocs de cellules nord et sud, chacune mesurant 91,5 m sur 16 m.) L'aile sud comptait 224 cellules, chacune de 2,13 m sur 1,22 m, et l'aile nord une cuisine, un réfectoire, une infirmerie et une chapelle. Une tour de quatre étages de 23 m. de côté reliait les deux ailes et contenait l'administration de l'établissement. Il incluait des espaces pour les détenues et les quartiers d'habitation du directeur et de sa famille. Le bâtiment ouvrit officiellement cette année-là et comptait de 251 détenus, y compris certains de ceux qui contribuèrent à la construction de cette prison où ils étaient désormais incarcérés. Après cette phase, les travaux forcés se firent dans des ateliers carcéraux et dans d'autres bâtiments secondaires.

Moundsville-West-Virginia-Penitentiary

Fonctionnement :

Outre la construction de la prison, les détenus eurent d'autres emplois pour réduire les dépenses de la prison. Au début du XXème siècle, les activités dans les murs de la prison comprenaient entre autres un atelier de charpentier, un atelier de peinture, un atelier de construction de chariots, une taillerie de pierre, une briqueterie, une forge, un atelier de tailleur, une boulangerie et un hôpital. À la même époque les revenus de la ferme de la prison et de la location des détenus comme main-d'œuvre aidaient la prison financièrement. Une mine de charbon située à un mile de l'établissement fut ouvert par la prison en 1921. Cette mine fournit une partie de l'énergie nécessaire au fonctionnement de la prison et permit à l'État d'économiser environ 14 000 $ par an. Quelques détenus avaient l'autorisation de rester sur place dans un campement sous la surveillance d'un chef d'équipe, lequel ne faisait pas partie du personnel de la prison.

Au tournant du XIXème et du XXème siècle, les conditions de vie dans la prison étaient bonnes, selon ce qu'en dit un rapport du directeur, qui déclarait ceci :« Tous les achats de matériel, de nourriture et d'habillement ont été très progressivement mais régulièrement améliorés, en quantité comme en qualité, pendant que la discipline s'approchait peu à peu de l'optimum et la pénibilité pour la main-d'œuvre devenait moindre ». L'éducation des détenus devint une priorité dans la même période. La construction d'une école et d'une bibliothèque fut achevée en 1900 pour permettre le redressement des détenus et les éduquer.

Cependant, les conditions se dégradèrent au cours du temps, au point que le Département fédéral de la Justice classa l'établissement parmi les dix établissements pénitenciers les plus violents (le Top Ten Most Violent Correctional Facilities). Un des endroits les plus infâmes de la prison, où se multipliaient les cas de jeux d'argent, de combats et de viols, était la salle de détente connue comme « la cabane à sucre » ("The Sugar Shack").

Un détenu notable a début du XXème siècle fur Eugène Victor Debs, qui fut incarcéré là du 13 Avril au 14 Juin 1919 (après quoi il fut transféré dans une prison d'Atlanta) pour infraction au Espionage Act de 1917.

large_Sharing Time

En 1929, l'État décida de doubler la taille du pénitencier à cause de problèmes de surpeuplement. Les cellules de 2,13 m sur 1,52 m étaient trop petites pour contenir trois détenus mais jusqu'à l'extension de la prison il n'y avait pas d'autre solution. Deux prisonniers dormaient sur les couchettes, le troisième sur un matelas à même le sol. L'État utilisa une nouvelle fois la main-d'œuvre que que constituaient les prisonniers et termina cette phase de construction en 1959. Elle avait été retardée par un manque d'acier durant la Seconde Guerre mondiale.

Il y eut au total trente-six homicides commis dans la prison même. L'un des plus notoires est le carnage subi par R.D. Wall, détenu n° 44670. Le 8 octobre 1929, après le "mouchargade" de ses codétenus, il fut agressé par trois prisonniers avec des surins bricolés alors qu'il se dirigeait vers la chaufferie.

2548736575_8650ba660a

Exécutions :

De 1899 à 1959, quatre-vingt-quatorze hommes furent exécutés. La pendaison fut la méthode utilisée jusqu'en 1949, elle fut appliquée à quatre-vingt-cinq des condamnés. Le public put assister à ces pendaisons jusqu'au 19 juin 1931. À cette date, Frank Hyer fut exécuté pour le meurtre de son épouse. Mais quand la trappe fut ouverte et qu'il pesa de tout son poids sur la corde, il fut instantanément décapité. À la suite de cet événement, l'assistance conviée aux pendaisons le fut seulement sur invitation.

Le 18 Mars 1932, le tueur en série Harry Powers, dont l'histoire inspira le roman La Nuit du chasseur et le film du même titre qui en fut tiré, fut pendu au pénitencier de Moundsville.

Le dernier homme exécuté par pendaison, Bud Peterson du comté de Logan, repose dans le cimetière de la prison, sa famille ayant refusé de recueillir sa dépouille.

À partir de 1951, la méthode d'exécution fut d'électrocution. Ironiquement, la chaise électrique, surnommée "Old Sparky", utilisée par la prison avait été fabriquée par un des détenus, Paul Glenn. Neuf hommes furent électrocutés avant que l'État n'abolisse la peine de mort en 1965. La chaise originale est exposée dans le bâtiment et fait partie du parcours officiel de la visite touristique.

Le

Déclassement :

Dans les derniers temps de son existence comme prison, le bâtiment fut marqué par plusieurs cas d'émeutes et d'évasions. Dans les années 1960, la prison connut un pic d'occupation avec une population de plus de 2 000 détenus. Après la construction de plusieurs prisons ce nombre décrut pour atteindre 600 à 700 détenus en 1995.

Le sort de la prison fut celé par une décision de la Cour suprême de Virginie-Occidentale en 1986 qui décréta que les cellules de 5 pieds sur 7 (1,52 m sur 2,13 m) étaient un châtiment cruel et inapproprié. Neuf ans plus tard, le bâtiment fut déclassé comme prison. La majorité des détenus fut transférée au Mount Olive Correctional Complex dans le comté de Fayette (Virginie-Occidentale). Un plus petit centre correctionnel fut construit dans Moundsville, à un mile de là, pour faire office de prison du comté.

wv_photo_7_large

Tourisme et histoires de Fantômes :

Des excursions sont possibles pour touristes désirant visiter la prison. le Elizabethtown Festival s'y tient tous les mois de mai, pour célébrer et commémorer l'ancienne Moundsville. une attraction de maison hantée, "The Dungeon of Horrors" (« le donjon des horreurs ») y a aussi lieu à la période d'Halloween. Les groupes qui s'intéressent au paranormal et les guides de voyage pour passionnés considèrent la prison de Moundsville comme l'une des plus notoires prisons hantées des États-Unis, avec des histoires de fantômes remontant au début des années 1930. Parmi les légendes, l'inévitable récit sur la prison construite à l'emplacement d'un ancien site funéraire amérindien. Les dossiers comprennent des récits sur d'anciens gardes ayant vu le spectre de détenus et un « shadow man » errant dans les environs, et aussi bruits inexplicables, voix, "cold spots" (« point froids »).

2009 10 23 DSCN3232 Inside WV State Penitentiary at Moundsville (copyright 2009 by Dory Adams)

L'épisode de Ghost Adventures :

Ghost Adventures [VF] - S01E03 - Le pénitencier de Moundsville

 

Le pénitencier de Boise (L'Idaho State Penitentiary)

Vue aérienne du pénitencier de Boise

Le pénitencier du Site historique de la vieille Idaho State était une prison fonctionnelle de 1872 à 1973 dans l' Ouest des Etats-UnisLe premier bâtiment, également connu sous le nom Prison territoriale , a été construit dans le Territoire de l'Idaho en 1870. Le territoire était inférieure à dix ans quand la prison a été construite à l'est de Boise. Le pénitencier s'est aggrandi à un complexe de plusieurs bâtiments distincts entourés d'un mur de grès de 17 pieds de haut (5,2 m). La pierre a été extraite des crêtes avoisinantes par les résidents condamnés, qui ont également aidé dans les constructions ultérieures. The Old Idaho Penitentiary est exploité par l' Idaho State Historical Society.

Image-Id-state-penitentiary-old-facade

Histoire de la prison :

Au cours de ses 101 années d'existence, le pénitencier a reçu plus de 13.000 détenus, avec une population maximale d'un peu plus de 600. Deux cent quinze des détenus étaient des femmes. Deux détenus célèbres furent Harry Orchard et Lyda Southard. Orchard a assassiné l'ancien gouverneur Franck Steunenberg en 1905 et Southard était connu comme l'Idaho Lady Barbe Bleue pour avoir tué plusieurs de ses maris pour récuperer leur assurance-vie. Deux graves émeutes sont survenues en 1971 et 1973 à cause des conditions de vie dans la prison. Les 416 détenus de résidents ont été transférés dans un pénitencier moderne au sud de Boise, Idaho et le Vieux pénitencier a été fermé le 3 Décembre 1973.

En 1992, l'Idaho State Historical Society a enregistré des entrevues d'histoire orale avec les quinze anciens gardiens de prison. Ces enregistrements ont couverts les transcriptions sur les opérations de la prison et des souvenirs des années 1950 à la fermeture de la prison. La collection est ouvert pour la recherche sur la société.

La prison a été présenté dans la série télévisée "Ghost Adventures".

Les couloirs de la Prison

Bâtiments de la prison :

La Prison territoriale a été achevée en 1872 et a reçu ses 11 premiers détenus de la prison du comté de Boise. Ce bâtiment a été transformé en chapelle dans les années 1930 et a été détruit par un incendie en émeute de 1973.

La Nouvelle Maison Cell (1889-1890) se composait de trois niveaux de 42 cellules d'acier. Le troisième niveau le plus proche de la Roseraie a servi comme "Death Row".

La région est maintenant connue comme le Jardin Rose, elle était autrefois utilisé pour exécuter des prisonniers par pendaison. Sur les 10 exécutions dans le Old State Penitentiary, six se sont produits ici.

Le bâtiment de l'administration (1893-1894) occupe le bureau du directeur, armurerie, salle de visite, la salle de contrôle et la zone clé en main.

Les bâtiments du Front Faux (1894-1895) tenues par le commissaire, fidèle dortoir, salon de coiffure (1902-années 1960) et l'hôpital (à l'origine la forge, mais il a été rénové en 1912 et est resté à l'hôpital de la prison jusqu'en 1960).

La salle à manger (1898) a été conçu par George Hamilton (un détenu à l'époque) et a brûlé en 1973 dans une émeute.

Cellule House 2 (1899), également connu sous le nom "aile nord," contenait des cellules de deux hommes. Un "seau de miel" a été placé dans chaque cellule pour servir de toilette. Les détenus ont brûlé le bâtiment lors d'une émeute en 1973.

Cellule House 3 (1899) a été construite à l'identique que la cellule House 2. Il a finalement été condamné à l'habitation, mais, en 1921, a été transformé en une usine de chaussures. En 1928, ce bâtiment a été rénové pour l'occupation des détenus et est devenue la première maison de la cellule avec la plomberie intérieure.

Les cellules

Les Quartier de femmes (1905-1906) a été construit par nécessité. Avant ses femmes d'achèvement n'ont pas eu des quartiers séparés. Les détenus masculins ont construit un mur autour de l'ancienne maison du gardien pour servir une installation séparée pour les femmes. Ce bâtiment avait sept cellules pour deux personnes, une salle à manger centrale, une cuisine et une salle de bain.Ce bâtiment a tenu le fameux Lyda Southard (Lady Barbe-Bleue).

Construit par les détenus, le bâtiment polyvalent (1923) a servi de fabrique de chemises, magasin de chaussures, boulangerie, magasin de licence plaque, buanderie, salle de jeux et une salle de détente et abritait les douches communes.

L'isolement cellulaire composée de deux sections. La première, construite au début des années 1920, a été le Cooler . Bien que construit pour l'isolement, chaque cellule contenait 4-6 hommes.La deuxième section, connue sous le nom de la Sibérie , a été construit en 1926 et logait des cellules de 12 3'x8 'avec un détenu par cellule.

Cellule House 4 (1952) était la maison de la cellule la plus grande et la plus moderne au pénitencier. Certains détenus ont peint leurs cellules et l'on voit encore aujourd'hui les dessins sur les murs.

Cellule House 5 (1954) était la sécurité maximale où les délinquants les plus indisciplinés et violents sont restés. Ce bâtiment a aussi été un lieu permanent d'isolement. Il comprend un haut-potence et "Death Row".

Bien que n'étant pas un bâtiment, il y a également une piscine extérieure dans l'aire de loisirs où les détenus jouaient au baseball, basketball, handball, tennis, fers à cheval et au football. Le baseball et le softball plus tard, l'équipe a été nommé "The Outlaws"

OldPen02

Musée et société historique :

Le site a été placé sur le registre national des lieux historiques en 1973 pour son importance en tant que prison territoriale. Le site contient actuellement un musée, un arboretum et est un établissement géré par l'Idaho State Historical Society.

Fin 1999, JC Earl a fait don de sa collection personnelle d'armes historiques et de souvenirs militaires à l'état de l'Idaho. Ces éléments ont été placés sur l'exposition que le JC Earl Exposition à placé dans l'Ancien Pénitencier Idaho. Elles vont de l'âge du bronze à ceux utilisés aujourd'hui pour l'application du sport, du droit et des fins militaires. La collection "bronze Luristan" remonte à 3500 av.

Quelques photos du pénitencier : 

6957460133_49aef56424_c

OldPen03

OldPen04

OldPen06

OldPen08

OldPen09

OldPen16

OldPen17

OldPen18

OldPen20

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

OldPen23

L'épisode de Ghost Adventures (+Bonus au début de l'épisode) :

Ghost Adventures - S01X08 - Pénitencier de Boise [Final]

 

Eastern State Penitentiary

eastern-state-penitentiary2

L' Eastern State Penitentiary ( ESP ) est une ancienne prison américaine de Philadelphie, Pennsylvanie. Il se trouve au 2027, avenue Fairmount, entre l'avenue de Corinthe et du 22e rue Nord dans le Fairmount, et a été opérationnel de 1829 à 1971. Le pénitencier affine le système révolutionnaire d'incarcération séparée, qui débuta d'abord à la prison de la rue Walnut, qui a insisté sur les principes de la réforme plutôt que la punition.

Criminels notoires comme voleur de banque Willie Sutton et Al Capone ont eu lieu à l'intérieur de sa conception innovante de roue de chariot. A son achèvement, le bâtiment était la structure publique la plus grande et la plus chère jamais construite, et est rapidement devenu un modèle pour plus de 300 prisons à travers le monde.

La prison est actuellement US National Historic Landmark, qui est ouverte au public comme un musée pour les visites sept jours par semaine, douze mois par an de 10 heures à 17 heures.

eastern-state

Histoire :

Conçu par John Haviland et inauguré le 25 Octobre 1829, Eastern State est considéré comme le premier véritable pénitencier du monde, malgré le fait que la prison de la rue Walnut, qui a ouvert en 1776, a été appelé un «pénitencier» dès 1790. Le mot «pénitencier» dérive du mot «pénitence». Système révolutionnaire de l'Etat de l'Est de l'incarcération, surnommé le "Système Pennsylvanie» ou système séparé, encouragé au confinement séparé (le gardien était légalement tenu de visiter tous les détenus chaque jour, et les surveillants ont été mandatés pour voir chaque détenu trois fois par jour) comme une forme de la réhabilitation.

Le système Pennsylvanie était opposé simultanément par le système Auburn (aussi connu comme le Système de New York), qui a jugé que les prisonniers devraient être obligés de travailler ensemble en silence, et pourrait être soumis à des châtiments corporels ( Sing Sing prison était un exemple du système Auburn ). Bien que le système Auburn a été favorisée aux États-Unis, le système de l'Etat de l'Est de l'isolement était le modèle pour plus de 300 prisons à travers le monde.

Initialement, les détenus étaient logés dans des cellules qui ne pourraient être accessibles en entrant par une petite cour d'exercice fixé à l'arrière de la prison, seul un petit portail, juste assez grand pour passer les repas, ouverte sur les blocs de cellules. Cette conception s'est avérée impraticable, et dans le milieu de la construction, les cellules ont été construites pour ne pas permettre aux détenus d'entrer et de quitter les blocs des cellules à travers les portes métalliques qui ont été couverts par une lourde porte en bois pour filtrer le bruit. Les salles ont été conçues pour avoir la sensation d'une église.

Certains croient que les portes étaient si petites que les prisonniers auraient plus de mal à sortir, en minimisant l'attaque d'un gardien de sécurité. D'autres ont expliqué que les petites portes ont forcé les détenus de se baisser en entrant dans leur cellule. Cette conception est liée à la pénitence et les liens à l'inspiration religieuse de la prison. Les cellules ont été réalisés en béton avec un seul puit de lumière , ce qui représente "l'oeil de Dieu", suggérant aux prisonniers que Dieu est toujours la pour les regarder.

En dehors de la cellule était une zone individuelle pour l'exercice, clos de hauts murs pour que les prisonniers ne pouvaient pas communiquer. La durée de l'exercice pour chaque prisonnier a été synchronisée donc jamais deux prisonniers ne se tenait l'un à côté de l'autre. Les prisonniers ont été autorisés au jardin et même garder les animaux dans leurs aires d'exercice. Quand un prisonnier quittait sa cellule, un garde qui l'accompagne l'enveloppait d'une cagoule sur la tête pour l'empêcher d'être reconnu par les autres prisonniers.

Les hébergements cellulaires ont été avancées pour leur temps, y compris un robinet avec eau courante et une chasse d'eau, ainsi que les tubes pliés sur une partie d'un mur qui servait de chauffage central pendant les mois d'hiver où l'eau chaude serait géré par les tuyaux de garder le cellules raisonnablement chauffés. Les toilettes étaient à distance vidées deux fois par semaine par les gardes du bloc cellulaire.

Eastern_State_Penitentiary_21_by_Dracoart_Stock

La conception originale du bâtiment a été de sept blocs de cellules à un seul étage, mais la prison était déjà en surcapacité. Tous les blocs cellulaires ultérieurs avaient deux étages. Vers la fin, les blocs de cellules 14 et 15 ont été construits à la hâte en raison de la surpopulation. Ils ont été construits et conçus par des prisonniers. La Cellule du block 15 était pour les prisonniers au pires comportements, et les gardes étaient complètement bloquées à partir de là.

En 1924, le gouverneur de la Pennsylvanie Gifford Pinchot aurait été condamné Pep "Dog The Cat-meurtrier" à Eastern State. Pep aurait assassiné le chat chéri de la femme du gouverneur. au registre de la prison reflètent que Pep a été attribué un numéro de détenu (n ° C2559), qui est considérée dans son mug shot. Cependant, la raison de l'incarcération de Pep reste un sujet de débat. Un article de journal contemporain a rapporté que le gouverneur a fait don de son propre chien à la prison pour remonter le moral des détenus.

Le 3 Avril 1945, une fuite importante a été réalisée par douze détenus (y compris la tristement célèbre Willie Sutton ), qui, au cours d'une année ont réussi à creuser un tunnel de 97 pieds (30 m) qui à été découvert sous le mur de la prison. Pendant les rénovations dans les années 1930 plusieurs autres tunnels creusés, incomplets, ont été découverts.

Un plan radial de Eastern State Penitentiary a servi de modèle pour des centaines de prisons plus tard.

Il a été désigné site historique national en 1966.

La prison a été fermée en 1971. De nombreux prisonniers et des gardiens ont été transférés à la prison de Graterford, à environ 31 miles (50 km) au nord-ouest de l'Etat de l'Est. La ville de Philadelphie a acheté la propriété avec l'intention de la réaménager. Le site a eu plusieurs propositions, y compris un centre commercial et un complexe d'appartements de luxe entouré par les anciens murs de la prison

Pendant l'ère abandonné (de fermeture jusqu'à la fin des années 80) une «forêt» a grandi dans les blocs des cellules et à l'extérieur et à l'intérieur des murs.La prison est aussi devenue la maison de beaucoup de chats errants.

En 1988, suite au succès de la pétition sur Eastern State Penitentiary, le maire Wilson Goode fit stopper le réaménagement. En 1994, Eastern State a ouvert au public pour des visites historiques.

Al-capone-cell

L'Ancienne cellule d'Al Capone

Fin du système d'isolement :

Le système de confinement solitaire finit par s'effondrer en raison de problèmes de surpopulation. En 1913, Eastern State a officiellement abandonné le système solitaire et exploité comme une prison jusqu'à sa fermeture en 1970 (Eastern State a été brièvement utilisé pour loger les détenus de la ville en 1971, après une émeute à la prison de Holmesburg.

La prison a été l'un des plus grands projets de travaux publics de la jeune république, et était une destination touristique dans le 19ème siècle.Des visiteurs de marque y figurent : Charles Dickens et Alexis de Tocqueville, et des détenus notables : Willie Sutton et Al Capone en 1929. Les visiteurs se sont entretenus avec les prisonniers dans leurs cellules, ce qui prouve que les détenus n'étaient pas isolés, bien que les prisonniers eux-mêmes n'étaient pas autorisés à avoir des visites en famille ou entre amis pendant leur séjour.

La plupart des premiers prisonniers étaient de petits délinquants incarcérés pour diverses accusations de vol qualifié et de vol (voleurs, pickpockets, bourse arracheurs, cambrioleurs, etc) et sont souvent restés deux ans.

Le pénitencier ne visait pas simplement à punir, mais à amener le criminel vers une réflexion spirituelle et de changement. Alors que certains ont soutenu que le système Pennsylvanie a été inspiré de "Quaker", il y a peu de preuves à l'appui, l'organisation qui a favorisé la création de l'État de l'Est, la Société pour soulager les misères des prisons publiques (d'aujourd'hui Pennsylvania Prison Society) était inférieure à la moitié de Quaker, et a été conduit pendant près de cinquante ans par l'évêque anglican de Philadelphie, William White . Les partisans du système croyaient fermement que les criminels, exposés, au silence, à des pensées de leur comportement et de la laideur de leurs crimes, deviendraient véritablement pénitent.

"En réalité, les gardiens et les conseillers de l'établissement ont conçu une variété de régimes de torture physique et psychologique pour diverses infractions, notamment d'arroser les prisonniers dans l'eau glacée à l'extérieur pendant les mois d'hiver, enchaînant leur langue à leurs poignets d'une manière telle que lutter contre les chaînes pourraient causer la déchirure de la langue, le cerclage des prisonniers à des chaises avec appuie-cuir serré pendant des jours, et de mettre les prisonniers au pires comportements dans un puits appelé "The Hole", un bloc cellulaire souterrain creusé sous la cellule du block 14 où ils n'auraient aucune lumière, aucun humain à contacter, et peu de nourriture pour deux semaines."

Les restes de la boutique du coiffeur.

Moderne-jour :

L'Eastern State Penitentiary fonctionne comme un musée et un site historique, ouvert toute l'année. Des visites guidées sont offertes au cours de l'hiver, et pendant les mois les plus chauds, des visites enregistrées auto-guidées avec écouteurs sont aussi disponibles (rapporté principalement par Steve Buscemi, avec d'anciens gardiens, les gardiens et les prisonniers en contribuant). Une chasse au trésor est disponible pour les enfants.

Les visiteurs sont autorisés à entrer dans plusieurs cellules d'isolement spécialement marquées, mais la plupart d'entre elles restent hors de portée et remplis de gravats et de débris d'origine des années de négligence. L'horizon de la ville de Philadelphie est visible à partir de la cour de la prison, qui a encore le filet de sécurité de base-ball original et une clôture à mailles de chaîne placé sur le "mur du champ extérieur," pour tenter d'éviter que les balles "home run" n'aillent à l'intérieur des terres.

En outre, Eastern State détient de nombreux événements spéciaux tout au long de l'année. Chaque Juillet, il y a une réinterprétation comique de la " Célébration de la prise de la Bastille".

easternstate

Terreur Derrière les murs :

"Haunted House Halloween" est un événement organisé par le Site historique du pénitencier d'Eastern State. La première levée de fonds de Halloween a eu lieu le week-end d'Halloween en 1991. Les premiers événements ont pris diverses formes, y compris de courtes représentations théâtrales et de vrais contes maccabres de la prison. En 1995, l'événement a été renommé comme «Terror Behind the Murs », devenant une grande attraction hantée.

En 2001, il a été divisé en trois, les petites attractions hantées distinctes, y compris un film en 3D de maison hantée. À l'époque, c'était la première 3-D dans le domaine des maisons hantées dans le sud Pennsylvanie et l'un des premiers aux Etats-Unis. En 2003, quatre attractions hantées semi-permanents ont été construits à l'intérieur du complexe pénitentiaire.

L'événement de 2012 comprenait six attractions:. "Gauntlet, verrouiller, Infirmerie,Night Watch, l'expérience et les détritus".

Beaucoup de gens croient que Eastern State Penitentiary est réellement hanté avec des enregistrements montrant que, dans les années 1940, les détenus et les agents, y compris Al Capone , ont déclaré des phénomènes surnaturels. Depuis que Eastern State a été abandonné en 1971, le nombre de signalements et d'observations de fantômes ont augmenté. La société paranormale de l'Atlantique a enquête sur Eastern State en Septembre 2004 et a publié des images de ce qu'ils prétendent être un fantôme.

eastern-state-penitentiary-philadelphia-man-587

Les références culturelles :

En raison de son aspect inquiétant, l'atmosphère sombre et sa longue histoire, Eastern State a été utilisé comme un emplacement pour des émissions de télévision et des films sur des émissions sur le Paranormal comme "Ghost Hunters, Ghost Adventures, et la peur de MTV". Eastern State a également été utilisé dans un épisode de Cold Case intitulé «The House», qui traitait d'un assassinat après une évasion d'un détenu. Pour le spectacle, la prison a été rebaptisé pénitencier de l'État du Nord.

Le 1er Juin 2007, "Most Haunted direct" a réalisé et diffusé une enquête sur le paranormal en direct (pour la première fois aux États-Unis) à partir de Eastern State Penitentiary pour un nombre record de sept heures en continu dans l'espoir d'entrer en contact avec des êtres surnaturels. Un groupe punk "The Dead Milkmen" a également filmé le clip de leur chanson "Punk Rock Girl" dans l'Etat de l'Est. Dans le jeu sur PlayStation 2, The Suffering, les joueurs peuvent trouver un documentaire vidéo de Eastern State Penitentary, l'une des inspirations pour le match.

Eastern State a également servi de décor à plusieurs films. Terry Gilliam en 1995 dans Twelve Monkeys l'a utilisé comme décor pour un hôpital psychiatrique. Le film de 2000 : Animal Factory, réalisé par Steve Buscemi s'est fortement appuyée sur l'État de l'Est dans sa représentation d'une prison dans un état ​​de décomposition avancée. En Juin 2008, Paramount Pictures a utilisé des pièces de Eastern State Penitentiary pour le tournage de "Transformers : Revenge of the Fallen".

En Septembre 2008, l'Histoire de presse publie Eastern State Penitentiary: A History , le seul livre d'histoire globale en cours d'impression sur Eastern State. Il a été écrit par un ancien guide touristique avec l'aide du directeur de l'éducation du site, et dispose d'une préface qui est signée par l'ancien travailleur social de l'établissement pénitentiaire.

En 2012, la bande originale du film Alpha filles a été enregistré dans Eastern State Penitentiary.

Voici encore quelques photos à ne pas louper :

Eastern_State_Penitentiary_-_Philadelphia_-_Pennsylvania_-_07

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Eastern_State_Penitentiary_64_by_Dracoart_Stock

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Eastern_State_Penitentiary_II_Infirmary

eastern-state-penitentiary7

untitled-98-edit

going-down

golden-hallway

double_doors_at_eastern_state_penitentiary_by_tatt2ed13-d5cb55s

Voici enfin la vidéo de Ghost Adventures et celle de Ghost Hunters ( TAPS ) : 

 

Anciens Hôpitaux hantés : Des images qui font froid dans le dos !

Hôpitaux hantés ( 1ère partie )

Après mon article sur les asiles abandonnés, je me suis dit que d'autres articles sur des lieux tout aussi flippants devraient vous plaire ! Allez aujourd'hui dans cette 1ère partie, je vais vous parler et vous montrer des photos bien plus angoissantes sur deux des hôpitaux les plus hantés des Etats-Unis d'Amérique !

Bon voyage à toutes et à tous et surtout... Restez vivants !!!

Sanatorium de Waverly Hills :

img_4837

Pour commencer voici un des lieux les plus hantés des Etas-Unis ! Le Sanatorium de Waverly Hills !

Le Sanatorium est situé à Louisville dans l’état du Kentucky, il domine les hauteurs de la région de par son allure spectrale et impressionnante. Aujourd’hui il est considéré comme un haut lieu de phénomènes inexpliqués, le sanatorium a tout d'abord été un hôpital accueillant les malades de la tuberculose durant plusieurs années. De nombreux reportages, films et émissions ont été tourné à Waverly Hills, et même la création d'un bande dessinée.

Le sanatorium voit ses origines remonter de 1883, lorsque le major Thomas H. Hays acqui un terrain situé au sommet d’une colline, où il installe sa demeure familiale. Afin d'éduquer ses filles et pour éviter une trop longue distance qui sépare leur maison de l'école la plus proche, le major Hays décide de créer une école sur son nouveau site. Il embauche une institutrice du nom de Lizzie Lee Harris qui choisit de baptiser l’endroit « Waverley school «, ou Ecole Waverley . Thomas Hays conserve ce nom pour sa propriété qui devient alors Waverley Hills,ce nom restera actif lors du rachat du site par la ville au début du XXème siècle.

fourth_floor_waverly_shot

A cette époque, une épidémie de tuberculose se déclara en Europe et en Amérique du Nord. Pour le traitement des premiers patients atteints de la maladie dans le Comté de Jefferson, un premier bâtiment annonçant le futur sanatorium se créa en 1911 et les travaux dureront deux ans. Cette construction en bois répartie sur deux étages peut alors accueillir jusqu’à 50 patients au stade initial de la maladie. La structure n’est composée que de quelques bâtiments administratifs, de salles de traitements et d’une cuisine. Cette colline, éloignée de toutes habitations, offre un emplacement parfait à ce nouvel hôpital afin de limiter les risques de contagion. Mais la tuberculose gagnant du terrain, il devient très vite urgent d’agrandir la structure afin de soigner les cas les plus avancés. De nouveaux travaux démarrent dès le milieu de l’année 1911 pour s’achever en décembre 1912. En attendant l’achèvement des nouveaux locaux, les patients sont logés dans des tentes provisoires. Un pavillon de 40 lits pour enfants se rajouta en 1916, la capacité totale d’accueil passa donc à 130 malades. En raison d’un manque de lits toujours plus important et du mauvais état des structures en bois, de nouveaux travaux d’agrandissement démarrent, et par la suite, en octobre 1926 un sanatorium de cinq étages voit son inauguration; il pourra accueillir plus de 400 patients : en totalité : 478 malades sont recensés rien que pour la seule année 1932. On y trouve de nombreux tuberculeux habitant la région, et par la suite , vint s'ajouter des soldats de la seconde guerre mondiale qui rentreront du front pour cause d’infection.

aerial1

Faute de moyens médicamenteux efficaces pour lutter contre la tuberculose pulmonaire, le sanatorium est cependant à la pointe en matière d’équipements destinés à améliorer le confort des malades. En plus des différentes salles de soins et d’examens, le sanatorium se compose entre autres de magasins, d’une boulangerie, d’un salon de coiffure et d’un dentiste. Des bâtiments annexes se trouvent situés de part et d’autre du bâtiment principal. Des solariums ouverts situés dans les différents étages permettent aux patients de bénéficier en toute saison d’un accès à l’air pur et au soleil dans un cadre de forêts environnantes, conditions favorables au processus de guérison de la maladie. Des couvertures chauffantes et un traitement par héliothérapie à l’aide de lampes ultraviolets permettent d’offrir des soins similaires en cas de conditions climatiques défavorables.

téléchargement

Le sanatorium bénéficie aussi de ses propres élevages et cultures dans le cadre d’un régime alimentaire très strict destiné à compléter le traitement de la maladie. Des activités d’ergothérapie sont aussi proposées aux patients. Certains objets réalisés par les malades eux-mêmes ont ainsi permis de récolter des fonds nécessaires au bon fonctionnement du sanatorium et pour aider à la recherche. Un accès à la radio est également possible, ainsi que des promenades à cheval ou des projections de films. Toutes ces activités sont menées à bien grâce à un personnel médical qualifié, encadré jusqu’en 1931 par le Docteur Oscar O. Miller, alors directeur médical de l’établissement.

Le bâtiment principal construit également un tunnel reliant le sanatorium à l’extrémité de la colline sur laquelle il est situé. Enfoui à 525 pieds sous terre, ce tunnel surnommé « Le tunnel de la mort » ou « death tunnel » est initialement construit afin de permettre au personnel de traverser la montagne en toute sécurité et de ravitailler l’hôpital grâce à un système de chariots montés sur rails. C’est au summum de l’épidémie que le tunnel se voit attribuer une fonction plus funeste : transporter les corps des défunts en toute discrétion d’un bout à l’autre du site où un corbillard les attend. Un procédé qui n’avait pour seul but que de préserver les malades de la notion de mort omniprésente qui rythmait la vie du sanatorium.

Ce Tunnel sera utilisé régulièrement jusqu’en 1943 où la tuberculose commence à perdre du terrain grâce aux progrès de la médecine. La présence d’un hôpital aussi grand ne se justifiant plus, une partie des patients est transférée à Hazelwood, un autre sanatorium de la région. Dès 1962, Waverly Hills devient un hôpital gériatrique qui fermera définitivement ses portes en 1981 suite à des rumeurs de mauvais traitements sur patients.

Death Tunnel

 

La sortie du Tunnel de la Mort

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après la fermeture définitive du sanatorium, l’ancien hôpital passe entre les mains successives de différents propriétaires ayant chacun des projets de reconversions du site bien aboutis. Le premier projet est de transformer les vieux bâtiments en prison de haute sécurité, en appartements, ou en chapelle, théâtre et autres boutiques souvenirs. Le plus gros projet consiste en la construction de la plus grande statue du Christ au monde, en référence au modèle visible au sommet du mont Corcovado de Rio de Janeiro. Ces différents projets ont la plupart du temps avorté en raison d’un manque de moyens financiers.

En 2001, la propriété est vendue au couple Mattingly qui se lance alors dans un vaste chantier de rénovation. Avec le temps et le vandalisme, le sanatorium est tombé dans un délabrement complet nécessitant d’importants travaux de restauration. L'aile qui a été la plus touchée est l’aile nord. Durant quatre ans, le chantier permet notamment de réduire les risques liés à l’amiante, de réparer la toiture, ou d’installer de nouvelles portes et fenêtres. Il fallait également nettoyer de nombreux débris et déchets qui jonchaient le sol, ou de déboiser la zone envahie par les arbres de la forêt environnante. Pour limiter les risques d’intrusion au sein de la propriété, un système de sécurité composé de caméras de surveillance et de gardiens est mis en place. Un nouveau projet a été élaboré depuis fin 2008 qui pourrait permettre de transformer l’ancien sanatorium en un hôtel quatre étoiles. Le site est par ailleurs ouvert au public par le biais de visites guidées payantes organisées aussi bien de jour que de nuit sur simple réservation.

Les Phénomènes paranormaux

Mais la réputation de Waverly Hills vient surtout des nombreuses rumeurs de hantises, de faits étranges et d’histoires plus ou moins rocambolesques qui s’y seraient produits. Le temps et les années aidant, beaucoup de ces rumeurs se sont amplifiées, donnant ainsi lieu à toutes sortes d’histoires aussi diverses que fantaisistes présentées comme crédibles, et relayées aussi bien sur Internet que dans les émissions télévisées à sensations.

La première polémique concerne le nombre total de décès au sein du sanatorium qui, selon les idées reçues, est estimé à 63 000. Une exagération certaine si l’on en croit les données historiques officielles de la bibliothèque de Louisville. Ces statistiques indiquent que l’hôpital aurait enregistré son plus fort taux de mortalité avec 162 décès pour la seule année 1945. Les chiffres indiquent par ailleurs une moyenne de 106 décès par an, ce qui, même en établissant un rapport à partir de ce nombre le plus élevé, permet de calculer une valeur approximative d’environ 5512 décès s’étalant sur les 52 ans de fonctionnement du sanatorium. De manière générale, ce nombre peut raisonnablement se fixer dans une fourchette située entre 6000 et 8000 morts. Si les chiffres exacts sont encore inconnus, ils attestent toutefois d’un taux de mortalité très largement inférieur aux idées reçues communément admises.

Certains soins apportés aux malades ont fait couler beaucoup d’encre. C’est le cas notamment de pratiques chirurgicales telles que la thoracoplastie qui a parfois été utilisée par le corps médical. Cette méthode consistait à provoquer l’affaissement de la paroi thoracique en sectionnant soit une partie, soit la totalité d’une ou plusieurs côtes. Ce procédé permettait de priver le bacille de Koch de l’oxygène qui lui était nécessaire pour se développer. Une intervention lourde pour les malades qui hélas bien souvent n’y survivaient pas. De nombreuses rumeurs, agrémentées par des longs métrages et autres fictions ont par la suite déformées ces pratiques, laissant à entendre l’existence d’expérimentations douteuses pratiquées par le personnel médical sur les malades. Or la thoracoplastie, bien que radicale dans son approche, était à l’époque considérée comme étant une méthode parfaitement légale, utilisée seulement en dernier recours lorsqu’aucune autre forme de traitement ne parvenait à se montrer efficace.

operating-theatre-waverly
3145948892_1_10_325KO3aD

 

 

 

 

 

 

 

 

Parmi les nombreuses légendes liées au sanatorium, celle de la salle 502 reste l'une des plus connues. Selon diverses rumeurs colportées, deux infirmières se seraient donné la mort dans cette salle située au cinquième étage de l’établissement, et passeraient pour hanter les lieux. Les conditions et causes réelles de ces prétendus décès se contredisent particulièrement selon les différentes sources d’où elles proviennent, leur octroyant une crédibilité toute relative de par l’absence de documents officiels attestant les faits.

La célèbre et lugubre chambre 502

De nombreux témoins ont affirmé avoir été en contact avec des évènements surnaturels au sein du sanatorium depuis sa fermeture. Certains auraient senti une odeur de cuisine flotter dans l’air près de la cafétéria, d’autres auraient aperçu des spectres d’adultes ou d’enfants et auraient ressenti des sensations de présences. D’autres encore auraient perçu des voix provenant du « tunnel de la mort », et ayant fait l’objet d’enregistrements PVE. En 2008 lors du tournage d’un nouvel épisode de l’émission anglaise Most Haunted sur la propriété de Waverly Hills, l’équipe de tournage prétend avoir été victime de phénomènes divers au cours des vingt-quatre heures passées sur les lieux, phénomènes ressentis également par la suite par de nombreux visiteurs et curieux. Les témoignages sont nombreux et variés mais sont invérifiables. Il n’est donc pas à exclure de nombreuses exagérations et affabulations ajoutées au fil du temps afin d’accroître l’aspect surnaturel du lieu, et ainsi entretenir la légende qui y est rattachée. 

Beaucoup de photos prétendues surnaturelles ont également été prises au sein des différents étages du sanatorium. Si certains clichés s’avèrent troublants, d’autres, de par leur qualité très variable, relèvent manifestement d’une mauvaise interprétation du résultat obtenu. Jeux de lumières, flou de bougé, grain d’image élevé, présences d’orbes… sont autant d’éléments susceptibles d’expliquer les effets obtenus . La possibilité de trucages reste elle aussi possible en l’absence d’expertises officielles.Mais certaines photos nous laissent quand même songeurs...

ghost-41-fam

Photo d'un fantôme de petite fille

littleboywaverly

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour conclure, le sanatorium de Waverly Hills suscite encore aujourd’hui bien des contradictions dues à de nombreuses déformations et exagérations volontaires ou involontaires des faits réels qui s’y sont produits. Bien que trop souvent assimilé au sensationnel et au surnaturel, le sanatorium, avant d’être un lieu de mort, était d’abord et avant tout un lieu de vie où l’on cherchait à offrir aux patients une qualité de vie meilleure; mais pourquoi ne pas croire au surnaturel, si ces âmes errantes sont bien là,elles attendent peut-être notre compagnie ou pas... ^^

 

 

 

 

Voici le lien pour la bande-annonce en V.O du film "Death Tunnel" tiré de ces histoires :http://www.youtube.com/watch?v=QBH_dcBYgd4

Quelques photos du film :

02

 

6

 

 

 

 

 

 

 

 

Et voici l'épisode de Ghost Adventures : 

Ghost Adventures [VF] - S4E4 - Le Sanatorium de Waverly Hills -HD

 

Linda Vista Community Hospital :

lindavista2

Linda Vista Community Hospital , à l'origine appelé le Chemin de fer de Santa Fe hôpital et Santa Fe Coast Lines Hospital , est un ancien hôpital à 610-30 South St. Louis Street à Los Angeles, Californie, Etats-Unis, dans le Heights Boyle quartier. L'hôpital a été construit pour les employés de chemin de fer et était l'un des quatre hôpitaux gérés par des employés du chemin de fer de Santa Fe employés Hospital Association.La propriété a été achetée pour 5500 $ et l'hôpital a été construit à un coût de $ 147,000.

Après sa fermeture, l'hôpital est devenu un populaire lieu de tournage pour les productions thème de l'horreur, y compris des films, des émissions TV et des vidéos de musique. Il est également devenu l'objet de plusieurs enquêtes paranormales.

2498281810_697274a005

Histoire :

L'hôpital a ouvert en grande pompe en 1904 et avait même ses propres vaches Jersey, poulets, et un jardin a offrir aux patients avec la fraîcheur du lait, du beurre, des œufs, de la volaille et des légumes. Ce bâtiment de l'hôpital de style mauresque, original conçu par Charles Whittlesey , connu sous le nom Fe Coast Lines hôpital Santa, a été rasé et reconstruit en 1924 dans le courant de style néo Misson Structure. En 1937, il a été rebaptisé l'Hôpital Linda Vista communautaire.

Déclin et Fermeture :

Le chemin de fer de Santa Fe a vendu l'hôpital de 150 lits à une société de soins de santé géré en 1980. À la fin des années 1970, les chemins de fer d'équipements hospitaliers association subissaient diminution de l'utilisation, en tant que plus de travailleurs de chemin de fer ont commencé à utiliser les politiques d'assurance médicale conventionnelle. Les alentours de l'hôpital sont aussi devenu une zone moins bien nantis et le financement de l'hôpital a été touché. Selon un rapport de la loi Nouvelles de Santé de la Californie, lorsque Linda Vista a tenté de réduire les dépenses opérationnelles en réponse, l'hôpital a été blâmé pour une augmentation des taux de mortalité des installations. Pendant ce temps, l'hôpital traitait régulièrement un bon nombre de blessures par balle et arme blanche dans les quartiers, qui ont affecté ses statistiques de mortalité.Une augmentation chez les patients non assurés et sous-assurés contraint l'hôpital à fermer son département des services d'urgence en 1989. La qualité des soins à l'Hôpital communautaire de Linda Vista a continué à diminuer à mesure que les médecins sont déplacés vers d'autres hôpitaux. En 1991, l'hôpital a cessé ses activités.

_MG_1848

 

Burning-Hunger-Games_www

Post-clôture :

Dans les décennies qui ont suivi sa fermeture, il est devenu le centre de plusieurs enquêtes paranormales. Il a été utilisé principalement comme lieu de tournage.En Janvier 2006, l'hôpital a été placé sur le registre national des lieux historiques.

En 2011, les 4,2 hectares complexe hospitalier Linda Vista a été acheté par AMCAL Multi-Housing Inc. Les structures sur le registre historique, l'hôpital principal et l'ancien dortoir des infirmières, seront rénovés dans les "Linda Vista Appartements Senior", et fournissent un total de 97 appartements destinés aux aînés à revenu fixe, plus un établissement médical. La phase I, qui doit débuter au printemps 2013, sera la transformation du bâtiment de dortoir dans quatre studios et 18 appartements d'une chambre.

3419438955_919c4af896
spirits of linda vista
Devil_Linda_Grafitti_51412-1024x680

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PIC linda Vista 093

Les deux épisodes de Ghost Adventures :

Ghost Adventures [ L'hôpital Linda Vista ] VF

J'éspère que vous avez aimé !!! N'hésitez pas à me laisser vos impressions, et... la suite dans la prochaine partie ;)

17 novembre 2013

Les Voûtes d'Edimbourg !!! Haut lieu du Paranormal !!!

Avant de continuer notre petit tour des prisons abandonnées et hantées, faisons un tour en Ecosse, à Edimbourg plus précisément où se trouvent les célèbres et lugubres Voûtes.

Ce Haut lieu du Paranormal vous fera froid dans le dos !

Les Voûtes d'Edimbourg (Vaults South Bridge)

300_20100103_1722576976

La ville d'Edimbourg en Ecosse, mais que se cache t'il en dessous !

Les Voûtes Edimbourg ou Vaults South Bridge sont une série de chambres formées dans les dix-neuf arches du Pont Sud à Edimbourg, en Ecosse, qui a été achevée en 1788Depuis près de 30 ans, les voûtes ont été utilisés pour tavernes de la maison, des cordonniers et autres artisans, et comme espace de stockage pour le matériel illicite, qui aurait notamment servis à entreposer les corps de personnes tuées par les serial killers Burke et Hare pour des expériences médicales.

Comme les conditions de vie dans les voûtes se sont détériorées, principalement en raison de la qualité de l'air humide; les pauvres, les entreprises de gauche et les plus pauvres des citoyens d'Edimbourg qui ont emménagé partent vers 1820. On a seulement découvert que les gens y avait vécu lorsque ont été trouvé en 1985, des jouets, bouteilles de médicaments, d'assiettes et d'autres signes d'habitation humaine.

g

Plan des Voûtes d'Edimbourg

Contexte :

Edimbourg est une communauté de plus en plus grande à la fin du 18ème siècle et deux ponts ont été construits pour faciliter l'expansion, North Bridge et South Bridge, connu localement comme «Les Ponts». Le South Bridge, construit pour enjamber la gorge Cowgate entre High Street et l'Université d'Edimbourg sur le Southside, a d'abord été proposé en 1775, bien que le travail n'a pas commencé avant Août 1785.

South Bridge à Edimbourg devrait être considérée comme plus qu'une simple traversée de la vieille ville de Southside. Il a été, en fait, le premier but d'Édimbourg construit rue commerçante, et à ce titre autant d'espace que possible a été utilisé. Le pont lui-même est un viaduc en arc de dix-neuf ans, même si une seule arche est visible aujourd'hui, le "Cowgate arc". Les dix-huit arches restantes ont été enfermés derrière des immeubles locatifs construits pour permettre à la région pour servir un quartier commerçant. Au total, il ya environ 120 chambres ou des «chapelles» sous la surface du pont du Sud, dont la taille de deux mètres carrés à quarante mètres carrés. South Bridge a officiellement ouvert ses portes le 1er Mars 1788.

HV2-(Medium)

A l'intérieur des voûtes

Histoire :

Les chambres fortes, utilisées comme espace de stockage et des ateliers pour les entreprises de South Bridge, fonctionnent comme prévu pour un relativement court laps de temps. La construction du pont avait été précipitée et la surface n'a jamais été scellé contre l'eau. Les voûtes ont commencé à s'innonder. L'Abandon des voûtes a commencé dès 1795. Les voûtes sont progressivement abandonnées par les entreprises sur le pont, les chambres vides ont été adoptées et adaptées par les nouveaux utilisateurs. Comme la révolution industrielle s'est emparée de la Grande-Bretagne, la région Cowgate avait développé dans le bidonville d'Edimbourg. Les habitants des bidonvilles se sont emparés des coffres-forts et ils sont devenus une zone de lumière rouge célèbre d'innombrables maisons closes et les bars d'exploitation au sein du complexe abandonné. Les voûtes ont également servi de logements insalubres supplémentaires pour les pauvres de la ville. Les conditions de vie étaient épouvantables. Les chambres étaient petites, sombre et humide. Il n'y avait pas de soleil, l'air mal distribué, sans eau courante, ni sanitaires . De nombreuses chambres de familles logaient plus de dix personnes. Des crimes , y compris le vol et les assassinats, sont bientôt la proie des voûtes. Burke et Hare , les tueurs en série tristement célèbres qui ont vendu des cadavres aux écoles de médecine, auraient chassé des victimes dans les voûtes d'Edimbourg.

428455_f520

On ne sait pas quand le complexe des voûtes a été fermé, certains suggérant dès 1835 et d'autres plus tard vers 1875. Les documents écrits concernant les voûtes lors de leur utilisation des bidonvilles sont pratiquement inexistants. Tout ce qu'on sait, c'est que dans certains points des tonnes de gravats ont été déversés dans les coffres rendant inaccessibles.

Les voûtes ont été redécouvertes par l'ancien rugby écossais internationaliste, Norrie Rowan , après avoir découvert un tunnel menant à eux dans les années 1980. A partir de ce tunnel, il a aidé le rugbyman roumain Christian Raducanu a échapper à la police secrète roumaine et le cherchait pendant des semaines avant l'insurrection roumaine de 1989

Les voûtes ont été fouillés par Norrie Rowan et son fils Norman Rowan dans les années 1990. Des centaines de tonnes de gravats ont été retirés à la main et plusieurs objets intéressants ont été découverts, y compris des milliers de coquilles d'huîtres, qui faisaient partie du régime de base de la classe ouvrière Edimbourg.

Edinburgh_valuts_2

L'une des chambres fortes utilisées comme espace de stockage

Les utilisations actuelles des voûtes d'Edimbourg :

Les voûtes sur le côté nord ont la forme d'arcades et sont composées d'une série de tunnels et les voûtes sont principalement utilisés pour des visites de fantômes. Les voûtes sur le côté sud ont également la forme d'arcade et c'est un lieu appelé, les grottes du Rowantree, qui accueille des événements privés, des mariages, dîners privés, musique live, et la boîte de nuit occasionnel. Il ya des zones à l'intérieur des grottes qui sont les restes des bâtiments, de ce qui était Adam Square, qui ont été démolis pour faire place à la construction du Pont Sud. Les tuiles originales de terre cuite, une pierre de foyer, et ce qui reste de la cheminée, ont été trouvés dans l'une des chambres à l'intérieur des grottes alors qu'il était en cours de fouille. Dans une autre salle, dans les grottes, un puit a été trouvé.

Pendant le Festival Fringe d'Edimbourg en Août, les voûtes qui forment les grottes du Rowantree se transforment en un lieu de grand festival accueillant plus de 60 spectacles différents par jour.

21774

Les voûtes du côté Sud

Rapports Paranormaux :

Les rapports fréquents de l'activité paranormale et les observations de fantômes ont abouti sur Living TV's, Most Hauntes , pour enquêter sur les voûtes à la fois dans une enquête de 24 heures et pour une Most Haunted direct pour Halloween 2006, dans laquelle l'enquêteur écossais Ryan O'Neill a pris part en raison de sa connaissance paranormale de cet endroit. La série télévisée Ghost Adventures a étudié les voûtes et prétendait avoir de nombreuses rencontres avec les esprits là-bas.

En 2001, le professeur Richard Wiseman de l'Université de Hertfordshire a invité les sujets à passer du temps dans les voûtes d'Edimbourg. Son étude a conclu que les gens qui ont cru aux fantômes ont rapporté des expériences plus surnaturel que les mécréants, que les participants ont régulièrement déclaré des sensations inhabituelles dans les zones qu'ils ont informés étaient hantés, et qu'il y avait un rapport accru d'incidents dans les salles de Vault avec un aspect visuel nettement plus sinistre ou l'écoulement d'air froid était plus forte. L'étude du professeur Wiseman donne à penser que les visiteurs peuvent aider à créer l'expérience hanté où ils s'attendent à trouver des phénomènes dans les voûtes.

Cependant, en 2009, une équipe de production de télévision de la BBC filmant une télévision unique spéciale avec Joe Swash a enregistré des voix inexpliquées dans les voûtes au cours d'une soirée pyjama toute la nuit par Swash. Une voix semblait être celle d'un prêtre catholique en récitant les derniers sacrements . Swash était la seule personne dans les voûtes et n'a lui pas entendu les voix au moment de l'enregistrement, malgré que les sons étant audibles sur son propre microphone. Les voix continuent de se faire entendre sur l'enregistrement pour environ 20 minutes avant de cesser brusquement après ce qui semble être le bruit des enfants qui criaient. Les Ingénieurs du son de BBC ont initialement pensés que les sons pouvaient être expliquées par des voix à la dérive dans les tunnels des boîtes de nuit à proximité, mais cela a été jugée erronée et aucune autre explication logique n'a pu être trouvée. Les enregistrements ont été diffusés dans le cadre du programme fini : Joe Swash croit aux fantômes sur BBC Three en Janvier 2010.

Underground_Vault_Edinburgh

Photo inexpliquée

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Photo_Video_95058004391566287594251_tophor

Photo de 2 orbes lumineuses !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

South-Bridge-Vaults (1)
simon_daval_edimbourg_chateau_cimetiere-copie

Le Cimetière d'Edimbourg

Voici enfin l'épisode de Ghost Adventures :

Ghost Adventures [VF] - S01E07 - Les voûtes d'Edimbourg

Et vous, Iriez vous vous enfermer dans ces lieux ???

 

 

 

15 novembre 2013

Ghost Adventures

Ghost Adventures

ghost-adventures-banner-rules-2010-s-jpg

Affiche de Ghost Adventures

Etant un très grand Fan de Paranormal, je vais débuter ma présentation par une série documentaire que personnellement j'adore :

Ghost Adventures est une série télévisée américaine diffusée depuis le 17 octobre 2008 sur la chaîne américaine Travel Channel. Produit par My-Tupelo Entertainment, le programme suit les chasseurs de fantômes Zak Bagans, Nick Groff et Aaron Goodwin alors qu'ils enquêtent sur des endroits signalés hantés. L'émission est présentée et commentée par Zak Bagans.

La saison 8 a débuté le 16 août 2013 aux Etats-Unis. Les 5 premières saisons ont été diffusée en Français sur Planète+ No Limit depuis septembre 2013.

Origine :

À l'origine, Ghost Adventures est un film indépendant tourné comme un documentaire et pour la télévision. Tourné en 2004 et produit par 4REEL Productions en 2006. La chaine SciFi-Universe le diffusa le 25 juillet 2007. Le documentaire est centré sur l'enquête de l'activité paranormale présumée dans et autour de Virginia City (Nevada). L'équipe est d'ailleurs retournée à Virginia City au cours des saisons 3 et 5.

Résumé :

Zak Bagans, Nick Groff et Aaron Goodwin vont dans des lieux supposément hantés dans l'espoir de collecter des preuves auditives ou visuelles d'activité paranormale. Chaque épisode commence par le tour du lieu avec les propriétaires ou les gardiens. Ces introductions comprennent généralement la voix-off de Zak qui relate l'histoire du lieu, ainsi que les entretiens avec des personnes qui prétendent avoir vu ou entendu des phénomènes paranormaux. Sur la base des ces entretiens, l'équipe met un X en ruban adhésif noir sur les points chauds afin d'y installer plus tard des caméras statiques à vision nocturne.

Après avoir terminé la visite, Zak, Nick et Aaron planifient leur stratégie, puis se font enfermer dans le lieu pour éviter toute contamination extérieure et passent une nuit entière du crépuscule jusqu'à l'aube dans ce lieu. Ils utilisent une variété d'équipements, thermomètres, appareils mesurant les Champs électromagnétiques, caméras vidéos numériques, enregistreurs audio, caméras infrarouge à vision nocturnes et l'Ovilus. L'équipe utilise parfois ce qu'on appelle « Les objets déclencheurs » dans le but d'amener une réaction de l'esprit. Zak Bagans parle parfois de façon provocatrice dans le seul but là aussi d'amener des phénomènes paranormaux. Au cours de l'épisode sont présentées les preuves audio ou visuelles dans le moment de l'action.

Au cours des saisons, l'équipe affirme avoir capturé des phénomènes paranormaux, certains s'étant produit simultanément. Qui inclut : dysfonctionnement du matériel, batterie de l'équipement inexplicablement vidé, fluctuation dans le champ électromagnétique, changement de température, bruits inexpliqués, Phénomène de voix électronique (PVE), et des apparitions (Fantôme).

Ils affirment avoir filmé trois possessions. Zak Bagans croit qu'il a été possédé deux fois : d'abord à Preston Castle et la deuxième à Poveglia. Nick Groff a admis qu'il n'avait jamais cru dans la possession, il affirme maintenant en avoir subi une à Moon River Brewing Company. Quant à Aaron Goodwin, il dit avoir été sous l'influence d'une énergie sombre (pas forcément une possession) au retour de Bobby Mackey's Music World et à Winchester Mystery House.

Zak-Bagans-Nick-Groff-and-Aaron-Goodwin-of-Ghost-Adventures_event_main

Equipe de Ghost Adventures

Casting et équipe complète : 

Zak Bagans :

ghost-adventures-stanley-hotel-zak-axe-jpg

Zak Bagans

Zachary Alexander Bagans, né le 5 avril 1977, connu professionnellement comme Zak Bagans, est producteur exécutif, réalisateur, écrivain, musicien et enquêteur principal/ co-fondateur de l'organisation Ghost Adventures Crew (G.A.C) qui est le plus grand réseau mondial de chercheurs professionnels paranormaux. Il est également le producteur exécutif et le rédacteur en chef de la série télévisé Américaine Ghost Adventures.
Zak Bagans est né à Washington D.C. Il a été diplômé avec un semestre d'avance sur ses camarades de la Glenbard West Hight School en janvier 1995. Après un bref passage par l'université de Western Michigan, il a été diplômé de la Motion Picture Institute dans le Michigan. Zak déménagea ensuite à Las Vegas et devint documentariste et disc-jockey pour mariage, ce qui lui permit de rencontrer ses futurs équipiers Nick Groff et Aaron Goodwin. Zak est un ancien sceptique qui dit que sa passion pour le paranormal résulte de sa rencontre en face-à-face avec le fantôme d'une femme suicidaire dans son ancien appartement de Trenton, Michigan.

Zak Bagans a été critiqué pour ses méthodes agressives et conflictuelles qu'il utilise pendant ses enquêtes. En réponse de ces critiques, il maintient qu'il respecte la vie après la mort et ne provoque que les entités maléfiques dans le but d'obtenir des réponses.

Zak Bagans ouvre chaque épisode de Ghost Adventures avec une introduction culte que tous les fans connaissent à présent par coeur et ceci jusqu'à la saison 7 : « Mon nom est Zak Bagans. Je ne croyais pas aux fantômes avant de me retrouver face-à-face avec un. Alors je me suis mis en quête de capturer ce que j'ai vu sur vidéo. Sans grande équipe de tournage nous suivant partout, je suis accompagné seulement par mon collègue enquêteur Nick Groff et notre spécialiste en équipement Aaron Goodwin. Tous les trois nous voyageons vers les lieux les plus actifs du paranormal, où nous passons une nuit entière enfermé… du crépuscule jusqu'à l'aube. Brut; extrême; ceci est notre aventure fantomatique. »

Avec la saison 7 une introduction un peu différente est utilisé : « Mon nom est Zak Bagans. Je suis enquêteur principal du Ghost Adventures Crew. Je ne croyais pas aux fantômes avant de me retrouver face-à-face avec un. Alors je me suis mis en quête de capturer ce que j'ai vu sur vidéo. Sans grande équipe de tournage nous suivant partout, je suis accompagné seulement par mes collègues enquêteurs Nick Groff et Aaron Goodwin. Tout les trois nous voyageons vers les lieux les plus actifs du paranormal, où nous passons une nuit entière enfermé… du crépuscule jusqu'à l'aube. Brut ; extrême ; ceci est notre aventure fantomatique. »

Dans la saison 3, Zak résume ses plus grandes peurs en escaladant un vieil escaliers à Remington Arms Factory, Bridgeport, Connecticut. « Les hauteurs, les serpents et les poupées bizarres »… ceux là même qui se trouvent dans le top 3 de la liste « Ce que je n'aime pas » de Zak. En 2011 et pour une seule saison, Zak Bagans présenta un spin-off de "Ghost Adventures" : Paranormal Challenge.
Il fit la narration en 2011 pour Travel Channel d'une émission spéciale intitulé : Ultimate travel : legends of the park, à propos de l'activité paranormal dans les Parcs nationaux des Etats-Unis.
Zak Bagans a écrit un livre en collaboration avec Kelly Crigger intitulé Dark World : into the shadows with the lead investigator of the Ghost Adventures Crew. Le 23 septembre 2011, le livre entra directement en 18e position de la New York Times Best Seller list. En 2012, Zak a lancé sa propre ligne de vêtements : Dungeon Wear. Il apparu aussi dans deux collaborations musicales : l'une avec Lords of Acid sur la chanson « Paranormal Energy » et sur un album intitulé Necrofusion avec Praga Khan. Zak Bagans produisit aussi un show Paranormal Paparazzi diffusé sur Travel Channel dont la première eut lieu le 28 septembre 2012.

Nick Groff :

 

nick-groff-ghost-adventures

Nick Groff

Nicholas « Nick » Joshua Groff, né le 19 avril 1980, est co-enquêteur et producteur exécutif de la série Ghost Adventures, il est aussi l'éditeur et le cameraman de la série. Il est le co-fondateur de l'organisation Ghost Adventures Crew (G.A.C). Nick a aussi été le producteur exécutif d'une émission sur Travel Channel appelé Vegas Stripped.
Nick Groff est né à San José (Californie), Californie et à grandi en Nouvelle-Angleterre. Il est diplômé de Pelham High School et de L'Université du Nevada à Las Vegas où il rencontra Aaron Goodwin. Après ses études son intêret pour le paranormal l'a amené à devenir chasseur de fantômes. Sa fascination pour le paranormal commença bien plus tôt. À l'âge de huit ans il est tombé d'un arbre dans le jardin de la maison familiale de Salem (New Hampshire).. Nick décrit son expérience comme une expérience de mort imminente mais sans avoir expérimenté la vision de parents décédés ni être attiré par le tunnel de lumière. Deux ans plus tard alors qu'il se trouvait seul chez lui il vit une silhouette noir. Dans une interview en 2012 il disait ne pas savoir si c'était son imagination ou si son accident lui avait ouvert les portes d'un autre monde.
Après Nick Groff sympathisa avec Zak Bagans lors de son mariage à Las Vegas. L'expérience qui changea la vie de Nick est sa supposé possession au Moon River Brewery Company à Savannah (Géorgie). Une expérience similaire surprenante fut sa rencontre face-à-face avec un esprit féminin au Linda Vista Hospital. La phrase que Nick utilise est « L'énergie ne meurt jamais » c'est un leitmotiv pour la recherche de l'expérience paranormale suivante qui le mènera plus près de l'autre côté.
Nick Groff a réalisé un album de musique intitulé The Other Side qu'il a produit, écrit et chanté. Les paroles racontent son voyage spirituel.
Il a également sa propre ligne de vêtements : Phantom Collection.
En 2012 lui, sa femme Véronique et leur fille Annabelle déménage pour le New Hampshire et Massachusetts.
Il fut pris en modèle pour l'interprétation du premier rôle dans le film Grave Encouters, un film parodique de la série.

Aaron Goodwin :

 

TGA408H_2054

Aaron Goodwin

Aaron Allen Goodwin, né le 1er avril 1976, est technicien équipement et co-enquêteur sur la série Ghost Adventures. Zak et Nick avait besoin d'un cameraman pour filmer le documentaire en 2004, la rumeur court que c'est Nick qui a présenté Aaron à Zak, mais une autre rumeur affirme que Zak et Aaron aurait grandi ensemble.
Avant de rejoindre Nick et Zak, Aaron était opérateur de caméra pour l'Ultimate Fighting Championship. Avant sa première expérience dans le monde du paranormal à Virginia, Aaron dit n'avoir jamais réfléchi à cela. Aaron semble perpétuellement terrifié pendant le show mais se considère maintenant comme un croyant à 100 %. Aaron est souvent laissé seul sur les points chauds comme « appâts ».
Lors de leurs enquêtes à Preston Castle il a affirmé que les griffures apparus sur son mollet étaient similaire que celles que Zak Bagans avait eu au Bobby Mackey's Music World. Aaron a lui aussi sa propre ligne de vêtements : Big Stepping Clothing Line. Il est originaire de l'Oregon. 

Ma Note : /5

Allez un petit épisode cadeau ;) :

Ghost Adventures - Poveglia Island - S3E03 - VF - [HD]

Vous connaissez pratiquement tout à présent de l'univers de Ghost Adventures, il ne vous manque plus qu'à rejoindre notre grande communauté de Fan en regardant leurs différentes saisons ! Si vous voulez frissonner et rire devant leurs épisodes et en connaître encore plus de toute leur incroyable aventure, je vous donne 2 liens vraiment excellents, l'un sur leurs vidéos en Français, VOST FR et en VO : http://www.dpstream.net/serie-2233-aj.html#js2233-,-1-,-01 [FR] et l'autre pour une page sur Facebook que j'adore se nommant : Fan Français de Ghost Adventures :  https://www.facebook.com/FanFrancaisDeGhostAdventures

 

N'hésitez pas à me laisser quelques commentaires et votre avis si vous connaissez la série . A vos Coms les crocosvores !!! 

 

 

Posté par JimmyJim à 16:11 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,