Photos liées au tag 'science-fiction'

Voir toutes les photos
17 janvier 2016

BLACK MIRROR : Reflets d'une société Déshumanisée !

BLACK MIRROR

Black_Mirror

Réalisateur :  Charlie Brooker

Acteurs principaux :

Oona Chaplin dans le rôle de : Greta

Natalia Tena dans le rôle de : Jennifer

Jon Hamm dans le rôle de : Matt

Sophie Kennedy Clark dans le rôle de : Lauren

Toby Kebbell dans le rôle de : Liam

Daniel Kaluuya dans le rôle de : Bing

 Jessica Brown Findlay dans le rôle de : Abi

Jodie Whittaker dans le rôle de : Ffion

Amy Beth Hayes dans le rôle de : Lucy

Lydia Wilson dans le rôle de : Susannah

Hannah John-Kamen dans le rôle de : Selma Telse

Mona Goodwin dans le rôle de : Gina

Hayley Atwell dans le rôle de : Martha

Chloé Pirrie dans le rôle de : Gwendolyn Harris

Domhnall Gleeson dans le rôle de : Ash

Tuppence Middleton dans le rôle de : Jem

Christina Chong dans le rôle de : Tamsin

Amber Anderson dans le rôle de : Sara

Synopsis :

Chaque épisode de cette anthologie montre la dépendance des hommes vis-à-vis de tout ce qui a un écran...

D'après Charlie Brooker, chaque épisode a un casting différent, un décor différent et une réalité différente, mais ils traitent tous de la façon dont nous vivons maintenant et de la façon dont nous pourrions vivre dans 10 minutes si nous sommes maladroits.

black-mirror2

Episodes :

Première saison (2011) :

  1. L'Hymne national (The National Anthem)
  2. 15 millions de mérites (15 Million Merits)
  3. Retour sur image (The Entire History of You)

Deuxième saison (2013) :

  1. Bientôt de retour (Be Right Back)
  2. La Chasse (White Bear)
  3. Le Show de Waldo (The Waldo Moment)

Christmas Special (2014) :

  1. Blanc comme neige (White Christmas)

Troisième saison (2016) :

En septembre 2015, Netflix a annoncé reprendre la production de la série pour une troisième saison de douze épisodes

black_mirror (1)

Anecdotes :

La question du fil conducteur :

Le créateur explique que le titre de la série fait référence à la technologie que nous considérons comme une drogue : « Si c'est une drogue, alors quels en sont les effets secondaires ? C'est dans cette zone entre joie et embarras que Black Mirror se situe. Le « Black Mirror » du titre est celui que vous voyez sur chaque mur, sur chaque bureau et dans chaque main, un écran froid et brillant d'une télévision ou d'un smartphone. »

Pendant le développement de Black Mirror, Charlie Brooker et les producteurs se sont posés la question de savoir s'il fallait introduire un personnage ou un élément que l'on retrouverait dans tous les épisodes de la série. "Nous avons eu des discussions à ce sujet", confirme le scénariste-créateur de la série, dans un entretien accordé au magazine SFX"Les histoires devraient-elles se dérouler toutes dans une seule et même rue ? Devrions-nous avoir un groupe de personnages qui apparaîtrait dans chaque épisode, comme dans la trilogie (cinématographique, NDLR) Bleu, Blanc, Rouge ? Nous avons également pensé introduire un personnage qui jouerait les présentateurs, comme dans de nombreuses anthologies… mais plus on y pensait, plus on se disait que ce serait un peu bizarre." 

Daniel Kaluuya dans le rôle de : Bing

La genèse de "Be Right Back" :

L'idée du premier épisode de la saison 2, qui traite de la perte d'un être cher et de l'usage des réseaux sociaux, est venue à Charlie Brooker (qui a écrit l'épisode) alors qu'il venait d'avoir un bébé avec sa femme. A l'époque, il ne sortait pas beaucoup, et l'essentiel de ses contacts avec ses amis se faisait par les réseaux sociaux. Là, j'ai été frappé par une pensée, raconte l'intéressé au site britannique Wired"Qu'est-ce qui se passerait si en fait, tous ces gens étaient morts (…) remplacés par un logiciel pourvu d'une intelligence artificielle qui a lu tous leurs messages précédents et les imitaient ?" Il avoue également y avoir pensé après avoir constaté, en changeant de téléphone, qu'il a conservé dans son répertoire numérique le numéro d'une personne qui était décédée.

362745ced9c05c2cb5757962bb20d25a

black-mirror-be-right-back

"White Bear", Kadhafi et le voyeurisme :

Charlie Brooker a écrit le deuxième épisode de la saison 2, "White Bear", après plusieurs reportages réalisés en Libye pendant la chute de Muhammar Kadhafi. "C'est la première fois que je voyais des touristes dans une zone de guerre. A côté des réservoirs en feu, on pouvait voir des gens en train de filmer la scène avec leur smartphone. Et puis il y a eu le moment où le corps de Kadhafi a été présenté au peuple. Il y a eu ce plan particulièrement horrible où le caméraman filmait la scène en contre-plongée, et où on pouvait voir les gens se pencher sur le corps, le téléphone à la main, pour prendre une photo souvenir. On se serait cru dans L'armée des morts. Sauf que là, les gens ne venaient pas se partager de la chair mais les images d'un corps."

black-mirror-2-white-bear-1

wQ5awkN

La petite histoire derrière "The Waldo Moment" :

En développant l'intrigue du troisième épisode de la saison 2, Charlie Brooker a en fait exploité une idée qu'il avait eu plusieurs années plus tôt, alors qu'ils écrivaient ensemble la série Nathan Barley, une sitcom qui s'intéresse avec acidité à la montée en puissance d'internet et du numérique au milieu des années 2000. C'est en tout cas ce qu'il a expliqué à Wired"Nous nous sommes dit 'qu'est-ce qui se passerait si quelqu'un inscrivait une sorte de mascotte animée', comme celle que l'on voit dans les clips du groupe musical Gorillaz, à une élection ? (…) tout à coup, vous vous rendez compte qu'elle a toutes sortes d'avantages sur une personne réelle, parce que c'est comme une sorte de robot. Elle ne peut jamais avoir tort." Dans Black Mirror, le concept a sensiblement dérivé… mais l'idée centrale, elle, est bien là. 

THE BLACK MIRROR HAL SHINNIE

Un goût prononcé pour l'anthologie :

Si Charlie Brooker a voulu faire de Black Mirror une anthologie, c'est avant tout parce qu'il est un très grand fan du genre. "J'ai grandi en regardant les épisodes de Play for Today (une série britannique produite par la BBC entre 1970 et 1984, NDLR), qui possédait un côté expérimental que l'on ne retrouve plus vraiment aujourd'hui à la télévision", raconte le scénariste-créateur à Digital Spy. Dead Set (sa précédente création, une minisérie diffusée en 2008 sur Channel 4… comme Black Mirror) fait partie de ces choses que l'on ne voit pas souvent à la télévision. "J'aime ce type d'anthologies où l'on ne sait pas vraiment ce que l'on va découvrir, mais dont on sait qu'elle va vous divertir et en même temps vous déranger. C'est comme ça que l'idée de la série a vu le jour."

black-mirror3

Ma Critique : 

Black Mirror, une série d’anticipation britannique créée par Charlie Brooker en 2011. Sa particularité première est que chaque épisode constitue une histoire fermée. 

Plusieurs aspects distinguent ainsi Black Mirror des séries des deux dernières décennies. Tout d’abord, chaque épisode a une durée pouvant varier entre 40 minutes et 1 heure. Le nombre d’épisodes est très limité : trois pour la saison 1 (2011), trois pour la saison 2 (2013) et un pour l'épisode spécial Noël (2014). Chaque épisode présentant une morale implicite que le spectateur doit découvrir par lui-même. Les acteurs changent donc à chaque épisode, tout comme les thèmes abordés, ceux-ci étant toujours en lien avec les écrans et autres technologies de pointe (téléphones, téléviseurs, ordinateurs, puces implantées permettant de revivre des souvenirs...).

Les pistes de réflexions proposées par les différents scénaristes sont réellement novatrices, et sont développées avec profondeur et cohérence. L’idée de départ est à chaque fois la même : essayer d’imaginer, dans un futur plus ou moins proche, la façon dont la technologie (et, plus précisément, les technologies de communication) aura asservi – physiquement et mentalement – l’être humain; on demande au spectateur de prendre du recul sur les technologies. Comment la société de demain utilisera ces innovations ? N'est-on pas en train de faire naître de réelles dérives en ce moment même à travers l'usage des réseaux sociaux? Le voyeurisme et les addictions liés aux écrans ne peuvent-ils pas remettre en cause notre humanité ? Voici autant de questions que posent cette série ! 

Dans la saison 1, The National Anthem raconte comment un terroriste, après avoir kidnappé la princesse d’Angleterre, parvient à faire faire ce qu’il veut au premier ministre en direct à la télévision. 15 Millions Merits décrit un monde où les gens doivent passer leur journée à travailler pour fournir de l’énergie à la communauté, la seule issue offerte étant d’être sélectionné par le public lors d’un jeu directement inspiré de notre « The Voice » français et de ses multiples équivalents internationaux. The Entire History of You montre en quoi le fait de filmer et de stocker tous les évènements de notre quotidien peut faire voler en éclat un couple.

Dans la saison 2, Be Right Back raconte comment une veuve parvient à recréer un double artificiel de son défunt mari grâce aux informations qu’il avait accumulées sur les réseaux sociaux tout au long de sa vie. White Bear montre une femme devenue l’objet d’une terrifiante émission de télé-réalité, où la cruauté et le voyeurisme semblent n’avoir plus de limites. Enfin, The Waldo Moment décrit la manière dont la création d’une mascotte virtuelle va bousculer une élection politique locale.

Dans l'épisode "spécial Noël", est raconté l'histoire de deux hommes qui cohabitent et qui apprennent chacun les sombres secrets de l'autre : l'un a commis un meurtre, l'autre use des technologies, d'abord pour son compte pour aider des hommes ayant des difficultés pour séduire en le conseillant à travers une oreillette en le suivant grâce à une caméra implantée dans son oeil, puis pour le compte d'une instance plus haute...

Ce qui m'a marqué c'est la  réalisation de qualité , l'interprétation très maitrisées des acteurs et l'écriture cohérente de ces histoires d'anticipation. Le réalisme de certaines histoires peut engendrer de véritables questionnements chez les spectateurs. J'y vois une série novatrice et en même temps très prenante (le suspense est à son comble à chaque épisode, on "accroche" dès les premières minutes). 

Le seul bémol de la série est son aspect parfois prévisible.

Mais à part cela, Black Mirror est sans doute l’une des séries les plus créatives que j'ai pu découvrir cette année : un bijou d'écriture. Espérons qu’elle gagnera en notoriété en France autant qu'à l'étranger !

Ma Note : /5

Black Mirror - Trailer

 A Voir Absolument !!!


11 novembre 2015

WAYWARD PINES : La série originale et mystérieuse de M. Night Shyamalan !

WAYWARD PINES

wayward-pinesa

Créateur : Chad Hodge

Réalisateur : M. Night Shyamalan

Acteurs principaux :

Matt Dillon dans le rôle de : Ethan Burke

Carla Gugino dans le rôle de : Kate Hewson

Toby Jones dans le rôle de : Dr. Jenkins

Shannyn Sossamon dans le rôle de : Theresa Burke

Juliette Lewis dans le rôle de : Beverly

Charlie Tahan dans le rôle de : Ben Burke

Reed Diamond dans le rôle de : Harold Balinger

Hope Davis dans le rôle de : Megan Fisher

Sarah Jeffery dans le rôle de : Amy

Synopsis :

Ethan Burke, l'un des meilleurs agents des Services Secrets du Bureau de Seattle, est envoyé en mission dans la charmante petite ville de Wayward Pines. Il doit enquêter sur la mystérieuse disparition de deux agents fédéraux : l'Agent Bill Evans et l'Agent Kate Hewson, son ancienne partenaire et surtout la femme qui a failli détruire son mariage. Alors qu'il s'approche de la ville, Ethan a un accident. A son réveil, ses souvenirs sont intacts mais il réalise qu'il n'a plus aucun moyen d'entrer en contact avec le monde extérieur. Son téléphone, son portefeuille, son argent et sa carte d'identité ont disparu et il commence à prendre conscience que la petite ville de Wayward Pines n'est pas aussi lisse et parfaite qu'il n'y paraît...

Bienvenue à Wayward Pines

Anecdotes : 

Matt Dillon enfin en vedette sur le petit écran :

S'il décroche pour la première fois le rôle principal dans une série, Matt Dillon n'a pas attendu Wayward Pines pour faire de courtes apparitions dans des séries télé. Au tout début de sa carrière, en 1982, l’acteur a effectivement joué dans un programme inédite en France, American Playhouse. Mais les téléspectateurs français ont également pu l'apercevoir dans Modern Family (il joue dans un épisode de la saison 2). Précisons enfin qu'il a prêté sa voix à un personnage de la série Les Simpson, dans l’épisode "Midnight Towboy" (saison 19).

Arrivée à Wayward Pines

De Pines à Wayward Pines :

La série diffusée sur l FOX s'inspire d'un roman, "Pines", écrit par Blake Crouch. Un roman qui a donné ensuite lieu à une trilogie, elle-même baptisée Wayward Pines. L'adaptation de cette série de livres est, en quelque sorte, une boucle qui se referme. Diplômé de l'université de Caroline du Nord, Crouch a confié que l'histoire et l'univers de Wayward Pines sont sensiblement inspirés d'une autre série télévisée : Twin Peaks, de David Lynch.

748c58d3d9

La Colombie Britannique pour décor :

Le tournage de Wayward Pines se déroule au Canada. L'ensemble des dix épisodes de la saison 1 a effectivement été tourné dans la région de Vancouver. Le tournage a débuté à l'été 2013 entre les villes de Burnaby (pour les tournages en studio) et Agassiz (pour les scènes en extérieur). Il a fallu près de six mois pour filmer l'intégralité des épisodes, puisque les équipes ont éteint leurs caméras en février 2014… plus d'un an avant la diffusion du pilote.

wayward-pines-promo-943305

Ces villes imaginaires de séries tv où il ne fait pas bon vivre 

Quel est le point commun entre Twin Peaks, Chester’s Mill et Wayward Pines ? Ces villes sont certes issues de l’imagination des scénaristes de série tv, mais on ne voudrait en aucun cas y mettre les pieds !

d

Wayward Pines dans l’Idaho. Le paradis sur Terre selon ses habitants. Et pourtant, ce qui semble être une ville plutôt sympathique se révèle être un vrai cauchemar. Alors qu’il est à la recherche de deux agents disparus, Ethan Burke (Matt Dillon) est victime d’un accident de voiture. Il se réveille à l’hôpital de Wayward Pines et comprend rapidement que quelque chose ne va pas. Plus grave encore, il n’arrive ni à contacter l’extérieur ni à quitter la ville…

Pourquoi on n’aimerait pas y vivre : Nombreux sont ceux à s’être fait piéger dans la ville de Wayward Pines, créée de toute pièce par le réalisateur reconnu M. Night Shyamalan. Etre enfermé et observé façon Big Brother dans une ville ? Très peu pour nous. Wayward Pines est un endroit mystérieux où la perception du temps est biaisée. Vous pensiez être là depuis 1 an ? Cela fait en réalité 14 ans.

Le lieu à éviter à tout prix : l’hôpital de Wayward Pines

r

 

 

 

 

 

 

 

 

  

wayward-pines-la-boucle-est-bouclee-spoilers-abbies

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Pas encore de saison 2, mais...

Toutefois, rassurez votre compte en banque, vous n'êtes pas encore obligés de vous ruiner en budget mouchoirs face à une telle nouvelle. En effet, comme l'a confié M. Night Shyamalan (le créateur) à nos confrères d'Allociné, si rien n'est encore décidé, il se veut "optimiste" : "Je ne peux pas le garantir. Je suis en train de chercher une histoire, la direction que je veux lui faire prendre et où j'aimerais que ça se termine."

M. Night Shyamalan prêt à bousculer les codes de la télé

Malheureusement, s'il veut croire en une saison 2 et se montre motivé à son sujet, sa méthode avancée pour lui donner vie pourrait refroidir la FOX, puisqu'il est prêt à prendre beaucoup de temps et à imposer ses envies, ce qui est un concept presque étranger dans le monde des networks aux USA : "En tout cas je ne veux pas m'y coller tant que je ne connais pas la fin. Tout doit être pensé à l'avance. Je sais que la télé ne fonctionne pas comme ça. D'habitude, on commence une saison dès que la précédente a eu du succès. Mais je ne veux pas procéder ainsi. Je n'aime pas voir à la télé des épisodes où on se répète, où on ne prend aucune décision et où on piétine faute de savoir où on va. Je ne veux pas de ça pour ma série. Je veux savoir précisément quel sera notre axe, si on le fait en dix épisodes ou en vingt et de combien de temps on dispose. Ça se fera comme ça et pas autrement."

Wayward Pines aura-t-elle une saison 2 ? Et si c'était ça, le plus grand mystère de la série ?

Carla Gugino dans le rôle de : Kate Hewson

Ma Critique :

Une série vraiment excellente avec un surprenant mélange de thriller, de fantastique, de science-fiction et de policier ! Chaque épisode nous plonge un peu plus profondément dans le suspense et dans l'histoire. Matt Dillon est vraiment très bon dans son rôle de personnage principal, et dès le premier épisode on s'attache à lui, la série démarre très bien, on nous place directement dans l'ambiance, l' histoire est originale et captivante avec beaucoup de rebondissements, on ne s'ennuie à aucun moment. Mr Night Shyamalan réalise là une mystérieuse série entrenant le spectateur dans un univers angoissant et froid, ressemblant à Twin Peaks de David Lynch, ajoutez une portion du film The Truman Show, une pincée du Assault de Carpenter, puis un cuillère de The Descent pour enfin obtenir la recette diaboliquement efficace de Wayward Pines.

Le final a fait beaucoup débat, beaucoup ont été déçus, mais moi je l'ai au contraire trouvé intéressante et ça change des fins que l'on peut voir et attendre généralement dans les séries ( ...mais vous n'en serez pas plus, je vous propose d'aller la voir par vous même, vous ne serez pas déçus ! ).

Dans l'attente d'une saison 2..., pour l'instant on doit se contenter de ces dix premiers épisodes mais on ne sait pas ce que l'avenir nous réserve.

Ma Note : ,5/5

Bon Appétit ^^

Bande-annonce de la série "Wayward Pines"

Tous à vos commentaires !!!

 

 

01 novembre 2015

La Saga " Labyrinthe "

Le LABYRINTHE

Le_Labyrinthe_custom-16203007102014

Réalisateur : Wes Ball

Acteurs principaux :

Dylan O'Brien dans le rôle de : Thomas

Kaya Scodelario dans le rôle de : Teresa

Aml Ameen dans le rôle de : Alby

Will Poulter dans le rôle de : Gally

Thomas Brodie-Sangster dans le rôle de : Newt

Ki Hong Lee dans le rôle de : Minho

Synopsis :

Thomas, un adolescent, se réveille amnésique dans un étrange endroit à ciel ouvert entouré de hauts murs, et où vivent cinquante autres garçons. Ce lieu mystérieux donne accès à un labyrinthe, dont les plans sont modifiés chaque nuit. Quiconque s'y est aventuré n'est jamais reparu, d'autant que des des créatures menaçantes y rôdent. Grâce à quelques bribes de mémoire qui lui reviennent à travers des rêves concernant une organisation secrète appelée W.C.K.D., et à des indices trouvés au sein du labyrinthe, Thomas va tenter de trouver un moyen de s'échapper, avec l'aide de la bande des garçons...

artoff8308

 

Anecdotes :

Une dystopie de plus :

Le Labyrinthe est adapté d'un roman de science-fiction écrit par James Dashner publié en 2009. Tout comme les célèbres "Hunger Games et Divergente", le livre s'inscrit dans le genre dystopique, un registre très prisé par Hollywood, qui dépeint un univers fictif où toute chance de bonheur semble utopique, avec le plus souvent de jeunes personnages en guise de héros. Le Labyrinthe étant le premier volet d'un cycle littéraire intitulé "L'Epreuve", les épisodes suivants (La Terre Brûlée, Le Remède Mortel) seront également adaptés au cinéma.

Tournage :

C'est dans la Louisiane américaine que les équipes du film ont posé leurs caméras pour le tournage. Quant aux scènes où les protagonistes se trouvent dans les bois, elles ont été tournées dans une ferme de St. Francisville à côté de Bâton-Rouge. Les enregistrements ont duré trois mois, entre mai et juillet de l'année 2013.

 

142542

Encore plus haut ! :

Les murs immenses du labyrinthe font en réalité 4,80 mètres de haut, ni plus ni moins en raison des dimensions du studio où se trouvait le décor et pour laisser la place aux éclairages. C'est donc en postproduction que tout s'est joué avec l'équipe des effets visuels qui prolongea le mur de 30 mètres !

The Doors :

L'équipe artistique a eu du fil à retordre durant la construction des portes du Labyrinthe. Marc Fisichella confie à ce propos : "Le moins que l’on puisse dire, c’est que cette installation a constitué un véritable défi car nous l’avons construite au milieu de nulle part et dans des conditions auxquelles nous n’étions pas habitués"Mesurant chacune 6 mètres de large sur 6 mètres de haut avec une ouverture de 6 mètres et, en bonus une mécanisation qui permettait l'ouverture comme la fermeture, les portes pesaient chacune plus de trois tonnes !

the-maze-runner-film-le-labyrinthe-dystopie

Invités surprises :

Serpents venimeux, crotales et vipères cuivrées, insectes, moustiques, taons, etc. L'équipe du tournage comme les acteurs ont eu quelques difficultés avec nos amis les bêtes ! Pour éviter les morsures, un professionnel des reptiles a été appelé par la production et a dû les déplacer dans un autre lieu pour une durée de trois semaines.

En Stage de survie :

Les jeunes comédiens ont préparé leur rôle à la dure ! Wes Ball leur fit en effet vivre une expérience inoubliable, en les envoyant en stage de survie. Le producteur Wyck Godfrey commente : "Je pense que cette expérience a permis aux acteurs de forger des liens semblables à ceux qui unissent les personnages du livre". Un soir, alors qu'ils dormaient à la belle étoile, les futurs protagonistes du film furent surpris par un violent orage dont ils se souviendront...

the-griever-The-Maze-Runner-le-labyrinthe

Ma Critique :

Une histoire très prenante du début jusqu'à la fin, avec son lot de mystère . On s'interroge tout le long du film pour savoir qui a enfermé ses jeunes dans ce labyrinthe et pour quelle raison ; nous ne sommes pas au bout de nos surprises grâce à quelques rebondissements et retournements de situations. L'idée du labyrinthe avec ses créatures cachées à l'intérieur est excellente, elle me fait penser au jeu de société LABYRINTHE ou encore au film CUBE. J'ai adoré ce film et j'ai profité de tous les détails et de toutes les actions tant les effets spéciaux sont d'une grande qualité. On a craint le déjà-vu, mais le film emprunte astucieusement à tous les avatars du genre : la série Lost (« Que sommes-nous venus faire dans cette galère et qui sont ces Autres qui nous guettent ? »), Hunger Games (« Un leader, il n'y a que ça de vrai contre l'adversité »), sans oublier les thrillers post-apocalyptiques. Chaque scène est un peu plus surprenante, plus haletante que prévu, sans parler de la fin, en forme de « à suivre » complètement ­assumée.

Film à voir et à revoir !

Ma Note : /5

Le Labyrinthe - Bande annonce finale [Officielle] VF HD

 

Le LABYRINTHE : La Terre brûlée

med_gallery_11820_28_4241317

Réalisateur : Wes Ball

Acteurs principaux :

Dylan O'Brien dans le rôle de : Thomas

Kaya Scodelario dans le rôle de : Teresa

Ki Hong Lee dans le rôle de : Minho

Thomas Brodie-Sangster dans le rôle de : Newt

Rosa Salazar dans le rôle de : Brenda

Giancarlo Esposito dans le rôle de : Jorge

Aidan Gillen dans le rôle de : Janson

Lili Taylor dans le rôle de : Mary Cooper

Nathalie Emmanuel dans le rôle de : Harriet

Katherine McNamara dans le rôle de : Sonya

Lora Martinez-Cunningham dans le rôle de : La mère de Thomas

Jenny Gabrielle dans le rôle de : "Queue de cheval"

Synopsis :
Dans ce second volet de la saga épique LE LABYRINTHE, Thomas et les autres Blocards vont devoir faire face à leur plus grand défi, rechercher des indices à propos de la mystérieuse et puissante organisation connue sous le nom de WICKED. Or le monde qu’ils découvrent à l’extérieur du Labyrinthe a été ravagé par l’Apocalypse. Leur périple les amène à la Terre Brûlée, un paysage de désolation rempli d'obstacles inimaginables. Plus de gouvernement, plus d'ordre… et des hordes de gens en proie à une folie meurtrière qui errent dans les villes en ruine. Les Blocards vont devoir unir leurs forces avec d'autres combattants pour pouvoir affronter WICKED et tenter de défier son immense pouvoir.

le-labyrinthe-2-_-la-terre-brulee-poster_504281_34410

Anecdotes :

Changement :

Le Labyrinthe : La Terre brûlée n'est pas une adaptation fidèle au roman. Wes Ball et le scénariste ont quand même gardé l'essence du livre, mais ont fait quelques modifications nécessaires pour les besoins du film. Certains éléments du deuxième et troisième livres ont été réorganisés pour déjà planter le décor du troisième film.

 

Le désert, un terrain physique :

Tourner dans le désert est un exercice physique et intense. Les acteurs ne pensaient pas courir autant et ils se sont très vite retrouvés essoufflés à force de monter et descendre les dunes de sable. Ils ont eu surtout l'impression de faire du sur place et que seuls leurs jambes bougeaient. Après leur entraînement pour Le Labyrinthe, ils ont eu un peu plus de ressources pour parcourir le désert de long en large. Dylan O'Brien avait quand même un petit avantage puisque c'est un très bon athlète et il court assez vite.

Une ville post-apocalyptique :

Le tournage du Labyrinthe : La Terre brûlée a eu lieu au Nouveau-Mexique, dans la ville d'Albuquerque plus précisément. Elle a d'ailleurs dû subir quelques changements pour ressembler à une ville post-apocalyptique : des tonnes de sable ont dû être versées pour que le désert soit le plus crédible possible. Les dunes ont été nettoyées entièrement afin d'être les plus lisses possible et pour leur donner un effet tourbillonnant, un hélicoptère en position stationnaire a été utilisé.

le-labyrinthe-2-la-terre-brulee-55b26858a4d72

Un décor remanié :

Dans le livre de James Dashner, les Blocards sont dans des souterrains lorsqu'ils tentent de fuir le WICKED. Pour les besoins du film, la production a tourné dans un centre-commercial abandonné et y a fait tomber les dalles du plafond, éclater les vitres et installé des filaments de plastique. Un décor qui correspond à la description du roman, mais des voitures usées et du sable ont été rajoutés pour donner à l'endroit un côté encore plus post-apocalyptique. Du côté du "manoir", il a fallu tout détruire et l'équipe du film a brûlé des canapés pour leur donner un air abîmé.

Le très montagneux Right Arm Camp :

Selon le producteur du film, Joe Hartwick Jr. le plus grand défi du tournage a été de trouver le lieu culminant, situé dans le très montagneux Right Arm Camp, car parmi toutes les montages se trouvant au Nouveau-Mexique, très peu sont accessibles pour une équipe de tournage. Les scènes ont donc été tournées dans le Diamond Tail Ranch, avec pour seul accès, un long trajet sur des routes cahoteuses.

le-labyrinthe-la-terre-brulee-27432

Un tournage difficile pour Kaya Scodelario :

Kaya Scodelario le dit elle-même, elle est fainéante et n'aime pas du tout faire de l'exercice. La partie du tournage dans le désert a donc été compliquée pour elle et l'actrice n'était pas réellement enthousiaste à l'idée de faire ces cascades. Kaya Scodelario a pu compter sur Dylan O'Brien et Ki Hong Lee pour l'encourager.

Kaya Scodelario dans le rôle de Teresa

Le troisième volet déjà en préparation :

En mars 2015, le scénariste T.S Nowlin a confirmé qu'il y aura un troisième volet intitulé Le Labyrinthe : Le Remède mortel toujours réalisé par Wes Ball. Le tournage débutera en février 2016 et le film est prévu pour le 17 février 2017 aux Etats-Unis. La date de sortie en France n'a pas encore été annoncée.

La Trilogie livresque de James Dashner

Voici le résumé du 3ème volet du livre intitulé Le Labyrinthe : Le Remède Mortel :

Thomas sait qu'on ne peut pas faire confiance au WICKED, mais ils disent que le temps des mensonges est terminé, qu'ils ont recueillies tout ce qu'ils pouvaient des essais et doivent maintenant compter sur les blocards, avec leur mémoire restaurée, pour les aider pour l'ultime mission. C'est aux blocards de compléter le plan pour le traitement de la Braise avec un test volontaire final. Ce que le WICKED ne sait pas c'est que quelque chose est arrivé que même les essais ou variables n'auraient pu prévoir. Thomas s'est souvenu de beaucoup plus qu'ils le pensaient. Et il sait qu'il ne peut pas croire un mot de ce que le WICKED dit. Le temps des mensonges est terminé. Mais la vérité est plus dangereuse que Thomas ne pouvait l'imaginer. Qui survivra au remède mortel ?

 Le WICKED a tout volé à Thomas : sa vie, sa mémoire et maintenant ses seuls amis. Mais l'épreuve touche à sa fin. Ne reste qu'un dernier test... Terrifiant. Cependant, Thomas a retrouvé assez de souvenirs pour ne plus faire confiance à l'Organisation. Il a triomphé du labyrinthe. Il a survécu sur la terre brûlée. Il fera tout pour sauver ses amis, même si la vérité risque de provoquer la fin de tout.

Ma Critique

Ayant été ravi du premier film, je suis allé voir ce nouvel opus avec beaucoup d'attentes, surtout que le budget de ce nouveau film a été estimé à 61 000 000 dollars, ce qui est presque deux fois plus que le premier volet qui avait coûté 34 000 000 dollars. Je n'ai pas lu la trilogie de James Dashner, je ne peux donc pas vous parler des points communs entre le livre et le film, mais je peux vous parler des différences entre le premier et ce second film, et ce que j'en retiens c'est que j'ai été très déçu, surtout que j'ai lu de très bonnes critiques avant d'aller le voir au cinéma... je n'ai pas compris, désolé pour ceux qui l'on apprécié, mais pour tout vous dire je l'ai trouvé beaucoup trop long, plusieurs scènes sont inutiles et il n'a plus rien à voir avec le premier film, même si vous allez me dire qu'il suit les livres...

Ensuite, j'ai trouvé les relations entre les personnages peu étoffées notamment car toutes les dix minutes, on se trouvait face à de nouveaux personnages, de quoi vite s'y perdre ! Petits exemples : le personnage de Brenda semble prendre une importance alors même qu'on a peu d'informations concrètes sur elle ou encore les groupes rencontrés dans le désert dont les représentants sont survolés psychologiquement. Dans le premier volet, on pouvait s'attacher aux personnages plus facilement.  Les acteurs sont toujours aussi bons mais les dialogues sont d'une faiblesse extrême. Le scénario est trop faible et on s'éloigne bien trop de l'atmosphère et de l'histoire de base: cette distance ne nous plonge pas "directement" dans l'histoire...

Attention SPOILER : Les Zombies, nommés "les Fondus" dont nous ne savons pas d'où ils viennent, comment sont-ils devenus des zombies: j'avoue les créatures sont très bien faites et la poursuite dans le centre commercial enseveli et dans les ruines de la ville réhausse le niveau, mais cela manque d'explications, j'avais l'impression qu'ils ont voulu copier "Je suis une Légende" et la série "THE 100" sur beaucoup de points : ils ont besoin du sang des immunes pour trouver un remède; la bande de "sauvages" tout comme dans la série "THE 100"...  De même,Teresa qui devient une traître et Thomas qui commence à s'attacher à une nouvelle fille, Brenda, est un aspect qui aurait ou être mieux traité: on s'en tient avec une vague explication de deux minutes en bout de film... D'ailleurs, personnellement j'aurais préféré que l'histoire entre Teresa et Thomas continue dans le bon sens.

Quelques incohérences m'ont également embêté, déjà on a perdu 2 - 3 survivants entre les deux épisodes : rappelons qu'ils étaient 9 à la fin du premier. Mais où sont ils passés ? M'enfin passons, j'espère seulement que pour le troisième film de la saga ils reviendront sur  l'idée du premier film et qu'ils réhausseront le niveau de ce deuxième film râté.

Ma Note : /5

LE LABYRINTHE : LA TERRE BRÛLÉE - Bande annonce (vf)

 

 Et vous, qu'en avez-vous pensé ? Impatient ou non de voir le dernier volet de la saga ?

 

 

 

 

 

 

 

29 janvier 2014

ROBOCOP

News ciné du jour : ROBOCOP bientôt à nouveau sur nos écrans de cinéma , vous vous rappelez peut-être de la trilogie qui commença en 1987 avec le premier volet de Paul Verhoeven, le remake va bientôt arriver ! 

ROBOCOP 2014

Affiche ROBOCOP (2014)

Réalisateur : José Padilha

Acteurs principaux :

Joel Kinnaman dans le rôle de : Alex Murphy / Robocop

Michael Keaton dans le rôle de : Raymond Sellars

Abbie Cornish dans le rôle de : Elle Murphy

Samuel L. Jackson dans le rôle de : Pat Novak

Gary Oldman dans le rôle de : Norton

Jackie Earle Haley dans le rôle de : Maddox

Genre : Action / Science-Fiction

Qu'on se le dise, le Robocop de José Padilha et celui d'origine signé Paul Verhoeven ne se ressemblent pas. Dès la première bande-annonce révélée, le reboot du réalisateur brésilien mettait l'accent sur un héros humain avec une bonne dose d'émotion. La seconde bande-annonce vient de tomber, plus dans l'action avec en fond ce monde futuriste où la sécurité est une affaire d'état et de business.

Les services de police inventent une nouvelle arme infaillible, Robocop, mi-homme, mi-robot, policier électronique de chair et d'acier qui a pour mission de sauvegarder la tranquillité de la ville. Mais ce cyborg a aussi une âme...

ROBOCOP-Photo-Tournage-Motorbike-04

Dans la peau du célèbre flic, le charismatique suédois Joel Kinnaman (révélation du thriller Easy Money) donne la réplique à un charismatique hollywoodien qui laisse aussi comprendre pourquoi le film a coûté 100 millions de dollars. Michael Keaton, Abbie Cornish, Samuel L. Jackson – qui ouvre le trailer avec une coupe de cheveux délirante –, Jackie Earle Haley ou Jay Baruchel sont de la partie.

Après l'émotion palpable d'un premier trailer, vient ici le combat classique entre un homme blessé, transformé en un héros fruit de la science et potentiellement machine à billets verts, et des financiers et politiques peu scrupuleux pour qui la vie des gens n'a d'importance que si cela peut renflouer toujours un peu plus les caisses. Le blockbuster hollywoodien dans sa quintessence. Reste que ce RoboCop, dans la simple idée d'être le reboot d'un film culte signé d'un cinéaste marginal et totalement à part (Paul Verhoeven, que l'on a vu être victime d'un terrible remake avec Total Recall), fait déjà l'objet de critiques.

Verdict dans les salles le 12 février 2014.

Affiche ROBOCOP (2014)

Voici en Exclu la bande annonce du film :

Et voici un petit rappel de l'ancien ROBOCOP :

Robocop (1987) - Official Trailer [VO-HD]

Alors qu'en dites- vous ?

Et vous... quel Remake de films, ou de dessins animés, ou même de B.D aimeriez vous voir bientôt sur nos écrans ???

( Moi perso Nicky Larson, ce serait pas mal du tout ! )

28 janvier 2014

Transcendence ! Le nouveau film de science-fiction avec Johnny Depp !

 

Transcendence

Affiche Transcendence ( 2014 )

Genre : Science - fiction

Réalisateur : Wally Pfister

Acteurs principaux :

Johnny Depp dans le rôle de : Dr. Will Caster

Paul Bettany dans le rôle de : Max Waters

Rebecca Hall dans le rôle de : Evelyn

Morgan Freeman

Kate Mara dans le rôle de : Bree

Cillian Murphy

Clifton Collins Jr.

Synopsis :

Dans un futur proche, un groupe de scientifiques tente de concevoir le premier ordinateur doté d’une conscience et capable réfléchir de manière autonome. Ils doivent faire face aux attaques de terroristes anti-technologie qui voient dans ce projet une menace pour l’espèce humaine. Lorsque le scientifique à la tête du projet est assassiné, sa femme se sert de l’avancée de ses travaux pour "transcender" l’esprit de son mari dans le premier super ordinateur de l’histoire. Pouvant désormais contrôler tous les réseaux liés à internet, il devient ainsi quasi omnipotent. Mais comment l’arrêter s’il perdait ce qui lui reste d’humanité ?

Johnny Depp dans le rôle de Dr. Will Caster

Johnny Depp méconnaissable dans l'effrayante bande-annonce de Transcendence :

Au regard de la première bande-annonce, il y a de quoi trépigner d'impatience devant Transcendence, premier film de Wally Pfister, le directeur de la photographie et bras droit de Christopher Nolan. Celui-ci met en scène Johnny Depp en scientifique ambitieux et peu à peu méconnaissable, face à un beau casting de seconds rôles, pour une histoire très complexe.

Après les trois teasers dévoilés, l'ambitieux Transcendence dispose désormais de sa première bande-annonce. Jusqu'ici, le mystère avait été total, et l'intrigue de l'histoire n'avait été dévoilée que tardivement. En recomposant le puzzle de ce film qui n'est pas sans faire penser à Inception de Chris Nolan justement, on retrouve Johnny Depp dans la peau d'un scientifique traqué. Assassiné, le Dr. Will Caster va revivre par ses propres moyens technologiques, on l'aperçoit crâne chauve, méconnaissable et effrayant, contraint de fonctionner par l'action de sa femme, jouée par Rebecca Hall. Lorsqu'elle celle-ci transcende l'esprit de son mari, elle ne se rend pas compte que la superbe et audacieuse invention de son mari peut aussi coûter la vie à l'humanité si on ne la contrôle pas. L'intense bande-annonce de Transcendence, dotée d'une sublime photographie (le passif du réalisateur n'y eurest sûrement pas pour rien, lui qui avait pour habitude d'éclairer les films de Nolan avec 4 nominations aux Oscars et une statuette de la meilleure photo pour Inception), nous introduit dans cette intrigue qui promet d'être très intense.

Johnny Depp dans le rôle de Dr. Will Casteroo

Production :

Transcendance est dirigé par Wally Pfister pour son premier long mètrage. Jack Paglen écrit le scénario initial pour que Pfister le dirige. Le terrain a été vendu à Straight Up. En Mars 2012, Alcon Entertainment a acquis le projet. Alcon finance et produit le film, les producteurs de Straight Up et Alcon sont réunis pour le film. En Juin suivant, le directeur Christopher Nolan , pour qui Pfister a travaillé comme directeur de la photographie, et le partenaire de production de Nolan Emma Thomas rejoignent le film en tant que producteurs exécutifs. En Octobre 2012, l'acteur Johnny Depp a entamé des négociations pour jouer dans Transcendance . The Hollywood Reporter le dit : Depp aurait "un salaire de mammouth" avec un salaire de $ 20,000,000 , contre 15 pour cent du brut du film. Pfister a rencontré Noomi Rapace pour le rôle principal du film et s'est également entretenu avec James McAvoy et Tobey Maguire pour l'autre rôle masculin principal. Le directeur a offert un rôle de soutien à Christoph Waltz. En Mars 2013, Rebecca Hall a été prise pour le premier rôle féminin. En Avril, les acteurs Paul Bettany, Kate Mara, et Morgan Freeman rejoignent le casting principal.

Poursuivant son plaidoyer en faveur de l'utilisation de la pellicule sur le cinéma numérique, Wally Pfister a choisi de tourner le film dans le format anamorphique sur film de 35 mm. Le film passe par une traditionnelle arrivée photochimique au lieu d'un intermédiaire numérique.

La compagnie chinoise Divertissement DMG a conclu un partenariat avec Alcon Entertainment pour financer et produire le film. Le tournage a débuté officiellement en Juin 2013.

Sortie :

Transcendance est prévu pour être publié dans les salles le 18 Avril 2014. Il a été initialement prévue pour le 25 Avril 2014. Warner Bros distribuera le film aux États-Unis, et Summit Entertainment ( par Lionsgate ) va le distribuer dans d'autres territoires, à l'exception de la Chine et le Royaume-Uni. DMG Entertainment, qui a collaboré avec Alcon Entertainment pour financer et développer Transcendance , distribuera le film en Chine.

Première bande-annonce pour Transcendence - VO

Alors impatient(e)s ???


09 janvier 2014

Beauty and The Beast, la série du moment mélangeant Romance et Fantastique !!!

Beauty and The Beast

Affiche Beauty and The Beast ( 2012 )

Genre : Série Fantastique, Romance

- 2 saisons / 44 episodes -

Acteurs principaux :

Kristin Kreuk dans le rôle de : Catherine Chandler

Jay Ryan dans le rôle de : Vincent Keller

Austin Basis dans le rôle de : JT Forbes

Max Brown dans le rôle de : Evan Marks

Nina Lisandrello dans le rôle de : Tess Vargas

Brian J. White dans le rôle de : Joe Bishop

Sendhil Ramamurthy dans le rôle de : Gabe Lowen

Synopsis :

En 2003, la jeune Catherine et sa mère sont attaquées par un homme. Si Catherine parvient à avoir la vie sauve grâce à l'aide d'une créature étrange, sa mère meurt cette nuit-là. Neuf ans plus tard, elle est devenue détective et reste déterminée à retrouver le responsable. Lors d'une enquête, elle suit la piste d'un certain Vincent Keller, décédé en 2002 en Afghanistan. Elle découvre que ce dernier n'est pas mort, qu'il vit depuis 10 ans en totale réclusion et surtout le reconnaît comme celui lui ayant sauvé la vie. Il s'avère que, sous l'effet de la colère, Vincent se transforme en une bête enragée et incontrôlable. Catherine accepte de protéger son identité et son secret s'il l'aide à découvrir le meurtrier de sa mère. Tous deux entament alors une relation complexe et extrêmement dangereuse...

Kristin Kreuk et Jay Ryan

Production : 

Adaptée de la série La belle et la bête diffusée sur CBS durant les années 1980 et interprétée par Ron Perlman et Linda Hamilton, Beauty and the Beast est composée de 2 saisons et 44 épisodes. La saison est diffusée outre-Atlantique depuis le 7 octobre 2013.

Vincent et Catherine

Qui est vraiment Jay Ryan ?

L'acteur , âgé de 32 ans, incarne réellement la série et joue à merveille "la bête", en compagnie de Kristin Kreuk qui prête ses traits au personnage de Catherine. Jay Ryan (de son vrai nom Bunyan) est né le 29 août à Auckland, en Nouvelle-Zélande. Il commence sa carrière en 2000 en obtenant un rôle mineur dans Xena. Entre 2002 et 2005, il incarne Jack Scully dans le feuilleton Les pays voisins australiens. En 2007, il obtient le rôle de Seaman William Billy alias Spider Webb dans un drame populaire australien Sea Patrol. En 2011, il enchaîne plusieurs tournages notamment pour la comédie australienne Offspring ou encore Terra Nova.

C'est en 2012 que sa carrière est propulsée grâce à la série The Beauty and the Beast sur la chaîne américaine The CW. Depuis, les audiences de la série ne cessent d'augmenter. Aux côtés de Kristin Kreuk, connue pour son rôle de Lana Lang dans Smalville, l'acteur montre à la fois son côté bestial et romantique. Côté cœur, l'acteur est très heureux puisqu'il est devenu papa d'une petite Eve avec sa compagne, Dianna âgée de 39 ans. En tout cas, dans The Beauty and The Beast Saison 2, quel sera l'avenir de Catherine et Vincent ?

Jay Ryan dans le rôle de Vincent Keller

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Allez petit cadeau pour vous les filles : 

Jay Ryan dans le rôle de Vincent Keller

Quel avenir pour Vincent et Catherine ?

Depuis la saison 1 de Beauty and The Beast, qui est diffusée en France sur W9 depuis le 22 Décembre, Catherine ( la belle ) et Vincent ( la bête ) ont une relation des plus tumultueuses. Leur amour, qui semble impossible entre les deux êtres, est pourtant inévitable.Vincent et Catherine s'aiment plus que tout et finissent toujours par revenir chacun dans les bras de l'autre malgré les difficultés qui grandissent d'épisode en épisode. Catherine fait bon nombre de sacrifices : elle ment à ses amis, à sa famille, manque de se faire renvoyer de son travail, de se faire tuer, doit faire face au passé de Vincent… Cat est dans une relation amoureuse cachée où elle ne peut même pas aller au cinéma avec son petit-ami. Pourtant, le couple parle souvent d'avenir (réussir à fonder une famille un jour, déménager dans une autre ville) et reste optimiste. Mais comme souvent, ce sont de faux espoirs et dans la saison 2, tout va changer pour Vincent...

Leur Baiser tant attendu !

ATTENTION SPOILER ! :

Un Amour Impossible ?

A la fin de la saison 1, on s'interrogeait déjà sur le futur de Vincent et Cat. Et effectivement, tout a basculé dans cette deuxième saison ! Après avoir été capturé puis retrouvé au bout de trois mois, Vincent est devenu amnésique, et même s'il retrouve la mémoire peu à peu, il a changé. Mais pour Catherine, Vincent et elle sont faits pour être ensemble, c'est leur destinée. Le jeune homme perd peu à peu de son côté bestial et tombe amoureux (à nouveau) de Cat. Sauf que… le père biologique de Catherine va compliquer les choses. Tout comme l'arrivée d'une nouvelle bête (féminine cette fois) : Tori. Ensemble, Tori et Vincent sont des plus puissants. Mais à cause de Tori,Vincent perd de son côté humain et bascule davantage du côté de la bête… Sur le point de tuer le père biologique de Cat, il a fait le choix de mettre un terme à son histoire d'amour avec Cat. Cette dernière, en tirant sur lui, a également fait son choix. On se demande alors s'ils vont réussir à se pardonner mutuellement, et si leur amour va être plus fort que tout… car des fois, malheureusement, l'amour ne suffit pas. Pour Cat en tout cas, son amour avec Vincent semble bel et bien terminé…

batb0116-0367

Kristin Kreuk, élue actrice de science-fiction ou fantastique préférée !

Comme chaque année, les internautes sont appelés à voter pour les People's Choice Awards. Cette cérémonie récompense vos acteurs, chanteurs ou encore films préférés. Afin que votre star fétiche soit élue, il faut bien évidemment la soutenir. Durant des semaines et des semaines les fans ont voté dans de nombreuses catégories via le site officiel de la cérémonie. Comme dans toute soirée comme les People’s Choice Awards, certaines stars sont plus attendues que d’autres. Les nominées dans la catégorie « actrice de science-fiction ou fantastique préférée » en faisaient partie. En effet, on pouvait y retrouver la talentueuse Nina Dobrev (Vampire Diaries), Ginnifer Goodwin, la blanche-neige de " Once Upon A Time ", Emilia Clarke (Game of Thrones), Kristin Kreuk (Beauty and the Beast) et Tatiana Maslany(Orphan Black).

Alors que Ian Somerhalder a été élu "acteur de science-fiction ou fantastique préféré" c’est finalement Kristin Kreuk qui a décroché le prix de « l’actrice de science-fiction ou fantastique préférée ». Malheureusement, Nina Dobrev et les autres actrices ont été battues par les fans de celle qui incarne l'un des personnages principaux de "Beauty And The Beast".

Voici quelques photos de cette magnifique actrice : 

Kristin-Kreuk

kristin-kreuk-bed

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

kristin_kreuk

Ma Critique : 

Ce remake de la Belle et la Bête est vraiment réussi. Le Duo que forme Kristin Kreuk et Jay Ryan est vraiment bien trouvé, les acteurs sont vraiment très bons et on s'attache assez rapidement aux personnages principaux, certes c'est une nouvelle série romantique mais pas seulement, il y a à côté l'intrigue policière et l'aspect fantastique qui est vraiment intéressant. J'ai lu beaucoup d'avis négatifs et de mauvaises critiques au sujet de cette série, chacun ses goûts bien sûr, mais je ne pense pas que cette série soit une série pour "ados pré pubères" comme j'ai déjà pu lire... Ne vous arrêtez pas simplement au Pilot qui n'est peut-être pas des plus accrocheurs, mais regardez la suite des épisodes, cette série devrait vous plaire ;)

Au fil des épisodes, je trouve le scénario de mieux en mieux et plus on avance, plus ça s'accélère et plus ça s'intensifie !!! 

Pour conclure, voici encore une bonne série à découvrir si vous ne la connaissez pas encore !!!

Ma Note : /5

Beauty and the Beast - VO

Et pour celles et ceux qui attendent encore le fameux baiser, je vous en donne un avant goût dans ce petit extrait ;) : 

http://www.youtube.com/watch?v=m_xMggF_rmc

Et vous, appréciez-vous cette série ???


 

11 décembre 2013

ELYSIUM, le nouveau film de science-fiction du producteur de District 9

ELYSIUM

Jaquette Elysium (2013)

Réalisateur : Neil Blomkamp

Acteurs principaux : 

Matt Damon dans le rôle de : Max

Jodie Foster dans le rôle de : Ministre Rhodes

Sharlto Copley dans le rôle de : Kruger

Alice Braga dans le rôle de : Frey

Diego Luna dans le rôle de : Julio

William Fichtner dans le rôle de : John Carlyle

Synopsis : 

En 2154, il existe deux catégories de personnes : ceux très riches, qui vivent sur la parfaite station spatiale crée par les hommes appelée Elysium, et les autres, ceux qui vivent sur la Terre devenue surpeuplée et ruinée. La population de la Terre tente désespérément d’échapper aux crimes et à la pauvreté qui ne cessent de ne propager. Max, un homme ordinaire pour qui rejoindre Elysium est plus que vital, est la seule personne ayant une chance de rétablir l’égalité entre ces deux mondes. Alors que sa vie ne tient plus qu’à un fil, il hésite à prendre part à cette mission des plus dangereuses -  s’élever contre la Secrétaire Delacourt et ses forces armées, mais s’il réussit, il pourra sauver non seulement sa vie mais aussi celle de millions de personnes sur Terre.

Affiche de ELYSIUM

Anecdotes : 

Trois fois le budget de "District 9" :

D'un budget de 30 millions de dollars, District 9 a totalisé 210,8 millions de dollars de bénéfices au box-office international. C'est donc tout naturellement que les producteurs ont accordé au réalisateur Neil Blomkamp un budget de 100 millions de dollars pour sa seconde réalisation, soit plus de trois fois le budget de District 9.

Matt Damon dans le rôle de Max

D'où est venue l'idée d'Elysium :

Dès la fin du tournage de District 9 en 2009, Neil Blomkamp s'est mis à réfléchir à son deuxième film. Il pensait alors déjà évoquer une lutte des classes par le biais de la science-fiction. Mais c'est seulement quelques mois plus tard, en regardant un dessin de Syd Mead (designer américain qui a collaboré pour Aliens, Tron et Blade Runner) représentant une station spatiale qu’il a eu une illumination et qu’il a commencé à écrire le scénario d’Elysium.

Elysium : la parfaite station spatiale

Rôle physique pour Matt Damon :

Matt Damon est habitué aux rôles physiques pour avoir joué dans la saga Jason Bourne. Mais il reconnaît qu’Elysiuma été pour lui le tournage le plus difficile de sa carrière, et en particulier les deux semaines passées dans une décharge publique au Mexique. La poussière qui s’en dégageait était en partie composée de matières fécales. Les assurances et les syndicats ont d'ailleurs réclamé un rapport toxicologique, se demandant si de telles conditions de travail ne mettaient pas en danger l'équipe du film. Elles n'ont en tout cas pas empêché Neil Blomkamp de tourner ses scènes, qui ne cesse aujourd'hui de remercier Matt Damon pour son implication.

Matt Damon dans le rôle de Max

Ma Critique : 

Un bon film du réalisateur Neil Blomkamp qui nous avait déjà séduit avec son fabuleux "District 9". Elysium n'est peut-être pas aussi bien que tout le monde l'espérait, mais il se laisse quand même regarder avec plaisir ! Matt Damon est assez bon, les effets spéciaux ne sont pas mauvais et l'idée d'une station spatiale créé par l'homme et préservée de toute contamination est bien pensée.

Malheureusement, c'est un peu du déjà vu, « District 9 » parlait déjà d’'un semblable rapport de classe…. Le tournage de « District 9 » à Johannesburg renforçait encore sa symbolique déjà très puissante. Blomkamp reprend cette très bonne idée pour « Elysium » en l’'adaptant aux quartiers pauvres de Mexico – qui deviennent les décors naturels du film pour figurer les favelas du Los Angeles de 2154.

Les idées les plus réussies d’« Elysium » concernent l’'alliance du corps et de la machine, incarnée dans le personnage de Max, joué par Matt Damon, cette alliance d’e l'homme et de mécanique, si elle a désormais été popularisée au cinéma, gagne ici une force qui la fait paraître différente. Mais j'ai également bien apprécié l'idée de richesse et de Luxe avec l'avion "Bugatti" !

Pour conclure , Elysium est un bon film de science-fiction, loin des Block-buster mais se laisse bien regarder.

Ma Note : ,5/5

Photo de l'arrière de l'avion Bugatti :

elysium-bugatti-trailer-1365625736

 

elysium 350Z

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elysium - Bande-annonce VF HD

Vos Avis ???

08 décembre 2013

Robopocalypse ! Le nouveau film de Science-fiction de Steven Spielberg !

Robopocalypse

Affiche Robopocalypse (2014)

Genre : Science-fiction

Réalisateur : Steven Spielberg

Acteurs principaux :

Chris Hemsworth

Anne Hathaway

Ben Whitshaw

Synopsis :

Dans un futur proche, un chercheur crée un ordinateur doué d'intelligence artificielle appelé Archos qui mène une révolte des robots, menant ainsi l'humanité proche de l'extinction.

Steven Spielberg en mode Robopocalypse

Robopocalypse devrait être adapté au cinéma par Steven Spielberg, produit par sa société DreamWorks SKG et 20th Century Fox. Initialement prévue le 25 avril 2014, la production du film est retardée pour une durée indéterminée car le scénario n'était pas prêt et que le coût de production était trop élevé.

Anecdotes : 

Adaptation :

A l'origine, "Robopocalypse" est un roman de science-fiction américain écrit par un expert en robotique nommé Daniel H.Wilson et sorti en 2011, centré sur la survie de l'humanité après le soulèvement des robots dans un futur proche. Le livre s'est extrêmement bien vendu et a obtenu des critiques élogieuses. Petit détail amusant (mais révélateur du potentiel propre à cette histoire) : DreamWorks a acheté les droits du roman avant la publication de ce dernier...

Retour dans son genre de prédilection :

Robopocalypse marque le grand retour de Steven Spielberg dans le domaine de la science-fiction, un genre dans lequel il a à plusieurs reprises excellé, comme par exemple avec Rencontres du 3ème type (1977), E.T. l'extra-terrestre (1982) ou plus récemment Minority Report (2002).

Steven Spielberg

Anne Hathaway rejoint Robopocalypse de Steven Spielberg :

Après Les Misérables, Anne Hathaway change de registre et rejoint Chris Hemsworth sur le tournage du blockbuster de Science-fiction Robopocalypse de Steven Spielberg.

Anne Hathaway

Anne Hathaway confirme sa présence au casting de Robotcalypse. Qui n’est rien d’autre que le prochain blockbuster de Steven Spielberg. Après avoir convaincu tout le monde en Catwoman dans The Dark Knight Rises, l’ultime volet de la saga Batman signé Christopher Nolan, la voilà qui confirme sa présence au casting du film : "Si Robopocalypse se fait, j’en serai", a-t-elle déclaré à Empire. "Et je crois que ça va se faire, même s’il ne faut jurer de rien." On ne sait rien sur le personnage qu'elle jouera.

Le pitch de Robococalypse, adapté du roman éponyme signé Daniel H. Wilson, est desplus simples et efficaces : dans le futur, un ordinateur s’éveille à la conscience et décide d’éradiquer l’espèce humaine en prenant le contrôle de toute la technologie qui nous entoure. Voire en contaminant des humains et en les transformant en d’hideux hybrides mi-hommes, mi-robots. Heureusement, des humains dont Chris Hemsworth et Ben Whishaw vont rejoindre la résistance. Ceux qui ont pensé à Terminator ne gagnent rien, c’était trop facile, mais un Terminator réalisé par Spielberg, ça fait tout de suite très envie.

Illustration de Terminator

Report de Robopocalypse de Steven Spielberg, qui coûte trop cher :

Le réalisateur a tenté de rassurer les spectateurs en expliquant que ce report ne signifiait pas qu'il allait abandonner le projet.

Voici ses propos, relayés par Entertainment Weekly : "Nous nous sommes rendus compte que le film serait trop cher. J'ai alors trouvé un moyen de baisser les coûts de production. On peut raconter la même histoire de manière plus personnelle, en faisant des économies. Je vais donc transformer Robopocalypse, mais ça demande du temps, puisqu'on repart sur de nouvelles bases, avec un nouveau scénario. Voilà pourquoi j'ai dit aux membres de l'équipe d'accepter d'autres boulots. Le temps que le projet retombe sur ses pieds."

Le projet était prévu pour le 23 avril 2014 et semblait déjà bien avancé. Le porte-parole de Spielberg, Marvin Levy, vient de déclarer via un communiqué officiel que "Le film est trop important et le scénario n’est pas prêt. De plus, Robopocalypse est trop cher à produire. Nous allons retravailler les storyboards pour voir ce qui est possible de transformer."

L’adaptation du roman de Daniel H. Wilson a été confiée à Drew Goddard (La Cabane dans les bois), une nouvelle qui avait été accueillie de manière positive. Les studios vont-ils profiter de ce report pour engager de nouveaux scénaristes et faire simplifier l’intrigue ? Un report à durée indéterminée n'est jamais bon signe.

Steven Spielberg pourra-t-il faire ce film pour 2014 ? Affaire à suivre

Anne Hathaway et Chris Hemsworth dans Robopocalypse

 

07 décembre 2013

La Saga STARSHIP TROOPERS

STARSHIP TROOPERS

Jaquette Starship Troopers (1997)

Réalisateur : Paul Verhoeven

Acteurs principaux :

Casper Van Dien dans le rôle de : Lieutenant Johnny Rico

Dina Meyer dans le rôle de : Dizzy Flores

Denise Richards dans le rôle de : Carmen Ibanez

Jake Busey dans le rôle de : Ace Levy

Neil Patrick Harris dans le rôle de : Carl Jenkins

Michael Ironside dans le rôle de : Lieutenant Jean Rasczak

Clancy Brown dans le rôle de : Sergent Zim

Brenda Strong dans le rôle de : Captain Deladier

Amy Smart dans le rôle de : Pilot Cadet

Synopsis : 

Au XXIVe siècle, une fédération musclée fait régner sur la Terre l'ordre et la vertu, exhortant sans relâche la jeunesse à la lutte, au devoir, à l'abnégation et au sacrifice de soi. Mais aux confins de la galaxie, une armée d'arachnides se dresse contre l'espèce humaine et ces insectes géants font dévier un gigantesque astéroïde qui détruit Buenos Aires en quelques secondes. Cinq jeunes gens, cinq volontaires à peine sortis du lycée, pleins d'ardeurs et de courage, partent en mission dans l'espace pour combattre les envahisseurs. Ils sont loin de se douter de ce qui les attend.

Starship_Troopers

Anecdotes : 

Du livre au film : une habile trahison :

Starship Troopers est une adaptation libre du livre homonyme de Robert A. Heinlein, que Paul Verhoeven a délibérément détourné et tiré vers la satire anti-militariste, le scénario « jouant de l’imagerie fasciste pour pointer certains aspects de la société américaine », selon ce qu’il déclara en interview. Prenant donc beaucoup de distance avec le propos patriotique du livre, Paul Verhoeven avoua même ne pas en avoir achevé la lecture.

Une dénonciation du fascisme et du totalitarisme :

Outre des références à la grammaire visuelle des films de propagande (comme Le Triomphe de la volonté) et des actualités de guerre, Starship Troopers utilise des éléments de l’esthétique nazie, via notamment certains uniformes militaires et symboles (comme le drapeau de la Fédération), ce qui permet d'expliciter son réel propos si l'hyperbole et la parodie n'y avaient pas suffi. Paul Verhoeven, qui vécut enfant l’invasion de son pays par les troupes allemandes et fit de l’Occupation le sujet de Black Book, affirme à ce sujet dans le commentaire DVD que « la guerre fait de nous tous des fascistes ».

Douche collective :

Lors du tournage de la scène de douche mixte, les membres du casting, et plus particulièrement Dina Meyer, insistèrent pour que leur réalisateur se mette au diapason et ôte ses vêtements. Paul Verhoeven et son chef opérateur Jost Vacano s’exécutèrent donc et tournèrent la scène dans le plus simple appareil.

Vous voulez voir les photos ^^ Attention voici deux petites photos pour les plus coquins d'entre vous :

Dina Meyer et Casper Van Dien sous la douche !

Scène culte du film sous la tente avec Dina Meyer et Casper Van Dien

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’homme araignée :

La plupart des créatures arachnides ont été générées en post-production grâce aux effets numériques. Durant le tournage des scènes de combat contre l’espère extra-terrestre, les acteurs avaient toutefois pour point de repère visuel… leur réalisateur, Paul Verhoeven, qui se déplaçait face à eux en criant afin d'obtenir des réactions plus adéquates.

Un Arachnide extra-terrestre

Suites :

Le film de Paul Verhoeven a fait l’objet de trois suites, productions modestes toutes sorties directement en vidéo : Starship Troopers 2 : Héros de la Fédération (2004, avec toujours Edward Neumeier au scénario), Starship Troopers 3 (2008, Neumeier assurant cette fois la réalisation, et Casper Van Dien faisant son retour devant la caméra pour un épisode qui fait suite au premier en ignorant le 2) et Staship Troopers : Invasion (film d’animation, 2012). Entretemps, une série animée a été co-produite par Paul Verhoeven.

starship troopers g

Remake :

Annoncé en 2012, un projet de remake est à l’étude, qui se veut une adaptation plus fidèle au livre de Robert A. Heinlein. Le producteur Toby Jaffe (Original Film, également à l’œuvre sur le nouveau Total Recall) a ainsi déclaré au sujet du film de Paul Verhoeven que ce dernier s’était éloigné du livre pour donner un film « presque comique, alors que notre boulot consiste à être un peu plus fidèle au livre[...] Verhoeven a fait de son film une critique du fascisme, alors que Heinlein écrivait du point de vue de quelqu’un qui a servi pendant la Seconde Guerre mondiale. Vous savez, ce qui est pour l’un du fascisme est pour l'autre du patriotisme… »

Visage du Cerveau, les fans le reconnaitront

Ma Critique : 

Ce film a toujours été un de mes films préférés, il est vraiment complet que ce soit sur le scénario, les acteurs, les effets spéciaux, les créatures, tout est pratiquement parfait !  La bande son est, elle aussi, une grande réussite et appuie certaines scènes d’héroïsmes ou de tensions à en donner des frissons ! Ce film réalisé par l'immense Paul Verhoeven est un ovni cinématographique de la science fiction, et les actrices ( Dina Meyer et Denise Richards ) et l'acteur ( Casper Van Dien ) apportent encore un grand plus à ce film. Pour ceux qui ne l'ont pas encore vu, même si, aujourd'hui, ce film a déja 15 ans, ne vous fiez pas à son âge il est merveilleux ! Allez y tranquillement !!! 

Ma Note : /5

Pour les Fans de Denise Richards, voici encore quelques photos du film :

997STS_Denise_Richards_019

denise-richards-starship-troopers

[Bande Annonce] Starship Troopers

 

Starship Troopers 2 : Héros de la Fédération

Jaquette Starship Troopers 2 : Héros de la Fédération (2004)

Réalisateur : Phil Tippett

Acteurs principaux :

Richard Burgi dans le rôle de : Capt. V.J. Dax

Bill Brown dans le rôle de : Ottis Brick

Kelly Carlson dans le rôle de : Charlie Soda

Cy Carter dans le rôle de : Bilie Otter

Sandrine Holt dans le rôle de : Jill Sandee

Colleen Porch dans le rôle de : Lei Sahara

Ed Quinn dans le rôle de : Joe Griff

Brenda Strong dans le rôle de : Sergent Dede Rake

Brian Tee dans le rôle de : Caporal Thom Kobe

Synopsis : 

La compagnie de soldats Bravo 6 trouve refuge dans un avant-poste abandonné dans la région de l'Enclume de Satan après une bataille contre les Arachnides. Des centaines d'ennemies les encerclent, mais un champ de force sépare les insectes des soldats.

Le groupe de soldats est rapidement rejoint par un capitaine incarcéré pour avoir tué son supérieur et par trois soldats miraculeusement rescapés d'autres unités. Un huis clos angoissant commence alors.

L'un des soldats, Lei Sahara, se révèle être enceinte. Cet état lui permet d'avoir des pouvoirs psychiques accrus. Elle sent alors quelque chose d'anormal chez certains soldats...

Ma Critique : 

Assez déçu de cette suite, Starship Troopers 2 abandonne l'esprit SF et caricatural du premier opus culte, ce deuxieme volet est transformé en huit clos sans saveur. Trop de discussions et pas assez de morts à mon goût.

Ma Note : /5

Kelly Carlson dans le rôle de : Charlie Soda

Starship Troopers 2: Héros de la Fédération - Bande-annonce [HD/VOST]

 

Starship Troopers 3 : Marauder

Jaquette Starship Troopers 3 : Marauder

Réalisateur : Edward Neumeier

Acteurs principaux :

Casper Van Dien dans le rôle de : Johnny Rico

Jolène Blalock dans le rôle de : Lola Beck

Boris Kodjoe dans le rôle de : Dix Hauzer

Stephen Hogan dans le rôle de : Le Sky Marshal Omar Anoke

Amanda Donohoe dans le rôle de : L'Amiral Enolo Phid

Marnette Patterson dans le rôle de : Holly

Cécile Breccia dans le rôle de : Link Manion

Stelio Savantedans le rôle de : Bull Brittles

Synopsis : 

La guerre continue de faire rage entre la Fédération et les arachnides. Devenu colonel, Johnny Rico est choisi pour secourir le Sky Marshal Omar Anoké et sa fiancée Lola Beck dont le vaisseau s'est écrasé sur une planète habitée par un chef arachnides. Menant une équipe de six troopers, Johnny Rico établit un plan audacieux pour vaincre l'ennemi.

st3

Ma Critique : 

Ce nouveau Starship Troopers n'est pas mauvais, il est mieux que le 2 mais n'arrive pas à la cheville du 1, ce qui est vraiment interessant c'est le retour de Rico ( Casper Van Dien ) et ce sentiment de guerre qu'on retrouve ici. Je reste déçu des effets spéciaux et de la fin, je ne comprends pas ce tel écart entre le Premier de 1997 et celui-ci réalisé en 2008... A voir, mais ne vous attendez pas à un très grand film, mais à un bon petit film de science-fiction.

Ma Note : /5

Jolène Blalock dans le rôle de : Lola Beck

Starship Troppers 3: Marauder - Bande-annonce [VF]

Film d'Animation :

Starship Troopers : Invasion

Jaquette Starship Troopers : Invasion (2012)

Réalisateur : Shinji Aramaki

Acteurs principaux :

Luci Christian dans le rôle de : Capitaine Carmen Ibanez

Melissa Davis dans le rôle de : Ice Blonde

Justin Doran dans le rôle de : Dr. Carl Jenkins

David Wald dans le rôle de : Major Henry 'Hero' Varro 

Synopsis : 

Après l'attaque du poste avancé de Fort Casey par les Arachnides, le vaisseau Alésia y est envoyé pour renforcer le navire John A. Warden et évacuer les survivants. Sur le chemin du retour, le John A. Warden disparaît de tous les radars. A son bord se trouve Carl Jenkins, désormais ministre de la guerre paranormale. Le général Johnny Rico dépêche l'Alésia en mission de sauvetage.

starship-troopers-invasion-poster-03

Ma Critique :

Après les deux derniers volets vraiment pas top du tout, la licence Starship Troopers passe chez les japonais et devient un film d'animation. Je ne m'attendais pas à grand chose, mais je suis toujours un très grand fan du premier "Starship Troopers", et en le voyant ce film fût vraiment est une belle surprise ! Les personnages et les créatures sont assez bien réalisés et on rentre assez rapidement dans l'histoire.

Ps : Regardez le film jusqu'à la toute fin (après le générique de fin), une petite surprise vous attend ;)

A voir !!!

Ma Note : /5

Starship Troopers - Invasion ( bande annonce VF )

A vos coms les Crocovores !!! 

Partagez vos Critiques !!!

 

30 novembre 2013

AVATAR, l'énorme succès de James Cameron et les NEWS sur AVATAR 2,3 et 4 !!!

AVATAR

Jaquette AVATAR ( 2009 )

Réalisateur : James Cameron

Acteurs principaux :

Sam Worthington dans le rôle de : Jake Sully

Zoé Saldana dans le rôle de : Neytiri

Sigourney Weaver dans le rôle de : Grace Augustine

Stephen Lang dans le rôle de : Le Colonel Miles Quaritch

Michelle Rodriguez dans le rôle de : Trudy Chacon

Giovanni Ribisi dans le rôle de : Parker Selfridge

Joel Moore dans le rôle de : Norm Spellman

Wes Studi dans le rôle de : Eytukan 

Synopsis :

Malgré sa paralysie, Jake Sully, un ancien marine immobilisé dans un fauteuil roulant, est resté un combattant au plus profond de son être. Il est recruté pour se rendre à des années-lumière de la Terre, sur Pandora, où de puissants groupes industriels exploitent un minerai rarissime destiné à résoudre la crise énergétique sur Terre. Parce que l'atmosphère de Pandora est toxique pour les humains, ceux-ci ont créé le Programme Avatar, qui permet à des " pilotes " humains de lier leur esprit à un avatar, un corps biologique commandé à distance, capable de survivre dans cette atmosphère létale. Ces avatars sont des hybrides créés génétiquement en croisant l'ADN humain avec celui des Na'vi, les autochtones de Pandora.
Sous sa forme d'avatar, Jake peut de nouveau marcher. On lui confie une mission d'infiltration auprès des Na'vi, devenus un obstacle trop conséquent à l'exploitation du précieux minerai. Mais tout va changer lorsque Neytiri, une très belle Na'vi, sauve la vie de Jake...

Zoé Saldana dans le rôle de Neytiri

Anecdotes : 

Film le plus piraté en 2010 :

Avatar a battu le record des téléchargements illégaux, puisque selon le site TorrentFreak.com, le film a été téléchargé illégalement 16,6 millions de fois.

Le grand huit :

Avatar est le huitième long métrage de fiction réalisé par James Cameron, et le premier depuis Titanic en 1997.

Un projet longtemps mûri :

James Cameron a planché sur le scénario et l'univers d'Avatar depuis près d'une quinzaine d'années, soit un peu avant son Titanic. Aux dires du cinéaste, si son projet a été si longtemps repoussé, c'est pour des raisons essentiellement techniques : les effets spéciaux, même fournis par ILM qui est pourtant à la pointe de la technologie, ne permettaient pas encore de donner vie à l'univers d'Avatar. Jusqu'à la révolution Gollum du Seigneur des Anneaux : les deux tours... C'est à cette époque que Cameron décide de ressortir le projet de ses tiroirs.

Avatar Movie Making Of

Déjà des records ?

Selon un article du Times, dont un journaliste a eu le privilège de visionner quelques séquences du film, Avatarserait déjà, avant même sa sortie, le film des records : plus de 1000 personnes auraient travaillé sur le film, tandis que son budget serait estimé à largement plus de 300 millions de dollars, hors budget marketing; ce qui en ferait tout simplement le film le plus cher de tous les temps. James Cameron est un habitué des records, puisque son Titanic détenait à l'époque le record avec un budget (hors marketing) de plus de 200 millions de dollars. Avec son Avatar, le cinéaste enfoncerait donc les records détenus par Spiderman 3 (officiellement, son budget n'aurait pas dépassé 270 millions, mais les sources officieuses parlent de 350 millions en englobant le budget marketing) et Pirates des Caraïbes, jusqu'au bout du monde.

Créer Pandora :

Entièrement conçue par James Cameron, la planète Pandora a été imaginée jusque dans ses moindres détails par le cinéaste et ses collaborateurs, de la géographie à la faune et la flore, en passant par l'écosystème et surtout le peuple des Na'vi. Un peuple extraterrestre pour lequel Cameron a fait appel à des spécialistes en comportement, dialectes et anthropologie afin de créer une race dotée d'une culture et d'un langage propres.

1d2c05be98f67b4621526c88e1f66ffd_large

Une préparation digne d'une expédition :

Si Avatar a été intégralement tourné devant des fonds bleus et verts, James Cameron a toutefois voulu que ses acteurs restituent à l'écran les sensations que l'on peut ressentir en forêt. C'est pour cette raison qu'il a entraîné tous ses comédiens dans un treck en pleine jungle hawaïenne, en amont du tournage.

Feel_the_peace___Avatar_by_Zardra

News :

L'attraction "AVATAR" créé par Disney : Bienvenue sur Pandora !

En attendant son ouverture à Disney World en 2017, découvrez les premiers concept arts de Avatar Land, une attraction conçue par Disney et James Cameron.

avatar_premier_apercu_du_parc_d_attraction_04-2-a7eef

Pandora comme si vous y étiez... Le parc est conçu pour proposer aux visiteurs une immersion totale dans l'imaginaire de James Cameron.

Petite Balade sur Pandora !

Voici une petite vidéo sur la création du parc, ici : http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19538861&cfilm=207253.html

Ma Critique :

Avatar est avant tout une petite merveille du cinéma, une véritable claque visuelle,les effets spéciaux y sont impressionnants. L'univers du film est Magique, on est emporté dans ce nouveau monde et on ne voit vraiment pas le temps passé. Le scénario, les effets spéciaux, la musique tout est parfait, je donne un très très bon 5/5 sans problème !!! Encore une réussite de James Cameron !

Ma Note :  /5

La Bande-annonce :

AVATAR - Bande-annonce VF

 

AVATAR 2

un-visuel-possible-pour-avatar-2

Réalisateur : James Cameron

Acteurs principaux :

Sam Worthington dans le rôle de : Jake Sully

Zoé Saldana dans le rôle de : Neytiri

Sigourney Weaver dans le rôle de : Grace Augustine

Stephen Lang dans le rôle de : Le Colonel Miles Quaritch

...

Synopsis :

Les océans de la planète Pandora jouent un rôle crucial dans ce 2e volet. Neytiri et Jake, l’ancien soldat humain devenu Na’vi, auront des enfants et ceux-ci seront appelés à jouer un grand rôle...

Avatar-2-02

News :

"Avatar" : les 3 suites tournées à partir d'octobre 2014 :

Durant une interview accordée à une radio australienne, Sam Worthington a révélé que les épisodes 2, 3 et 4 de la franchise de James Cameron seraient tournés à partir du mois d'octobre 2014.

Ingrid Chauvin - Affiche

"Nous débutons à la même période l'année prochaine et nous mettrons en boîte les épisodes 2, 3 et 4. D'une traite, simultanément. Autant dire que je serai soulagé quand nous aurons terminé." Et voilà comment Sam Wothington annonce officiellement au micro d'une radio australienne le début du tournage des prochains volets d'Avatar de James Cameron.

L'interprète de Jake Sully a également ajouté que les scripts étaient quasiment bouclés, justifiant le recrutement récent par l'auteur Cameron des scénaristes Josh Friedman, Rick Jaffa, Amanda Silver et Shane Salerno par le besoin de passer un dernier coup de polish.

Le retour à Pandora est prévu pour décembre 2016 avec AVATAR 2.

Le 3ème Chapitre sortira dans les salles obscures en décembre 2017.

Le 4ème et ultime volet clôturera la saga en décembre 2018.

En 2019 donc, Pandora ne sera plus qu'un souvenir vivace mais lointain. A moins de se rendre à l'attraction de Disney World...

Avatar 2 : La Rumeur : Arnold Schwarzenegger en méchant ?

Selon le site Latino Review, le réalisateur souhaiterait qu’Arnold Schwarzenegger incarne le méchant du film. Il s’agirait du rôle d’un Général, mais aucune autre information n’est connue sur le personnage pour le moment. Cette information n’a pas encore été confirmée et reste pour le moment au stade de rumeur.

« Avatar 2 » sera filmé en même temps que deux autres suites, qui sortiront chaque année à partir de décembre 2016.

Arnold Schwarzenegger dans Avatar 2 !?

Mise à Jourle studio 20th Century Fox a fait savoir que cette rumeur était fausse... Dommage l'ex-Gouvernator ne sera donc pas le méchant de Avatar 2.

Que les fans de Schwarzie se rassurent toutefois : ce démenti, qui semble avant tout porter sur le rôle du comédien, ne remet pas forcément en cause sa présence dans ce deuxième opus dont le casting vient à peine de débuter.

Par ailleurs, entre "Terminator 5", "Conan" et autres "Expendables 3", le colosse ne manque pas de projets. A commencer par Evasion (Escape Plan), actuellement dans les salles.

Avatar 2 et 3 tournés ensemble en 2014 selon Zoé Saldana

Zoé Saldana

En marge de la promotion médiatique de « Star Trek into Darkness », Zoe Saldana a parlé d’« Avatar 2 » et « Avatar 3 », en confiant que les deux films seront tournés simultanément en 2014.

L’actrice explique : « Je crois qu’ils font une 2ème et une 3ème partie et ils vont très certainement les tourner en même temps. Car si on fait juste le 2 et que l’on attend pour le 3, j’aurais probablement 45 ou 50 ans quand on devra tourner le 3. Cela prend beaucoup de temps, c’est un processus très difficile. »

En novembre dernier, le réalisateur James Cameron avait fait savoir que la production des suites d’« Avatar » commencera à la fin de cette année. Apparemment, le calendrier de production semble avoir été repoussé légèrement.

Avatar 2 aura de la performance capture sous l’eau :

Le producteur Jon Landau a indiqué qu’« Avatar 2 » et « Avatar 3 » feront appel à la technologie de la performance capture, mais sous l’eau. Il a révélé la nouvelle lors d’un discours qu’il a prononcé au sommet de la technologie appliquée au cinéma, NAB Technology Summit on Cinema.

Il explique : « Nous avons gardé une équipe d’artistes numériques depuis ‘Avatar’, dans le but de tester la façon dont nous pouvons créer de la performance capture sous-marine. Nous pourrions simuler l’eau [en infographie], mais nous ne pouvons pas simuler l’expérience de l’acteur, si bien que nous allons capturer les images dans un bassin. » Il ajoute : « Nous voulons profiter des technologies que les gens brillants sont en train de mettre en place pour les deux prochains films, qui seront plus émotionnels et plus alléchants visuellement, et pour clore l’histoire de nos deux principaux personnages. »

Le producteur a aussi fait part de ses impressions sur le format 3D. « La 3D est évolutive et non révolutionnaire et ça mettra du temps à arriver sur le marché. Mais regardez la Russie et la Chine, où le marché des écrans 3D est phénoménal. Sur les marchés émergents, les communautés vont au cinéma pour la première fois et quand ils voient un film 3D, c’est ce qu’ils considèrent comme une expérience de cinéma. Regarder un film en 2D serait faire machine arrière pour eux. La conversion en 3D ne sera jamais la même chose que le tournage en 3D. Aussi bonne que puisse être la conversion, ce n’est qu’une moitié, voire 3/4 de 3D et pas de la vraie 3D », soutient Jon Landau.

« Avatar 2 » de James Cameron, avec Zoe Saldana et Sam Worthington, se déroulera dans les océans de Pandora, et sortira vers 2015.

Avatar 2 & 3 : James Cameron vise la Chine et parle des océans :

James Cameron a fait savoir qu’il compte utiliser des acteurs Chinois pour les suites d’« Avatar » et qu’il travaille actuellement sur l’environnement océanique de Pandora.

Le réalisateur confie : « Pour Avatar, nous pouvons certainement utiliser des acteurs Chinois pour la performance capture, les problèmes d’accent seront masqués par l’accent Na’Vi. Nous projetons le film dans le futur, donc par logique, il y aura forcément un certain nombre de Chinois parmi les membres terriens sur Pandora. »

Il ajoute qu’il vise également le marché Chinois florissant : « Il y a des incitations économiques pour avoir à la fois du contenu Chinois et une coproduction Chinoise. L’industrie a passé le cap du chauvinisme de ne penser que par une perspective américaine. Si vous voulez faire des films pour les Etats-Unis, ok, mais si vous voulez faire des films pour le marché international, alors pensez international. »

Par ailleurs, le réalisateur a révélé qu’il créé actuellement l’environnement océanique d’« Avatar 2 et 3 » : « Nous faisons ‘Avatar’ actuellement, donc nous créons un écosystème sous-marin pour Pandora. Ca aura moins avoir avec les explorations sous-marines que j’avais faites auparavant, mais davantage avec les problèmes de préservation des océans de la planète. Le fait est que nous pêchons trop et le climat se modifie… Quelques degrés de plus vont en gros détruire tous les récifs de corail. Toutes ces belles images des environnements coralliens avec lesquelles nous avons grandies n’existeront plus dans 50 ans à la vitesse où nous dégageons des gaz à effets de serre dans l’environnement. Ce sont des choses qui me préoccupent. »

Il poursuit : « Il n’y a pas vraiment de lien direct entre les explorations en eaux profondes que j’ai faites et les océans que nous créons dans les films ‘Avatar’. J’espère que ce sera clair, car les gens ont tiré des conclusions en pensant que la mission Challenger Deep avait une connexion avec ce qu’ils allaient voir dans ‘Avatar 2’, alors que ce n’est pas du tout le cas. C’est plus la plongée en tuba que j’ai faite avant qui a plus un lien avec ‘Avatar 2 & 3’, qui soit dit en passant ne se dérouleront pas entièrement sous l’eau. C’est juste une partie de l’environnement de Pandora que nous allons voir. »

Avatar___Pandora__s_View_by_frey84

Et vous que pensez-vous et qu'attendez-vous de ces suites d'AVATAR ?