12 décembre 2013

GODZILLA 1998 et les NEWS sur celui de 2014 !!!

GODZILLA

Jaquette GODZILLA (1998)

Réalisateur : Roland Emmerich

Acteurs principaux :

Jean Reno dans le rôle de : Philippe Roaché

Matthew Broderick dans le rôle de : Nik Tatopoulos

Maria Pitillo dans le rôle de : Audrey Timmonds

Hanz Azaria dans le rôle de : Victor Palotti

Michael Lerner dans le rôle de : Maire Ebert

Kevin Dunn dans le rôle de : Colonel Hicks

Harry Shearerdans le rôle de : Charles Caiman

Vicki Lewisdans le rôle de : Dr Elsie Chapman

Synopsis : 

Une tempête effroyable se dechaîne sur le Pacifique, engloutissant un pétrolier tandis qu'un immense éclair illumine le ciel au-dessus de la Polynésie française. Des empreintes géantes creusent un inquiétant sillon à travers des milliers de kilomètres de forêts et de plages au Panama. Les navires chavirent au large des côtes américaines et ces horribles phénomènes s'approchent de plus en plus près de New York. Le chercheur Nick Tatopoulos est arraché à ses recherches afin d'aider les Etats-Unis à traquer le monstre qui est à l'origine de ces désastres mystérieux.

Godzilla-1998-00

Anecdotes : 

Tornade propice :

En mai 1997, le tournage de Godzilla dans la ville de Jersey City est marqué par l'arrivée d'une puissante tornade. Contre toutes attentes, ce qui devait être une complication logistique de plus est vite devenu un plus au niveau de la mise en scène. L'équipe de Roland Emmerich a en effet décidé de filmer certaines images de destruction après le passage de la tornade, des séquences qui auront leur utilité lors du montage du film.

Godzilla détruit par Armageddon :

Annoncé comme le grand favori de l'été américain en 1998, Godzilla est détruit symboliquement dans l'un de ses plus dangereux concurrents, Armageddon de Michael Bay. Dans Armageddon en effet, un jouet gonflable à l'effigie du lézard mutant est attaqué par un petit caniche, avant d'être purement et simplement anéanti par la chute d'un météorite.

La Cata...

S'il a remporté quelques prix attribués par le public ou dans des cérémonies plus spécialisées, Godzilla a également eu sa part de Razzie awards, récompensant les pires films de l'année, en 1999. Godzilla repart avec les titres de Pireremake (partagé toutefois avec Chapelon melon et bottes de cuire de Jeremiah Chechnik et Psycho de Gus Van Sant) et de Pire actrice dans un second rôle (pour Maria Pitillo). Le film avait également été nommé dans les catégories Pire réalisateur, Pire image et Pire scénario.

godzilla_1998

Ma Critique :

Très étonné que ce film n' a pas vraiment plu, car ce fût un de mes films préférés à l'époque, avec de superbes effets spéciaux qui pourront rappeller Jurassic Park. Un bon moment de distraction agrémenté de belles cascades et un Jean Reno toujours aussi parfait avec son excellent humour ! Ce que personnellement je ne comprends pas non c'est le titre de pire actrice dans un second rôle pour Maria Pitillo que j'ai pourtant adoré dans ce film...

Enfin voilà, j'ai hâte de voir celui de 2014, mais n'empêche je vous conseille vraiment ce film et je ne pense pas que vous soyez si déçu !!!

Ma Note : /5

Godzilla Bande Annonce VF

 

News Ciné :

GODZILLA 2014 

Affiche GODZILLA 2014

Réalisateur : Gareth Edwards

Acteurs principaux :

Aaron Taylor-Johnson dans le rôle du : Lieutenant Ford

Bryan Cranston dans le rôle du : Scientifique Joe Brody, le père de Ford

Elizabeth Olsen dans le rôle de : Elle Brody, la femme de Ford

Ken Watanabe dans le rôle de : John

Juliette Binoche dans le rôle de : la belle-mère de Ford

David Strathairn dans le rôle du : Major

Richard T.Jones dans le rôle de : un militaire important, le colonel

Victor Rasuk dans le rôle de : Tre Morales

Akira Takarada

Sally Hawkins dans le rôle de : une scientifique

Synopsis :

Alors que des monstres gigantesques menacent la sécurité du Japon et de la côte Ouest des Etats-Unis, un jeune officier de la marine tente de rejoindre ses proches dont sa compagne, infirmière et jeune maman et son père ingénieur en nucléaire...

Pré-Affiche GODZILLA (2014)

"Godzilla" face à l'araignée géante Muto ?

Le fabricant de jouets et de figurines Urban Collector aurait dévoilé un des futurs adversaires de "Godzilla" dans le remake réalisé par Gareth Edwards. Le nouveau monstre géant serait une charmante araignée répondant au doux nom de Muto...

Une information lâchée par erreur ? Urban Collector, le fabricant de jouets et de figurines, aurait annoncé Muto comme futur produit dérivé de Godzilla ! Muto, c'est quoi ? Tout simplement une araignée géante... et donc potentiel futur adversaire du gros lézard japonais. Aucun design officiel n'a pour le moment fuité. Ni aucune confirmation que ce jouet était bien le reflet d'un des monstres du futur remake mis en scène par Gareth Edwards.

kumongafinal3032

Non, le nouveau monstre n'est pas Kumonga, mais c'est la chose la plus proche que nous avons en termes de description visuelle, à côté de quelques croquis.

Godzilla se dégourdira les papattes le 14 Mai prochain. Encore peu d'éléments "sûrs" circulent. Mais ce qui est certain c'est que Bryan Cranston, Aaron Taylor-Johnson et Elizabeth Olsen auront l'air bien petits à côté du lézard géant et de la petite bande de monstres que le film devrait contenir...

godzilla2014_illustration_fanartwork

Allez petit cadeau, voici un Teaser du prochain Godzilla ( Ne faites pas attention, il y a des morceaux de Pacif Rim à l'intérieur...)

http://www.youtube.com/watch?v=eyfIF-PvF5o

Et voici la Bande-annonce officielle :

 


06 décembre 2013

La LIGNE VERTE, le Chef-d'oeuvre de Frank Darabont !

LA LIGNE VERTE

Jaquette La Ligne Verte (1999)

Réalisateur : Frank Darabont

Acteurs principaux :

Tom Hanks dans le rôle de : Paul Edgecomb

Michael Clarke Duncan dans le rôle de : John Coffey

David Morse dans le rôle de : Brutus Howell

Bonnie Hunt dans le rôle de : Jan Edgecomb

Gary Sinise dans le rôle de : Burt Hammersmith

James Cromwell dans le rôle de : Warden Hal Moores

Michael Jeter dans le rôle de : Eduard 'Del' Delacroix

Doug Hutchison dans le rôle de : Percy Wetmore

et sans oublier "La petite Souris" dans le rôle de : Mister Jingles

Synopsis : 

Paul Edgecomb, pensionnaire centenaire d'une maison de retraite, est hanté par ses souvenirs. Gardien-chef du pénitencier de Cold Mountain en 1935, il était chargé de veiller au bon déroulement des exécutions capitales en s’efforçant d'adoucir les derniers moments des condamnés. Parmi eux se trouvait un colosse du nom de John Coffey, accusé du viol et du meurtre de deux fillettes. Intrigué par cet homme candide et timide aux dons magiques, Edgecomb va tisser avec lui des liens très forts.

David Morse, Michael Clarke Duncan et Tom Hanks

 Anecdotes :

- Tom Hanks et Gary Sinise se retrouvent dans ce film après avoir déjà tourné ensemble dans les films Apollo 13 et Forrest Gump.

- Tom Hanks retrouve également Barry Pepper, avec qui il a déjà joué dans Il faut sauver le soldat Ryan.

- Le scénario présente une erreur historique : à l'époque où se déroule l'action (les années 1930), la Louisiane exécute encore ses condamnés à mort par pendaison. La chaise électrique n'est adoptée qu'en 1941.

- Michael Clake Duncan a été recommandé par Bruce Willis.

- John Travolta a refusé le rôle de Paul Edgecomb.

- Deux épisodes de la série Les Simpson (Saison 13, épisode 21 : "Une chaise pour deux"  et Saison 21, épisode 17 : "A tyran, tyran et demi") contiennent plusieurs clins d’œil.

ligne-verte-1999-15-g

Différences entre le roman et le film :

Roman : The Green Mile de Stephen King

  • Dans le livre, l'histoire se déroule en 1932 ; dans le film, cela se passe en 1935.
  • Les noms des prisonniers diffèrent parfois.
  • Le moment où John Caffey soigne l'infection urinaire de Paul Edgecombe : dans le livre, John demande à Paul de venir dans sa cellule s'asseoir et Paul le fait, dans le film John attrape Paul et le plaque contre les barreaux de sa cellule.
  • Dans le livre, Paul enquête sur le cas de John Caffey et y découvre de nombreux faits prouvant son innocence.
  • Le moment où Percy Wetmore tue de plusieurs balles William Wharton : dans le livre, il est dit que Wharton est allongé sur son lit, endormi à cause des puissants somnifères donnés quelques heures plus tôt par Paul. Dans le film, celui-ci a une conversation avec Percy avant qu'il ne le tue.
  • Dans le livre, John Caffey ne demande qu'un pain de viande en guise de dernier repas
  • Dans le film Brutus Howell et Paul Edgecombe sont avec John Caffey quand celui-ci annonce son envie de mourir. Dans le livre, c'est Paul Edgecombe qui l'annonce à Brutus Howell.
  • La scène où John Caffey regarde un film n'est pas présente dans le livre.
  • La fin est également différente (le livre contient des informations supplémentaires sur la vie de Paul avant la maison de retraite, et une scène concernant Mr Jingles vieillissant).

Mister Jingles, la petite souris du film !

Perte tragique d'un Grand Homme :

Nommé aux Oscars pour ce rôle, le comédien à la stature imposante s'est éteint des suites d'un infarctus du myocarde.

Michael Clarke Duncan

"Je m'appelle John Coffey, comme le café mais ça s'écrit pas pareil"...

Il restera à jamais associé au film "La Ligne Verte", à ce rôle de John Coffey, gentil géant doté de pouvoirs surnaturels, condamné à mort pour un crime odieux qu'il n'a pas commis dans l'Amérique des années 30. Michael Clarke Duncan est mort le 3 septembre 2012 à l'hôpital Cedar-Sinai de Los Angeles, à l'âge de 54 ans.

Né à Chicago en décembre 1957, il a été videur de boîte de nuit, avant de devenir garde du corps de célébrités, comme Will Smith. Il rêvait d'être acteur lui-même mais devait se contenter de petits boulots. Sa chance, c'est qu'il ne passait pas inaperçu. Ses 1,96 mètre pour 140 kilos lui valurent d'être remarqué par Michael Bay qui lui proposa un rôle dans le film Armageddon, aux côtés de Bruce Willis et Ben Affleck.

Il donna la réplique à Tom Hanks, dans "La Ligne verte". A 42 ans, il accédait enfin à la notoriété et se vit même nommé aux Oscars. S'ensuivront plusieurs apparitions plus ou moins convaincantes dans"La Planète des singes", "Dardevil", "The Island" ou encore "Green Lantern".

Les téléspectateurs avaient pu le redécouvrir dans le rôle de Léo Knox, avocat au grand cœur, personnage secondaire de "The Finder",sympathique série dérivée de l'univers de "Bones", diffusée sur M6. Série qui n'a pas été reconduite aux Etats-Unis faute d'audiences. 

Michael Clarke Duncan avait été admis le 13 juillet 2012 en soins intensifs suite à un infarctus du myocarde. Seul l'incroyable pouvoir de guérison de John Coffey aurait pu le sauver.

"Je suis fatigué de toute la peine et la souffrance que je sens dans le monde", disait son personnage dans "La Ligne verte." 

Michael Clarke Duncan et Tom Hanks

Ma Critique : 

Tout bonnement magnifique, un véritable Chef-d'oeuvre !!! Que dire de plus... Ce film est une pure merveille de sentiments de toutes sortes. C'est une oeuvre mélangeant les côtés fantastique, magique, émouvant et tragique. Les acteurs y sont enivrants de réalité, Tom Hanks est extraordinnaire dans ce film et Michael Clarke Duncan a fait ici une merveilleuse interprétation en John Coffey, grand molosse au coeur pure qu'on ne peut qu'admirer et adorer !

C'est un film qui marquent les esprits et poussent à réfléchir sur l'absurdité du monde. A voir et à Re Revoir !!! Sublime !!!

Ma Note :  /5