Photos liées au tag 'Mehdi El Glaoui'

Voir toutes les photos
13 décembre 2013

Belle et Sébastien, le retour de la Magnifique histoire d'amitié entre un enfant solitaire et un chien sauvage !

Belle et Sébastien

Affiche Belle et Sébastien (2013)

Genre : Aventure

Réalisateur : Nicolas Vanier

Acteurs principaux : 

Félix Bossuet dans le rôle de : Sébastien

Tchéky Karyo dans le rôle de : César

Margaux Chatelier dans le rôle de : Angélina

Dimitri Storoge dans le rôle de : Docteur Guillaume

Andreas Pietschmann dans le rôle de : Lieutenant Peter

Urbain Cancelier dans le rôle du : Maire

Medhi dans le rôle de : André 

Synopsis :

Ça se passe là-haut, dans les Alpes. Ça se passe là où la neige est immaculée, là où les chamois coursent les marmottes, là où les sommets tutoient les nuages. Ça se passe dans un village paisible jusqu'à l'arrivée des Allemands. C'est la rencontre d'un enfant solitaire et d'un chien sauvage. C'est l'histoire de Sébastien qui apprivoise Belle. C'est l'aventure d'une amitié indéfectible. C'est le récit extraordinaire d'un enfant débrouillard et attendrissant au coeur de la Seconde Guerre mondiale.  C'est l'odyssée d'un petit garçon à la recherche de sa mère, d'un vieil homme à la recherche de son passé, d'un résistant à la recherche de l'amour, d'une jeune femme en quête d'aventures, d'un lieutenant allemand à la recherche du pardon. C'est la vie de Belle et Sébastien...

Belle et Sébastien

Anecdotes : 

Une cinquantaine d'année plus tard...

Belle et Sébastien est directement adapté de la série télévisée Belle et Sébastien de 1965 puisqu'il en reprend la trame. Créée par Cécile Aubry, la série a connu des suites : Sébastien parmi les hommes en 1968 et Sébastien et la Mary-Morgane en 1970, le tout diffusé à l'époque sur la première chaîne de l'ORTF.

Belle et Sébastien (1968)

Retour dans le passé :

Alors que l'histoire originale prend place dans les années 60, le personnage de Sébastien étant né le 20 janvier 1959, jour de la Saint-Sébastien, le film Belle et Sébastien se déroule dans le contexte de la Seconde Guerre mondiale à la demande du réalisateur Nicolas Vanier. Une volonté que le metteur en scène explique : "C’était un parti-pris esthétique car je ne voulais pas montrer la montagne telle qu’elle est devenue aujourd’hui (...) [Cela] m’a permis de renouer avec une dimension essentielle de la série : l’aventure, le voyage et la notion de passage. La guerre et la fuite des Juifs vers la Suisse s’inscrivaient parfaitement dans cette continuité."

belle-et-sebastien2

Un casting particulier :

Pour recruter le jeune comédien qui incarnerait Sébastien, Nicolas Vanier a reçu plus de 2 400 candidatures. Un long processus d'écrémage a résulté sur 12 finalistes que le réalisateur a emmenés chez lui dans le Vercors où les enfants ont pu rencontrer ses propres chiens de traineau. C'est à l'issue de ce casting inhabituel qu'il a choisi Félix Bousset.

Belle et Sébastien marque le premier grand rôle du jeune Félix mais aussi sa première apparition dans un métrage tous formats confondus : "Ça m’a fait bizarre de me voir à l’écran, surtout que c’était la première fois. J’ai envie de continuer mais si je n’arrive pas à devenir acteur, je veux devenir docteur !"

La Rencontre entre Belle et Sébastien

Qu'est devenu Mehdi, le petit héros de Belle et Sébastien ?

Medhi, 57 ans aujourd'hui, a posé son casque de moto sur la banquette du café. Il évoque le rôle de chasseur que lui a confié Nicolas Vanier dans sa version de Belle et Sébastien et se souvient toujours avec plaisir de la célèbre série télévisée datant de 1965, écrite et réalisée par sa mère,Cécile Aubry disparue en 2010. Mehdi El Glaoui, fils d'un pacha marocain, reçoit toujours des courriers de fans qui se souviennent de l'histoire d'amitié entre le petit Sébastien et sa belle chienne blanche Belle. Il avait alors 6 ans à l'époque. Passionné de moto et adepte du judo, le comédien vit aujourd'hui à Biarritz et a conservé le moulin de son enfance dans l'Essonne.

«Ma mère ne s'est pas contentée d'être l'auteure de mes jours, elle a fait de moi l'acteur d'une existence qu'elle écrivait et mettait en scène à mesure que je grandissais», écrit l'enfant de la télé en préambule de La Belle Histoire de Sébastien qu'il vient de publier (Michel Lafon). Il avait à peine 4 ans quand Cécile Aubry l'a engagé pour jouer dans Poly, une série TV narrant les péripéties d'un petit garçon avec son poney. «Elle était ma coach, j'ai eu ma période de rébellion, mais nous nous entendions bien, je lui rends hommage dans mon livre», indique son fils qui révèle qu'il avait des antisèches pendant les tournages. 

Belle et Mehdi

Medhi jouera aussi, en 1973, dans Le Jeune Fabre avec Véronique Jannot, et n'a pas quitté le chemin des plateaux. Il a été l'assistant d'Yves Robert pour Courage fuyons, avec Jean Rochefort, puis d'Alain Corneau, avant de réaliser des publicités et un court métrage, Première Classe, avec Francis Huster, André Dussolier et le mannequin, Beth Todd (1985). La même année, Medhi est aussi au théâtre en tournée avec Marthe Vilallonga pour interpréter Comment devenir une mère juive en 10 leçons. «C'est sur scène qu'on exerce son vrai métier d'acteur», estime-t-il.

Au fil de toutes ces années, un séjour dans le Cantal, puis un voyage à Miami, l'ont aidé à grandir. «J'avais 15 ans quand mon père est mort, dit Medhi. Il a eu des traversées du désert, quand je ne jouais pas, j'étais réalisateur. J'ai une fille de 19 ans qui ne souhaite pas faire ce métier, elle est assez fière de son père.»

Aujourd'hui, l'ex-enfant star raconte ses rencontres avec Catherien Deneuve, Carole Bouquet et Marie-France Pisier dans son livre et rêve de tourner avec Olivier Marchal. En attendant, il écrit une comédie avec sa femme, Virginie Stevenoot, avec laquelle il aimerait ouvrir un petit café-théâtre à Biarritz.

BELLE ET SEBASTIEN - Bande-Annonce Officielle du film (VF|HD)

Petit souvenir de notre enfance : 

Belle et Sébastien le dessin animé

Belle et Sébastien (générique du dessin animé)